Silex à Bozzhyra, Kazakhstan

À Bozzhyra au Kazakhstan (voir mon blog du 14/12/2019 et du 3/1/2020), on découvre un niveau riche en blocs sombres sur la craie blanche : il s’agit de masses de silex, d’une taille pouvant dépasser 10 centimètres, souvent arrondies en rognons qui ont parfois éclaté en formes anguleuses (voir aussi mon blog du 14/12/2016).

Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et volcanologue, présente un rognon de silex, à Bozzhyra, Kazakhstan (© J.M. Bardintzeff, merci à Sylvain Chermette).

Dans la mer de l’époque (ère secondaire), la silice a précipité pour former ces rognons de silex au sein du niveau calcaire (craie). Les fragments de silex ont ensuite été dégagés par l’érosion (usure de la craie) et sont maintenant concentrés en surface.

Un niveau riche en fragments de silex, à Bozzhyra au Kazakhstan (© J.M. Bardintzeff).

Le niveau de calcaire blanc (craie) sous-jacent est très fossilifère (fossiles de mollusques bivalves, rostres de bélemnites silicifiés, oursins, coraux).

Masses de silex sombres sur la craie blanche, à Bozzhyra au Kazakhstan (© J.M. Bardintzeff).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *