Thèse au Cameroun

Une belle soutenance de thèse de Doctorat / Ph.D, le 27 novembre dernier, à l’Université de Ngaoundéré, au Cameroun, celle de Aminatou Fagny Mefire, sous la co-direction de J.M. Bardintzeff, O.F. Nkouandou et R. Temdjim (voir aussi mon blog du 3/12/2017).

Le jury de thèse, de gauche à droite : Alexandre Alembert Ganwa, Pierre Kamgang, Rigobert Tchameni, Dieudonné Lucien Bitom (Doyen et Président du jury), Jacques-Marie Bardintzeff, Aminatou Fagny Mefire (la doctorante devenue Docteur), Robert Temdjim, Oumarou Faarouk Nkouandou. Les professeurs de l’Université de Yaoundé portent une toge violette et ceux de l’Université de Ngaoundéré une toge verte.

Le titre de la thèse s’intitule : « Pétrologie, géochimie et géochronologie du volcanisme cénozoïque du massif de Tchabal Mbabo (Plateau de l’Adamaoua, Cameroun, Afrique Centrale) ».

2 réflexions sur “ Thèse au Cameroun ”

    1. Oui Oumarou, une belle thèse, récompense méritée de plusieurs années d’effort ! Et prometteuse aussi de futurs nouveaux projets en collaboration. Grandes amitiés 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *