Analyses d’ouvrages

Mes deux derniers livres ont fait l’objet récemment de plusieurs analyses :

Bardintzeff.A_2015.12.BBI.Orphie

Boulogne-Billancourt Information, n° 441, décembre 2015, p. 51, « Plumes boulonnaises – Tout savoir sur les volcans du monde, séismes et tsunamis – De Jacques-Marie Bardintzeff » (Orphie).

Bardintzeff.A_2015.11.13.Semeur

Le Semeur hebdo, n° 3640, 13 novembre 2015, p. 18, « Rentrée littéraire auvergnate – À la découverte des volcans d’Auvergne – Jacques-Marie Bardintzeff est volcanologue et professeur d’université. Il a visité la plupart des régions volcaniques du monde », recueilli par Ludivine Bourduge.

Bardintzeff.A_2015.10.Agregation.Vache_qui_lit

l’Agrégation, n° 477, octobre-novembre 2015, p. 27, « Notes de lecture – Jacques-Marie Bardintzeff, À la découverte des volcans d’Auvergne, Éditions La vache qui lit, 2015 », Claude Grandpey.

en voici le texte :
Jacques-Marie Bardintzeff est en train de devenir un adepte de la littérature jeunesse. Après Le volcan se réveille et Litchi dans l’espace parus aux Editions Le Pommier, le volcanologue invite son jeune public A la découverte des volcans d’Auvergne. Il s’agit d’un album qui est le fruit d’un financement participatif. Les enfants découvriront des volcans « tous différents » édifiés au gré des caprices du magma qui, selon ses humeurs, peut donner naissance à des coulées de lave ou à de fortes explosions avec des panaches de cendre. On passe du Cantal qui « s’est effondré par une terrible explosion » à la Chaîne des Puys avec sa « centaine de petits volcans presque alignés sur une distance de 40 kilomètres », sans oublier le Mont Dore et le Velay. En parcourant le livre, les bambins apprendront que les volcans peuvent être utiles tout en façonnant des paysages qui évoluent au fil des saisons.
Le livre, écrit dans une langue simple et facilement accessible, est richement illustré par les dessins de Tomtom. Avec son côté ludique, il invite aussi à une découverte sur le terrain…en attendant que les volcans d’Auvergne se réveillent ! C. Grandpey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *