Archives pour l'étiquette ignimbrite

Les ignimbrites de Kos

L’île grecque de Kos fait partie de l’arc égéen en Méditerranée orientale. Elle a été le siège d’un volcanisme explosif majeur, il y a plusieurs millions d’années et même moins.

Empilement de trois niveaux d’ignimbrites à Kardamena à Kos, d’épaisseur respective d’environ 3 m, 7 m, 7 m. À la base de ces trois niveaux, un personnage donne l’échelle : il montre un petit (30 cm d’épaisseur) niveau „phréato-plinien“, résultant de l’interaction eau-magma (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Des volcans en Vendée !

Vendredi 24 février j‘étais invité à La Roche-sur-Yon (85000) par l‘Association Vendéenne de Géologie (A.V.G.) pour une conférence “Volcans, séismes et tsunamis: la Terre en colère“ (voir mon blog du 17/2/2017) : salle pleine, très bonne ambiance, nombreuses questions du public.

Un rendez-vous était proposé à ceux qui le voulaient le lendemain matin pour une petite excursion géologique à la recherche des volcans (anciens !) vendéens, animée par André Pouclet.

Nous nous sommes donc retrouvés samedi matin à 8h30 à Bretignolles-sur-Mer (85470) au lieu dit La Normandelière, en bord de mer par un beau soleil.

Nous avons reconnu des rhyolites roses, localement vertes en liaison avec le degré d’oxydation du fer. Les épaisseurs sont estimées à 200 m pour la coulée massive et 200 m également pour la partie pyroclastique qui lui succède. Ces rhyolites ont un âge de 485 millions d’années (ère Primaire, Ordovicien inférieur, Tremadoc). Elles ont ensuite été impliquées dans un chevauchement majeur il y a 330-320 millions d’années. Leur origine est la fusion crustale comme en atteste la présence de zircons hérités précambriens.

André Pouclet (Commissaire de l‘excursion, à droite) et Jacques-Marie Bardintzeff à Bretignolles sur les rhyolites ordoviciennes (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

L’éruption cataclysmale du Changbaishan

Le volcan Changbaishan (nom chinois) ou Paektu (nom coréen, signifiant « montagne toujours blanche ») se situe à la frontière sino-coréenne et culmine à 2744 m. Ses alentours sont protégés par une réserve naturelle. Il entre régulièrement en éruption, la dernière fois en 1903. Mais il a présenté un regain d’activité plus récemment, en 2002-2005. Il est donc surveillé.

Il a été le siège d’une formidable éruption, datée entre les années 942 et 946. Celle-ci expulsa 96 km3 de cendres et autres téphras. La colonne éruptive monta jusqu’à 35 km de hauteur.

Nous avons pu le visiter récemment avec “80 jours voyages“ (Guide : Sylvain Chermette, Conseiller scientifique : Jacques-Marie Bardintzeff).

Il reste d’impressionnants dépôts d’ignimbrite soudés, érodés en piliers et traversés par des canyons.

Bardintzeff.SAM_5007

Les dépôts d’ignimbrites de l’éruption du 10e siècle du Changbaishan, sculptés en piliers dans le canyon de la « Forêt de roches volcaniques » (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture