Chaînes subalpines

Les chaînes subalpines (du nord au sud : Bornes, Bauges, Chartreuse, Vercors, Diois, Baronnies), situées dans les Alpes externes (zone dauphinoise, voir mon blog du 20 décembre 2016) sont essentiellement constituées de roches sédimentaires (calcaires, marnes) plissées.

bardintzeff-2013-08-26-sam_5972-sPanorama sur les chaînes subalpines, depuis la Bastille au-dessus de Grenoble. Au centre, le synclinal perché „casque“ du Néron (1298 m) en Chartreuse, à gauche le Vercors. Au milieu la vallée („cluse“) de l’Isère appelée Grésivaudan et son confluent avec son affluent le Drac (au fond). Les villes de Saint-Martin-le-Vinoux (premier plan) puis de Saint-Égrève (© J.M. Bardintzeff).

Pour les passionnés : un pli en bosse est appelé antiforme, un pli en creux est une synforme. Un pli dont les roches du cœur sont plus anciennes que celles de la bordure est un anticlinal ; si le cœur est plus récent, il s’agit d’un synclinal. Dans un plissement « simple », une antiforme est aussi un anticlinal et une synforme est aussi un synclinal. Une synforme initialement en creux peut devenir un sommet « perché » par le jeu de l’érosion différentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *