ifly ça décoiffe !

Baptême de « chute libre indoor » à Ifly Paris, Porte de la Villette. Une soufflerie cylindrique envoie un « vent » vertical à 200 km/h qui compense la gravité. Pour flotter ou « voler » il faut rester zen, détendu, couché sur le matelas d’air, bras à l’avant relâchés, tête un peu redressée, jambes normalement écartées avec pointes des pieds tendues vers l’arrière… une minute pour l’éternité, sensations garanties.

Jacques-Marie Bardintzeff en chute libre indoor, dans la soufflerie ifly Paris à 200 km/h !

En tenue pour le vol !

Dans la soufflerie ifly Paris, le moniteur en rouge et un élève en bleu (© J.M. Bardintzeff).

Le diplôme officiel de chute libre indoor, remis par notre instructeur Robin Dorval.

Ceci m’a un peu rappelé mes 5 sauts en parachute (quatre militaire et un civil) au début des années 1980.

Jacques-Marie Bardintzeff en Préparation Militaire Parachutiste à l’aérodrome de Lyon Corbas en septembre 1980.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *