Cheminées de fées à Airakty, Kazakhstan

Paysage grandiose à Airakty au Kazakhstan (voir aussi mon blog du 17/12/2019). Les couches de roches, alternativement dures (calcaires) et tendres (argiles), sont sculptées en colonnes appelées « cheminées de fées ».

Jacques-Marie Bardintzeff, géologue et volcanologue, à Airakty au Kazakhstan. À l’arrière-plan, des cheminées de fées de grandes tailles. Au premier plan, une « mini » cheminée de fée en argiles, de 2 mètres de haut, fragile et condamnée à disparaître bientôt (© J.M. Bardintzeff, merci à Annie Buard).

Les cheminées de fées se forment aussi bien aux dépens de couches de roches sédimentaires (Chine, voir mon blog du 18/6/2016) que volcaniques (Arménie, voir mon blog du 8/9/2018). On les nomme aussi « demoiselles coiffées » si un « chapeau » de pierre les protège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *