Archives pour l'étiquette Usu

Les lahars de l’Usu

Usu, dans l’île d’Hokkaido au Japon, est un volcan actif (voir mon blog des 26 et 27/8/2017).

En 2000, des lahars (coulées boueuses d’origine volcanique) ont été libérés, à l’origine de dégâts importants.

Un barrage « anti-lahar » édifié au pied de l’Usu. À l’arrière-plan, à droite, l’île Nakajima qui émerge du lac Toya (mon blog du 29/8/2017) et au fond le cône du mont Yotei (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

La caldeira de Toya, Japon

Le grand ensemble volcanique Toya s’est effondré il y a 110 000 ans en une caldeira de 10 km de diamètre, remplie en grande partie par le lac Toya aux eaux pervenche.

Le lac Toya et son île centrale Nakajima, à Hokkaido, Japon. À l’arrière-plan, à gauche, le cône parfait du mont Yotei surnommé le « Fuji du Nord » (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Surveillance volcanologique au Japon

Les nombreux volcans actifs japonais sont étroitement surveillés par le biais de stations disposées sur les édifices et reliées aux observatoires.

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, contemple une station de surveillance volcanologique sur les flancs de l’Usu, à Hokkaido, Japon. Elle renferme de nombreux capteurs, dont un capteur lumière, un capteur son, 2 webcams. Le petit dôme blanc au sommet de la station permet de transmettre les données à l’observatoire. Les dômes de lave de l’Usu (voir mes blogs des 26 et 27/8/2017) sont visibles à l’arrière-plan (© J.M. Bardintzeff, merci à Julien Monteillet).

Continuer la lecture

Les dômes de l’Usu

De nombreux dômes ont surgi sur le volcan Usu dont le plus haut est le O-Usu (733 m, voir mon blog du 26/8/2017). Il y en a de tous les types !

Différents dômes de l’Usu, à Hokkaido, Japon. De gauche à droite : Ko-Usu (en forme de cône tronqué, à gauche), Usu-shinzan au milieu, O-Usu à droite. Au premier plan, à droite, le cratère Ginnuma et à l’arrière-plan, à gauche, le mont Yotei (le « Fuji du Nord ») (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture

Le volcan né dans un champ de blé

C’est l’histoire extraordinaire du Showa-shinzan dans l’île d’Hokkaido au Japon. Le 23 décembre 1943, tout près du volcan Usu, des séismes sont ressentis et le sol, planté de céréales, se soulève ! Six mois plus tard, le 23 juin 1944 il domine de 150 m son niveau initial, perturbant la nappe aquifère et entrainant des inondations ! Une éruption explosive débute alors, qui dure jusqu’à fin octobre 1944. Elle est suivie d’une phase effusive qui dure un an (soit presque jusqu’à fin 1945), avec la surrection d’un dôme, qui perce le sol et se soulève de 125 m supplémentaire, soit 275 m de gain d’altitude total depuis le début de l’événement.

Le Showa-shinzan culmine à 398 m et il libère toujours des fumerolles.

Le dôme de lave visqueuse du Showa-shinzan à Holkkaido, Japon (© J.M. Bardintzeff).

Continuer la lecture