Patrimoine géologique du Limousin

Un livre fort intéressant : Patrimoine géologique du Limousin – De la roche au paysage

par H. Bril et J.P. Floc’h

Pulim, Limoges, 2018, 1 vol. rel. 18 x 24 cm, 244 p., ill., ISBN : 9782842877859. Prix : 25 €.

J’en ai écrit l’analyse dans le numéro 153, de mars 2020, p. 53, de la revue Géochronique (une co-édition BRGM – Bureau de Recherches Géologiques et Minières et SGF – Société Géologique de France) :

Voici un livre de 244 pages qui va vous faire aimer le Limousin, partie ouest du Massif Central, et sa géologie.

Dans un premier temps, le Limousin est présenté et replacé dans le cadre de l’Europe et plus précisément celui de la chaîne varisque, formée puis érodée avant d’être à nouveau soulevée lors de la surrection des Pyrénées et des Alpes. Son histoire géologique est expliquée (30 pages) à l’aide de nombreux schémas, cartes, coupes.

La visite d’une sélection de soixante sites géologiques remarquables, dans les trois départements de la Corrèze, de la Creuse et de la Haute-Vienne, constitue la partie principale du livre (156 pages). De la description des roches et la compréhension des processus géologiques, découle l’interprétation des paysages qui évoluent sans cesse.

Chaque site est présenté sur une double page. Pour chacun : la localisation précise (coordonnées GPS), une description détaillée, une photo principale et une ou deux photos annexes, un original curseur chronologique (qui affiche les dates de mise en place, de mise à l’affleurement, d’altération, d’érosion, etc.), le signalement d’autres curiosités des environs, les routes et chemins à prendre pour s’y rendre.

Sans surprise, l’ère primaire (avant et après l’orogenèse varisque) constitue la majorité des affleurements, où les roches plutoniques et métamorphiques (la fameuse série Brive-Tulle !) du socle cristallin dominent largement. D’autres sont datés des ères secondaire et tertiaire, correspondant plutôt à la couverture sédimentaire. Soit l’ensemble des 500 derniers millions d’années de l’histoire géologique régionale. En filigrane, les ressources utiles voire nécessaires à nos sociétés humaines, sont évoquées : eaux souterraines, thermalisme, exploitations minières (kaolin, uranium, or), pierres ornementales (grès de Collonges-la-Rouge), granulats.

Au fil des pages, on croise des lieux étonnants parfois même un peu mystérieux « qui valent le détour sinon le voyage » : un méandre de la Creuse, une cascade, une résurgence, l’astroblème de Rochechouart, la Pierre branlante de Boscartus, le Rocher des Fées, la Rigole du diable, le Moulin de la Folie, les colonnades volcaniques de Bort-les-Orgues, les collines leucogranitiques arrondies « en demi-globes » des Monédières… Un riche patrimoine à protéger.

Merci à Hubert Bril et à Jean-Pierre Floc’h de nous proposer un livre de grande qualité, sur papier glacé, illustré de très belles photos en couleur, pour un prix vraiment modique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *