Les demoiselles coiffées de Pontis, Alpes

De majestueuses « demoiselles coiffées » se dressent entre les communes de Pontis et du Sauze-du-Lac (05160 pour les deux), non loin de Chorges et de Prunières, au bord du lac de barrage de Serre-Ponçon, dans les Hautes-Alpes.

Les demoiselles coiffées de Pontis : une dentelle fragile ! (© J.M. Bardintzeff).

Des alluvions fluvio-glaciaires de taille (granulométrie) très variable sont érodés par l’eau ruisselant sur une pente. Protégées par leur « chapeau », les futures demoiselles prennent naissance. Leur pied se compacte, s’indure par la circulation de fluides. La demoiselle grandit, se fragilise, perd son chapeau puis disparaît…

Les différents stades de la vie d’une demoiselle coiffée à Pontis (© J.M. Bardintzeff).

Les demoiselles coiffées sont également appelées « cheminées de fée » et « hoodoos » en anglais.

Les demoiselles coiffées de Pontis et lac de barrage de Serre-Ponçon en arrière-plan (© J.M. Bardintzeff).

Une demoiselle coiffée à Pontis (© J.M. Bardintzeff).

Dans cette même région, on connaît deux autres sites :

* La « salle de bal » des demoiselles coiffées de Théus ;

* Les cheminées de fées de Châteauroux-les-Alpes.

Voir aussi d’autres cheminées de fées en Arménie (mon blog du 8/9/2018) et au Kazakhstan (mon blog du 18/12/2019).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *