Chambre magmatique ou « mush » ?

Y-a-t-il des chambres magmatiques sous les volcans ? Si oui, à quoi ressemblent-t-elles ? Vaste question que se pose depuis longtemps la communauté des volcanologues. Le fameux massif plutonique du Skaergaard au Groenland est considéré comme un témoin, avec un article déjà publié en 1939 :

Wager L.R. et Deer W.A. – Geological investigations in East Greenland : part III, The petrology of the Skaergaard intrusion, Kangerdlugssuaq, East Greenland, Medd. Grönland, 105, 4, 1-352, 1939.

Dans un article tout récent, des chercheurs anglo-saxons expliquent qu’une chambre magmatique n’est pas remplie d’une seule phase liquide appelée magma mais plutôt d’une bouillie (« mush » en anglais) de cristaux.

Jackson M.D., Blundy J. et Sparks R.S.J. – Chemical differentiation, cold storage and remobilization of magma in the Earth’s crust. Nature, 3/12/2018

Voir le post publié le 21/12/2018 par Laurent Sacco sur le site de Futura-Sciences :

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/geologie-faut-il-revoir-theorie-chambres-magmatiques-sous-volcans-49938/

Le Fogo au Cap-Vert en éruption en janvier 2015 (© J.M. Bardintzeff).

La phase solide serait donc prépondérante. La phase liquide, minoritaire mais plus légère, monte en circulant dans les interstices entre les cristaux, réagissant avec eux, les fondant en partie. Une fraction essentiellement liquide en quantité significative peut alors parfois se ségréger dans une chambre éphémère, conduisant éventuellement à une éruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *