Au revoir Monsieur Bellemare

Pierre Bellemare, un grand Monsieur de la télévision française, nous a quittés ce samedi 26 mai 2018. Une énorme tristesse et une sincère émotion.

J’avais eu le plaisir de le côtoyer le 28 septembre 2013 lors du traditionnel Salon du Livre d’Aumale (voir mon blog des 5/10 et 8/10/2017) : il en était le parrain et j’étais conférencier invité par Dominique Krauskopf l’organisateur.

À Aumale le28/9/2013, de droite à gauche : Pierre Bellemare, Isabelle et Jacques-Marie Bardintzeff (© J.M. Bardintzeff).

Le souvenir d’un Monsieur, plein d’humour, d’une immense gentillesse et très courtois. Amitiés et respects pour sa famille et ses proches.

Remise des prix à la fin du Salon du Livre d’Aumale 2013. Au premier rang, à gauche à droite : Dominique Krauskopf, organisateur du salon, Jacques-Marie Bardintzeff, Pierre Bellemare, Carole Duplessy-Rousée, Charles Dumont, auteur-compositeur et Virginie Lucot-Avril, maire et conseiller général. Au deuxième rang : Françoise Daubeuf, présidente de l’association du salon du livre, Jean-Paul Héry, président du Lyons Club local, Maryline Martin et des conseillers municipaux (© J.M. Bardintzeff, merci à Isabelle Bardinteff).

Les Prix littéraires du Salon 2013 :
– Carole Duplessy-Rousée (Prix de la ville d’Aumale – roman) « Trois dames de cœur et atout pique »,
– Maryline Martin (Prix des lecteurs de la bibliothèque d’Aumale) « Les Dames du chemin »,

– Raphael Delpart (Prix de la ville d’Aumale) « L’enfant sans étoile »,
– Charles Dumont (Prix de la ville d’Aumale – biographie « Non, je ne regrette toujours rien »,
– Pierre Bellemare, parrain du Salon a reçu la Médaille de la ville pour son œuvre,
– Jacques-Marie Bardintzeff, prix du Lion’s Club,
– Patrick Bousquet et Michel Giard (Prix jeunesse) « Une plage en enfer ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *