Le lac de lave du Masaya

Au volcan Masaya au Nicaragua, un lac de lave (appelé aussi „lac de magma“) occupe le fond du cratère Santiago. Il est petit (40 x 30 m) mais très bouillonnant.

Un lac de lave reste un phénomène exceptionnel sur la planète. Voici ce que j’écris à ce propos dans mon livre „Volcanologie“ (5e édition, Dunod, 2016) :

Dans le monde, quelques lacs de magma ont existé pendant de longues périodes : Kilauea, Hawaii de 1823 à 1924, puis plus récemment ; Nyamuragira, République démocratique du Congo du début du XXe siècle jusqu’en 1938 ; Nyiragongo, République démocratique du Congo de 1928 à 1977 puis de nouveau à partir de 1982 ; Erta Ale, Éthiopie et Erebus, Antarctique, actifs depuis plusieurs décennies.

bardintzeff-sam_8659-masaya-sLe lac de lave du volcan Masaya au Nicaragua (© J.M. Bardintzeff).

Au Masaya, Nicaragua, au Villarrica, Chili et à Ambrym, Vanuatu, leur durée de vie est plus courte, de l’ordre de quelques mois.

Les lacs de lave ont une composition basaltique mais celui de l’Erebus, phonolitique, fait exception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *