Mine de sel au Kirghizistan

Une impressionnante mine de sel près de Kyzart au Kirghizistan, il fait très froid dans les galeries !

Jacques-Marie Bardintzeff volcanologue et un mineur de sel kirghize. Pour un géologue, c’est toujours un plaisir de rencontrer un mineur car nous nous intéressons l’un et l’autre à la planète Terre. Respects pour ce travail dans des conditions difficiles ! (© J.M. Bardintzeff, merci à Sylvain Chermette).

Cette mine de sel a fonctionné de 1971 à 1980. Elle ré-ouvre actuellement en 2017 car seulement 20 hectares ont été exploités sur 80 hectares potentiels.

Le sel est appelé sel gemme ou halite. Il est composé de chlorure de sodium (NaCl).

 

4 réflexions sur “ Mine de sel au Kirghizistan ”

  1. Bonjour
    Je suis accompagnateur en montagne passionné de géologie
    Je ai visité la mine de sel de Kirghizie et j ai 2 questions
    Comment le sel du fond des océans se transforme en roche ? Et non pas en lac salé
    Lors de la visite on nous a montré des poils incrustés dans la roche en nous expliquant qu’il s’agissait de poils d’animaux !! J’ai du mal à croire que des poils puissent être présents après environ 200 millions d’années !!
    Merci de vos explications
    Dernière question le sel gemme a t’il la même composition que le sel marin ?
    Merci si vous avez le temps

    1. Oui très étonnante cette mine de sel au Kirghizistan. Il s’agit de dépôts marins peu profonds ou lagunaires qui se forment par évaporation (on appelle ces roches des “évaporites”). Ces dépôts, anciens, ont été recouverts ensuite par d’autres terrains et donc protégés de l’érosion. En Europe, le Trias (il y a 252 à 201 millions d’années) est connu pour ses importants dépôts de sels.
      Le sel gemme, appelé aussi halite, est un ancien sel marin. Sa composition est du chlorure de sodium (NaCl). 1 litre d’eau de mer contient en moyenne 35 grammes de “sels variés” (halite mais aussi chlorure de potassium appelé sylvite, gypse). Les lacs salés dont vous parlez sont beaucoup plus concentrés. Le sel protège de l’humidité d’où son très bon pourvoir conservateur, qui explique la présence exceptionnelle de poils d’animaux. Grandes amitiés.

    2. Bonjour
      merci de ces explications claires, j’ai progressé
      A un de ces jours quelque part dans le monde
      Amitiés montagnardes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *