Le Japon face aux catastrophes naturelles

Jean-François Heimburger, journaliste et chercheur spécialiste du Japon, vient de publier un livre très bien documenté et tout à fait actualisé, intitulé « Le Japon face aux catastrophes naturelles » et sous-titré « prévention et gestion des risques ».

Il m’a fait l’honneur et le plaisir de me demander d’en écrire la préface.

Voici ce que j’écris :

Préface

Une légende raconte qu’un énorme dragon somnole sous l’Asie. En remuant, il crée des tremblements de terre et sa gueule en feu, située précisément sous le Japon, est à l’origine des volcans ! Pour d’autres, il s’agit plutôt d’un poisson-chat. Quoi qu’il en soit, l’Asie est régulièrement confrontée aux colères de la Terre. Ceci est vrai en particulier pour le Japon : séismes meurtriers de Kantô en 1923 et de Kôbe en 1995, éruptions catastrophiques de l’Asama, de l’Unzen, tsunamis (un mot japonais, le dernier, dévastateur, en 2011)…

Jean-François Heimburger est un grand spécialise du Japon et ses articles constituent autant de références. Son intérêt pour les risques naturels nous a rapprochés.

Il nous propose ici un document nouveau, bien illustré, original et très complet, concernant, sous tous ses aspects, le défi du Japon face aux catastrophes naturelles, qu’elles soient d’origine tellurique (volcans, séismes, etc.) ou météorologique (typhons, chutes de neige, etc.) voire mixte (instabilités). Pour chaque cas, il expose la situation en donnant des exemples précis, des données chiffrées, il envisage la prévision, l’alerte, l’évacuation, la prévention, et aussi la gestion de crise, la protection civile, la reconstruction, l’éducation et le rôle des médias, dans le cadre de lois et de règlements, en particulier dans les zones urbaines. Il n’oublie pas l’aspect positif (fertilité, géothermie) de cette situation géologique si particulière, à l’interface de quatre plaques tectoniques.

Il en résulte une mise au point parfaitement actualisée, entre les faits, les enjeux et les prospectives, les sociétés, au Japon, pays à la pointe des progrès scientifiques et technologiques dont l’exemple pourrait (devrait) être suivi.

Jacques-Marie Bardintzeff

Volcanologue, Professeur à l’Université Paris-Sud Orsay

 

Jean-François Heimburger, « Le Japon face aux catastrophes naturelles ; prévention et gestion des risques », Collection Système Terre – Environnement, ISTE Éditions, février 2018, 204 pages, 35 photos, 9 cartes et 2 graphiques en couleurs, 46 euros.

https://iste-editions.fr/products/le-japon-face-aux-catastrophes-naturelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *