ITV : le réveil des volcans d’Auvergne ?

Une courte interview de 3 mn pour neo.tv concernant un éventuel « réveil » des volcans d’Auvergne. Virginie Ideal m’a posé trois questions :

  1. Quel âge ont les volcans d’Auvergne ?
  2. Peuvent-ils se réveiller demain ?
  3. Sont-ils tous dangereux ?

Ma fille Jade a filmé mes réponses.

Pour voir et écouter l’ITV :

https://www.facebook.com/neotvofficiel/videos/897826364292058

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, photographié (et filmé) par Jade Bardintzeff.

Le puy de Côme, un volcan de la chaîne des Puys, âgé d’environ 10 000 ans (© J.M. Bardintzeff).

Voir aussi mon blog du 16/2/2017 :

https://blogs.futura-sciences.com/bardintzeff/2017/02/16/sciences-avenir-champs-phlegreens/

6 réflexions sur “ ITV : le réveil des volcans d’Auvergne ? ”

  1. Bonsoir
    Je suis maintenant à la retraite mais j’étais professeur de SVT. Au cours de mes études et par la suite, je me suis toujours demandé pourquoi en Auvergne, on avait quasiment au même endroit des volcans effusifs et explosifs, alors que quand on regarde la répartition mondiale, ces deux types de volcans sont en général dans des zones géographiques bien distinctes (subduction, accretion)

    1. Chère Mireille,
      Merci pour ton intérêt et ton message sympa. En fait tout n’est pas si simple ! S’il est vrai que les volcans de subduction sont plutôt explosifs et les volcans de points chauds plutôt effusifs, de nombreuses exceptions existent. Ma première communication scientifique en… 1978 concernait 3 volcans du Guatemala (en subduction) voisins mais bien différents : le Pacaya avec coulées de laves, le Fuego avec panaches de cendres et le Santa-Maria – Santiaguito avec des nuées ardentes. En outre, un même volcan (Etna, Vésuve) peut alterner des éruptions effusives et des éruptions explosives.
      En ce qui concerne la chaîne des puys, les cônes sont construits en basaltes pauvres en silice, les dômes en trachytes (magmas différenciés) riches en silice et visqueux. Grandes amitiés, bonne santé et vive les SVT !

    2. Bonjour Madame METEZEAU. Je m’appelle Geoffrey, passionné de volcanologie. Pour répondre à votre question, il faut savoir, qu’en Auvergne, le magma remonte par un système de failles, plus ou moins étroites et sinueuses. Dans le cas où les failles sont peu étroites et peu sinueuses, un volcan effusif(cône de scories)se forme, mais dans le cas où les failles sont très étroites et très sinueuses, un volcan explosif(dôme de lave)se forme. Je pense qu’il existe également un lien entre les roches que le magma traverse en remontant et le fait qu’il y ait des volcans effusifs et explosifs au même endroit.

      1. Bonjour Geoffrey,
        C’est plutôt le chimisme du magma (basalte ou trachyte), sa teneur en gaz et donc sa viscosité qui conditionne le type d’éruption. Amitiés volcanologiques.

  2. Bonjour Jacques-Marie. Je m’appelle Geoffrey et je suis passionné de volcanologie. Je connais très bien les volcans d’Auvergne, sachant que je suis d’origine Auvergnate. C’est pour moi un honneur de pouvoir discuter avec un grand volcanologue comme vous. Je suis totalement d’accord avec ce que vous avez dit sur le réveil des volcans d’Auvergne. Toutefois, j’ai une question pour vous: Est ce qu’il est possible que le réveil d’un des volcans se traduise par une éruption à la fois effusive et explosive? (C’est à dire, d’abord une phase explosive puis une phase effusive ou bien le contraire). Merci d’avance de votre réponse.

    1. Bonjour Geoffrey,
      Les magmas visqueux arrivent en surface de manière explosive lorsqu’ils sont riches en gaz et de manière extrusive (dôme ou aiguille de lave) lorsqu’ils sont pauvres en gaz. La montagne Pelée en Martinique a émis de nombreuses nuées ardentes (explosives) en 1902 puis une aiguille de lave (extrusive) a surgi. Le puy de Dôme présente des points communs avec la montagne Pelée. Bien amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *