Tous les articles par agioda

1) Paris et Turin : Yves Delange et Mario Govi, deux maîtres en sciences naturelles

Bonjour en ce mois de rentrée,
Un blog n’est pas un journal et aussi il permet de revenir en arrière (surtout en histoire des sciences !). Il est un carnet de notes importantes, de mon point de vue. En 2019, deux faits sont survenus que l’écume des jours – au sens de l’agitation de ma vie – m’a fait oublier en leur temps. Rien de larmoyant dans ce double hommage : Yves Delange (1929-2019) a eu une très belle et longue vie, avec une foultitude de voyages, de rencontres et donc d’amis et d’amour, avant de s’éteindre à 90 ans. Entre temps, il s’était occupé à faire énormément de belles choses en sciences afin de protéger la nature, grâce à une défense et une illustration des botanistes et naturalistes l’ayant précédé, tout en soignant, pour l’Etat, les collections nationales vivantes des plantes.

Yves Delange dans le jardin de la pauvre maison natale de Jean-Henri Fabre à Saint-Léons (Aveyron). © Janine Vitou.

Continuer la lecture

Monde : une histoire accélérée du changement climatique

Les sites miroirs, je ne les aime guère. Toutefois, dans ce cas, celui-ci pourrait être utile à quelques lectrices et lecteurs et je m’explique. Le portail Retronews est le site de presse de la BnF (Bibliothèque nationale de France) et j’ai eu la chance d’être interviewé par Marina Bellot. l’une de ses journalistes, lors de la canicule mondiale de cet été.

Grappe calcinée après le passage de la canicule de fin juin 2019 et, plus précisément, par le coup de chaud du 28 juin avec la température de 46 °C, le record absolu de France métropolitaine. Vérargues, commune d’Entre-Vignes, Hérault. © A. Gioda, IRD.

Continuer la lecture

El Hierro : 35 % d’EnR jusqu’à la mi-2020 puis 92 % en juillet sur l’île durable

Sur l’île d’El Hierro aux Canaries, l’archipel atlantique espagnol, le mix électrique a comporté 35 % d’énergies renouvelables (EnR) jusqu’à la mi-2020 soit durant les 6 premiers mois de l’année : un résultat qui n’est pas satisfaisant, même si le début d’année est connu traditionnellement comme « la saison des calmes », tel un voilier encalminé par l’absence de des vents. Il est bon de souligner qu’aucun problème technique sérieux n’a été relevé, depuis 2014 l’année de sa mise en service, dans le fonctionnement de la centrale électrique hydro-éolienne (de la société Gorona del Viento). Cette centrale originale est l’unique source des EnR de l’île quant à son mix ou bouquet électrique (la vidéo suivante est en espagnol).

Déjà auparavant, lors des 6 premiers mois de 2019, il y avait déjà eu certainement un recul sensible de la part des EnR dans le mix électrique de l’île, par rapport à 2018, pour ce même semestre. Continuer la lecture

Tchad : 2) Crédit-carbone, Derk Rijks, cuisine solaire et réfugiées du Darfour

Dans ce second épisode qui court jusqu’en 2020, je reprendrai la saga de Derk Rijks, de l’ONG néerlandaise KoZon Foundation qui fusionna plus tard avec Cuisine Solaire Pays-Bas. Nous sommes début 2010 et Derk (il avait alors 76 ans sonnés) travaillait, depuis 5 années, avec les cuisines solaires dans six camps tchadiens des réfugiés du Darfour et particulièrement dans ceux d’Iridimi, de Touloum et d’Ouré ou Oure Cassoni. Au total, il y avait eu 14 000 cuisines solaires fabriquées localement puis distribuées à la mi-2009. Afin de faire un lien illustré entre les deux périodes 2004-2009 puis 2010-2020, je présenterai une très brève vidéo de l’organisation d’un pique-nique solaire, au camp d’Iridimi organisé en mai 2007, durant lequel l’équipe des formateurs compta 4 200 Cookits (les cuiseurs solaires) en train de chauffer des repas.

Continuer la lecture

El Hierro, La Gomera et Graciosa : petites îles des Canaries sans Covid-19

De l’île d’El Hierro, je ne vous ai pas parlé pendant des mois, depuis février 2020, dans ce blog ; la grande presse s’en est chargée presque quotidiennement. Pourquoi ? Parce que, avec deux autres îles des Canaries Graciosa et La Gomera, El Hierro a pratiquement échappé à la pandémie de Covid-19 ou coronavirus. Par conséquent, El Hierro a été toujours dans le wagon de tête du déconfinement en Espagne qui a connu 4 phases.
Ces trois îles partagent bien des caractéristiques : elles sont toutes petites, peu peuplées et plus isolées encore soit géographiquement soit du fait des connexions très moyennes avec les grandes îles de l’archipel espagnol que sont Tenerife et Grande Canarie.

Carte de l’archipel des Canaries. La position occidentale soit la plus océanique des îles d’El Hierro et de La Gomera est patente (la carte grise de synthèse) comme leur petitesse, encore plus marquée pour Graciosa (au nord de Lanzarote, carte de droite en bas) qui est la moins peuplée et de loin des Canaries. © Canal du Monde.

Continuer la lecture

Tchad : 1) Derk Rijks, cuisines solaires et camps des réfugiés du Darfour

Je connais le travail de Derk Rijks, agroclimatologue néerlandais d’envergure internationale, depuis longtemps. En 1985 et 1986, j’avais côtoyé les cadres sahéliens du Centre Aghrymet de Niamey au Niger dont Rijks fut un des piliers scientifiques, du temps du président Kountché. A cette époque, j’avais commencé à travailler avec son collaborateur à l’OMM, Andrés Acosta Baladón, qui, après un passage par le Centre Agrhymet, œuvrait au Service hydrologique du Tchad à N’Djamena (dans le cadre difficile de sa reconstruction après une guerre civile et lors du conflit tchado-lybien). En 1994, quand je repartis en expatriation en Bolivie (Amérique du Sud), l’atlas de l’agroclimatologie de la zone andine de son frère cadet était dans mes malles. Mais qu’est-ce que l’agroclimatologie ? C’est la branche de la climatologie qui étudie l’impact du climat et du changement climatique sur l’agriculture.

Le spécialiste des régions chaudes et volontaire humanitaire, Derk Rijks des Pays-Bas, montre à une réfugiée soudanaise du Darfour comment aligner sa cocotte solaire avec les rayons du soleil. Camp d’Iridimi, bande sahélienne, Est du Tchad, 16 octobre 2006. © Lynsey Addario (Prix Pulitzer 2009 du reportage international). Cette photographe de guerre bénéficia d’une bourse de la Fondation Getty.

Continuer la lecture

Oceanix et Space@Sea : projets d’îles flottantes pour les migrants

Par rapport aux mots qui s’envolent « on air », comme disent joliment les anglo-saxons quand les ondes hertziennes sont émises, ceux de l’écrit perdurent. Noir sur blanc, voici un jeu de questions-réponses autour des projets Oceanix et Space@Sea avec Aurélien Frances (A.F.) et moi-même (A.G.), au début de semaine du 20 avril pour Euradio, une radio FM « généraliste européenne ». Mais qu’est-ce donc qu’Oceanix ou Oceanix City ?

Continuer la lecture

Oceanix et Lesbos : des îles face aux réfugiés et aux nouveaux climats

Grâce au journaliste Aurélien Frances d’Euradio, je peux rédiger cet article à partir d’un jeu de questions-réponses faite pour cette radio FM « généraliste européenne », basée à Nantes . Le jeu se trouvera dans un second billet de blog afin de pas allonger trop celui-ci. Le journaliste m’avait demandé le 16 avril mon avis au sujet du projet d’îles flottantes artificielles pour les migrants, Oceanix. Ce dernier se retrouve aussi sous le nom d’Oceanix City, il est soutenu par l’ONU-Habitat. Il s’agit d’une proposition que je ne connaissais pas auparavant et que je vous présente à l’aide de cette vidéo.

Continuer la lecture

Tessy-Bocage : 3) La famille Delport vers l’autonomie énergétique totale

Ce mois-ci, je laisserais volontiers la parole à Dominique Delport dont je connais l’implication, depuis des décennies, dans le monde rural. Le premier épisode de ce feuilleton sur mon blog chez Futura, regardait la formation professionnelle de ce couple d’architectes, Dominique Delport et Jocelyne Richard, notamment à Paris à Ecole du Grand Palais puis en Cerdagne autour des EnR, particulièrement de l’énergie solaire, dans les années 1970. Le second billet était à propos des personnes les ayant influencés parmi lesquelles gentiment les Delport m’ont compté. Ici Dominique, dans ce troisième billet, continue à nous parler de son cheminement vers l’autonomie énergétique totale, plus précisément vers celle de leur ancienne maison de village, et de son véhicule électrique. Une quête que Dominique partage avec sa compagne de longue date, Jocelyne Richard qui anime maintenant le Conseil municipal  de Tessy-Bocage (Manche), dans le cadre d’une récente retraite (fort active) d’architecte .

Jocelyne Richard (à droite), membre le mieux élu du Conseil municipal de Tessy-Bocage en 2020 (Tessy-Bocage est une nouvelle commune dynamique de la Manche qui en regroupe 3 anciennes, 2 300 habitants). Depuis juillet 2020, elle est vice-présidente de Saint-Lô Agglo, en charge de l’habitat et du foncier. © Ouest-France.

Continuer la lecture

Tessy-Bocage : 2) La famille Delport vers l’autonomie énergétique totale

Ce mois-ci, je laisserais volontiers la parole à Dominique Delport dont je connais l’implication, depuis des décennies, dans le monde rural. Après le premier épisode de ce feuilleton sur mon blog chez Futura, il continue à nous parler aujourd’hui de ce qu’il fait pour changer son mode de vie, notamment son cheminement vers l’autonomie énergétique totale. Une quête qu’il partage avec sa compagne de longue date, Jocelyne Richard.

L’ère du tout nucléaire en France venait de commencer en 1980 et… depuis 40 années se sont écoulées. Avec Jocelyne, nous avons été, tous deux, diplômés architectes DPLG. Elle a exercé le métier alors que j’ai bifurqué vers celui de l’informatique puis des réseaux hertziens et nous voici à présent de jeunes retraités définitivement implantés dans le Cotentin. Cependant, quatre événements, survenus il y a peu à l’aune d’une vie, sont venus nous remettre sur ce que certains appelleraient « le droit chemin ».

Evénement n°1 : rencontre avec Marie-Monique Robin 

La réalisatrice et l’auteure Marie-Monique Robin à la Fête de la Fraternité de 2009. Elle est aussi grand reporter et une lanceuse d’alerte reconnue. © Mikani pour Wikipedia.

Continuer la lecture