Archives pour l'étiquette jésuites

Monde : 2) archives religieuses, météorologie jésuite et paléoclimats

A côté des savants – on dit de nos jours les sachants – que sont les bénédictins et les jésuites qui visent à informer les hautes sphères du pouvoir et former une élite soit les élèves d’excellence dans le jargon contemporain, il y a toute la foule du clergé séculier, les curés de paroisse. Ces derniers étaient au contact avec le peuple : « les masses paysannes » écrivait encore Emmanuel Le Roy Ladurie dans les années 1960-70 avec un accent marxiste ; le paysannat ; plus prosaïquement, « les pauvres », selon les mots de ces temps-là,  bien qu’il y ait aussi des laboureurs riches comme chez Jean de Lafontaine Continuer la lecture

Monde : 1) archives religieuses, météorologie jésuite et paléoclimats

L’UniverCité Ouverte de la ville de Gif-sur-Yvette, avec l’association Culture & citoyenneté et la Mairie, m’a invité à donner une visioconférence en histoire climatique, le 2 mars 2021, lors du  cycle « Des climats et des hommes ». J’ai cherché à l’illustrer pour montrer que l’histoire du climat et la météorologie ancienne étaient des sujets passionnants et importants, notamment dans ce premier chapitre, grâce à la belle série, publiée en 2010, de la chercheuse Valérie Daux.

En 2005, l’archiviste et bénédictin Joachim Salzgeber (1926-2012) photographié dans les archives de l’abbaye d’Ensiedeln. Canton de Schwyz, Suisse. © Liliane Géraud, Klosterarchiv Einsiedeln.
Continuer la lecture

Amérique du Sud : il y a 2500 ans le début du boom de la civilisation Guarani

Pour la première fois, j’ai rencontré le professeur uruguayen José Iriarte de l’université anglaise d’Exeter le 11  mai 2017 à Saragosse. Pourquoi Saragosse ? Parce que j’anime, depuis le début 2006, la partie histoire du climat du programme PAGES (Past Global Changes) Amérique du Sud dit LOTRED et que, tous les quatre ans, nous avons un congrès mondial. Ici, après Goa en Inde en 2013, c’était en Espagne OSM Zaragoza 2017 et tous les résumés des communications orales sont en ligne (en anglais).
José Iriarte y présenta les résultats obtenus par son équipe internationale au sujet du boom de la civilisation Guarani à la fin de l’Holocène. Il montra son extension géographique et son déroulement temporel. L’expansion des Guarani est l’une des plus importantes dans le monde car elle se développa de la région de l’Amazonie méridionale jusqu’au sud-est de l’Amérique du Sud (de l’équateur jusqu’à 35° S) soit environ sur 4 000 km. Elle commença il y a environ 2 500 ans (en langage scientifique 2.5k cal. yr BP).

Répartition actuelle des langues tupi (violet) et des langues tupi-guarani (rose), et extension supposée du tupi-guarani dans le passé (gris-rose). Le contour de frontières ont en blanc et il inclut ceux des différents Etats du Brésil, ce pays étant de constitution fédérale. © Wikipedia

Continuer la lecture