Archives pour l'étiquette hotspot

El Hierro : intégrale de la série d’Arte.tv et en direct le volcan de La Palma

L’actualité médiatique est centrée sur l’île d’El Hierro aux Canaries  avec la deuxième saison de la série TV « Hierro » qui se décline en six épisodes, d’une cinquantaine de minutes chacun. Ces derniers sont disponibles, gratuitement et dans leur version intégrale, sur Arte.TV du 14 octobre 2021 au 26 novembre 2021. Comme l’indique son titre, le sujet principal de la série est l’île avec ses paysages naturels et humanisés ainsi que ses gens et leur mode de vie, au-delà de l’intrigue policière. Vous avez  ci-dessous les différents liens, pour chacun des épisodes, et je vous souhaite, afin d’apprécier El Hierro et son modèle, un bon visionnage de cette série qui est une coproduction Movistar+ et Arte : le premier ; le second ; le troisième ; le quatrième ; le cinquième ; et enfin le sixième. Continuer la lecture

El Hierro : le volcan Tagoro fait naître une nouvelle et belle espèce de bactérie marine

Le billet sera assez bref car j’ai manqué le train, toujours véloce, de la science. Heureusement, le site qui m’héberge, Futura-Sciences, avait été vigilant et la nouvelle y était déjà en ligne. Toutefois, vu que ce blog a une forte tonalité insulaire et qu’il est centré géographiquement sur l’île d’El Hierro aux Canaries, il était difficile de ne pas évoquer une information, bien diffusée dans les médias, depuis mai 2018.
La bactérie d’El Hierro Thiolava veneris, nouvelle pour la science, dont les tapis sous-marins sont spectaculaires, est, parmi les 10 espèces les plus remarquables, au Monde, découvertes durant l’année 2017.

Tapis sous-marin de la bactérie « cheveux de Vénus » (Thiolava veneris). Zone du volcan sous-marin Tagoro, fonds de l’île d’El Hierro, Canaries. © Miquel Canals, Universitat de Barcelona.

Il est rarissime qu’une bactérie fasse la première des titres. Sans doute est-ce partiellement pour sa splendeur qui évoque, dans ses tapis, les cheveux de Vénus. Son nom lui a été donné en référence à la déesse de la beauté de Botticelli, sortant des ondes, sachant aussi que sa découverte vient d’une équipe de recherche partiellement italienne. Continuer la lecture