Noravank

Un merveilleux monastère médiéval, daté du XIII-XIVe siècle, niché dans la montagne, à Noravank, dans le sud de l’Arménie.

Les trois chapelles du monastère de Noravank : Sainte-Mère-de-Dieu (tour de gauche), Saint-Étienne (tour de droite), Grégoire l’Illuminateur (toit du premier plan) (© J.M. Bardintzeff).

« Noravank » signifie « nouveau monastère ». Les rochers rouges tout alentour sont des conglomérats (roches sédimentaires détritiques) du Permien (ère Primaire).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *