Tenerife et El Hierro : succès de la mission jeunes et voiliers de 2018

Quelques mots sont seulement nécessaires pour vous dire que la mission Tenerife et El Hierro 2018, avec sept jeunes et deux voiliers, s’est bien déroulée et qu’elle s’est  achevée le 3 novembre aux Canaries. Quelque vingt jours après ce retour à Montpellier, déjà de nombreux textes d’étape – une bonne dizaine – ont été rédigés, grâce à l’aide des deux professeures du Lycée Jean Monnet m’accompagnant : Dominique Chirpaz et Christine Genuist, et dont je donne volontiers les titres :  énergie photovoltaïque ITER sur Tenerife ; village bioclimatique ITER ; volcan El Teide toujours sur Tenerife ; astronomie El Teide ; journée en mer sur le Luna Blu en vue d’El Hierro ; protocole pour l’observation des oiseaux marins ; pêche durable dans les eaux d’El Hierro ; dessalement de l’eau de mer sur El Hierro ; l’autosuffisance de l’île d’El Hierro ; rencontre avec le créateur de la centrale hydro-éolienne d’El Hierro ; puffin de Scopoli dont notre groupe a recueilli un gros poussin le 31 octobre sur El Hierro ; oiseaux des Canaries ; Jardin Botanique de La Orotava sur Tenerife ; Tela Botanica et herborisation sur El Hierro ; et mots croisés  au sujet de la mission. Une cartographie des lieux à visiter avait été faite avant le départ et le programme d’études fut presque respecté, malgré deux coups de tabac subis par les équipages des voiliers entre Tanger et El Hierro dont la traîne de l’ouragan Leslie. Toutefois, place maintenant à quelques images du groupe lors de différentes visites sur l’île d’El Hierro.

Mission El Hierro 2018. Notre groupe photographié face au réservoir inférieur de Gorona del Viento. @ S. Locci pour Planète en commun sur Facebook.

Mission El Hierro 2018. Les jeunes gens, un écolier et quatre lycéens français, avec Tomás Padrón, le père de la centrale hydro-éolienne. Photographie prise au réservoir supérieur de Gorona del Viento. @ S. Locci pour Planète en commun sur Facebook.
Mission El Hierro 2018. Le groupe avec ses composantes : Lycée Jean Monnet de Montpellier, association Planète en commun et IRD. Photographie prise dans l’enceinte du petit musée du Géoparc volcanique. @ S. Locci pour Planète en commun sur Facebook.

Partis du port de La Restinga sur l’île d’El Hierro le 7 novembre (vous pourriez écouter une interview de la porte-parole de l’association Planète en commun de 5′ sur France Bleu Hérault), les bateaux à voile Luna Blu et Ka Ora continuent leur route vers les Amériques via le Sénégal.

 » Après une semaine passée à Dakar, les équipages des voiliers Luna Blu et Ka Ora s’apprêtent à lever l’encre pour aller à la rencontre des habitants du Saloum, une région rurale du Sénégal où des missions solidaires vont être menées en lien avec la préservation de la planète et en partenariat avec VSF – Voiles Sans Frontières.  » Sandrine Locci, le 19 novembre 2018.

Mission El Hierro 2018. Les lycéens de Jean Monnet Montpellier et les étudiantes quittant port de La Restinga, à bord du monocoque Luna Blu de Planète en Commun, pour une sortie en mer. El Hierro, Canaries. © A. Gioda, IRD.

A ce stade, je souhaite remercier les personnes suivantes sans lesquelles rien n’aurait été possible.

Tableau des remerciements pour la mission jeunes et voiliers 2018 sur les îles de Tenerife et d’El Hierro (Canaries).

Noms Fonction Action/Lieu
·         Dominique Chirpaz  et Christine Genuist
Professeures de SVT et de Physique, Lycée Jean Monnet, Montpellier Organisation et encadrement de la mission
·         Annie Deleuze Professeur en BTS, Lycée Jean Monnet, Montpellier Initiative et proposition du projet
·         Oscar González

 ·         Irene García

Technicien du Dept. Photovoltaïque,  @ITERtenerife

Guide des visites techniques du centre ITER, Tenerife

Visite de la centrale et du parc photovoltaïque, ITER, El Médano, Tenerife

Visite du village bioclimatique, ITER, El Médano

·         Javier García

 

·          Francisco Roca

Chargé des relations extérieures de l’association Astroamigos

 

Membre de l’association Astroamigos

Soirée d’observation astronomique, Izaña, El Teide, Tenerife

 

·         Jean-Luc Tollemer

·         Sandrine Locci

Skipper du Luna Blu, Planète en Commun

Responsable communication de Planète en Commun

Organisation d’une journée en mer, Mar de Las Calmas, El Hierro
·         Fernando Gutiérrez Président de la Confrérie des pêcheurs Nuestra Señora de Los Reyes Entretien dans ses bureaux, La Restinga, El Hierro
·          Andrés Alvarez
 Technicien du Conseil Insulaire des Eaux d’El Hierro, Valverde Visite de l’usine de dessalement de La Restinga, El Hierro
·          Candelaria Sanchez


·         Tomás Padrón

Chargée de communication de Gorona del Viento

Ingénieur et homme politique, le principal concepteur de la Centrale Gorona del Viento

Visite de la centrale hydroéolienne d’El Hierro

Entretien près du bassin supérieur de la centrale hydroéolienne d’El Hierro

·         Alfredo Reyes

·         Luis Santana Pérez

Directeur du Jardin Botanique de La Orotava

Agro-climatologue, Santa Cruz de Tenerife

Visite du jardin, Puerto de La Cruz, Tenerife

Organisation de la mission sur Tenerife

Mission El Hierro 2018. Le monocoque Ka Ora qui voyage de conserve avec Luna Blu de Planète en Commun, au quai du port de La Restinga. El Hierro, Canaries. © A. Gioda, IRD.

Enfin, je dois citer les personnes que j’ai dû déranger aux Canaries pour cette mission et qui ont toutes été d’une infinie patience : sur Tenerife, les Professeurs Ricardo Guerrero Lemus et Benjamín González de l’Université de La Laguna (ULL), Arnoldo Santos l’ancien directeur du Jardin Botanique de La Orotava, le géographe Eustaquio  « Quique » Villalba et, sur El Hierro, Luisa Anceaume du Cabildo Insular et Cristina Morales de la société Gorona del Viento.

La photographie mise en avant illustre la libération d’un gros poussin de puffin de Scopoli après son sauvetage lors de la phase de ses premiers envols nocturnes où il est souvent victime de la pollution lumineuse. Cette dernière a le même effet soit la désorientation de l’oiseau et son atterrissage catastrophique tel celui de « L’Albatros », égaré sur le pont des navires, dans le fameux poème de Baudelaire. Campagne de sauvetage des puffins sur Gran Canaria 2017, 30/10/2017. © Canarias Noticias pour le Cabildo Insular.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *