Tous les articles par Charles Frankel

Un an (martien !) sur Mars

Selfie-Windjana PIA183902

Le 24 juin, Curiosity a bouclé sa première année martienne (687 jours terrestres) sur la planète rouge et reste en bonne santé. Elle s’est photographiée le mois dernier (grâce à la caméra au bout de son bras robotique) devant le dernier site de ses exploits : l’affleurement de couches de grès « Windjana », qu’elle a foré pour en analyser la composition. Petit jeu : trouvez le trou du forage…

Opportunity toujours au travail !

Opportunity at (June 2014)

Le rover Curiosity est bien sûr la grande vedette martienne depuis son atterrissage sur la planète rouge, il y a bientôt deux ans. Mais avec ses dix ans de présence sur Mars, le rover de génération précédente, Opportunity, n’a pas dit son dernier mot. Il est toujours au travail, avec près de 40 kilomètres au compteur ! Voici l’une de ses dernières images, sur le rebord occidental du cratère Endeavour : très précisément à Pillinger Point sur Murray Ridge, (un cap et une corniche nommés en mémoire des feus planétologues Colin Pillinger, père de la sonde Beagle II, et  de Bruce Murray, ancien directeur du JPL). Le site recèle des argiles alumineuses, repérées depuis orbite. Charge à Opportunity d’opportunément les étudier de plus près…

Limace martienne

Rabe_Crater_perspective (400 Ko)

Cette spectaculaire image a été recueillie par la sonde européenne Mars Express qui n’arrête pas de nous livrer d’insolites portraits de la planète rouge. Il s’agit d’un champ de dunes (en sable basaltique, d’où la couleur noire) qui migre avec le vent pour se déverser dans des « puits » en périphérie du plateau central. Le tout prend l’allure d’une limace ou d’une amibe géante qui engloutit le paysage. Il s’agit en l’occurence du vieux cratère d’impact Rabe, large de 108 km, à l’ouest du bassin d’Hellas dans l’hémisphère sud (situé par 44°S, 325°W).

Vendre du vent martien

La page d'accueil de la société Uwingu, vente en ligne pour nommer "son" cratère martien
La page d’accueil de la société Uwingu, vente en ligne pour nommer « son » cratère martien

Une société privée, fondée par des astronomes et chercheurs du programme spatial, a lancé une campagne pour lever des fonds. L’objectif est louable : procurer des bourses à des étudiants et financer de petits projets spatiaux. La méthode pour récolter les donations l’est moins : proposer au public de baptiser un cratère d’impact ou une province sur Mars, en échange de quelques centaines à quelques milliers de dollars le site—alors que ce rôle était dévolu jusque là à l’Union Astronomique Internationale qui n’en tirait aucun bénéfice. Continuer la lecture

Trouvez Curiosity !

Kimberley pia18081 (HiRISE)

Le rover Curiosity est arrivé sur le site de Kimberley où le robot va marquer une pause et analyser quelques strates rocheuses intéressantes, autour de petites buttes que l’érosion a sculpté en marches d’escalier.
Saurez-vous trouver le rover sur l’image ? Indice : suivez les traces de roue, l’automobile étant entré dans l’image par le coin supérieur gauche.
L’image est large de 365 mètres. Elle a été prise par la caméra longue focale Hi-Rise de la sonde orbitale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), qui circule autour de la planète rouge depuis mars 2006.

Cuisine martienne

Serre martienne (low res)

Dans tout vol piloté vers Mars—deux ans et demi aller-retour selon les scénarios les plus en vue—l’alimentation de l’équipage occupera une place importante. Nous avons vu dans un autre dossier l’approvisionnement en eau. Pour ce qui est de la nourriture, c’est 1,5 kg d’aliments secs (déshydratés) qu’il faut embarquer par astronaute et par jour, soit environ 7 tonnes de vivres pour un équipage de 5 astronautes sur une mission de 900 jours. Hormis l’aspect quantitatif, se posent des considérations d’ordre nutritionnel et psychologique. Enfin, l’installation d’une serre sur Mars est à l’étude, afin d’assurer une fraction non négligeable de cette alimentation.

Continuer la lecture

Le rendez-vous du Dragon

Dragon arrimé à la Station, 20 avril 2014 (NASA)

Le vaisseau spatial Dragon, construit par l’entreprise privée SpaceX, a ravitaillé en ce weekend de Pâques la Station Spatiale Internationale, en régime automatique, avec deux tonnes de fret : nourriture, une mini-serre à légumes, et du matériel pour les sorties dans l’espace des astronautes. On le voit ici saisi par le bras télémanipulateur de la Station.

Dans l’esprit de ses concepteurs, le vaisseau-cargo Dragon pourrait également transporter des passagers et Elon Musk, le président de Space-X, ne cache pas son ambition d’en dériver une version destinée à de futures opérations martiennes.

La NASA poursuit de son côté le développement de son futur vaisseau piloté Orion. Alors service public ou entreprise privée pour le voyage des premiers Martionautes ? L’avenir nous le dira.

Eau sur Mars : l’expo

Une exposition gratuite pour tous publics
Une exposition gratuite pour tous publics

Tout ce que vous avez voulu savoir sur l’eau sur Mars, mais que nous n’avez jamais osé demander!
Le Pavillon de l’eau, à Paris, a relevé le défi.
Aménagé dans une ancienne et élégante station de pompage en briques sur les bords de la Seine, Le Pavillon de l’eau est un espace d’exposition, avec médiathèque et auditorium, consacré au thème de l’eau. J’y participe à une conférence sur le problème de l’eau dans les missions pilotées vers Mars, en compagnie de Violaine Sautter (Muséum National d’Histoire Naturelle) et de Marie-Odile Monchicourt (journaliste scientifique à Radio-France) le jeudi 10 avril à 19h.

Continuer la lecture

Un cratère bien jeune…

Le cratère Mojave reconstitué en 3D par recoupement d'images du satellite Mars Reconnaissance Orbiter (NASA)
Le cratère Mojave reconstitué en 3D par recoupement d’images du satellite Mars Reconnaissance Orbiter (NASA)

Voici un cratère martien qui fait parler de lui. Baptisé Mojave, parce qu’il contient des figures d’érosion qui font penser à celles de la pluie dans le désert de Californie, ce cratère est le plus gros impact récent sur Mars : large de 60 km, il résulterait de la collision d’un astéroïde avec la planète rouge, il y a moins de 5 millions d’années. Or on cherche l’endroit sur Mars d’où auraient été éjecté les météorites martiennes retombées sur Terre, et dont l’éjection dans l’espace aurait eu lieu dans un proche passé. Mojave se pose donc en excellent candidat de cette éjection et livraison d’échantillons.

Continuer la lecture

De l’eau pour Mars

De l’eau pour Mars

L’un des problèmes critiques dans les projets de vols pilotés vers Mars concerne le fret et les vivres à emporter pour la survie des astronautes—une masse qui atteint de hautes valeurs, vu la longueur de la mission—et notamment les réserves d’eau liquide. On parle beaucoup, en science, du sujet de « l’eau sur Mars ».  Dans ce dossier, nous allons au contraire nous pencher sur le problème de « l’eau pour Mars ».

Ravitaillement en eau dans la Station Spatiale Internationale (NASA)
Ravitaillement en eau dans la Station Spatiale Internationale (NASA)

Continuer la lecture