Recrutement d’astronautes : de futurs Martiens ?

astronaut

Le 18 février, la NASA a clos son appel à candidature pour la constitution de son 22ème groupe d’astronautes. Un nombre record de 18 300 postulants a été enregistré. Au terme d’une sélection sur dossier, puis une semaine d’évaluation « en chair et en os » des finalistes l’an prochain, une dizaine de candidats astronautes seront retenus et présentés à la presse en juin 2017. Suivront alors deux ans d’entrainement à Houston avant leur intronisation officielle en 2019. Parmi ces nouveaux astronautes figurent vraisemblablement les premiers hommes et les premières femmes qui s’élanceront vers Mars lors des décennies 2020-2030.
Si la NASA n’a pas officiellement mentionné le vol martien dans son appel à candidatures pour ce 22ème groupe d’astronautes—mettant plutôt l’accent sur les missions à bord de la Station Spatiale Internationale—les commentaires officieux des responsables y ont néanmoins fait allusion. Ainsi, le président de la NASA Charles Bolden a spécifiquement déclaré que « Ce prochain groupe d’explorateurs américains du cosmos encouragera la ‘génération martienne’ à atteindre de nouveaux sommets et nous aidera à réaliser notre objectif d’inscrire nos empreintes de bottes sur le sol de la planète rouge. » Le nombre record de postulants (18 300, soit plus de deux fois le précédent record de 8000 candidats, établi en 1978) reflète vraisemblablement cette prise de conscience publique d’objectifs ambitieux et motivants pour cette nouvelle génération d’astronautes.

Le précédent groupe d'astronautes (21ème), sélectionné en 2013, est devenu opérationnel en 2015
Le précédent groupe d’astronautes (21ème), sélectionné en 2013, est devenu opérationnel en 2015

On relèvera qu’aucune limite d’âge n’a été formulée dans les directives de candidature, les critères portant comme d’habitude sur une solide santé physique (et parfaite acuité visuelle), un diplôme universitaire (Bachelor’s, l’équivalent d’une licence française) en sciences, mathématiques ou ingénierie, suivi de trois ans d’études supplémentaires ou d’expérience professionnelle ou bien 1000 heures de pilotage d’avion à réaction. Traditionnellement, les pilotes d’essai des différents corps d’armée constituent en effet une bonne moitié des candidats reçus.
La NASA n'a pas hésité à mettre Harrison Ford sur son site web pour promouvoir l'appel à candidature de ses astronautes (Lucasfilm)
La NASA n’a pas hésité à mettre Harrison Ford sur son site web pour promouvoir l’appel à candidature de ses astronautes (Lucasfilm)

Ces nouveaux astronautes se retrouveront notamment pilotes et passagers d’une nouvelle armada de vaisseaux spatiaux, puisque la décennie 2020 verra la mise en service du vaisseau Orion de la NASA, du Crew Dragon de Space-X et du CST-100 Starliner de Boeing.

2 réflexions sur “ Recrutement d’astronautes : de futurs Martiens ? ”

  1. Monsieur K et sa femme Ylla sont des Martiens, ils ont la peau cuivree et les yeux pareils a des pieces d’or fondu. Leur vie de couple est paisible mais ennuyeuse. Un jour, Ylla fait un reve ou lui apparait un homme physiquement different des Martiens qui lui dit venir de la Terre. Enchantee par ce reve, elle le decrit a son mari et cela suffit a le rendre terriblement jaloux, d’autant que le reve se repete. La fusee partie de l’Ohio avec a son bord le capitaine Nathaniel York et son ami Bert s’approche bel et bien de Mars. Monsieur K, qui a ecoute sa femme parler en dormant, decouvre le lieu et l’heure de l’atterrissage, empeche Ylla de s’y rendre et, pretextant partir chasser, quitte la maison avec une arme. Il se rend ou la fusee s’est posee et tue les deux hommes.

    1. Très joli résumé de l’une des nouvelles de l’auteur Ray Bradbury dans son recueil Martian Chronicles (Les Chroniques Martiennes). Je suis fan également !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *