Archives pour l'étiquette Bretagne

Iles de Sein, d’El Hierro et Monde : « Thalassa » et actualités des 100% EnR

Des actualités de rentrée avec la bonne nouvelle de la prochaine émission vedette autour de la mer « Thalassa » de France 3 qui sera largement consacrée à la saga des EnR (énergies renouvelables) citoyennes sur l’île bretonne de Sein. Pour la première émission de la saison 2017-18, lundi 2 octobre à 20h55 sur France 3, « Thalassa  » mettra le cap à l’Ouest à la rencontre de celles et ceux qui vivent à Sein, Ouessant, Groix et Quéménès au large de la Bretagne. Ce rendez-vous TV, plébiscité par l’audience depuis 1975, sera présenté à partir de lundi 2 octobre par Fanny Agostini, après les décennies à l’antenne du célèbre Georges Pernoud.

« Sein, les nouveaux résistants » : dernier pêcheur en activité, François Spinec est un peu « l’éminence verte » de l’île de Sein. Verbe haut et sensibilité à fleur de peau, il dénonce toutes les aberrations qui font le quotidien de sa terre natale. A commencer par l’approvisionnement en énergie : à Sein, comme dans la plupart des îles françaises, l’électricité provient d’une centrale à fioul, procédé extrêmement coûteux et très préjudiciable à l’environnement. Avec d’autres Sénans il a créé IDSE (Ile de Sein Energies) afin de lancer la transition énergétique déjà réalisée dans d’autres îles européennes (Samsø ou Samsoe au Danemark, El Hierro aux Canaries, Eigg en Ecosse). L’idée fait son chemin et, en attendant d’aboutir, François peut rêver d’hydroliennes, d’éoliennes et de toits solaires qui rendront Sein totalement verte et propre…

François Spinec, patron-pêcheur de Sein à bord de « Patience », son 10 m de 1982 pour la pêche à la traîne de surface. © Association des ligneurs de la Pointe de Bretagne.

Continuer la lecture

Ma COP21 : du global (Pakistan) au local (Languedoc-Roussillon)

« Ma COP21 à  moi », comme disent les jeunes, a été de la préparer un peu, avec une mission officielle au loin, et de l’animer en France particulièrement au niveau local. Ce fut fait surtout en Languedoc-Roussillon, grâce à une série de manifestations à partir de septembre 2015, mais j’ai pu participer à d’autres événements en Bretagne et à Paris. Un grand merci à tous celles et ceux qui m’ont invité et fait confiance.
La mission de préparation à la COP21 à été menée en mai dernier avec l’Ambassade de France à Islamabad au Pakistan et plus particulièrement à Faisalabad. Ce pays est très important car il compte près de 200 millions d’habitants. C’est le second, quant à sa démographie, du monde islamique après l’Indonésie. Son élite intellectuelle est bien formée et d’ailleurs la Pakistanaise Malala Yousafzai vient d’être la plus jeune Prix Nobel de tout les temps en  2014. Pour ce qui nous concerne, le Pakistan est assez fort émetteur de gaz à effet de serre du fait de son poids démographique même si, rapporté à sa population, c’est un très faible responsable du réchauffement climatique. Toutefois, le Pakistan a créé un Ministère du Changement Climatique et a remis sa feuille de route pour la COP21. Dans ce cadre, j’ai été aussi invité par des universités d’Islamabad dont le COMSATS. La réalisation emblématique dans le domaine des énergies renouvelables au Pakistan reste sa toute nouvelle centrale solaire géante dans la région du Penjab dite Quaid-e-Azam à Bahawalpur qui a été financée en partie par la coopération chinoise. La puissance en crête de la centrale devrait être à terme de 1000 mW. Continuer la lecture

El Hierro et Sein : Arte le 21 février et l’aval du Sénat le 20 février

L’île d’El Hierro avec ses réalisations en écologie, développement durable et énergie est en vedette le 21 février à 13h30 dans FutureMag sur Arte .
L’île de Sein cadre parfaitement, quant à son futur énergétique autonome et éolien, dans le nouvel amendement du Sénat adopté en séance le 20  par le Sénat pour les îles bretonnes. Disons que le trophée accordé à la communauté insulaire d’El Hierro par Madame la ministre Ségolène Royal le 12 février montrait tout son engagement vis-à-vis des parlementaires de porter le projet d’autonomie énergétique insulaire en France. Les sénateurs y ont été sensibles sachant que déjà plusieurs d’entre eux, issus de Bretagne, avaient proposé un tel projet.