Archives pour l'étiquette climatologie

Monde : appel « Scientists’ Warning for Humanity  » 1992-2017 et son partage

Avant la date limite du 23 octobre, j’avais signé l’article en fait la tribune ou l’appel Scientists’ Warning for Humanity en septembre 2017. C’était la seconde édition, ici en français et bien sûr mise à jour, d’un texte publié il y a 25 ans, en 1992,  par l’Union of Concerned Scientists (UCS) et plus de 1 500 scientifiques y avaient adhéré dont mon Collègue chilien de l’IRD Francisco Veas. Au total, plus de 15 000 signataires issus du monde entier approuvèrent cette seconde mouture sous la forme d’un texte bref – quelque 1 000 mots – et qui ne prenait que 6 minutes pour sa lecture, selon ses rédacteurs qui étaient essentiellement des biologistes australiens américains. Le texte était par conséquent un minimum dénominateur commun entre les scientifiques. Il fut porté par William J. Ripple, Christopher Wolf, Thomas M. Newsome, Mauro Galetti, Mohammed Alamgir, Eileen Crist, Mahmoud I. Mahmoud et William F. Laurance.

Le dauphin de Chine qui habitait les eaux du grand fleuve chinois Yangtsé, depuis 20 millions d’années, est officiellement considéré comme éteint depuis 2006. Cette année-là une expédition scientifique internationale de 39 jours sur le fleuve n’avait permis de retrouver aucun spécimen de l’espèce. Copyright inconnu.

Continuer la lecture

Océans : le Club des Argonautes et l’énergie thermique des mers

Ceci est un essai d’hommage au Club des Argonautes et à son suivi, telle la vigie d’un corsaire, des  recherches comprises dans le triangle dont les côtés sont l’océanographie, la climatologie et les énergies renouvelables.
Toutefois, une grande originalité du site est certainement la promotion de l’Energie Thermique des Mers (ETM) dont le Club compte un membre qui a dédié sa vie à leur étude Michel Gautier et que l’on peut retrouver dans ce numéro de « Sciences au Sud » déjà daté de 2007 (pages 1 et 15 dans un PDF). L’ETM correspondent à l’acronyme anglais suivant : OTHEC.
Le Club est également fort intéressant par son activité diversifiée. Ainsi son site présente des livres de divulgation scientifique de bon niveau, souvent rédigés par ses membres. Je pense à ceux de Catherine Gautier avec Jean-Louis Fellous (2013) à propos des gaz de schiste, de Laurent Labeyrie (2014) sur la montée des eaux des océans et plus anciennement à celui collectif, coordonné par Michel Petit et Aline Chabreuil (2011), au sujet du climat auquel j’avais eu la chance d’être associé. Continuer la lecture