Un équipage vers Mars d’ici 2033

Le scénario de débarquement lunaire en 2024, appelé de tous ses vœux par Donald Trump, a décidemment du plomb dans l’aile. Le 24 janvier, le comité scientifique de la Chambre des Représentants a publié un projet de loi visant à remettre les futurs vols pilotés vers la Lune dans une perspective élargie Moon to Mars (De la Lune à Mars), tout en étant réaliste quant aux délais : « Ce programme devra avoir pour objectif intérimaire de poser un équipage sur la Lune d’ici 2028, mais comme objectif principal d’envoyer un équipage en orbite martienne d’ici 2033 », stipule-t-il.

Kendra Horn, présidente de la commission scientifique de la Chambre des Représentants (Crédit: NASA/Aubrey Gemignan)

La loi précise en outre que les activités de la NASA sur la Lune ne devraient avoir pour mission que de développer les technologies nécessaires au vol martien, ne pas prendre plus de cinq ans, et ne pas se diriger vers des projets d’exploitation d’hypothétiques ressources lunaires qui feraient perdre du temps au montage d’une expédition vers Mars.
Quant à la douteuse station Gateway que la NASA projette de bâtir en orbite lunaire, le comité de la Chambre des Représentants a bien compris qu’elle ne sert aucun but, et que si elle est construite, il faudra lui trouver une trajectoire et des objectifs compatibles à des objectifs clairement martiens.
Lou Friedman, co-fondateur de la Planetary Society, a commenté le nouveau projet de loi en ces termes : « Que le comité scientifique de la Chambre des Représentants mette l’accent sur Mars s’inscrit dans une vision géopolitique des vols pilotés, au contraire des projets actuels de la NASA qui se limitent à ajouter quelques traces de pas sur la Lune. »

Une réflexion sur “ Un équipage vers Mars d’ici 2033 ”

  1. Je pense que tout est dit ,pourquoi gaspiller du temps et de l’argent ?mettons le paquet sur Mars! il sera bien assez tôt d’établir une colonie sur la lune par la suite ,elle est prés donc une fois les vols vers Mars bien rodés il sera facile de gérer les vols vers la lune pour si établir !c’est un peu comme si a l’époque des galions nous avions établi des avants poste sur tout les îlots avant avant de découvrir les grands continents par des sauts de puces !prochaine étape après Mars les systèmes satellitaire de Jupiter d’ici 50 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *