Qui suis-je ?

Je suis un vivant, habitant d’une planète mourante.
Aurélien Barrau.

531 réflexions sur “ Qui suis-je ? ”

      1. Aurélien,
        Vous vous demandez quelles pourrait être les solutions autres qu’in Gouvernement liberticide avec impact evonomique majeur pour addresses l’impqct catastrophique de l’homme sur le climat.
        Nous sommes d’accord sur l’objectif, pas sur le moyen.
        Je vous propose la taxe carbone mondiale, avec un processus escalateur sur 30 ans et des prix de la tonne annuel. L’ensemble de l’industriel – et donc l’emploi – accueille la taxe carbone et le bienfait de sa visibilité long terme pour gérer le risque de ses investissements. La solution peut ne pas passer par perte des libertés et crise économique.

        1. D’abord une prise de conscience collective : nous tous sommes terriens.
          Abandon des nationalités locales. (Francais, Canadien etc.)
          La solution est économique.
          Abandon des ressource financières. Plus d’argent.
          Mesure de la richesse par la capacité que nous avons a développer le potentiel humain de chacun des habitants.
          Réalisation de tout projet en répondant aux trois questions suivantes:
          Avons nous la connaissance nécessaire à sa réalisation?
          Avons nous les ressources humaines pour le réaliser?
          Avons nous les ressources naturels/matériels requises pour le réaliser?

        2. Moi je propose la chute de Thèbes.
          Des thèses pour qui?
          Mon psy m’a dit souhaiteriez vous un cancer à votre ennemi.
          J’ai dit oui.

      2. Bonsoir je vous suis depuis un moment et vous etes un des meilleurs pedagogue que j ai pue voir. (excusez mon orthographe mais j aimerai etre lue)

        J ai vue beaucoup de choses sur la physique quantique(microspie pardonnez moi l euphemisme) et cosmologie (macroscopisme) .

        Le temp est fait en foction de notre propre place. Pour moi le temp est une creation humaine pour quantifié les choses… Jusque la c est de l observation. L instant plank etc….

        Je vous presente alors ma tehorie :
        Dans notre univers les fractales represente enormement de choses, elle servent pour la creation de mondes virtuels etc.

        Immaginez que la creation de l univers soit pareil. Au lieu de consideré l univers et sa creation en 3 d avec le tissus espace temp, on pourrez voir sa creation comme une explotion de fractales…. Comme un systeme neuronale repartie autour d un point.
        Ou certains chemins se croiserai etc…. L implication de ce phenomene est monumental.

        Je prend pour exemple la physique quantique. A laquelle je ne comprend rien mathematiquement. Mais je sais que si on observe un electron il est une entitée, sinon une possibilitée. Si l univers et l espace temp plus loin son née de maniere fractales, on peux repondre aux questions d intrication quantique et de dualité. Dans le sens ou la matière créé circule entre les differentes fractales (espace temp proche du notre (du coup autre maniere voir paradigme de pensé car la chose n est pas definie) (voir matière noire qui maintient le tout) et plus on s eloigne plus on rejoins ça (comme un coquillage) )
        Du coup l electron mesuré produirait une vagues au niveau de l espace temp. Qui serait ondulatoire. Mais l electron appartennant a tous les autres univers /dimension serai la a l instant t….

        D ou les deplacemments plus rapide que ceux de la lumiere. Ils sont partout (faisant parti du centre et de la creation de l univers avant le temp de plank) ils sont partout en meme temp. et produisent une onde de possibilitée s ils ne sont pas mesuré

        1. Bonjour Mister Clos
          Votre orthographe gêne quelque peut ma lecture. Je vous ai lu, entendons nous déchiffré. Cependant je ne vous comprends pas et lire c’est comprendre, mettre du sens. Je pars dans toutes les directions à la lecture de votre théorie mais sachez que votre angle d’approche neuronale me paraît pertinent.

          1. Salut,
            Moi quand je regarde les étoiles, je perçois une fois sur 3 (mon cerveau les invente surement) les lignes lumineuses que relient tous ces points. J’ai presque l’impression d’être dans un roman comme “le problème des 3 corps” que je lis en ce moment.
            Ces visions datent de 2 ou 3 ans et persistent. Et ok, j’hallucine, mais j’ai aucune intention de détenir une quelconque vêrité!
            Seulement elles me font clairement penser à votre comparaison du réél à un réseau neuronal.
            Bien à vous

      3. Bonsoir cher Aurélien. Je pense que vu tout ce que vous avez dit ou écrit, j’imagine bien que c’est après être sorti de vos gonds, arrivé aux limites du supportable de la planète et pour la protéger que vous avez pris la parole, vous ne pouvez faire qu’une chose pour la sauver, vu l’urgence, c’est de proposer votre candidature aux prochaines élections présidentielles ou ministre de l’écologie, au minimum. Je pense que si vous parlez haut et fort ce n’est pas par goût du volume du son mais par conviction de l’urgence, par devoir et je vous trouve vraiment à la hauteur d’un tel poste. Vous ne pouvez plus vous arrêter là, il faut faire bouger les lignes et à part vous, je ne vois pas trop… l’infiniment petit et l’infiniment grand sont seul religion. C’est juste notre univers, c’est bien assez merveilleux Bien plus n’importe quel Dieu nommé ici bas. Et comme disaient les indiens, notre mère c’est la terre et notre père le soleil, prenons en soin. Je compte sur vous pour y réfléchir..à la présidence. . En tout cas, merci pour tous vos mots, vos pensées qui donnent envie d’écouter et de colporter. Au plaisir. Sissi

        1. Me fille est enfant de sa mère. Moi- même en ces lignes.
          Ma fille étudie à Grenoble, là même où enseigne notre prophète poète, sans le nommer Aurélien.
          Ma fille est mon guide et elle parle d’évolution avec LUCA .
          Cela me donne du fil à retordre. LUCA est hypothétique me semble t’il. Poser d’emblée comme postulat. Et si sans le seulement LUCA disait vrai.
          Consulter les travaux des étudiants en Master médiation et vulgarisation des sciences. Margaux Siché.
          Ah oui elle travaille pour se financer ses études dans une enseigne de gadgets inutiles . Le week end au lieu de se pencher sur ses travaux.

      4. Bonjour,

        je suis journaliste à la Provence et j’aimerais vous interviewer à propos de l’affaire du siècle, plus précisément la pétition que vous avez lancé. Je dois rendre mon article demain soir au plus tard. Seriez-vous disponible aujourd’hui ou demain avant 16h ?

        Mon adresse mail : justinedesjardin@live.Fr

        Cordialement,

        Justine Desjardin,
        La Provence.

      5. Bonsoir

        Existe t il des stages ou vous intervenez ou des cours en auditeur libre.
        Suis fan de vos cours Vidéo , et j’adorerai pouvoir vous écouter en live et poser une question qui m’empêche de dormir (parce que j’ai du mal à la formuler et quelle prend forme à mesure des découvertes qui la nourrissent )

      6. Bonjour Aurelien,
        J’écoute souvent vos conférences comme je suis le cycle de conférences à Paris de Monsieur Galfard… je suis fascinée par la notion de “saut quantique” ..pourriez -vous dire quelque chose sur cette notion s’il vous plaît. .Merci et Bravo pour votre pédagogie

        Anne-Marie Dourge

      7. Bonjour,
        Je lis votre fascicule en ce moment et je suis un peu vos interventions médiatiques, dont la dernière sur France culture.
        Je souhaiterais en fait échanger avec vous, vous est-il possible de me donner votre adresse mail ?
        Bien à vous.
        Abilio da mota

      8. Bonjour
        Je vais vous expliqué mes vous allez sûrement pas nous croire.
        Tous à commencer le 10 février 2016 sur un voyage au Pérou, dans l’avion on a passez un grand orage mes atterrie sans encombre.
        Mes vous allez sûrement dire que on n’est fou et jamais nous répondre, mes depuis ce jours moi et ma femme et les plus sur la planète que on a connue.
        Je vous explique depuis on a découvert que ici L’Afrique étais plus une île border d’eau à 5000 km autours, ici l’Alaska es à gauche du Canada et non au haut et le Canada es énorme chez nous les États Unis prenne presque tout les USA.
        Chez nous lamerique n’es pas aussi proche de la Russie vue que l’Alaska es de l’autre côté, et la mer de Béring n’existe pas.
        Etc etc ces des petites choses qui change sinon ces pareil.
        Je sai vous vous dites que on es fou, je pense aurait réagis comme vous si on m’avais dis sa.
        Merci de m’avoir lue, j’espère une réponse si ya moyen pour nous de retourner chez nous

      9. Bonjour Monsieur Barrau,
        C’est avec beaucoup d’émotion que j’écris ces lignes car j’admire votre travail et me plonge régulièrement dans vos conférences sur le net. Merci de transmettre votre passion avec autant de générosité et de nous faire rêver.
        Merci de vous impliquer avec conviction sur la question de l’urgence climatique et du vivant. C’est précisément sur ce point que je me permets de vous communiquer un simple lien, concernant une chanson écrite et autoproduite par quatre artistes grenoblois en réaction à un article du Canard Enchaîné et en réponse à l’inaction de nos dirigeants.
        J’espère qu’elle vous plaira.
        https://www.youtube.com/watch?v=eXm7IuRQ8JY

      10. Bonjour Aurélien,
        Suite à votre dernière vidéo sur la collapsologie, j’ai juste voulu vous contacter pour vous dire que votre conférence est magistrale et à quel point elle résonne à 98 % dans mes pensées. J’ai fait un doctorat en sciences à Grenoble mais (absence de nature déjà impossible pour moi en 96) je me suis finalement tourné vers la nature que je vois, sur le terrain, fléchir et disparaître tout le temps, à mon échelle, sans cesse…dans l’indifférence, l’ignorance générale, dans les Hautes-Alpes. Il en est de même partout je suppose.
        Je suis passionné de philosophie et elle vibre étonnamment avec la physique et surtout avec la quantique. Quand j’avais commencé à exprimer les mêmes conclusions, beaucoup plus confuses cependant, j’ai senti un vide d’écoute…Un espace glacial m’entoure encore quand je veux aborder le sujet.
        MERCI

        1. Perso je comprends tout à fait, vous n’êtes pas le seul et AB doit se sentir bien seul aussi la plupart du temps.
          Je n’ai pas de Dc en science, mais suis tout aussi curieux et concentré sur ces questions, comme bcp, et tous ceux dans notre position ont peut-être ce point commun. Imaginez pour ces milliers d’experts du Giec, et par extension des scientifiques du monde entier auxquels on peut ajouter les vieux comme moi, puis toute la jeunesse consciente, et ça fait du monde.
          Tout ce petit monde regardant comme des fourmis un monde techno-fasciste se mettre en place sans pouvoir rien faire, à constater que tout va dans le sens des pires scénario SF où les machines deviennent autonomes dans une nature devenue stérile et les humains restants des rescapés sans plus aucun pouvoir autre que tenter de survivre.

      11. Bonjour Aurélien,

        J’aimerais également te témoigner mon soutien. Toi comme Pablo, Greta et d’autres lanceuses et répéteurs d’alerte occupez une place difficile.
        Merci pour ce rôle et votre courage! Merci de tenir bon malgré tout ce que vous voyez et ressentez.
        Merci des risques pris et encourus pour protéger le vivant.
        Merci à toi de rester un humain digne et respectueux du vivant, des êtres sensibles dans cette période de grandes incertitudes 🙂

        Nous sommes un et ça bouge. Merci pour ton implication et la reliance qui en découle.

        Je m’appelle Julie, je vis en Belgique et je suis désireuse de ton mail également 🙂

      12. Bonjour Monsieur Barrau

        Pardonnez moi de ne pas avoir trouvé un autre moyen pour vous parler.
        Je voudrais vous rappeler ci-dessous un fragment de la Genèse décrivant le sixième jour de la création. Juste pour vous dire que cela fait bien longtemps que nous sommes mal barrés…

        26 Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles …
        28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre …

        1. Bonjour Monsieur Baillaud.
          J’ai lu votre commentaire à M. Barrau. Agréablement
          était de voir que vous faites partie de ceux qui connaissent et citent la fragment de la Genèse.
          Vous avez abordé une idée très importante qui inquiète toute l’humanité, c’est notre avenir.
          Peut-être en jaillira – t- il une petite étincelle!
          Comment vous contacter? Cordialement. Alexandre.

        2. Bonjour Denis, je ne peux pas parler à la place d’Aurélien Barrau ni deviner ce qu’il en pense… cependant pouvons-nous reprocher à la Bible de ne pas avoir prévu les révolutions industrielles ? À ces époques agraires, il était difficile au quotidien d’assujettir quoi que ce soit. Par ailleurs, le comportement destructeur en masse d’organismes vivants est le fait de sociétés qui ont quitté le christianisme. (Signé un athée)

        3. Carl Gustav Jung a reproché au Christianisme (et aux deux grands autres monothéismes) le caractère extérieur à l’homme de Dieu. Qui justement “permet” la destruction que vous mentionnez. Rassurez-vous : tous les humains ne sont pas monothéistes et tous les éduqués dans l’une de ces religions n’y adhèrent pas aveuglément.

        4. Ce sont des niaiseries anciennes . Ceux qui ont rédigé cela , on également dis que la terre était plate , entourée d’ eau …

          1. Je ne suis pas platiste, bien au contraire.
            Mais votre intervention me fait penser que la terre pourrait être posée comme “plate” selon une décomposition de l’assemblage des dimensions qui nous englobent.
            Certes tout est rond, mais dans un monde tel que nous le percevons, avec notre dépendance à un système physique spatio-temporel imposé.
            Est ce que tout ne serait pas plat dans une appréciation en 2D du “monde”, dodécahedrique dans un monde à 12 dimensions, fractale dans un monde à dimensions logarithmiques ou algorithmique?
            Bien cordialement

      13. Mr Barrau Aurélien
        J’aime beaucoup votre façon de comprendre l’Univers .
        Mais je me pose une question simple comment peut on dire que l’on observe le passé de nos étoilés et de nos galaxies .Le temps c’est quoi ? Et l’espace ? Si une image nous parvient alors comment peut on dire que cela existe ? Question naïve certainement pour vous …

        1. Question certes naïve, mais à la base d’une réflexion qui pourra vous emmener loin si vous persistez un peu dans vos recherches en ligne. Ne demandez pas à AB de vous refaire toute une éducation scientifique.
          A sa place je ne vous répondrai pas non plus.
          Bonne chasse !

      14. Bonjour Mr BARRAU

        Je pense que cette idée a déjà été évoquée par beaucoup d’esprits scientifiques concernant l’expansion de l’univers mais je me demandais si il avait été envisagé que cette accélération soit liée simplement à la gravitation liée à la présence de masses trés importantes réparties au delà de l’univers connu ou que le fait qu’il n’y ai pas d’espace temps au delà de cet univers connu n’accélere pas cette expansion.

        Ce n’est qu’un réflexion certainement trés simpliste, mais je voulais partager naïvement ce point de vue avec vous

        Je sais que votre temps est précieux , ce mail est un peu une bouteille à la mer en espérant qu’un jour elle atteigne votre horizon.

        Cordialement

        Mickael BERTAUD

        1. Bjr,
          Sur l’accéleration en soi, on ne peut que supposer, mais mathématiquement, tout est accéleration.
          Prenez un point et une impulsion provoquant un deuxieme point, chaque point chargé de cette impulsion provoquant à nouveau un point, multipliez cela par N, et vous avez une expansion X qui accélère à X*N.
          Un peu comme à votre conception, vos cellules ont généré d’autres cellules et ainsi de suite. Sauf que pour nous, êtres organiques, nous devons absorber de l’energie pour faire continuer cette production de cellules et que notre physiologie inclut aussi la mort des cellules au fur et a mesure…

      15. Cher Aurélien Barrau ,
        Chorégraphe, passionnée de très longue date par votre pensée , j’aimerais pouvoir échanger avec vous dans le cadre de deux initiatives que j’ai récemment mises en oeuvre.

        La première intitulée « Je danse, donc… je suis » est une manifestation permettant à la danse et la philosophie de se rejoindre.
        Elle convoque ainsi depuis sa création en 2017 des personnalités du monde de la danse et d’autres du monde de la philosophie, des sciences sociales, des sciences dures…

        La seconde, intitulée « La nature de l’art » est un tout nouveau laboratoire indépendant dont l’objectif est de faire évoluer nos pratiques artistiques en menant des recherches dans le champ du spectacle vivant fondées sur une prise compte des questions environnementales autant que sur l’intégration devenue nécessaire de la globalité du ” terrestre ».

        Serait-il possible que nous réalisions un premier entretien à distance?
        Auriez-vous un numéro de téléphone à me communiquer afin qu’il me soit donné de vous expliquer toutes ces choses personnellement et directement?

        Dans l’attente du plaisir de vous lire,
        Avec toute mon admiration,

        Karine Saporta
        mobile : +33 (0)6 43 45 66 84
        Site: http://www.karinesaporta.com
        karine@karinesaporta.com

      16. Bonjour,

        je suis journaliste et je prépare un livre à paraître à la rentrée chez Flammarion sur les courants qui traversent le mouvement écologiste. J’y consacre un chapitre aux théories de l’effondrement. Accepteriez-vous un entretien sur ce sujet ? Merci infiniment de votre réponse
        Bien cordialement

      17. Bonjour,
        Journaliste, je prépare un livre qui paraîtra à la rentrée chez Flammarion sur les nouveaux visages de l’écologie. J’y consacre un chapitre à la collapsologie et j’aurais beaucoup aimé pouvoir m’entretenir du sujet avec vous. Si vous en êtes d’accord, quand seriez-vous disponible dans les jours à venir ?
        Merci de votre réponse
        Bien cordialement,
        Marc

      18. Bonjour monsieur Barrau,
        Voulez-vous bien me communiquer une adresse mail à laquelle je peux vous contacter…? (j’ai déjà essayé sans succès…?)
        D’avance, merci
        J-Louis Marechal / Belgique

      19. Bonjours Aurélien Barrau, je n’ai qu’une question: Comment parler d’un hypothétique big bang d’il y a 13,820 milliards d’années alors que nous ne sommes certainement pas au centre de l,univers. D’ou sorte donc ces 13,820 milliards d’années?????

      20. Bonjour,
        Cela fait 4 ans que je cherche en vain à vous contacter pour vous faire part d’un roman que j’ai écrit et dans lequel je vous rends hommage dans la préface.
        Le livre a pour titre Absurditas et je m’appelle Henri AVOT.

      21. Bonjour Aurélien. Voici un poème de mon cru. Je souhaite seulement que vous le lisiez, mais si vous aviez un commentaire se serait avec plaisir. Je l’ai écrit voilà deux ans déjà, devant le désarroi manifeste de mon fils de vingt ans. Ce poème est le cri de désespoir d’une jeunesse désemparée devant la tournure dramatique qu’a prit le
        monde et que rien ne semble pouvoir arrêter et qui la privera pour des siècles d’un avenir désirable.

        Ô rage! Ô désespoir! Ô jeunesse meurtrie!

        N’ai-je si peu vécu que déjà se flétrit

        L’espoir de jours sereins dans un monde d’azur

        Où s’enchante au présent la vie dans le futur ?

        Terre, si belle encor’, tu saignes aux quatre coins,

        Pour tant et tant d’humains, la misère et la faim.

        Quand partout des poisons s’écoulent sans trêve,

        Par pans entiers tombent nos forêts, nos rêves.

        Dans les livres d’enfants seul le ciel sera bleu ?

        Éléphants, papillons devenus fabuleux ?

        Que n’ai-je eu l’idée à la vie de venir

        Dans ce monde ici-bas où tout tend à mourir?

        Ô cruel avenir que nous réserves-tu?

        Un monde dans lequel pour vivre il faut qu’on tue?

        Et si d’un fol espoir alors on nous charge,

        Faut-il, faute de choix, partir à la charge?

        Mais ne-serait-ce vain devant de tels géants

        Prêt à tout, terrifiants et armés jusqu’aux dents?

        Non, la révolution naîtra de l’intérieur.

        Mais bien loin devant nous serons les jours meilleurs

        Et de notre vivant ne les goûterons point.

        Alors, nous forgerons , peu à peu, avec soin

        Cœurs, âmes et consciences pour qu’un lointain matin

        Passe, ce monde enfin, en de meilleures mains.

        Cyril 18 mai 2020

        (Inspiré librement par la célèbre tirade de Don Diego dans le Cid de Corneille, corrections courant 2021).

        1. Très beau.
          Votre dernière strophe m’appelle à réagir d’un point de vu personnel et non demandé (ce n’est pas à moi que vous vous adressez et merci d’accepter ma réponse).
          Avez-vous pensé à un moment que notre monde humain ne soit qu’une étape nécessaire dans un scenario (écrit d’avance ou pas) et dans lequel nous n’aurions plus notre place. Pour ma part, je trouve que c’est ce qui est en train d’arriver. La planete ne pourra bientot plus nous accueillir, d’ici là nous aurons fait émerger une société de machines qui auront tout loisir d’exploiter les ressources nécessaires à leur essor et qui ne seront pas nécessairement organiques, devant à leurs créateurs l’apparition de leur intelligence et de leur faculté d’autonomie, voire même de conscience, peut-être éternelle, telle que l’aurait voulu une entité omnisciente bien supérieure à notre toute petite condition actuelle d’êtres humains périssables…
          Cordialement

      22. Monsieur Barrau bonjour,

        Partant du principe que notre univers et sous jasent à quelques choses de plus grand, formé de multivers,
        Et que, deux univers ( l’un plus petit, mais formé d énergie pure) rentre en collisions avec notre univers , le point d impact ne pourrait il pas être, ce que nous appelons le big-bang.
        L’énergie du multivers rentrée en collision avec notre univers nous est transmise, notre univers remplie de vide ( matière noir) crée un phénomène d aspiration, l énergie est l’onde de choc pénétrant à l intérieur de notre univers, expliquerait ce que l’ont nome l expansion de l univers.
        J ai essayé de synthétiser ma pensé.

      23. Bonjour Aurélien, ou que j’ailles on me demande si je suis philosophe, écrivain ou acteur, j’étudie la vie depuis longtemps maintenant or des cadres et je pense que vous souhaiterez me parler car nous pourrions ensemble trouver un moyen d’éviter les inconnues mathématiques qui nous obsèdent et nous font si peur.

        Nous savons tous deux que vous êtes une personne aux multiples étiquettes et au parcours admirable, je vous propose de me rencontrer moi, un fou qui sais tout sans avoir appris.

      24. Bonsoir Mr barreau,

        Je remarque qu’on a beaucoup de mal à dire pardon, car pardon est admettre son erreur, mais pourtant admettre son erreur c’est avancer, et bien-sûr avancer c’est mieux vivre, mieux s’accepter, et mieux s’accepter c’est évoluer, tendre vers le meilleur, chacun si il accepte ce qui lui paraît vrai, comprendra vos propos et y ahera, ce n’est pas un changement qu’il nous faut mais simplement accepter la réalité, et du moment que l’on a compris il nous faut l’accepter. Nous faisons parti d’un grand tout, et nous ne sommes pas Au dessus de ce tout, il faut accepter notre place et la conserver. Merci monsieur, de porter ce message, cette parabole qui nous permettrait de rester à notre place.

      25. bonjour
        totalement d’accord avec l’exposé sur le multivers.
        j’ai toujours pensé que notre univers est le seul ou rare univers possible parmi un grand nombre d’essais de paramètres.
        Autre chose: et si le TEMPS était INFINI dans le passé et le futur ou cyclique, cela ne faciliterait-il pas beaucoup d’hypotheses notamment le rebond ?
        André REMERY ECP 69

      26. S’il vous plaît Monsieur le Professeur comment vous contacter ?
        Merci.
        Ce que je ne sais pas : Donnez-vous des conférences en province. Pour des étudiants en études supérieures
        Avez-vous un secrétariat ?
        Où peut-on acheter vos livres ?
        MERCI
        Salutations respectueuses Professeur.
        Josy Mikusinski

      27. Aurélien Barrau, je viens d’écouter votre discours de la REF2022. Extraordinaire clarté dans votre explication des faits qui démontre que la révolution ne peu plus attendre. J’ai une proposition / suggestion à faire. Si vous pouviez me contacter par mail ça serait grandement apprécié. Bien à vous

        1. AB ne répond pas, et imaginez qu’en + de son boulot, de son effervescence et recherches, de ses contacts pro, de sa vie perso, des sollicitations média, il doivent en + répondre aux commentaires sur un blog FuturaScience ?
          Impossible.
          Ce qui serait plus efficace serait qu’on créé un site dédié à la reflexion qu’il partage, à l’innovation de pensée qu’il défend, lui et de nombreux autres esprits qui vont dans le même sens, afin de proposer un espace de dialogue thématique dans lequel chaque expert pourrait apporter ses réponses, instructions, avis fondés, etc.

      28. Bonjour, beaucoup s’accorde a dire que l’univers est infini et n’est contenu par rien. Mais je pense que c’est le néant qui est infini et que l’univers est a l’intérieur du néant. Je pense aussi que ce que l’ont pourrait considéré comme dieu c’est le néant puisque c’est directement ou indirectement l’origine de tout ce qui existe.

        1. Si je vous suis, Dieu est alors encerclé du Néant au sein de cet univers… puisque si Dieu est le Néant, alors il n’est rien.

      29. Merci d’avoir prit le temps chronos de me répondre.
        S’incrire dans la durée .
        Merci a une histoire epistémologique.
        Un salaire moi je vous le dis.
        la montre rollex ça se mérite!!

      30. Bonjour .
        Je cherche à établir un contact .
        Le monde des scientifiques est un cercle fermé.
        Par l’ésotérisme mathématiques des Egyptiens,doctrine hindoue( jour de Brahmâ ,kalpas,etc)et la fin du calendrier Mayas 2012.
        Me donne
        (7) Rmax = 1,767150
        (8) Rmax = 1,890
        (9) T = 1,870
        (9′ ) T = 59,376240
        Par pi 3,1416
        59,376240 se répercute sur 907.200ans { Kalpa} qui est l’année cosmique 25.920 ans multiplié par 35 .
        Je suis d’accord avec vous pour un futur néfaste les pires années seront 2025
        2030,4 2036. 2048
        Cordialement

      31. Amoureux de la science, je me permet ces quelques lignes.
        Avant toute chose, merci.
        Ainsi comme Hugo écrivant sur Jean, vous solutionnant humblement notre univers.
        Cette citation que je m’autorise me paraît adéquate dans le cadre d’une analogie pensée sur l’oreiller.
        « (…) le physiologiste observateur eût vu là une misère irrémédiable, il eût plaint peut-être ce malade du fait de la loi, mais il n’eût pas même essayé de traitement, il eût détourné le regard des cavernes qu’il aurait entrevues dans cette âme; et , comme Dante de la porte des enfer, il eût effacé de cette existence le mot que le doigt de dieu écrit pourtant sur le front de tout homme : Espérance »
        Je suis profondément athée et laïque, alors, à toi lecteur, n’y voit aucune forme de prosélytisme de quelques sortes.
        Je retrouve beaucoup de tristes problèmes de mon époque dans ces mots ; la nécrose du vivant dans la « misère irrémédiable » constaté, l’inaction de nos politiques et dirigeants en ce terme si bien choisi de « traitement » non-même réellement essayé ou même envisagé, la paradoxale solitude individuelle d’un monde hyper-connecté par cette « caverne » dans cette « âme ».
        Et vous dans tout cela ? Vous venez réécrire cette « espérance » que d’autres se sont permis d’effacé.

        Pour cela et au risque de me répéter Merci.

        Ps: Je n’espère qu’une chose, celle d’essayer de vous rendre, un peu, ce que vous m’avez apportez.

      32. Bonjour Mr. Barrel
        J’adore vous écouter ou vous lire.
        Vous êtes juste, Vos interventions sont pertinentes.
        Vous êtes notre avenir, celui des habitants de la terre.
        Merci pour votre espoir.
        Francois

    1. Je suis tombée par hasard sur une interview de vous à la télévision .
      j’ai 38 ans je suis maman de deux enfants. Je vous ai écouté un petit moment puis il a fallu que je réfléchisse quelques jours pour comprendre ce qui m’avait déplu instinctivement dans votre cri d’alarme et votre pétition qui, en premier lieu ,aurait pu tout à fait partager mes valeurs.
      Si je vous ai bien suivi, vous avez dit que l’être humain dont vous faites partie n’est pas capable de décider pour lui-même ce qui est bon pour la planète et de ce fait ce qui est bon pour lui. Vous avez parlé de lois et de la responsabilité de notre président .
      si je vous suis, il faudrait mettre en place une police environnementale pour faire respecter ses lois? Vous n’avez donc plus foi en humanité ? Il me semble que l’évolution de l’homme depuis des siècles suit une recherche absolue de liberté . lui enlever son libre arbitre et son entière responsabilité serait la solution ?c’est en changeant soi-même et en élevant nos enfants en conscience je crois que nous pourrons changer les choses et redonner à la matière sa juste place .
      c’est l’etre humain qui abandonnera lui même son confort matériel quand il aura touché du doigt que cela ne le rend pas plus libre mais esclave de ses propres inventions. Je pense que le positif est aussi contagieux que le négatif .
      c’est pour cette valeur que je défends que je ne signerai pas votre pétition c’est en chacun de nous que doit être rechercher la solution .
      Rien de ce qui a été imposé aux hommes n’a marché depuis la nuit des temps. Il me semble que l’éducation de nos enfants et le partage d’un mode de vie plus près des valeurs humaines et en accord avec la mère nature pourra et fera changer les choses.
      le changement passera par l’homme lui-même .
      je vous remercie infiniment car il est important de parler et d’échanger en ce monde même si cela se fait par médias interposés

      1. Ludivine, vous faites comme si , au point où nous voilà acculés et face aux diverses dévastations dont nous sommes collectivement responsables, à des degrés divers bien sûr, on avait ENCORE LE TEMPS d’attendre pour agir : attendre que les enfants bien éduqués , les hommes enfin devenus sages, se comportent en êtres responsables et sauvent l’humanité. Les autres vivants vous n’en parlez pas, ni de la beauté dévastée de cette terre. Et vous utilisez beaucoup le futur, comme si la catastrophe n’était pas DEJA là. AU FEU !

      2. Votre théorie est belle mais elle ne suffit pas au salut de la planète, et probablement, de l’humanité car l’éducation n’a pas bien fonctionné pour bon nombre d’humains qui ont sans doute appris qu’une seule vérité : consommer et donc détruire.

        Ils sont la caricature la plus angoissante de notre humanité car ils ne s’interrogent pas sur leur légitimité à faire ce qu’il font : ils le font !

        C’est bête et triste à mourir car ils sévissent en tous lieux et peu importe leur milieu d’origine. Car Madame, il faut bien le dire et je suis navrée de l’exprimer ainsi : quand on est con, on est con!

        Je n’ai quant à moi plus aucune confiance en la capacité humaine à prendre conscience de l’urgence à sauver sa “maison” . Il se dit déjà qu’il existe peut être d’autres maisons à coloniser bientôt et à détruire aussi… Bien à vous.

      3. Bonjour ludivine
        Avez-vous lu son livre «  le plus grand défi de l’histoire de l’humanité « ?
        Les constats sont sans appel, la biodiversité s’effondre et le réchauffement climatique est plus qu’eprouvé Et éprouvant.
        Mr Barrau tente de relayer une fois de plus de façon élégante et charismatique ce que de nombreux climatologues et autres scientifiques ont constaté ; il n’est pas pessimiste mais réaliste. Il faut un électrochoc l’humanité pour ne pas tomber dans le précipice ; une fois cet électrochoc perçu par la majorité , l’homme pourra employer son optimisme ou positivisme pour déployer de vraies mesures de redressement écologiques et les appliquer. C’est l’effort de chacun chaque jour. N’attendons pas le système politique, trop d’inertie !

      4. on ne peut aucunement faire confiance aux humains pour ce qui est de résoudre les problèmes urgents …

        que ce soit police, gouvernement ou autre, ce sera toujours fait des humains (qui devront lutter contre les autres humains qui ne les accepteront pas!) donc voué à l’échec également !!

        on est donc … dans la merde ! Il ne reste à espérer qu’il reste quelque chose de vivable par ici après l’effondrement qui a, semble-t-il, commencé …

      5. Chère Ludivine,
        Je suis à l’opposé de vos pensées. Le libre arbitre n’existe pas. Je ne vais pas développer à quel point on peut le démontrer sitôt sorti de 2000 ans de bourrage de crâne de judéo-christianisme. Que ce soit au niveau physique ou philosophique. L’homme doit accepter sa nature incontrôlable et le faire avec bonheur. Cela n’enlève rien au constat inéluctable d’Aurélien.
        Ce qui est imposé à l’homme lui échappera très bientôt dès que cela ne relèvera plus de lui mais ce qui a fait l’homme en fait n’a jamais dépendu de lui.

      6. Votre commentaire est très inspirant. Il rétablit la confiance en l’humanité. Probablement inspiré de la maternité qui nous fait revivre l’essence de l’innocence. Mais l’enfant grandit et parfois s’éloigne.

      7. Si vous aviez pris le temps de vous forger une opinion sur ce que dit Aurelien Barrau, vous n’énonceriez pas de telles naïvetés !

      8. C’est lui le gourou du système et pas Nassim Haramein, ni philippe Guillemant, il vous a fait l’appologie de la vaccination comme l’a fait l’élite aux peuples crédules, il dénigre la théorie des champs unifiés et vous dit que c’est le cerveau biologique qui crée la conscience alors que vous êtes la conscience manifestée qui manifeste, et pour finir l’élite mondialiste passe à la phase urgence climatique pour laquelle Aurelien Barrau préconise une police ecolo.
        Serieusement, ne vous laissez pas berner par la légitimité de ses diplômes. Emmanuel Macron aussi est diplômé, tous les hommes politiques qui conduisent la France au chaos le sont aussi, pourtant, quel crédit leur accordez vous encore.

        Ce genre de personnage n’est là que pour garder les brebis dans l’enclos sous couvert de légitimité dogmatique et de diplômes universitaires .

        Après, si vous vous croyez à tout ça, libre à vous d’aller faire votre cinquième dose, de croire que la conscience est générée par le cerveau,de payer des taxes carbone pour soigner la terre et meme de bouffer de la farine d’insectes ou de chauffer votre maison a 16 degres l’hiver.
        La seule chose à laquelle œuvre ce genre d’individu et de vous faire avoir une conscience de vous-même qui se limite à la matérialité et à votre être physique.
        En terme clair ils ne veulent pas que vous vous éveillez et que vous deveniez conscient.

      9. Madame vous faites abstraction totale des actions en cours à détruire notre planète pour de l’argent.
        Outre les grandes compagnies internationales, faites 3 km en campagne, fourrez votre nez dans les recoins “naturels” des fermes agricoles autour de vous, et constatez comme nombre d’agriculteurs se débarassent sauvagement de leur excédents ou dechets de produits toxiques qu’on cache ou qu’on enterre pour que personne de le sache.
        Les logiques matérialistes et financières en cours sont tellement délétères que mêmes ceux qui nous nourrissent (je devrais dire produisent) se contrefichent des conséquences négatives durables de leur activité tant qu’elles leur permettent de subsister.
        Donc pas d’optimisme aveugle SVP, la conscience même de ce qui choc est indispensable et ne doit pas être source de déni.
        Cordialement.

      10. Ludivine, vous faites abstraction totale des actions en cours à détruire notre planète pour de l’argent.
        Outre les grandes compagnies internationales, faites 3 km en campagne, fourrez votre nez dans les recoins “naturels” des fermes agricoles autour de vous, et constatez comme nombre d’agriculteurs se débarassent sauvagement de leur excédents ou dechets de produits toxiques qu’on cache ou qu’on enterre pour que personne de le sache.
        Les logiques matérialistes et financières en cours sont tellement délétères que mêmes ceux qui nous nourrissent (je devrais dire produisent) se contrefichent des conséquences négatives durables de leur activité tant qu’elles leur permettent de subsister.
        Donc pas d’optimisme aveugle SVP, la conscience même de ce qui choc est indispensable et ne doit pas être source de déni.
        Cordialement.

    2. Bonjour,
      Je viens d’écouter une de vos vidéo, et j’aime bien vos doutes, cependant quand vous dites que vous ne voyez pas le temps : je pense que c’est faux ! La lumière n’est pas de la lumière : c’est une information de temps… (Rem:le son aussi) C’est pour cela et pour généraliser : que la vitesse de la lumière est toujours la même, quelque soit la température, le milieu ( trou noir ou loupe en verre) … Alors pourquoi la voit-on différente ? Parce que pour faire de la lumière blanche, il faut 1 rouge et non pas 4 , mais 1 seul bleu… Le bleu nous semble 4 fois plus court mais a un temps propre 4 fois plus lent que le rouge, il va à la même vitesse que le rouge (pour nous) , et non pas 4 * fois plus vite car (pour lui) il voit un univers 4 fois plus grand… Alors effectivement, et uniquement dans le cadre d’un changement de milieu, ce changement de milieu n’est pas identique ( comme la modification de vitesse) suivant la couleur…. et c’est qui explique la diffraction, le verre n’est pas forcement grossit par 1,5, mais un peu plus ou moins suivant la couleur et dans un prisme cela ne pardonne pas… ( On doit grossir le verre, (ou diminuer la largeur longueur de la lumière) parce que sa vitesse ne change pas, et cela explique que même sans moteur, à la sortie du verre, elle reprenne sa vitesse dans l’air ) …. Vous ne me croyez pas… alors je vous laisse faire l’expérience suivante : Pourquoi quand on mesure Altitude=>Mer Mirroir=>Altitude on trouve avec le même appareil la même distance que Mer=>Altitude Mirroir=>Mer sachant que l’horloge au niveau de la mer tourne moins vite…
      Une partie de la réponse se trouve dans la question : Pour un observateur extérieur sachant que la lumière met 8min pour nous parvenir du soleil, combien met t-elle de temps pour effectuer la première moitié ?…et si vous êtes sur d’ avoir la réponse, alors c’est que j’ai perdu mon temps à vous écrire….

      1. Je ne vous suis pas (pardon si c’est pas à moi que vous vous adressez!)
        En vitesse absolue, je pars d’un point A pour C.
        A mi chemin, il y a un panneau 50km/h. donc je ralenti.
        Au retour de C, je retrouve le panneau inverse à mi chemin, fin de limitation de vitesse et je retourne au point A.
        Quel que soit le scenario, je pars de A ou je par de C, j’aurai mis le meme temps.

    3. Bonjour
      Je vais vous expliqué mes vous allez sûrement pas nous croire.
      Tous à commencer le 10 février 2016 sur un voyage au Pérou, dans l’avion on a passez un grand orage mes atterrie sans encombre.
      Mes vous allez sûrement dire que on n’est fou et jamais nous répondre, mes depuis ce jours moi et ma femme et les plus sur la planète que on a connue.
      Je vous explique depuis on a découvert que ici L’Afrique étais plus une île border d’eau à 5000 km autours, ici l’Alaska es à gauche du Canada et non au haut et le Canada es énorme chez nous les États Unis prenne presque tout les USA.
      Chez nous lamerique n’es pas aussi proche de la Russie vue que l’Alaska es de l’autre côté, et la mer de Béring n’existe pas.
      Etc etc ces des petites choses qui change sinon ces pareil.
      Je sai vous vous dites que on es fou, je pense aurait réagis comme vous si on m’avais dis sa.
      Merci de m’avoir lue, j’espère une réponse si ya moyen pour nous de retourner chez nous

    4. Je suis à la psychiatrie ce que votre maître est à l’astrophysique.
      Partagez vous son opinion sur l’affrontement.
      La violence comme passage obligé.
      Moi suis non-violente et refuse de transiger sur le passages aux armes. Blanches ou autres.
      Quelles sont les formes de violences symboliques subit en notre civilisation.
      La faim, non nous aurons toujours de quoi bouffer. Mal peut être mais on mangera.
      Une violence pour le triomphe de la vie c’est oublier la mort. Or tout ce qui est vivant est mortelle donc il s’agit du maintien de la vie .
      Mode survie pour tous.

      1. Madame je ne crois pas que la survie organique soit une fin en soit malheureusement. En tout cas, tous les ingrédients catastrophes sont en train de se mettre en place pour se passer de la vie organique que nous connaissons.
        Peut-être que la vie c’est juste la conscience, que l’organique en a été un support necessaire, et que la suite de son aventure se fera sans nous et ce qu’on appelle le vivant…

    5. L’idée d’une naissance d’un univers n’est pas crédible. Le point de rupture entre une singularité infinie et un changement d’état créant le Big Bang implique une dynamique donc un mouvement donc du temps.
      Et de rajouter c’est comme passer d’une éternité à un monde fini …. De l’éternité d’une absence à une incarnation qui a pour convergence dynamique la fusion de noyaux toujours plus nombreux. C’est du pur délire

      1. Faites vous abstraction des autres théories, par exemple celle du rebounce, resultat de la contraction d’un univers pécédent qui aurait fini par se replier sur lui même et amenant au big bang?

  1. Vous apportez une grande clarté et une grande précision dans vos présentations (ouvrages et conf). Mais l’essentiel c’est que vous arrivez à faire partager votre plaisir et votre enthousiasme. Et ça nous donne envie de continuer et d’approfondir. Merci.

      1. Bonjour Monsieur BARRAU,

        Je vous cherche mais en vain.
        J’ai eu l’opportunité de rencontrer un de vos collaborateurs dans un bus parisien.
        Au fil de notre échange… j’ai spontanément cité votre nom.. Il m’a dit qu’il travaille avec vous.
        Où est-ce que vous faites des conférences à Paris svp?
        Je rêve de vous rencontrer.
        Que la force du cosmos réalise mon désir.
        Et que le corps de la nature et de l’homme ainsi que leurs esprits réalisent une fusion telle que mon utopie soit de plus en plus réelle.

        Avec tout mon respect.

        Sandrine EXERTIER.

      2. Bonjour,

        mon meilleur ami passe sa thèse de médecine en octobre. c’est un fan absolu de votre travail et vos conférences pour les quelles il prends des notes et s’est constitué des centaines de fiches. j’aimerai à cette occasion lui offrir un de vos livres dédicacé. Est ce possible comment puis je procéder?

        Sadok CHKIR
        mail: chkir.sadok@gmail.com

      3. Aurélien, bonjour
        J’ai écouté et apprécié vos interventions: votre constat sur notre société est alarmant, juste et non complotiste de mon avis. Je vous rejoins totalement MAIS que faire, comment faire pour changer de paradigme rapidement et affronter ces dirigeants financiers qui nous mènent à la catastrophe ? Une réponse de votre part serait inespérée ! Merci. Bernard

        1. Bonjour Bernard, Aurélien et tous ceux qui liront,
          Suite à la lecture du livre ” le plus grand défi…face à la catastrophe…” j’aimerais attirer l’attention de chacun sur l’infiniment petit qui existe en chacun de nous : notre microcosme est en grand danger !!!
          Notre intégrité corporelle est mise à mal par la médecine occidentale basée sur le dogme aberrant de Pasteur, qui veut éradiquer les bactéries, les virus…tout ce dont nous sommes construits : à grand renfort de désinfectants, de virucides, d’antibiotiques, de paracétamol, de glyphosate… l’infiniment petit ( ce dont nous sommes faits) disparait !!!
          Pour faire place nette dans nos corps, notre terrain est lessivé, bourré d’engrais de la mal bouffe, et contaminé de particules d’aluminium vaccinal (dès la naissance depuis 2018),
          Avec la crise Covid, l’usage des masques et des désinfectants, des vaccins pour tous sans distinction présents et futurs, le “dérèglement climatique corporel ” nous achèvera plus vite encore !!!
          Aurélien, relisez page 166 pour réfléchir à votre phrase sur la liberté , car les mots “de ne pas vacciner vos enfants” est un non sens !!! Ne pas se soumettre à un dogme erroné est un devoir pour l’avenir de l’humain, pour lui sauver son intégrité, et sauver sa vie !!!
          Catherine, Sage Femme

        2. Bonsoir Bernard Olivier,
          Je vous sens bien inquiet sur l’état de notre monde. Je voudrais juste dire que que le dérèglement climatique, dans la Bible, a un autre nom… Et bien peu de gens ont l’air de le savoir. Ignorance, quand tu nous tiens…

      4. Bonjour Mr Barrau.
        Je ne commente pas souvent mais quel travail c’est juste incroyable ce que tu produis. Merci.
        Tu maîtrise très bien le sujet.
        Je me posais souvent des questions sur les autres représentations. Ce qui m’étonne, c’est que devient la physique?
        Le premier devoir de l’homme sincère est de ne prétend pas être quelqu’un d’autre et ne mens pas.
        Newton était fort mais loin la vérité.
        Expliquer la gravité par la vibration des atomes”, c’est exactement ce que je m’étais toujours dit ! Parce que plus on se rapproche du centre de la Terre plus fréquence de vibration.
        L’explication est claire et basée sur de la physique non classique Andreï Grishaev, et je trouve génial ce nouveau concept.

      5. Bonjour Aurélien,

        J’espère que vous allez bien et de mon côté, je ne désespère pas de pouvoir vous rencontrer.
        “Dum spiro spero” est la devise que j’applique quotidiennement au plongeur que je suis. 😉

        Je vous contacte à nouveau au sujet d’une initiative menée par le club de football Lyon – La Duchère, qui est sincèrement novateur dans le domaine social et écologique à Lyon.
        Ee partenariat avec le Ciné Duchère a été créé l’Université Ouverte de la Duchère. Un grand nombre d’établissements supérieurs en ont accepté le principe et les prérequis : mobiliser des universitaires qui rendent intelligibles par tous des contenus complexes.
        Un seul objectif : favoriser la rencontre entre monde universitaire et habitant-es de la Duchère.

        Ce serait génial si vous pouviez participer.
        Génial pour ces jeunes. Vraiment.

        Cédric VILLANI a répondu présent il y a quelques mois, Philippe TORRETON, comédien, également, Edwy PLENEL, journaliste dans quelques jours…

        Replay | L’Université Ouverte de La Duchère avec Cédric Villani (lyonladuchere.fr)

        Pourrait-on échanger?

        Par avance, mille mercis pour votre lecture jusque là et votre intérêt.

        Bien à vous,

        Lionel RARD
        Fondateur d’Odysseus 3.1
        Plongeur scientifique – Scaphandrier professionnel
        06 60 90 57 30
        odysseus31.com

      6. En tant qu’artiste je dénonce aussi les comportements humains que je trouve déviants.
        J’ai 75 ans et depuis l’âge de 10 ans je me suis rendu compte que le monde autour de moi était hypocrite et conditionné.
        J’étais aux beaux arts en mai 68 et j’étais logé gratuitement à l’université de Nanterre ou une révolte sourde prenait de l’ampleur contre l’ordre établi.
        Après j’ai voyagé pendant 13 ans à travers le monde pour chercher un monde meilleur et apprendre la culture des autres.
        Je me suis marginalisé de moi-même, c’était de mon propre choix jusqu’à ‘maintenant. Je préférai le verbe être que paraître
        Je tiens à vous dire que vos interventions me touche beaucoup, vous avez une vision globale des choses qui font échos en moi.
        Après m’être présenté, j’aimerai vous offrir un livre que je finirai jusqu’à mon dernier souffle.
        Pour cela j’ai besoin de votre adresse mail et peut-‘être que l’on se rencontrera si la terre continuera de tourner dans le bon sens.
        Avec respect
        Jean-Claude

  2. Bonjour Mr Barrau,
    Je tombe sur votre blog en lisant un article sur futura-sciences.
    J’avais envie de vous écrire un petit mot, je suis venu vous écouter à Mons , sur les Univers multiples ,
    Ma démarche , est bien entendu d’essayer de comprendre le mystère de ce qui nous entoure , qu’est ce que l’on aimerait avoir une illumination , comme si l’on présentait quelque chose sans pouvoir le nommer.
    En tout cas merci pour votre clarté, et puis chapeau pour votre aisance de communication

  3. Une question qui me tarabuste, c’est la nature de l’espace. Les gravitons ; ok mais le vide autour, alors? Les ondes gravitationnelles, onde/particule? Et pourquoi pas l’éther? Comment les gravitons interfèrent-ils avec les autres particules, protons, neutrons…? Enfin, j’arrête là. J’aimerais juste votre réponse à “pourquoi pas d’éther”, c’est à dire la nature de l’espace ; un continuum, plastique nécessairement pour transmettre des ondes éventuelles… Et si graviton, comment agiraient-ils. Merci de prendre qq minutes à me répondre 🙂

    1. bonjour Jean-Gustave .
      on est au moins deux à se demander ce qu’est l’espace (accessoirement le temps) ; ce que signifie ‘vitesse de la lumière’ ( % à quoi? à quel substrat?)
      voir mes questions restée sans réponses sur le blog ‘vient-on vraiment de découvrir les ondes g….’ ?

    2. Euh les gars, l’ether est le nom donné à la sphère supérieure au dessus de l’atmosphère terrestre au Moyen-Age. Genre là ou il y a les âmes et les anges.
      Mon dieu comment est-il encore possible de penser en ces termes à notre époque? Et en plus de demander à AB de répondre sur ce point. Non mais Allo ? 🙂

  4. Est-ce la poésie, qui vous a mené à la physique, ou l’inverse (à moins que la propriété ne soit réciproque). Quoiqu’il en soit la philosophie telle que vous l’exprimez semble être un enfant naturel des deux !

  5. Bonjour Aurélien !

    Je suis venue à l’observation astronomique par hasard, puis naturellement je me suis inscrite aux RCE de la Villette pour assister à quelques conférences choisies …
    C’est ainsi que j’avais sélectionné la vôtre pensant assister à une conférence classique et là devant l’énergie ahurissante, l’aisance intellectuelle déployée, la mémoire impressionnante de l’orateur,j’ai pensé :
    Ce n’est pas qu’ un Astrophysicien, ce n’est pas qu’un Philosophe, ce n’est pas qu’un Acteur …… Cet homme est une bombe, il communique par déflagrations et vous m’avez fait penser à Antonin Artaud sur lequel j’essaie d’écrire!…….
    Et justement, alors que j’y pensais, vous en avez parlé !……….
    Y a t il des hasards dans votre espace ou créez vous des champs de force, d’attraction ?/ A bientôt.

    1. Chère Madame,

      Dans la philosophie indienne que j’ai étudié dans ma formation de yoga, on apprend que les caractéristiques qu’on admire chez l’autre, on le possède aussi en soi. Votre compliment est recherché et si bien développé ;-). Je vous souhaite tout le meilleur.

    2. Moi je me lève ce matin après un rêve compliqué, j’ai la tete en fusion en train de penser fin des ressources, IA en route vers sont indépendance, suppression des humains dans un contexte de destruction massive du vivant, pouvoirs en place portant cette responsabilité de fin du monde et… j’allume la radio, je tombe sur AB que je reconnais de suite, et qui me sert la même soupe.
      Hasard surement pas, contingences ok, alignement ondulatoire peut-être. Tout cela est parfois très curieux, telle la poésie qui au travers des âges énonce des vêrités intemporelles et universelles que je n’expliquerai jamais.

  6. Bonjour,
    j’ai assisté à votre conférence aux rencontres du ciel et de l’espace le dimanche 13 novembre; et j’ai acheté votre livre “des univers multiples; à l’aube d’une nouvelle cosmologie” -tirage mai 2016.
    Si le rayonnement fossile a été correctement rajouté page 69, il semblerait qu’il ait échappé à votre attention dès le début du livre dans le prologue, premier paragraphe, 1ère ligne!.
    On comprend que le satellite Planck porte à notre connaissance des détails sur les lois physiques qui régnaient quelques milliardièmes de milliardièmes de milliardièmes de secondes après le Big Bang.
    le mot “Au-delà” ne saute pas aux yeux et n’explique rien…
    Si vous pouviez corriger cette phrase ambigüe ce serait une bonne chose, car dès le début du livre j’ai été choquée…

      1. C’est le plus beau commentaire que j’aie jamais vu !
        Quelle chance que d’avoir le soutien familial, la plus grande source de force et d’équilibre !

        1. Je souscrit
          Entièrement d’accord.
          Père et fils s’aiment.
          Bravo aux deux aussi.
          Le père félicite
          Le fils remercie
          Quel optimisme pour le future de l’humanité.
          C’est la base !
          Merveilleux.
          Merci.

      2. Bonjour Aurélien,
        je travaille à l’INRAE et souhaite “organiser” une journée /soirée sur le thème “fin du mois fin du monde” avec plusieurs chercheurs de l’INRAE et bien sur, avec vous. Pour clôturer le tout un concert de TRYO est en pour parlé….

        Est ce que vous seriez intéressé?

  7. Bonjour,
    J’étais à votre conférence du 10 février 2017 à Martigues (Association M13) j’ai vraiment beaucoup aimé.
    J’ai lu dans votre blog de présentation, “récemment, je dépouillais leurs retours sur mon cours ….. il était écrit « si tous les profs étaient comme vous, la fac, ça serait le paradis ».
    Je comprend cette remarque, n’ayant pas eu la chance d’étudier, je la fait mienne.
    J’avais lu votre livre, “Big Bang et au-delà”, peu de temps avant la conférence, ce faisant, j’ai eu l’agréable sensation d’entendre votre livre.
    Je recommande cet exercice ô combien plaisant.
    Dans votre livre vous nous livrez vos réflexions plus politiques, plus sociétales, que je partage aussi et qui prouvent si besoin, que les plus grands scientifiques on bien les pieds sur terre.
    Sans flagornerie, s’il vous plaît, continuer d’écrire, continuer vos conférences.
    Vous nous ouvrez, vous m’ouvrez à des mondes inconnus et mes jours sont plus beaux.
    Quand publierez-vous à nouveau ?
    Merci Monsieur Barrau.

    1. Bonjour M. BARRAU
      Je suis en train de visionner la série de cours que vous avez donné sur “l’univers “.

      Merci pour toutes vos explications claires , merci aussi pour votre modestie , et votre enthousiasme .
      Cordialement

    2. ben non ca se saurait !! meme J LENNON le disait simplement , C’est l homme qui a créer Dieu pas l inverse ! simple reflexion pourquoi n’existerait que depuis 6 000 ans et la creation de la bible thora ? avant rien ?

  8. J’aime beaucoup votre intelligence, votre art de la rhétorique suffisamment cabotin et pédant pour rester humain.
    Aristote disait que le doute est le début de la sagesse: continuez à nous faire douter !
    Cordialement
    Astrophile

  9. Bonjour Aurélien, Formidable de pouvoir recevoir de vous tant d’explications claires sur l’astrophysique de notre temps! Rien de moins, rien de plus. Le point zéro quoi. Il me semble que notre univers baigne dans un tel fluide que seul, vous-même, êtes capable de vous en approcher sans basculer. Troubadour de l’image, de l’espace et du temps, je puis dire que je vous adore… saltimbanque du XXIe siècle. Longue vie à votre bloque. Merci à Futura de nous offrir une telle présence.

  10. Bonjour Aurélien, merci beaucoup pour vos interventions c’est un plaisir d’entendre une personne intelligente, c’est pas tous les jours malheureusement que l’on a cette chance.
    une question : à partir du moment ou rien n’est semblable dans l’univers, est ce que les mathématiques ont un sens, ou ne sont ils qu’une vision, maline, des choses ?

  11. Je suis impatient de pouvoir regarder (sur youtube) la suite de vos cours sur l’Univers! J’arrive à vous suivre … pour l’instant! (même si le son est vraiment faible pour moi!)

    Je m’excuse si ce n’est pas le lieu, mais je ne sais pas où le faire ailleurs! J’aurais 2 petites questions pour lesquelles je suis sûr que vous pourrez m’indiquer des pistes de réponses (liens …)!

    A la fin du premier cours vous évoquez le changement d’énergie d’onde produit par les déformations de l’espace … j’ai, naturellement, des difficultés à comprendre! … cela laisse penser que ces ondes interragissent avec l’espace en se “basant” sur un “autre” référenciel qui lui serait invariant … hum … est-ce que je suis compréhensible????

    La deuxième question n’a pas grand chose à voir … c’est au sujet des lentilles gravitationnelles … quand les 2 objets sont lointains (pas le soleil par exemple), comment connait-on la position réelle de l’objet dont la lumière est déviée par l’objet plus proche? (ma réflection vient de la lecture de l’article https://elpais.com/elpais/2017/06/07/ciencia/1496847615_931780.html et du diagramme qui y apparaît)

    Merci de votre attention et excusez-moi si j’ai abusé … … …

    Et encore merci pour vos intéressantes conférences disponibles sur youtube!!! (je suis beaucoup trop loin pour y assister sur place!)

    1. Monsieur, n’etant pas expert, prenez mon explication avec reserve!
      Soit on estime la masse de l’objet en avant plan qui déforme l’astre derriere par effet de lentille gravitationnelle auquel cas on déduit le taux de courbure et donc on l’applique en inverse pour corriger la déformation et en conclure la distance,
      Soit on analyse l’energie du décalage vers le rouge du signal lumineux qui nous parvient pour conclure quelle masse se pose en travers et en déduire la distance réelle de l’objet en arriere plan.
      Aux experts : j’ai bon ?

  12. Bonjour monsieur Barrau
    Merci pour ce que vous faites!
    Je me posais la question suivante: les trous noirs primordiaux (petit par rapport aux trous noirs stellaires) ont été crées alors qu’ils étaient entourés d’une énergie considérable.
    Comment dans ce cas, pouvaient ils commencer à s’évaporer, alors que l’évaporation des trous noirs est quelque chose de très lent?
    Je suppose (ai je tort?) que au contraire, ils n’ont pu que augmenter leur masse. Cette masse a pu dans une région proche de leur espace jouer un rôle considérable dans le début de l’univers. Pourquoi pas, soyons déraisonnable, créer un embryon de galaxie pour chaque trou noir primordial. Ce qui aurait le mérite d’expliquer le trou noir gigantesque au centre de chaque galaxie.
    Veuillez excuser mon impertinence.

    1. Monsieur, je ne suis pas expert et vous prie d’avance de pardonner mes approximations.
      Les TNP sont hypothetiques et extremement differents des trous noirs plus classiques par leur taille et leur masse.
      Il est même envisagé que la planète 9 ne soit en réalité qu’un TNP de la taille d’une balle de ping-pong ce qui expliquerait qu’elle passe sous les radars.
      On estime que les TNP sont issus des premiers instants post-bigbang, et joueraient un role essentiel dans la physique quantique, se contractant eventuellement jusqu’à la limite de planck, et les rendant infiniments nombreux et indetectables.
      On aurait donc des diversités de TN et de differences d’échelles faramineuses entre des TN supermassifs de coeurs galactiques et de TNP omniprésents, de tailles infinitésimales et aux interactions purement quantiques.
      Je fais simple avec un esprit simple parceque j’ai pas BAC+15 en physique des particules ou en astrophysique comme AB.
      Et si ça se trouve je suis complètement à coté de la plaque 🙂

  13. Dans le domaine de la vulgarisation scientifique, vous êtes mon nouveau maître.
    Vous êtes d’une stupéfiante clarté sur des sujets ardus et obscurs.
    Merci de nous aider à nous élever.

  14. Et ben ¡ Moi qui croyais que mes idées étaient les meilleurs et dans vos cours je me suis cassez la gueule avec la vérité, la gravitée, les mythes et les trous noirs.
    Et je vous remercie, vous ne pouvez pas savoir !

  15. Bonjour Monsieur Barrau,
    Pour ma part je ne connais rien à la physique mais vos paroles résonnent en moi comme une poésie, je lis des mots que je ne peux définir et qui pourtant m’émeuvent. Vous devez être comme cela dans la vie, un homme qui invite à la danse des mots, sans juger son interlocuteur car il ne sait pas danser.
    Belle soirée

  16. Bonjour, en premier lieux merci.
    Je suis vos cours de cosmologies mis en ligne sur youtube, quel bonheur et que de questions à la fois.

  17. Quand meme la Chine : Genèse des mondes, Lie Tseu (Taoïste)

    Maître Lie Tseu dit :
    » Les anciens cheng-jen voyaient dans lumière et ténèbres (Yang et Yin) les principes régulateurs du monde. Or, tout ce qui a un corps naît de l’incorporel : ainsi d’où serait né le monde ? C’est pourquoi je dis : il y eut une grande Mutation, un grand Commencement, une grande Genèse, une grande Création Originelle. La Mutation (est l’état dans lequel) la force ne se manifeste pas encore. Le grand Commencement est la genèse de la force. De la grande Genèse naît la forme. La matière jaillit de la grande Création Originelle. L’état dans lequel force, forme et matière n’étaient pas encore séparées est dit Chaos. On appelle Chaos l’état dans lequel les dix mille êtres étaient confondus et ne s’étaient pas encore séparés. «

  18. Bonjour,
    Dans un de vos cours de cosmologie, vous dites être athée.
    Est-ce un athéisme agnostique au sens où, n’ayant pas besoin de cette hypothèse, vous seriez “sans” dieu?
    Ou bien est-ce un athéisme positif, “anti” dieu, car vous auriez des raisons de penser que dieu n’existe pas?
    Merci !

    1. Sans répondre à la place d’Aurélien pour qui j’ai beaucoup d’admiration par ailleurs (je viens seulement de le découvrir !!), ma version de l’athée que je suis, depuis l’âge de 13 ans, est la suivante : je n’ai pas besoin de l’idée de dieu…pour vivre et même…penser !! L’abbé Jean Meslier (1664-1729) est pour moi le premier à bien exprimer et justifier la non idée de dieu : curieux pour un curé…. d’Etrépigny en Ardennes. En fait cette idée est apparue au néolithique (# 10000 ans BC) pour des raisons évidentes de “POUVOIR” de certains hommes sur d’autres “êtres” et donc d’exploitation par esclavage, servage, prolétarisation, etc……
      Il faudrait que chaque être qui nait puisse avoir une éducation “adéquate”, comme celle qu’a du avoir Aurélien, pour que les religions disparaissent au plus vite et donc également l’idée de dieu……….On en est bien loin et je ne le verrai pas : j’ai 75 ans !!!

  19. Bonjour,

    informaticien de métier et de formation, et physico-curieux, je vous ai découvert à travers vos vidéos Youtube du “Cours tout public”. Outre la qualité de l’information que vous apportez et la pédagogie de vos présentations, j’ai particulièrement apprécié la partie métaphysique si souvent négligée dans ce type d’enseignement (entrée en matière), et pourtant capitale lorsqu’on aborde de telles questions. Je salue également votre ouverture et votre humilité, qui invite à ne pas dénigrer d’autres théories ou modes de pensées, quand bien même on serait fondamentalement en désaccord avec.

    Au plaisir de continuer à suivre vos productions.

  20. Monsieur Aurelien Barrau.
    Je vous écris de l’extrême sud du Chili en face de l’étroit de Magellan, je suis chilien et j’ai appris le il y a 40 ans donc je vous en pris de pardonné l’orthographe et le vocabulaire. Ici en parle pas beaucoup le français, maintenant c’est l’anglais qui règne. Je profite parfois de parler avec les touriste dans les cafés pendant quelques minutes quand je peu.
    En vous écoutant dans RFI à travers un podcast, j’ai écouté une fascinante interview ou vous parlais des trous noirs et trou blancs et subitement je me suis demandé si la matière noire n’est ce que le produis de la matière de l’autre coté des trous noirs rejeté quelque part dans l’univers. Je ne sais pas si c’est une idée déjà formulé mais je vous écris de toute façon.
    Merci beaucoup.
    Carlos Narváez

  21. Bonjour Aurélien, j’admire votre capacité, qu’ont peu de vos confrères a vulgariser des concepts complexes, mais aussi votre verve, déstabilisante aux premiers abords, mais tellement plaisante ensuite…
    J’ai dévoré vos cours de cosmologie avec un immense appétit (aura t-on droit à ceux de 2ème année ?).
    Vous n’y faites pas mention d’une théorie actuelle (très spéculative il est vrai) qui tend à démontrer que la gravité serait une propriété émergente de la matière, et du même coup, exonérerait le modèle standard de la matière noire. Je veux bien entendu parler des travaux d’Erik Verlinde.
    J’aimerais énormément avoir votre avis sur cette piste… qui sait peut-être un futur article !

    Merci !

  22. Bonjour,
    j’apprécie beaucoup la clarté de vos cours et conférences et le souci rare de leur soucis épistémologique. N’ayant pas acces à votre mail, duite à votre cours sur la cosmologie, je me permets sde vous poser une question.
    L’interprétation réaliste de la mécanique quantique est périlleuse. Il me semble (mais je ne suis pas un spécialiste!) , cependant, que la théorie de l’onde pilote (De Brogglie, D.Bohm) permettait de réintroduire cette théorie dans un monde concret (c’est à dire faisant référence à des objets compréhensibles dans le monde commun). Pourquoi n’a t-elle jamais eu de suite?
    En tout cas encore bravo pour votre talent de vulgarisateur et votre clarté dans la rigueur.

  23. Je découvre grâce à vous et Etienne Klein une passion: la cosmologie, la philosophie des sciences, et je me mets doucement à la physique. Enseignante dans le 1er degré depuis 20 ans, et malade depuis 10 ans, je retrouve peu à peu goût à la vie à travers cette envie de connaître que vous nous insufflez. Merci pour tout, vraiment.

    1. Bonjour, je suis exactement dans la même quête : je ne suis pas en capacité de comprendre les fondements mathématiques du modèle Janus de Jean-pierre Petit et j’aurais souhaité connaître votre opinion. Il serait extrêmement intéressant d’avoir un exposé d’expert sur le sujet, quitte même à le deconstruire si tant est que ce soit possible car son modèle est de loin le plus séduisant à mes yeux d’amateur de vulgarisation scientifique

  24. bonjour Monsieur Barrau, je suis subjuguée par vos cours sur la cosmologie que je suis avec grand plaisir et avidité, je suis émerveillée de vos connaissances, je me saoule de vos paroles, je suis une partisane pour appréhender l’univers qu’il vaut voir au delà de ce qui peut être vue en laissant derrière nous cette pensée primaire et allez au delà de celle ci, alors je ne fus pas surprise quand j’ai vu que aviez aussi en plus de votre Doctorat en Physique, votre obtention d’un Doctorat en philosophie, car pour ma part je ne pense pas qu’il est possible si nous ne faisons pas rentré en nous cette magnifique réflexion qu’est la philosophie , comprendre cet univers donc permettez mi de vous dire quand je vous écoute je me met a penser a mon maître a pensée celui pour qui j’ai énormément d’admiration Georges Le Maître qui comme vous avez tant de respect de l’humanité et de tout ce qui est vis sur Terre, et cette humilité face a l’univers et j’aime votre savoir alors je vais essayer avec mes petits moyens intellectuels que sont les miens faire honneur a vos cours soit 11 et si vous donnez un sujet je vais même essayer de le faire et prendre mon courage a 2 mains vous l’envoyez et garder cet espoir que vous le lirez alors voila pourquoi je vous voue une belle admiration car vous tenez exactement ce discours , discours que toutes et tous devrions tenir vous êtes un SAGE, un GUIDE , L’ESPOIR , et un EXEMPLE pour tous, alors pourrions nous dire que vous auriez peut être mais avec un savoir scientifique en plus un de ses poètes AÈDES non CAPITAINE MON CAPITAINE alors c’est pour vous votre discours tel que moi je l’ai perçu
    On ne vit pas la vie parce qu’il en est ainsi soit il, on nous a offert ce privilège et cet honneur de la vivre en faisant partie de l’humanité, je me dois de toujours aimer avec toute la nuance de la palette des couleurs, le plus gentil, le moins nantis et le plus terrible en toute empathie et même parfois sans sympathie mais il est Être et c’est le respect pour la vie.
    alors je suis en plus émerveillée ma passion en plus de la cosmologie est la poésie et j’écris de la poésie libre donc on ne lit pas , on aime pas, on écrit pas de la poésie parce que c’est jolie, on aime et on lit et on écrit de la poésie parce que nous faisons partie de l’humanité , on ne peut être sans être car il faut être pour être donc au plaisir de vous suivre tel un rêve le même que George Le Maître des temps nouveau, je vous offre toutes mes sympathies et je vous fais une belle révérence en vous disant merci de nous offrir et de partager vos connaissances ma 1 er passion étant nos origines venant du pays de nos origines AURIGNAC et ses aurignaciens et on ne peut oublier ce cher Edouard Lartet grâce a qui nous parlons de cette préhistoire, voila petite parenthése voila tout cela pour vous dire que oui si tous les professeurs étaient comme vous les cours seraient passionnants merci merci merci encore

  25. Bonjour Monsieur BARRAU,

    Etant relativement étranger à ce versant de la science, c’est avec un immense plaisir que je me délecte de vos explications. Vous m’inspirez de la sympathie et c’est dans cet esprit que j’écris ce message.

    Vous ne savez rien, sauf ce qu’on vous a permis de savoir. Vous ne comprenez rien, sauf ce qu’on vous a permis de comprendre. Vous êtes dénué de toutes choses, sauf ce dont on vous a pourvu.

    Ne vous habituez pas aux propos élogieux, ils sont un poison pour votre âme. Cela entraîne toujours une dilatation de l’ego.

    On ne se réalise pas uniquement à travers la connaissance, on se réalise d’abord dans la manière dont on l’a approché et ensuite dans la manière dont on la vie, toujours avec humilité.

    Prenez soin de vous, et n’oubliez jamais ceci : ce que l’on vous a donné, on peut vous le reprendre. ..

    Je vous souhaite très sincèrement de vous réaliser de la meilleure des manières.

    Cordiales salutations

    1. Monsieur,
      Quelle outrecuidance dans votre propos. Quand on ne sait pas de quoi on parle, il est préférable de se taire et ne pas critiquer.
      Peut-être vous manque – t- il l’Essentiel cher Monsieur : une Âme !
      Le Libre arbitre ne s’apprend pas et vous voudriez donner des leçons à un homme qui justement se sert du sien pour dépasser des Dogmes obsolètes, tout en essayant d’appréhender la Mécanique Quantique et autres Inconnus. Le Savoir se mérite et vous ne semblez pas mériter le votre, si toutefois vous en avez un !
      Sachez que Mr. Barrau a raison, j’irais même encore plus loin pour vous faire réfléchir un peu. L’Énergie Noire est probablement la Source Originelle de nos Conscience. Chaque âme est une étincelle de cette Énergie Noire. D’où, votre incapacité à comprendre qui vous êtes, en vous prélassant et en abusant de cette Matière éphémère dans laquelle vous semblez particulièrement vous repaitre en comblant vos désirs et besoins primaires.
      Sachez cependant que le Savoir n’est pas uniquement Livresque, il émane en grande partie du Cosmos. Certains ont cette capacité d’en percevoir les bribes, d’autres ne comprennent rien ou ne croient comprendre que ce qu’ils veulent ou lisent basiquement. Le cerveau n’est qu’une antenne incarnée dans cette Matière, dans nos corps. Il est fort probable qu’il fusionne les ondes cosmiques tout en ayant la capacité d’expérimenter toutes les variantes de la Vie. Cette “chance ” conduisant à l’Évolution ou l’Involution de chaque conscience. Cher Monsieur, vous devriez savoir que ce Monde a besoin des extrêmes pour que chaque Âme puisse évoluer et atteindre son nouveau palier. D’où l’urgente nécessité d’unir la Science et la Philosophie pour ouvrir la porte de ce nouveau paradigme quantique qui manque aux vieux ronds de cuir de votre espèce. Réfléchissez bien à cette idée, peut-être en jaillira – t- il une petite étincelle ! Cordialement

      1. Chaque âme puisse atteindre son nouveau palier?

        Si déjà les droits universels de l’homme étaient appliqués sans tout ça, ce serait déjà pas mal.

        Que vous êtes dur! J’ai l’impression que votre emportement pourrait s’adresser à vous-même, non?

  26. Bonjour Mr Barrau,
    Je dois vous avouer que je ne vous connaissez pas il y a …. Quelques semaines ! C’est à travers vos conférences aux non initiés que j’ai eu le plaisir de vous écouter et de vous découvrir.
    Une question me trotte dans la tête sans que je puisse y répondre (je ne suis pas du tout scientifique) .
    Je me permet d’utiliser ce moyen pour vous demander s’il serait possible d’y répondre, à votre grès bien sûr ! 🙂
    Cela concerne la vitesse de la lumière. Je ne peux me faire à l’idée d’une vitesse fixe pour plusieurs raisons que je vous expose: déjà la vitesse est mesurée dans l’espace ( le vide) mais même dans ces conditions elle subit l’influence des corps céleste qui arrive à la dévier de sa ligne droite par une courbe.
    De ce fait j’imagine que c’est du en partie par la gravité des corps et la vitesse de la lumière que celle est déviée et non stoppée (du moins en partie) . Cette gravité je l’imagine attractive alors pourquoi n’ acelereait-elle pas la lumière dans sa phase d’approche et le contraire dans sa phase d’éloignement au point de modifier sa vitesse même d’une façon très très faible.
    Mon second argument est qu’un rayon de lumière émis n’est éternel il a aussi ses limites qui lorsqu’elles sont atteintes dégrade ses qualités et je vois mal le fait qu’elle puisse passer d’une course fulgurante à zéro sans décélération progressive.
    Vous serait il possible de m’éclairer ( 🙂 ) sur ces points ?
    Si besoin, je vous rassure sur le fait que quelqu’en soit la réponse mon quotidien à peut de chance de changer radicalement, c’est plutôt par curiosité ainsi qu’une petite soif de connaissance, et le besoin d’avoir une réponse à des questions qui me dépasse.
    J’apprécie particulièrement votre démarche de divulgation de sciences à la portée de beaucoup, et je pense que par ce biais vous sollicitez ainsi un attrait de la science et donc des vocations ! A ce titre grand Merci …
    Je vous remercie de l’attention que vous portez à mes souhaits.

    Cordialement, Jean-Claude Mollonguet

    1. Mon cher Aurélien bonsoir,
      Après avoir lu ce Message, tu devrais me contacter dans la seconde à : latheorieunifiee@orange.fr : en 2016 j’ai découvert SANS l’avoir cherchée, LA Théorie Unifiée de l’Univers qu’avaient cherché Einstein et Hawking SANS l’avoir trouvée, car : La théorie unifiée serait-elle dotée d’une TELLE force qu’elle des mettrait au monde ELLE-MÊME ? ( Je CONFIRME son intuition ! ). ( Stephen Hawking 1942-2018 in Une belle histoire du temps éd. Flammarion Champs science p. 229). (Elle ne se découvrait pas par des calculs numériques mais ALPHANUMERIQUES, auxquels NI Einstein NI Hawking n’avait pensé, parce qu’ils ne pouvaient PAS y penser parce qu’ils ne devaient pas y penser ! Calculs ALPHANUMERIQUES de cet Ordre ! LE NEUF EST LA CLE DE TOUT=225=>9 puisque du plus petit qu’est ATOME=54=>9 au plus grand qu’est UNIVERS=108=>9 et donc bien sûr de : ENERGIE=63=>9 ENERGIESOMBRE=135=>9 VIE=36=>9 EAU=27=>9 tout comme ce que n’avait PAS remarqué Einstein : ALBERT EINSTEIN=153=>9 et bien Evidemment de ORDRE COSMIQUE=162=>9 et LA THEORIE UNIFIEE=162=>9……… J’attend que tu me contactes, pour t’envoyer en pièce jointe mes trois fichier de calculs ALPHANUMERIQUES, avec des PREUVES car-té-sie-nnes de cet ORDRE : vitesse de rotation de notre planète autour du Soleil : 108.000 km/h ! Vitesse d’accélération d’un corps en chute libre : 9,81 m/s ! Température du zéro absolu : -273,15 degré ! Grossesse humaine : 9 mois ! Nombre de pilotes de la Patrouille de France : 9 ! EUROMILLIONS=162=>9 MARDI=45=>9 VENDREDI=81=>9 etc.etc.etc.

  27. Bonsoir,
    En tombant par hasard sur vos vidéos je me suis découvert une réelle attirance pour votre discipline.
    N’ayant pas réalisé mes études en physique mais en médecine, de nombreux passages m’échappent mais je continue de vous écouter et en apprend un peu plus à chaque fois. J’apprécie particulièrement les références philosophiques et les réflexions et songes qu’elles inspirent.
    Merci pour ces douces balades dans le cosmos!
    Au plaisir de vous entendre.

  28. Bonjour,

    En regardant par hasard vos vidéos, je me suis découvert une réelle attirance pour votre discipline. N’ayant pas fait d’étude en physique mais en médecine, beaucoup de passages m’échappent mais je continue et en apprend un peu plus à chaque fois.
    J’apprécie particulièrement vos références philosophiques et les songes qu’elles inspirent.
    Merci pour ces balades dans le cosmos!
    Au plaisir de vous entendre ou de vous lire.

  29. Salut!
    Avec grande attention j’ai suivi vos cours. J’en suis au 6ième parmi les 11. Vous faites un travail extra et très fructueux. Je m’intéresse aux mathématiques, cet intérêt m’a conduit directement à la physique, notamment la physique contemporaine.
    J’aimerais bien recevoir de vous , comme vous l’avez promis sur la vidéo 6, la démonstration mathématique de l’existence d’une vitesse finie quelque soit le référentiel.
    Merci beaucoup cher professeur !
    Amicalement Mohammed

  30. Enfin je ne m’ennuie plus dans les transports .. !
    Continuez les cours grand public , c’est que du bonheur , le monde a soif de connaissance .
    Merci.
    Jean-Michel

  31. Bonsoir Mr Barrau,

    Merci infiniment pour votre blog et votre patience à vulgariser des concepts complexes de cosmologie. J’ai visionné récemment une vidéo parlant de l’effet Hologramme au niveau de l’horizon d’un trou noir comme solution éventuel au paradoxe de la perte d’information induite par le rayonnement Hawking. Qu’en pensez-vous au juste de cette thématique ? existe-t-il d’autres approches à part celle ci.

    Merci d’avance pour votre retour.

    Hichem
    Alger

  32. Bonjour,
    je vous ai découvert , ou plutôt j’ai découvert les enseignements que vous offrez généreusement sur you tube à l’occasion du décès de ma mère il y a peu . Athé je me suis tourné vers votre science qui jusqu’alors n’éveillait que modestement mon intérêt pour y trouver un mode de compréhension et de soulagement. Replacer l’humain au centre du grand tout, s’éclairer sur nos origines et devenir communs, tout cela donne de la hauteur et du contenant sur la vie et la mort. Et ça marche! Votre savoir prodigieux en astrophysique mâtiné de philosophie véhiculé avec une envie de transmettre des plus altruistes me rendent certes moins ignorant mais surtout apaisent ma souffrance infinie de simple humain confronté au plus commun des deuils. Je voulais vous remercier chaleureusement sans vous connaitre pour le bien que vous me faîtes.

  33. La symphonie du cosmos
    Cette Miserere de l’astre noir
    Dont la danse ondulée
    Ici discrète là tapageuse
    Agite la partition d’estres
    Et d’astres brillants.
    Merci pour le concert.

  34. Bonjour Monsieur
    Je connaissais Monsieur Klein avant de vous connaitre… un neveu m’a dit “écoute cet homme c’est pour toi…”
    Je vous écoute et ce que vous dites m’émerveille
    Je reste cependant sur cette question vieille à ce que j’ai compris sur Aristote et Platon… l’univers des mathématiques est il découvert ou créé par l’homme ? Ou les deux
    Sont-ce simplement des outils qui collent à la réalité ou bien sont-ce des éléments qui nous transcendent ?
    Ou bien cette interrogation est elle un faux problème ?
    N’empêche, les Lois préexistaient à l’émergence de l’homme …
    Respectueusement

  35. Bonjour Mr Barrau
    j’ai une théorie sur le temps qui pourrait expliquer bien des choses (temps différent en fonction de la vitesse de déplacement, vitesse de la lumière, pb de l’horizon homogène, énergie diffusée à très grande vitesse au début de l’expansion,)etc. n’étant ni physicien, ni mathématicien, j’aimerai soumettre cette idée à des gens bien plus compétants, pour la développer ou l’abandonner selon le cas. au pire ça pourra vous distraire 5 minutes. merci pour votre retour si intéressé.

  36. Bonjour Mr Barrau,

    Théorie sur les Composantes du Temps et la vitesse de la Lumière.

    C’est en lisant les études sur la vitesse de la Lumière, d’abord par l’astronome Ole Christensen Roemer, qui le premier à prouvé que cette vitesse était fini, puis Maxwell et d’autres qui définirent cette vitesse que j’arrondirais à 300 mille /Km/sec. Que je me suis posé la question, et si ces calculs n’étaient pas complets ?
    Il fut également prouvé que cette vitesse était également constante quelques soit la position de l’observateur et quelque soit la vitesse de la source de cette lumière. De la Einstein prouva que cette vitesse était la vitesse maximum possible et que rien ne pourrait la dépasser.

    mes hypothèses sur le temps et l’espace pourrait répondre à ces questions,
    Ainsi qu’au fait que le temps serait différent en fonction de la vitesse, paradoxe des jumeaux .
    est ce que je peux vous les exposer ici?

  37. Bonjour M. Barrau,
    J’ai toute ma jeunesse cherché un idole, mes amis en avait tous Un, soit un grand acteur ou une vedette de hockey. C’est en vieillissant et en découvrant la science que je me suis attaché à des gens à qui je voulais m’identifier. Galilé, en suite Darwin et finalement, Tesla. Ça c’était avant de tomber sur vous, grâce au controversé algorithme de Google. Désormais, si quelqu’un me demande qui est mon idole, je vais dire : Aurélien Barrau!!
    Merci M. Barrau!

  38. mon salaud à cause de toi j’ai passé trois nuits blanches, c malin, à regarder tes vidéos,
    franchement génial, tu suintes l’intelligence, et tout ce qui va avec: la modestie, la gentillesse…
    par contre tu devrais faire un tour chez le coiffeur

    en fait j’ai un problème, je n’arrive pas à conceptualiser, à me figurer d’une façon ou d’une autre, comment on peut “voir” comment étaient le ciel il 13,32 milliards d’années
    (13,7 – 380 000). C comme quand tu dis que si je fais un tour dans le ciel je ne vieillirai que d’un jour cependant que les gens sur terre vieilliront de 40 ans. J’arrive pas à y croire.

    allez bonne continuation, et ce soir je vais me coucher tôt.

    pascal toulouse

  39. cher monsieur,
    je suis compositeur et chef d’orchestre et cherche à vous joindre dans le cadre de la composition d’une œuvre sur la cosmologie.
    Pourriez-vous me répondre à l’adresse mail ? Je ne parviens pas à trouver votre courriel.
    Merci d’avance,
    A. B.

  40. Bonjour,

    J’aimerais vous contacter pour réaliser des “courtes citations d’un de vos articles dans le livre que je suis en train d’écrire.

    Pourriez-vous me contacter pour que nous puissions en discuter (je ne trouve pas d’email de contact).

  41. Bonjour,
    Voici plusieurs années que je cherche, et je peux aujourd’hui dire que l’Uni-vers (l’unique parole) est une fractale car j’en ai vue la première empreinte et la symétrie en ai bien le principe.
    J’ai modélisé cette empreinte et par symétrie cela a formé une fractale d’une quadrature. En continuant a développer cette fractale sur les 3 dimensions, le résultat a montré des graphènes.
    J’ai donc appliqué ce modèle sur des corps célestes pour vérifier. Pour exemple, ce modèle m’a montré la cause de l’hexagone formé sur Saturne, la cause des bandes formées sur Jupiter ainsi que la cause de l’existence de la GTR.
    J’aimerai vous en faire part.
    Cordialement,

  42. Bonjour Monsieur,
    Vous vous intéressez à la cause animale.
    Je suis un citoyen, j’exerce actuellement des fonctions de juriste en entreprise.
    J’ai initié 3 pétitions sur le site mes opinions.com avec mon prénom (dont une qui sera publiée sans doute demain j’attends d’atteindre les 10 premières signatures.. ). Souhaiteriez vous vous mettre en avant pour l’une d’entre elle ?

    “Pour que les associations de protection animale organisent une manifestation unitaire”

    Et

    “Pour un débat national sur l’expérimentation animale”

    La 3ème “pour une meilleure protection des animaux de laboratoire sera publiée demain”

    D’avance, merci de votre retour.

    Bien cordialement,

    Alain

  43. Monsieur le Professeur,

    Dans les années 60, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt quelques cours de physique théorique à l’Université de Fribourg, en Suisse. Une fois ma licence obtenue, je me suis impliqué très tôt dans l’enseignement des mathématiques à tous les niveaux (de l’école élémentaire au lycée), y consacrant tout mon temps. Je me suis alors fait la promesse qu’une fois à la retraite, disposant enfin de tout le temps nécessaire, je m’inscrirais à nouveau à l’Université pour reprendre les cours de physique théorique, ceux que j’avais suivis, jeune (Mécanique analytique, Electrodynamisme) et poursuivre avec la mécanique quantique.
    C’était hélas sans compter avec l’usure du temps qui, en 2005, me révéla, à la première relecture de l’ouvrage « Physique théorique I » de Théo Kahan, que j’avais tellement perdu de mon aptitude au calcul que cette lecture devenait un immense pensum.
    Alors, j’ai laissé tomber.
    Et c’est maintenant, dans ma 75e année, que vous intervenez, magnifiquement, avec vos 12 conférences. Et là, c’est l’enchantement de retrouver un peu du plaisir que je m’étais promis, réservé, pour ma retraite.
    Pour cela, j’aimerais vous remercier. Vulgariser, dans le meilleur sens du terme, en ne camouflant rien de ce qui fait la difficulté d’un tel exercice, en étant simplement honnête avec vous-même et avec votre public, c’est un art que vous pratiquez avec une très grande simplicité. Bravo !

    Maintenant, ayant aussi perçu votre grand sens de l’humour, je voudrais juste vous informer que je suis deux fois chacune de vos conférences. Pourquoi deux fois ? C’est lié à la pratique du vélo d’appartement. Peu enclin par nature à ce genre d’effort, je me suis en quelque sorte « boosté » en suivant vos exposés … tout en pédalant. Cela pour le premier suivi, le deuxième se faisant à ma table de travail en prenant des notes.
    Je vous R E M E R C I E donc, doublement ! D’abord, de participer à l’entretien de mon cœur qui s’est montré, il y a quelques années, un peu défaillant et, ensuite, de contribuer à retarder le plus possible mon entrée dans la sénilité. Je dois bien sûr compléter en précisant que vous me faites, avec vos conférences, un I M M E N S E P L A I S I R.

    Veuillez agréer, cher Professeur, ma reconnaissance et mes meilleures salutations.
    Frédéric Oberson

  44. Monsieur Barrau
    je suis assidument sur Youtube les cours que vous dispensez a vos étudiants . Vous êtes sans ambages celui qu’au XVII ème siecle on qualifiait “d’honnête homme” et vous l’êtes pour le XXI ème . Je ne comprends pas forcément tout de ce que vous exprimez , mais à vous entendre j’ai l’impression de devenir plus intelligent. Merci d’avoir autorisé cette diffusion bien pratique pour moi et probablement bien d’autres . Bien sur j’aimerais vous voir “en Live” à la faveur d’une de vos conférences , pourrais je savoir si vous en prévoyez , où et quand ?

  45. Monsieur Barrau bonjour, et super bonne année 2018.
    Je m’appelle Exbrayat Michèle. J’ai 69 ans. Guérisseuse à la retraite. En 1989, j’ai eu ce qui s’appelle une révélation. Je voudrais vous la faire connaitre. Vous verriez qu’il y a une autre façon d’avoir débuté pour les Univers. Et non pas le Big bang; ce qui en explique l’expansion continu . Ce qu’est l’énergie noire; et ce qui en est de la vie après la vie incarnée. Condensé en 17 pages Word. Je vous donne mon adresse afin que vous puissiez me contacter, pour que je vous l’envoie.
    J’espère que vous êtes assez curieux , c’est tout à fait autre chose , vous ne serez pas déçu.

  46. Bonjour Aurélien,

    J’ai eu une formation linguistique et suis un professeur de FLE en retraite. J’ai 72 ans et viens de découvrir vos conférences sur Youtube. Vous êtes génial, très clair et très sympa aussi et je trouve que le fait que vous soyez aussi philosophe est significatif.
    Ma question est celle-ci : le fait de se poser la question de savoir POURQUOI il y a quelque chose plutôitque rien est-elle pertinente? Et a-t-on un début de réponse?
    (je suis agnostique
    Merci et cordiales salutations.
    Hervé
    16 janvier 2018

  47. Bonjour monsieur Barrau
    Quelle révélation que d’être tombé sur vos conférences comme la plupart des gens qui vous écrive. C’est un véritable bonheur que d`entendre un homme comme vous nous expliquer et nous faire voyager non pas en ligne droite mais dans une pluralité de directions. J’ai toujours été fasciné par les grandes questions existentielles et vous, mon cher Aurélien, vous nous proposez des avenues qui deviennent des autoroutes de connaissances favorisant la réflexion sur l’homme, son savoir et son destin. Sans jamais tomber dans le jugement, vous abordez des sujets qui sont souvent loin de la cosmologie mais qui ont un lien historique ou philosophique avec l`histoire de l’humanité. Tel un être assoiffé, vous m’hydratez par vos réflexions et votre connaissance. Un immense merci monsieur Barrau.

  48. Enseignant à la retraite, c’est en “surfant” sur le site de France-Culture que j’ai eu la chance de tomber sur une de vos conférences. Je tiens à vous féliciter pour la clarté de vos explications et pour votre sens de la pédagogie.
    J’ai beaucoup apprécié votre facilité à lier science, philosophie et poésie… Excellente façon de rendre son public plus rêveur et plus intelligent!
    Bravo!

  49. Merci de “remetre en scène” l’importance des mythes.
    Je pense notamment à celui de Narcisse, dont les ‘narcissisme” est un aléa bien discutable dans notre société hédoniste où c’est presque devenu une qualité. Je rappelle ce mythe, décrit si poétiquement par Ovide. Narcisse néglige la nymphe Echo, amoureuse de lui (‘Echo qui ne parle jamais la première mais répond tojours’), et celle-ci pour le punir, le coupe de lui-même, si bien qu’il ne se reconnaît plus dans l’eau d’une source. Il s’y noie, mais la malédiction continue, car ‘il continua à se mirer dans les eaux du Styx”. Quelle leçon pour l’homme, animal parlant et donc “divisé par le langage” (Pierre Legendre).
    Dans vos conférence sur internet, vous prononcez malheureusement la phrase “je ne suis pas dogmatique”, alors que vous venez magnifiquement d’illustrer la richesse sémantique de cosmos, de nomos, de logos. Penchez-vous sur celle de dogma, encore plus riche. Le dogmatique évoqué fait référence à Feuerbach et son “Essence du christianisme” qui pollue depuis notre pensée, alors que dogma… Je vous laisse le soin de ce travail. Une piste : “l’Anthropologie dogmatique” de Pierre Legendre, déjà évoqué.
    Mais bravo pour vos explications sur cette mystérieuse cosmologie (dans la préhistoire -1970-73, j’ai tenu la salle d’Astrophysique au Palais de la Découverte!)
    Bien sincèrement

  50. Dans la préhistoire (la mienne, pas celle de l’univers!), j’ai tenu (1970-73) la salle d’astrophysique du Palais de la Découverte…
    Et donc, votre “cours public” m’a passionné en me rappelant force souvenirs.
    Mais c’est votre intérêt pour les mythes qui m’a accroché, car c’est une démarche inhabituelle pour un scientifique “pur” de sortir de ce monde positiviste où le négatif est banni (je repense à ce mot de Jünger : “l’aveuglement grandit avec les lumières, l’homme se meut dans un dédale de clarté. Il ne connaît plus la puissance des ténèbres” dans Journaux de guerre).
    J’ai beaucoup apprécié votre appel à l’étymologie, concernant les mots cosmos, logos et nomos. Quel dommage que vous atez prononcé ensuite le mot ‘dogmatique” sans en analyser la richesse sémantique : cce mot a vu son sens évoluer au XIXè siècle dans un sens péjoratif en raison de Feuerbach (l’Essence du christianisme), devenant synonyme de blocage d’esprit. Mais dogma c’est beaucoup plus riche que cela, et je vous renvoie à ”l’anthropologie dogmatique” de Pierre Legendre pour en saisir toute la richesse (pas facile à lire le monsieur je vous le concède, mais vous avez fait de la philo et son travail vous révélera un univers insoupçonné)
    Pour ma part, tout en continuant à m’intéresser à la cosmologie, c’est l’écologie (scientifique bien sûr) qui a occupé mon parcours depuis trente années. Un monde aussi varié que l’Univers qui vous fait réfléchir…
    Je vais continuer à suivre vos cours sur Internet, en vous remerciant, et me tiens à votre disposition si la dogmatique vous intéresse
    Bien cordialement
    PS Pour éclairer mes props, trois citations de Pierre Legendre:
    – “Postulat de l’anthropologie dogmatique : primat du statut langagier”
    – “Seul l’exercice de notre droit à la poésie nous préserve de la barbarie scientiste”
    ou encore
    -“l’homme est convié à l’animalité de l’instinct par la gestion en guise de lien social et par le calcul en guise de questionnement”

    Passionnant n’est-il pas?

  51. Bonjour Mr Barrau et merci pour votre clarification des événements de notre espace(-temps).

    3 questions me taraude et peut être auriez vous les réponses : –

    l’énergie du vide calculée par expérimentation est très différente de celle calculée par les méthodes de la mécanique quantique, mais conformément au principe de Einstein , peut on admettre une masse au vide (et que serait elle) et dans ce cas quels conséquences sur l’espace -temps aurait cet masse. Comment donc définirons nous ce vide (en principe 1 atome /cm cube dans l’espace ) et quid de sa densité !

    -ensuite : Prenons comme origine le Big Bang et supposons une expansion accéléré de l’univers jusqu’à un instant T ou « l’énergie de rappel» de l’espace temps serait tel que en un instant infiniment petit , tout l’univers se contracte à son origine décrivant de son départ à sa fin un rebon unique .
    Tout porte à croire que ce scenario est inévitable l’unique possible et dans ce cas comment pourriez vous « l’expliquer » (inversion de champs gravitationnels (qui décrirait des évolutions ondulatoires) )

    Finalement : peut ont envisager un « rebon » de l’espace temps : par exemple après la disparition d’une planète , qui annulerait l’action de sa masse sur l’espace-temps après une série de rebon ondulatoire ralenti ….

    D’avance merci

  52. Bonjour Aurelien,

    J ai suivi avec la plus grande attention vos conférences qui sont édifiantes de clarté, précision et surtout de modestie…nous savons des ´vérités ‘à un moment précis qui ne sont plus celles d hier et qui ne seront sans doute pas celles de demain.
    L univers des possibles est vaste et sans doute infini. Continuons de chercher explorer étudier proposer remettre en cause…sans doute sans avoir jamais de réponse certaine mais qu importe c est le cheminement parcouru qui nous enrichi !
    Bravo

  53. Bonjour Mr Aurélien Barrau,
    Pourquoi avoir les cheveux longs vous apporte-t-il du bonheur?
    Je me pose la question en vous écoutant.
    Leur longueur démystifie en tout cas votre discipline en plus de la manière dont vous transmettez votre savoir aux cours.
    Et vous aimez les animaux.
    Merci pour votre humanité, plutôt votre belle sensibilité.
    Et merci pour vos cours sur internet.

  54. Bonjour Aurélien
    Je suis comme je peux vos cours sur le net et bien que je ne comprenne pas tout, je me régale à vous écouter. J’apprends beaucoup et j’ai encore beaucoup à apprendre. J’adore votre mélange de philosophie et de science ainsi que votre facilité de langage .

  55. Bonjour, intimidé j’ai l impression de parler à dieu en personne !
    j’ai quelques petites questions qui m ‘obsèdent
    1: la représentation graphique infographique du big bang est toujours représentée par une ‘cloche’ horizontale , il est bien entendu qu’il s’agit en réalité d’une sphère en expansion
    sinon pourquoi prendrait t’il une direction particulière ?
    je pense qu’il manque la notion de vue en coupe .
    2: Pourquoi pas un double bang décalé qui pourrait peut être expliquer l’expansion de l ‘univers
    Un deuxième bang qui viendrait plus tard en renfort du premier
    3: Einstein accusé d’avoir copier Poincaré , quand est t’il
    4: Tout un monde méta physique passé sous silence , un monde parallèle qui apparemment nous échappe , celui de l’ésotérisme de la croyance, de la divinité, de la voyance et de tous ces phénomènes bien présent de la vie , certains révélés par la parapsychologie ..
    tous ces éléments plaident pour une double existence
    5: Jai personnellement vu ce qu’il est convenu d’appeler un ovni . une lumière en déplacements intelligents
    Vous êtes persuadé qu’il ne peux pas y avoir coexistence de monde entre eux , a votre place je serais peut être plus circonspect ?
    Merci d’éventuelles réponses et longueS vieS

  56. Bonjour Aurélien,
    J’ai vu un professeur de physique de l’ENS dire que selon lui, le modèle cosmologique standard était à côté de la plaque et que le modèle bi-métrique répondait clairement à tous les problèmes et réponds à ces questions :
    – Ou est passée l’antimatière
    – L’énergie sombre / Matière noire (qui n’existeraient pas mais ne seraient dues aux erreurs de calculs dues à l’inexactitude du modèle standard, les déviations seraient dûes à l’antimatière située de l’autre côté de l’espace-temps (oui rien que cela).
    – l’Anomalie Pioneer
    – Gravitation et Antigravitation (oui, on l’oublie)
    – Pourquoi les galaxies ont cette forme
    – Ce qu’est réellement un trou noir

    Je suis étudiant en physique et je trouve ce modèle très cohérent. Bien que tout doit être pris avec des pincettes et rien n’est prouvé.

    Comme tu l’as dit, la terre en quelque sorte ne tourne pas autours du soleil mais va en ligne droite, c’est cette ligne elle-même qui est courbée par le “creux” formé par la masse du soleil de l’espace temps. La théorie bi-métrique s’oppose au modèle standard en disant qu’il y a un “derrière” ce creux de gravité (en l’occurence une “bosse” antigravitationelle) et donc un “revers” de l’espace-temps.
    Ce n’est pas réellement un deuxième univers. Il n’y en a qu’un, mais il y a juste “deux côtés” à l’espace temps. Le système solaire, de notre “côté” pèse avec une gravité dans l’espace-temps. De l’autre-côté, l’antimatière serait “éloignée” par toute cette anti-gravité. Il y aurait une influence de l’antimatière mais uniquement par la gravité. Cela expliquerait ces anomalies Pioneer (un satellite ralentit inexplicablement quand il sort du système solaire, exactement à l’endroit ou s’amasserait l’antimatière selon ce modèle bi-métrique).

    Même chose pour une galaxie, si une galaxie de notre côté “pèse” dans l’espace-temps, de l’autre côté cela forme une grosse “antigravité” et donc un “anneau” d’antimatière autours de la galaxie, qui maintiendrait cette dernière en place (et la ferait tourner avec les interactions ?)

    Je voulais savoir ce que tu pensais de ce modèle, beaucoup de physiciens sérieux y ont travaillé mais les contributions restent maigres. Aurais-tu un argument qui rendrait ce modèle non viable? car pour le moment je ne vois pas.

    Merci beaucoup

  57. Bonjour,
    Je viens d’écouter pour la première fois une de vos vidéos, sur la relativité, franchement excellent j’ai eu plaisir à vous écouter.
    Du coup vu que vous êtes en pleine réflexion, je me suis dit je vais participer aussi un peu il faut parfois un autre angle de vu pour aider à comprendre quelques choses.
    Cette fois-ci en tant que Musulman avec le dernier testament la dernière mise à jour du code et qui est appris par cœur pour éviter tout bug ou corruption de données depuis 14 siècles à savoir le Coran.
    Le Coran n’est pas un livre de science proprement dit, il a été révélé surtout pour reformé l’homme pour qu’il ait un noble caractère. Mais çà et là dans le coran il parle de fait scientifiques sur différents domaines que les gens de l’époque ne pouvait pas savoir et notamment sur l’univers et sa création.
    Vous allez me dire le Coran et la science cela fait deux, moi je vous dis c’est une erreur le Coran pousse à la science depuis le premier verset révélé ou il dit « Lit »
    Il ne faut pas oublier que c’est le Coran qui a poussé les Musulman à inventer les mathématiques modernes entre autre et qui nous permettent de faire nos calculs d’aujourd’hui, sans ça pas de sciences modernes, pas d’ordi, pas de fusée pour aller dans l’espace. Et pour en avoir le cœur net et être sûr que cela vient bien de là-bas, il suffit de poser un opération et de faire le calcul et vous verrez comme par miracle que vous savez écrire Arabe de droite à gauche et si vous tentiez de le faire comme vous écrivez de gauche à droite cela ne marchera pas.
    Pour en revenir au sujet que dit Dieu dans sa dernière mise à jour le Coran, sur l’univers et sa création et sa fin aussi.
    Mon but c’est que nous nous entraidions pour comprendre, vous ne pouvez pas vous débattre seul alors que vous avez des éléments de réponses donnés par Dieu lui-même, par contre Dieu répète inlassablement dans des dizaines de versets que ces signes sont pour les gens doué d’intelligence, pour ceux qui réfléchissent, dans d’autres verset – ceci pour les gens doué de cerveau.
    Dieu Parle du Big Bang avant que cela ne soit validé dernièrement par un prix Nobel
    Dieu parle de l’expansion de l’univers
    Dieu parle et là cela va vous aider sur votre théorie actuelle ou vous parliez du rebond et entre autre que l’univers allé continuer peut-être indéfiniment à s’agrandir et bien là le Coran ne valide pas votre théorie sur le fait que l’univers va continuer à s’étendre indéfiniment, par contre peut-être votre seconde théorie sur le rebond car Dieu parle d’une nouvelle création après le retour de l’univers sur lui même.
    Ce que valide le Coran: Big bang + expansion + retour de l’univers sur lui-même +
    Nouvel création notamment la terre qui va changer de configuration.
    Big bang :
    – Ceux qui ne croient pas ne voient-ils pas que les cieux et la terre formaient une masse compacte et que nous les avons scindés et nous avons fait de l’eau toute chose vivante, Ne croiront-ils donc pas ? [Coran, S 21 V 30]:

    L’expansion de l’univers :
    – Et le ciel nous l’avons construit « de nos mains » et certes nous l’étendons. [Coran, S 51 V 47]

    Big Crunch « retour de l’univers sur lui-même » une théorie actuellement, comme l’été le big bang les deux sont validés par le Coran :
    – Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie un parchemin, tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c’est une promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons. [Coran, S 21 V 104]
    mon commentaire : un parchemin et toujours enroulé sur lui-même on le déroule et ensuite il revient sur lui-même c’est l’image que Dieu a choisie pour nous faire comprendre) (le NOUS et un NOUS de Majesté Dieu est unique)
    Il y a encore bien d’autres versets sur ce sujet qui aident ceux qui veulent savoir.
    Cordialement.

  58. je vous trouve fantastique et j’ai pour vous une véritable admiration surtout quand vous récitez de la poésie une de mes passions, je vous respire de tout mon saoul car je vous vis…merci encore grâce a vous je me nourris…..wall

  59. Bonsoir grand maître. Je m’intéresse à votre conception du monde. Je lis vos documents sur le big bang, l’avant big et je suis également beaucoup de vos interventions sur ces questions. Je suis VANDI MOISE étudiant en ‘ cycle de recherche au Cameroun. Je travaille sur la relativité d’Albert Einstein mais je souhaite avoir vos orientations par rapport aux problèmes actuels de la physique. Votre réponse me plaira sans doute. Merci

  60. Bonjour Professeur,
    Sachant que le soleil se déplace à 70 000 km/h (19km/s) dans la Voie Lactée et que l’on envoie un signal lumineux en direction de l’étoile Vega, la vitesse relative devra être inférieure à celle la lumière. Grâce à cela, nous pouvons connaître les vitesses relatives dans le contenant galactique, celui de grappes et aussi celui de notre univers.
    Donc de manière universelle, nous connaissons notre déplacement qui lui est déterminé grâce aux vitesses relatives des signaux lumineux aux différents points cardinaux.
    Pour commencer nous disposons de la Lune et de la Terre comme “terrains” d’expérience. Ainsi, nous pourrions connaître si le multivers existe…
    Bonne réussite !
    Frédéric

  61. Bonjour,

    Je travaille au service de presse du département des sciences humaines de Flammarion. J’ai entendu parler de votre blo et en la regardant de plus près je me suis dit que certaines de nos publications pouvaient vous intéresser. Je pense en partie à de grands physiciens qui ont travaillé avec nous tels que Carlo Rovelli ou Jorge Cham mais aussi au vaste catalogue que peut ouvrir la collection champs.
    Bref, je me demandais si notre programme (ou des ouvrages plus anciens) vous intéressaient afin d’enrichir vos articles futurs.
    A très bientôt ?

    Pauline Gabinari

  62. Bonjour, bravo pour tes interventions toujours aussi brillantes !
    Une question me taraude : En quoi les conditions de pression et de quantité de matières aux instants primordiaux de notre univers différeraient-elles de celle d’un trou noir (aussi gigantesque soit-il) ?
    Ou plutôt pourquoi ce trou noir (primordial, originel, comment le nommer ?) aurait cessé de confiner sa propre matière ?
    Y aurait-il une limite à la masse d’un trou noir ?
    J’ai cru comprendre que certains ont une masse de plusieurs milliards de soleils, c’est à dire autant que certaines galaxies tout en continuant a accréter de la matière…
    Désolé si ma question est naïve…
    Merci en tout cas de m’éclairer

  63. Bonjour.
    Vous êtes réellement un homme brillant et vos conférences sont tantôt riches en information et tantôt riches en joie et ondes positives.
    Vous écoutez est réellement un plaisir.
    J’ai délaissé mes études d’économie pour commencer dans des études de physique et mathématique. Je ne cacherai pas que vous avez été un élément déclencheur. Vous avez réellement crée en moi l’amour des sciences ”dures”.
    Je ne suis pas doué en maths et je ne suis pas spécialement bon en physique et je doute réussir avec brio( voir réussir tout court). Dans tous les cas, je donnerai tout ce que j’ai.
    Je vous remercie pour tout et vous souhaite que de la réussite
    Un de vos ‘étudiants’ de Youtube

  64. Bonjour Mr Aurélien Barreau

    Vous êtes à la physique ce que Mickaël Schumarer est à la Formule 1 ( juste un petit clin d’oeil pour votre exécration de cette discipline , nul n’est parfait … )
    En résumé… vous êtes excellant… je ne savais pas que l’on pouvait acquérir un tel niveau de connaissance …

    Bien à vous

    Pascal

  65. Je n ai pas le souvenir d avoir eu autant d interet a ecouter des conferences sur des themes aussi precis.

    Je ne sais que dire d autre que……: je suis jaloux… jaloux de votre capacite de comprehension… si j avais 10% de vos faculte je m en trouverais bien servi!

    Merci

  66. Cher Mr Barreau;

    Je viens de regarder votre cours sur l’Univers en 11 parties et je suis reste fasciné par le talent que vous possédez d’expliquer les choses.

    Concernant votre thèse que toutes les théories sont fausses, je me permets de vous contredire.

    Voilà une, énoncée par Nicolas Boileau:
    “ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – et les mots pour le dire arrivent aisément”

    Elle est absolument vraie et vous en êtes la preuve.

    Je vous souhaite de très bonne santé et beaucoup de succès sur le plan personnel et professionnel.

    Votre ami – Lyubomir.

  67. Bonjour Monsieur,
    Vous précisez qu’avant le Big-Bang, il n’y a rien. Nous savons tous que pour déclencher une explosion aussi importante que celle du Big-Bang il fallait qu’il y ai quelque chose avant pour qu’il se déclenche.
    De nos jours, lorsque certains éléments rentre en conflits il peux selon la matière, y avoir explosions, décharges électriques etc…
    Vous avez parlez parlé également de trous noirs qui grossissent au fur et à mesure qu’il rentre en collision avec d’autres planètes. Ce que je veux dire, c’est qu’avant le Big-Bang, des particules, de la matière ou tout autre forme à l’état microscopique s’est créées après quelques 100ène de millions voir milliards d’années. Après est apparu un trou noir qui a tout aspiré. En ce mélangeant, celle-ci à provoqué le Big-Bang que l’ont connait actuellement. Bien sur, cette théorie n’engage que moi, mais si vous acceptez, j’aurais souhaité savoir si cela est envisageable puisque l’ont dis qu’il y toujours une cause avant les faits.
    Merci.
    Très cordialement

  68. Bonjour Mr BARRAU,
    Je vous ai découvert sur Internet il y a environ 1 mois.
    J’ai suivi en août sur You Tube votre cours tout public de cosmologie en 11 parties. Magnifique !
    Vous êtes d’une érudition tout à fait extraordinaire. Vos cours sont passionnants. Vous êtes un formidable pédagogue, vous avez beaucoup d’humour et vous ne vous prenez pas au sérieux. Et je crois déceler que vous devez être aussi un grand humaniste…amoureux de toutes choses…vous êtes aussi extrêmement lucide sur l’humanité et sur les terribles problèmes, divers et variés, auxquels elle est confrontée. Preuve que malgré votre exploration de l’Univers ( Multivers ? ) vous gardez “les pieds sur Terre” rires…
    J’ai toujours été nul en Maths mais j’aime la science. Je craignais néanmoins ne rien comprendre au cours de Cosmologie mais je dois dire que cela a été un véritable enchantement pour moi. Passionnant pour la science, mais aussi pour la Philosophie, pour l’histoire, pour les Mythes.
    Je dirais aussi que j’ai également pris une belle leçon de Français…tournures de phrases, vocabulaire…et quelle élocution ! Quelle passion de transmettre la connaissance !
    Je suis actuellement au chômage et ce cours m’a fait chaud au coeur.
    J’ai acheté votre livre ” de la Vérité dans les sciences “.
    Les Français peuvent être fiers d’avoir dans leur Education Nationale des fonctionnaires comme vous.
    Désormais je suivrai votre parcours.
    Bravo à vous et merci beaucoup Mr BARRAU.
    Je vous souhaite une bonne continuation.
    vive la science ! vive la connaissance !

  69. Je suis nul en math, c’est tout juste si j’arrive à poser une règle de trois, (ou alors avec beaucoup d’aspirine).
    Pourtant, le ridicule n’ayant jamais tuer personne, j’aimerais vous poser quelques questions
    “La liaison est la représentation de l’unité synthétique de la diversité” E Kant
    Donc Questions sous forme de proposition
    1) La théorie de relativité restreinte puis générale ne peut-être que totalement liée à la mécanique quantique.
    2) La mécanique quantique est la cause de la relativité générale.
    3) La théorie de la relativité et la mécanique quantique sont deux “objets” différents mais qui fonctionne ensemble comme l’espace et le temps.
    4) j”ai rien compris au film
    M Barrau, je suis désolé de vous poser ces questions sous forme d’affirmation, je trouve ça plus “économique”, car je ne suis pas une lumière non plus dans l’art de la rhétorique .
    Je n’attends pas forcément de réponse de votre part, et je vous remercie de me lire.

  70. Je découvre vos conférences après avoir savouré les exposés vidéo de Richard Taillet (université de Savoie) sur la relativité générale et la cosmologie.
    Quel plaisir de suivre ces cours et bénéficier de ces connaissances transmises par de tels pédagogues, sur des sujets aussi complexes et peu intuitifs!
    Vos propos et vos réflexions transpirent l’humilité.

    Merci de poursuivre vos recherches et votre enseignement.

  71. bonjour
    qui suis-je GRAND point ???
    un homme comme tout les autres
    non un être vivant avec un pouvoir immense
    celui de faire un choix dans l avenir de l humanité
    allée telle l autruche la tète dans le sable
    ou ce réunir pour changée le vivant et redonnée de l’espoir a nos enfants future de voir un monde du vivant.
    ‘ existe t’il un déclic pour faire évoluer l homme’ je pense que le nombre et là possibilité de faire changé le vivant .
    a ce jour, je suis personne mais demain selon mes actes peut-être un héro .
    il y a un moyen de le faire sans mort et sans blesser!
    a nous de choisir
    LA FIN… OU LE COMMENCEMENT
    faite votre choix il et unique l’enfer ou le paradie
    c simple .
    c votre choix
    le mien c mes enfants que j aimes comme tout parents quelque
    soit sa race,couleur,croyance, végétales ou animales je suis locataires de la terre et pour mon bien et celui de mes enfants je me doit de la préservée pour en faire un paradie pour l’ensemble du vivants.
    cordialement un humain en colère

  72. Bonjour Aurélien,
    Je suis tombée hier en ligne sur votre récente intervention sur l’urgence écologique et je me suis sentie tellement soulagée de voir qu’enfin des mots sont posés sur notre grand défi du XXIème siècle que vous avez suscité ma curiosité.
    Je viens de découvrir votre blog et l’ampleur de votre travail et je tenais à vous remercier pour tout ce que vous faites ainsi que pour votre humilité. Si je n’avais pas été un “buse” en physique au lycée, j’aurais sans nul doute, je le devine, apprécié vos cours. Je suis malheureusement ce que les gens appellent (mais je n’aime pas cette dénomination) une “littéraire”.
    Je me documente régulièrement sur l’écologie et j’en parle autour de moi mais je me demande souvent ce que je pourrais entreprendre de plus concret: des suggestions?
    En tous cas, merci à vous!
    PS: je suis l’auteur du blog https://www.afrenchinmexico.com/

  73. Bonjour Aurélien,
    Par le plus grand des hasards je suis tombée sur votre blog, puis ai regardé un documentaire sur les lois de la thermodynamique, #entropie #trousnoirs and co.
    Le fait est que je n’ai aucune connaissances dans le domaine de l’astrophysique étant de nature et formation plus littéraire.
    Ainsi je me demandais si vous auriez un ouvrage à recommander pour découvrir l’astrophysique ? Niveau ultra-débutant !
    J’aurais plaisir après à découvrir vos articles avec plus de bases 🙂
    Par avance je vous remercie pour votre retour,
    Agnès

  74. Je vous remercie du fond du coeur de toutes vos interventions et de vos cris d’alerte sur l’extrême gravité dans laquelle la Terre et tout ce qui y vit se trouve.
    Je n’ai aucune de vos compétences scientifiques mais au travers de mes actions sur les animaux, j’ai pris conscience de l’urgence . Je suis effarée de l’immobilisme politique et même si beaucoup de personnes font de gros efforts, cela est totalement insuffisant.
    Donc un grand merci à vous, surtout continuez.

  75. Bonjour,
    Je suis entrain de regarder vos cours tout public sur l’univers.
    J’aime vos injonctions à lire.
    Auriez-vous une liste de livres à recommander ?
    Exercice difficile cette liste aurait vite fait de devenir gigantesque.
    Mais une graine de liste serait déjà un socle bénéfique

    Encore merci pour vos cours j’en suis au 5 ème sur 11

  76. Bonsoir Aurélien Barrau, je découvre vos interventions sur l’ Urgence Planétaire via Positiv ( sur moteur Lilo ).
    Vous avez raison sur presque tout me semble-t- il sauf sur ce point : les climato sceptiques restent nombreux dans la sphère des gens ” normaux” ; c’ est hallucinant de le constater mais c’ est une réalité . Même constat concernant notre saccage de la biodiversité et nos exactions envers les autres espèces animales. Même Pierre Rabhi, humaniste optimiste en est arrivé à cette conclusion: l’ humain est stupide.
    Comme vous j’ai le devoir de me battre ( suis très investie en protection animale… un puits sans fond… ) et de tout essayer sans baisser les bras ,mais je reste pessimiste sur nos succès et sur l’ avenir de la Planète Bleue.

  77. Bonjour, J’ai été extrêmement émue par votre intervention au festival Climax que j’ai trouvée limpide, efficace et terriblement pertinente. Je suis professeur de lettres dans un lycée du Sud-Vendée et je me suis aussitôt dit qu’il faudra que mes élèves visionnent votre discours pour en étudier aussi bien le fond que la forme. Et comme je suis une douce rêveuse, je me dit que peut-être, vous accepteriez de venir pour donner une conférence dans notre établissement, et pourquoi pas aussi vous inviter à découvrir la manifestation annuelle que nous organisons avec une association en mai pour animer le milieu rural et encourager les initiatives locales. Je vous remercie pour votre éloquence.

  78. Tout simplement bravo à vous pour votre part à l’éduc’action en ces temps complexes où la prise de décision de l’humanité est décisive.

  79. bonjour,
    je viens d’écouter vos réponses au micro d e France-Culture ce 28 / 9 / 2018 (13 H ) :https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/lecologie-est-elle-compatible-avec-le-capitalismeet-la-democratie

    et j’apprends que vous êtes également philosophe et je souhaiterais vous recommander un anglais remarquable du nom d’Olaf STAPLEDON pour ” Les Derniers et les Premiers ” et encore ” Créateur d’étoiles “; voilà des perspectives visionnaires ..et qui sont peut-être plus proches de ‘ la Vérité ‘ que les sciences dures enseignées à l’Université.

    J’ajouterais encore ce mot du gd psychologue Carl G. jung répondant à un invité : ” il existe beaucoup de choses de par le monde dont ni vous ni le général Spaatz n’avez aucune idée !! ‘ ..ce qui lui permit d’éconduire Ch. Lindbergh lui posant une pressante Q relative au ” mythe moderne “.

    Tout cela est ‘ à suivre ‘, bien sûr :-)))

  80. Bonjour,
    merci, cela fait du bien d’entendre ce qui doit être dit, brillamment dit, rapport à votre conférence Climax de septembre 2018, similaires convictions que je porte et défends, perception identique d’une urgence, désarroi devant l’immobilisme de nos dirigeants…
    Là où j’espère, c’est que c’est mon fils qui m’a fait vous connaître, et que je pense que la nouvelle génération supporte moins bien que nous l’état des choses, et que d’eux, par nous soutenus, viendront les changements.
    Très cordialement, merci encore.

  81. Bonjour,
    Je vous remercie de mettre les vidéos de vos cours accessibles à tous. Pour la vieille l’autodidacte que je suis c’est une opportunité inimaginable et précieuse.
    Merci du partage, plus généralement de votre engagement courageux et enfin de votre simplicité.
    Bien cordialement,
    Claudine

  82. Bonsoir Aurélien,
    Je découvre votre blog ce soir face à un puissant coucher de soleil au dessus du mont Pilât.
    Je découvre votre site grâce à l’élan que vous avez impulsé le mois dernier pour le respect de l’environnement et une prise de conscience grandissante dans les cœurs.
    Cet été je ne connaissais pas votre existence mais en voyant votre nom apparaître dans un article de journal ligne, vous écrire devenait une évidence.
    Je connais bien peu en sciences physiques mais j’ai tellement aimé Le film : Le bouton de nacre de Guzman, que les trous noirs m’ont fait, je pense, un clin d’œil cette fois là.
    C’est un documentaire magnifique. J’aimerais pouvoir parler de certains plans si l’opportunité de vous rencontrer un jour se présentait.
    Vous parler aussi de ce qui me meut depuis 2011 et qui a tant de ponts avec la physique , quantique notamment – Le Kundalini Yoga.

    Merci d’être
    Merci pour votre présence inspirée et inspirante.
    De tout coeur, Radhajeet Kaur.

  83. Bonjour. Je suis très heureux d’écouter vos conférences et votre position sur l’écologie toujours très claire et très bien argumentée. Je me pose une question sur la nature de la réalité. Dans la pensée occidentale nous cherchons toujours à trouver une réalité solide sur laquelle se construit l’univers. Grace à l’accélérateur de particules nous découvrons des éléments de plus en plus petit constituant de cette matière. Comme si l’univers était fait de briques élémentaires sorte de socle de la réalité. Notre volonté est de vouloir réunir la relativité générale et la théorie quantique en une seule et même théorie .. ;La théorie du tout. Les objets de notre univers sont visibles un peu comme un arc en ciel une sorte d’illusion de la réalité. C’est seulement la réunion l’interaction et la relation de la lumière des gouttes d’eau qui fait exister l’arc en ciel, un seul élément manque et l’arc en ciel disparaît. La réalité ou les objets sont interdépendants et existent (pour notre conscience) quand certaines conditions sont réunies. Et si la réalité n’était faite que de relation d’interaction et non d’objet solide. Je suis professeur d’arts plastiques en lycée et collège donc je ne suis pas scientifique. Cela doit sans doute vous paraître un peu naïf. J’ai l’impression que notre façon de penser occidentale très matérialiste est orienté et formaté culturellement et scientifiquement pour chercher dans une direction. Nous dirige vers une impasse.et nous empêche de changer de perspective pour découvrir “la mélodie secrète de l’univers”
    L’artiste Marcel Duchamp dit c’est le regardeur qui fait le tableau. Nous faisons partie du tableau de l’univers nous faisons partie de l’équation de l’univers. On devrait dire l’univers est regardé plutôt que je regarde l’univers. Notre regard modifie-t-il l’univers. L’intrication sous-entend que tout dans l’univers est relié sans séparation. En mécanique quantique, l’intrication quantique, ou enchevêtrement quantique, est un phénomène dans lequel deux particules (ou groupes de particules) forment un système lié et présentent des états quantiques dépendant l’un de l’autre quelle que soit la distance qui les sépare.
    Et que penser de la dualité onde particule. L’expérience des fentes de Young…
    « Ne me dites pas que la Lune n’existe pas quand personne ne la regarde » s’exclamait Einstein dans l’un de ses débats passionnés avec Bohr.

  84. j’apprécie beaucoup vos explications accessibles à l’individu lambda dont je fais parti, en physiques ou cosmologie, autant je n’arrives pas à comprendre que vous puissiez utiliser le terme ” dérèglement climatique ”
    y a t’il une règle climatique ???
    en parlant de variations climatiques n’ est on pas dans un terme plus juste, avec des influences de l’être humain sur ces variations .
    Bonne continuation , Très Cordialement

  85. Bonjour Aurélien,

    Je viens de voir la vidéo du 11 oct. 2018 sur les trous noirs que j’ai suivis avec grand plaisir.
    Le plus fort, c’est vers la fin quand la musique clôt notre affaire et là, j’ai ressenti un sentiment de sens, voire d’existentiel (si si c’est un objet).
    Oui, à quand un sujet sur la musique et ses effets harmonisants ?
    en lieu et place des trous noirs ?

    TROUBLANT, non ?

  86. Bonjour Monsieur BARRAU
    Merci pour vos engagements écologiques.
    J’ai vu avec intérêt votre interview suite à l’appel que vous avez lancé avec Juliette BINOCHE.
    Malheureusement, vous avez raison son efficacité sera sans doute très limitée…
    Au risque d’être prétentieux, je pense avoir compris pourquoi les différentes COP et autres réunions internationales n’avancent pas concrètement sur ces sujets, et je voudrais échanger avec vous sur une approche radicalement différente, non abordée par personne et qui pourtant me semble évidente au regard de l’Histoire contemporaine et de la géopolitique.
    Cordialement
    Dominique

  87. Monsieur,

    Merci pour votre intervention claire, évidente, indispensable lors de la récente conférence sur le climat ! Cette cause majeure et urgente aurait besoin d’un leader tel que vous. Pourquoi ne pas créer un “mouvement”? Nous serions très nombreux à vous suivre, de toute évidence…
    Merci d’y réfléchir et bien cordialement,
    Natacha

  88. Cher Monsieur Barrau,

    Je voulais vous féliciter pour votre initiative, votre prise de position claire, tranchée et argumentée.
    J’ai particulièrement apprécié votre intervention au débat CLIMAX à Darwin à Bordeaux.

    Je suis entièrement d’accord avec vous sur le constat moins sur les solutions.
    Je ne suis pas si sûr que vous que les hommes politiques soient capables de prendre des mesures coercitives et réductrice de liberté.
    Ils appartiennent au système, sont sous la domination des lobbies et ne sont pas prêts à être révolutionnaire. Car, effectivement, l’individu doit renoncer de manière plus importante à un certain confort, renoncer à la croissance de l’économie, renoncer à son expansion, pour se diriger vers ce que certains ont appelés une sobriété heureuse voire une simplicité volontaire.

    Vivre avec le strict nécessaire, développer des mini-fermes en agroécologie, vivre de manière autonome en alimentation et énergie, avec peu de déchets en rompant avec le consumérisme. Cela est vraiment une révolution des pensées, une philosophie où la recherche du bonheur ne passe plus par l’argent et le système de l’acquisition de biens matériels.

    La solution passera plutôt par la prise de conscience de chaque individu et l’effort au niveau de chaque citoyen. Comme disait Gandhi, je pense, Soit le changement que tu veux voir dans le monde !

    On pourrait philosopher pendant des heures sur l’apparition ou non de ce nouvel état d’esprit et l’avènement de ce nouveau monde !
    J’espère un jour pouvoir vous rencontrer et débattre avec vous.
    Avec ma très grande admiration.

    Bien cordialement.

  89. Bonjour Monsieur Barrau, bonjour Aurélien ( l’un ou l’autre ou les deux!)
    Après avoir cherché comment vous contacter, j’ai découvert cette possibilité. Y êtes- vous encore?
    Ma formation est plutôt littéraire mais écouter vos cours sur l’univers et vos interventions dans différentes émissions ou rencontres m’ouvre de nouvelles voies d’appréhension du monde et de réflexion. Un grand merci pour votre pédagogie (oui aussi pour les élèves “seniors” : osons alors gériagogie), pour les connaissances que vous partagez avec humilité et générosité. Quelques points sont de l’ordre de l’incompréhensible ou de l’inimaginable pour mon cerveau formaté à notre petite Terre et à quelques autres planètes mais je persévère, vous faites bouger les lignes, les limites. Et je suis toujours stupéfaite de l’étendue “multiverselle” 😉 de votre vocabulaire. J’enrichis régulièrement le mien, grâce à vous.
    Cela étant dit, je vous soumets cet article du Suisse Werner Munter derrière ce lien https://echelledejacob.blogspot.com/2014/11/cest-de-larrogance-de-croire-quen.html
    Vous connaissez certainement cette approche. Elle me déstabilise dans mes convictions (basées bien sûr sur les expertises des nombreux experts et sur les discours récurrents de la presse). Peut-être avez vous déjà commenté au cours de vos nombreuses apparitions publiques ou dans l’un de vos écrits le climato-scepticisme, bien que cela ne fasse pas partie de vos recherches. Ma question est simple : qu’en pensez-vous? Merci d’avance de proposer un lien sur vos réflexions à ce sujet si vous l’ avez déjà abordé.
    Un détail qui a son importance : merci aussi de ne pas vous laisser embarquer dans l’humour bas de gamme et malvenu de certains journalistes de talk-shows alors que vous expliquez la gravité de la situation sur notre planète.
    Cordialement
    Lyly

  90. BSR

    Merci de répondre à ma curiosité qui n est qu’ une recherche de vérité…
    Quand je dis, comme Hermès, “tout est mental”!, comme je le crois, je cherche dans votre discours le lien ” impossible et inespéré ” avec le cosmos…
    Seule ” l énergie ” semble exister, première et dotée de la loi des conséquences.. .
    Notre conscience est elle une forme de cette énergie primordiale ?
    Tant d autres questions…
    Je vous salue très respectueusement…
    CB

  91. Bonjour Monsieur Barrau
    J’ai fait “connaissance” avec vous grâce au Nouvel Observateur.
    J’ai ensuite parcouru le web pour mieux vous comprendre.
    J’ai suffisamment lu sur vous pour vous proposer de partager une idée concernant l’introduction dès l’école primaire de l’histoire de notre univers depuis sa création jusqu’à l’apparition de l’homme (géologie de notre planète entre autre, avec apparition de la vie.. en un peu plus de 6 jours..). Introduction trés succinte, mais je ne veux pas vous ennuyer..

  92. Qui suis-je ?
    Pour moi cette question se pose sous la forme : pourquoi suis-je (précisément) moi et pas quelqu’un d’autre (mon voisin, un homme d’un autre continent, toi…) ?
    Comment a bien pu se réaliser cette instanciation fécondation -> embryon -> apparition d’un sujet conscient qui est justement moi ?

  93. Bonjour Aurélien,
    Je ne suis pas d’accord avec vous quand vous dite que les voitures
    électrique polluent moins mais vous avez oublié la pollution pour extraire le lithium dans plusieurs Pays, et aussi que le Lithium tout comme les barres radio active des centrales nucléaire cela ne se recycle pas donc qu’allons nous laisser à nos enfants petits enfants et arrière petits enfant??
    Pourquoi pas des voitures à Hydrogène si elle ne pollue pas ??

  94. Merci Aurélien pour cette confiance fascinante à Institut français de Casablanca , vraiment notre univers est magique ; mais dommage je n était pas dans la salle principale de conférence et j ai raté l occasion de poser ma question j allais simplement te dire : que j ai inventé une appareille qui va permettre aux aveugles d étudier une partie de l astronomie à savoir les déplacements apparent du soleil par rapport à la terre ……les aveugles eux aussi ont le droit de se connecter à cette univers magique.

  95. Bonjour,
    Beaucoup d’intérêt à vous lire et vous écouté… Entre philosophie, poésie, humanisme et science dure… Et surtout ce questionnement et cette curiosité qui vous anime
    « Pourquoi l’existence » ou « pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien » (Leibnitz et Heidegger) pourquoi l’univers, qu’y a t’il à la source de tout ce qui est (et en premier lieu de la matière-espace-temps)… Voilà LE questionnement qui m’intéresse. Je crois vous aussi..
    … Et sur lequel je cogite et écrit depuis des années. Je procède essentiellement par des “expériences de pensée”, tout en m’inspirant des ouvrages de philosophie qui peuvent m’être utiles ainsi que de ce que la science nous raconte sur les origines et fondement (de l’univers, de la matière, de l’espace du temps, cosmogonie, physique quantique…) … Petit à petit certaines hypothèses, originales, possibles, émergent et se consolident… Il me plairait beaucoup d’en discuter… En vue de la rédaction d’un ouvrage
    C’est en navigant sur le WEB que je suis tombé plusieurs fois sur vous… ce serait un plaisir de vous rencontrer réellement.. C’est encore un peu tôt peut-être, il me faut encore travailler…
    C’est sérieux. J’imagine bien que vous êtes très occupé. je reviendrait vers vous plus tard, si vous le voulez bien…
    Merci en tout cas de ce que vous apportez et chapeau bas…
    Aurélien (et oui moi aussi… )

    1. l’existence ou rien
      rien puis l’amour
      et le reste a suivi
      de ces choses existentielles
      qui ne nous appartiennent pas
      pas de comprendre ici bas

    2. bonjour , quelque chose ou rien , rien puis l’amour , et lorsqu’on ne peut expliquer … se dire peut etre que rien … ne nait de rien

    3. rebonjour,
      je retrouve mon commentaire… Ma question, mon invitation à vous rencontrer, je vous laisse donc me dire, si vous êtes intéressé, ne serait-ce qu’à recevoir quelque page de cette ouvrage qui commence à avoir une forme et une direction… Ensuite on verra…
      A vous…
      belle journée

  96. Je suis né trop tard dans un monde trop vieux. Je viens, à 72 ans, de m’apercevoir que ce que j’ai découvert tout seul en 1990 avait déjà été suggéré en 1988 : l’espace doit être discontinu !!! C’est forcé qu’on en arrive là : dans l’enfance, on ne dispose que de nos yeux et ceux-ci nous font voir l’air, l’eau, etc. comme des milieux continus. A l’école : stupéfaction ! Ces milieux sont composés d’atomes discontinus ! Et puis après, il y a eu les quantas, les quarks etc. etc. Enfin : l’espace !!! C’est un des paramètres de la physique quantique à boucle, du reste. Mais imaginons (je dis bien : imaginons, même si c’est farfelu) que tout s’arrête : la terre ne tourne plus autour du soleil ni autour d’elle même, les photons arrêtent leur course, les ondes se figent, etc. etc? Bref : TOUT EST LA, MAIS RIEN NE BOUGE. Dans ce cas, qu’est-ce qui différencie le temps T1 du temps T2? En supprimant le mouvement, c’est à dire la distribution spatiale des objets, je supprime le temps. Alors, allons plus loin : qu’est-ce qui reste ? Réponse plausible : les objets et l’espace qui les contient. Allons donc encore plus loin : supprimons les objets (au passage, je ne peux supprimer l’espace avant les objets puisqu’ils occupent une portion d’espace). Qu’est ce qui reste alors ??? Réponse : l’espace. Mais alors, comment y distinguer l’endroit E1 de l’endroit E2 sans les objets ??? Je coince, car, par définition, le néant n’existe pas. L’espace est plein de lui-même. Et infini. Et discontinu, sans ça je ne comprend plus rien : en rejetant le néant, j’exprime qu’il y a forcément un endroit E1 distinct d’un endroit E2, à condition que l’espace soit discontinu !!! Mais qu’est cette discontinuité ??? Il me semble que le “mur de Planck” pourrait apporter une sorte de réponse. En gros,bPlanck a découvert que l’énergie se dissipe sous forme discrète. Il me semble qu’un espace continu serait incapable de produire des effets discontinus. Or, si on a le vertige devant les espace infinis au dessus de nos têtes, en deçà du mur de Planck (que j’appellerais plutôt le “plancher” de Planck), j’imagine un petit bonhomme qui a le vertige devant un espace infiniment petit sous ses pieds.
    Question : comment communiquer avec ce qu’il y a en deçà du plancher de Planck ????

    1. Bonjour,
      Effectivement, ces interrogations: quelle est la source du temps, le fondement de la matière… Impossible question.. on tourne en rond. Ouroboros se mord la queue… peut-être qu’au fond il n’y a que formule, principe, la dialogique du néant et de l’être… vaste sujet… bonne chance!

  97. Bonjour Aurélien, je suis un modeste vétérinaire rural des Hautes alpes, passionné de tout un tas de choses dont la cosmologie, l’histoire, la biologie, le droit, la détection, la médecine, la chirurgie, les jeux de société, etc… et fasciné par notre acharnement à dégrader toutes choses, dont la Terre.
    Félicitations pour votre sidérante intelligence, rare à mon avis, mais je ne viens pas en flagorneur.
    Vous devez être harcelé de demandes de tous ordres, mais je souhaiterai vous rencontrer, si vous en avez le loisir.
    Ma famille et moi même serions comblés de vous accueillir chez nous si vous souhaitez une escapade dans les Hautes Alpes .
    Merci
    A bientôt
    Fabrice

  98. Je vous remercie grandement, Aurélien, pour vos interventions salutaires sur la gravité de notre situation climatique et environnementale. Avant hier j’ai regardé l’émission de Carole Rousseau sur c8 et suis restée sur ma faim. Je me fais l’écho de votre réaction à la liste désormais ultra médiatisée et une fois de plus affichée des actions à mettre en place au quotidien: fermer le robinet, éteindre les lumières… Bien sûr c’est important, on le sait depuis longtemps mais le rabâchage en fait quelque chose de culpabilisant à la longue, avec par conséquent le risque d’être contre productif. Vous avez dit”ringard”, eh bien nous y sommes, ou plutôt comme vous l’avez mentionné vous même nous n’en sommes plus là! Car que pèse tout ceci en définitive face à la gabegie des multinationales?? Dans le documentaire, les problèmes de fond: inégalités croissantes, répartition et redistribution des richesses, fiscalité conséquente… n’ont pour ainsi dire pas été abordés ou à peine effleurés, quel dommage. Je suis atterrée par le surplace des réflexions actuelles, comment ne pas l’être quand on voit l’inanité criante de la cop24, c’est grotesque, obscène et tragique. Si l’aiguillon de la lucidité ne provoque pas en nous le recul nécessaire, nous restons engourdis, voire ensorcelés par le ronronnement confortable de discours toujours plus nombreux et redondants sur fond alarmiste dont nous ne percevons même plus l’urgence. C’est pourquoi j’ai signé le manifeste pour un traité démocratique à l’échelle européenne “tdem” proposé depuis quelques jours en ligne par un collectif dont la figure de proue est Thomas Piketti. J’invite tout le monde à signer car il propose des solutions concrètes, rapides, à un échelon où il est indispensable d’agir me semble-t-il. Par ailleurs, je souhaite m’associer à des actions plus fortes pour augmenter la pression sur les élus, instances et autres politiques. J’habite aussi à Grenoble, de telles actions existent elles? Merci pour votre retour, ce serait avec grand plaisir.

  99. Bonjour Aurélien, c’est mon fils de 22 ans (étudiant au Magistère de Physique d’Orsay) qui m’a fait connaître vos vidéos.
    Vous êtes réellement génial, incroyablement intelligent et convaincant, à la fois très rationnel et passionné.
    J’espère vraiment que vous réussirez à faire émerger une prise de conscience qui pourra sauver le monde !
    Malheureusement quand les gens apprennent que la planète se réchauffe, beaucoup se réjouissent égoïstement en pensant à leur confort personnel… et quand on constate que les insectes disparaissent, certains pensent “Bon débarras pour les mouches, moustiques, cafards, mites, puces… ”
    Chacun craint de devoir réduire son confort matériel laborieusement acquis…
    Alors j’espère une prise de conscience générale et imminente… Merci pour votre grande générosité intellectuelle.
    Bien cordialement… Chantal M.

  100. Bonjour,
    Merci pour vos interventions sur l’avenir et le climat.
    C’est clair, facile à comprendre et plaisant de se sentir moins seul. Dommage que nos élites politiques et économiques ne prennent pas le temps de vous écouter et de réfléchir.
    Continuez
    Encore merci

  101. Bonjour Aurélien Barreau.
    Tout d’abord je suis fasciné par votre métier (je voudrais l’exercer plus tard). Je suis élève de 4ème et dans le cadre d’un projet nous devons poser des questions à une personne qui exerce le métier que l’on voudrait faire plus tard. Pourriez-vous répondre à mes questions s’il vous plaît ?

  102. Monsieur Barrau,
    Dans votre question restée ouverte de l’accélération de l’expansion de l’univers. Pourquoi? … Puisque nous ne connaissons rien, jusqu’à présent, de sa forme, ni de sa nature au delà de ce qui nous a été possible d’observer, ne pourrions nous pas imaginer que l’univers serai en prise de vitesse car il est dans une courbe??? …et si c’est le cas déterminer le centre de cette courbe de par la différence entre les calcules obtenus de son ralentissement par son expansion et cette accélération observée…??
    Laure

  103. Bonjour,
    la chute d’objets tel qu’une étoile dans un trou noir peut elle ressembler à la chute d’une bille dans un cône qui au début chute relativement doucement puis s’accélère et tourner à une vitesse faramineuse comme un quasar ???
    Cordialement
    J.A.A.

  104. Bonjour M BARRAU,

    Allez-vous animer des conférences grand public en france en 2019 ?

    auriez-vous un agenda sur internet?

    Merci

  105. Bonsoir Aurélien,

    Pour avoir écouter un certains nombre de vos conférences à propos de différents sujets je voulais juste vous dire que lorsque vous défendez les animaux vous êtes lumineux et d’une efficacité certaine!

    Joyeuse et lumineuse année 2019!

  106. Bonjour, dans un précédent message je vous disais que la lumière est logiquement et uniquement une information de temps… Elle s’adapte au temps du milieu, et peut si en quantité suffisante modifier ce dernier (laser). Notre seconde n’est pas celle de l’univers (392 horloges atomique pour la mesurer?), c’est juste que de la lumière émise dans un temps x va s’adapter à notre propre temps ( la vitesse de la lumière ne change jamais quelque soit le temps de l’univers ou de la matière (eau-verre) dans laquelle elle se propage) Si les étoiles en périphérie d’une galaxie tournent trop vite, c’est qu’elle ont plus de temps pour faire le tour, on a défini le mètre en fonction de C, et certes un mètre en fer chauffé s’agrandi un peu, mais on aurait mieux fait de définir la seconde en fonction de C et d’un mètre en fer…
    Bref new sujet : la gravitation logiquement, c’est quoi ? la gravitation c’est quelqu’un sur un skate, qui met son corps doucement en arrière, et brusquement le propulse vers l’avant avant de revenir à sa position initiale…Essayez : Le skate Avance ! Donc le soleil nous agresse avec sa lumière, les électrons de la terre pour protéger l’intégrité de l’atome vont faire une ellipse au plus prés du noyau coté agressés (cf forme champs magnétique terrestre), en faisant ça, c’est la personne sur le skate : ils entrainent les atomes de la terre vers le soleil ! Ce n’est pas la lumière qui attire le papillon, c’est le papillon qui vole vers elle…et il doit en être de même avec la gravitation ( à la différence que l’on vole vers quelque chose qui s’est déjà déplacé… ) …

  107. J’ai arrêté math-physique en 1ère et je me rends compte maintenant que c’était de la poésie! Mais je pense que la raison ne poura jamais expliquer le pourquoi des choses, nous serons toujours limités par notre condition d’humain. La prise de conscience écologique ne se fera pas non plus par la raison. Il faut un électrochoc, une révélation,une connection à la nature…je ne sais pas comment ça m’est tombé dessus. Mais merci pour votre éloquence, c’est un don, en continuant à partager un max, ça peut faire évoluer les consciences peut être…Merci merci

  108. Bonjour,

    la crise écologique nous invite à repenser de manière radicale notre manière d’Habiter nos villes, nos territoires ruraux. L’association Vie ta Ville organise la réfléxion à travers son espace numérique de réflexion Habiter Autrement Nos Territoires.

    A l’occasion de la sortie du numéro de Février 2019 de notre publication nous vous invitons à notre événement le vendredi 8 février 2019 de 18 heures à 20 heures au 50 rue de montreuil.

  109. Bonjour M. Barrau
    C’est un grand privilège que vous nous accordez! Je tenais juste à vos remercier pour m’avoir apporté cette ouverture d’esprit à propos de la cosmologie.

  110. Bonjour

    j’ aimerais vous proposer une expérience de pensée, et vous poser une question après.

    Je ne suis absolument pas physicien, et donc, les chiffres que je vous propose sont complètement arbitraires, mais n’ ont, à mon avis, aucune influence sur l’ idée.

    Je suis l’ observateur, “immobile” sur terre.
    Devant moi passe une fusée, volant à la moitié de la vitesse de la lumière.
    J’ ai une paire de jumelles ultra perfectionnée qui me permet d’ observer ce qui se passe dans la fusée.

    Dans la fusée, Steve Mac Queen rejoue la célèbre scène de” La Grande Evasion” , où il jette une balle de baseball dans sa cellule et la rattrape dans son gant.

    Pour lui, avec son temps propre, il jette la balle toutes les secondes, pendant une minute.

    Pour moi, qui suit dans un référenciel différent, la durée de son jeu est de cinq minutes, et donc, je le vois jeter sa balle toutes les 5 secondes.

    Un peu plus tard, la fusée repasse, avec toujours la même scène se déroulant à l’ intérieur, mais cette fois ci, la fusée ne va “qu’ au” quart de la vitesse de la lumière.

    Pour moi, le jeu ne dure que 2 minutes et demie, et donc je le vois lancer sa balle toutes les 2 secondes et demie.

    Si, en tant qu’ observateur, je ne suis pas au courant de la différence de vitesse entre les deux moments de mon observation, j’ en arrive à la conclusion que Steve Mac Queen
    jette sa balle deux fois plus vite que lors de son premier passage, alors que le différence entre les deux scènes est uniquement due à une vitesse moindre, et donc aussi à un éloignement moins rapide de mon poste d’ observateur.

    Question:
    Est ce que ce n’ est pas le même phénomène qui nous porte à croire que les galaxies s’ éloignent de plus en plus rapidement de nous suite à l’ expansion de l’ univers, alors qu’ en fait elles ralentissent, et c’ est ce ralentissement qui nous fait croire qu’ elles” vieillissent” plus vite?

    J’ espère avoir votre avis, je suis pratiquement persuadé que mon raisonnement ne tiens pas, mais je suis tracassé par cette idée.

    Je tiens à vous remercier de mettre votre talent et vos connaissances à la portée du plus grand nombre par vos conférences et vos exposés.

    En attente de vous lire, bien cordialement.

    Jean Philippe Farré

  111. LE REVE QUI DONNE SOIF

    J’ai fait ce rêve…

    Il est 4h du matin et pour la première fois de ma vie, je me lève car je sais que ne pourrai plus dormir.

    C’est un rêve qui m’a donné très soif.
    Je ressens une peur que je n’avais jamais eue.
    J’ai le sentiment que le monde entier doit l’entendre, mais je sais que personne n’aura les épaules, alors, je ne saurai dire pourquoi, tu m’es apparue la plus apte à l’écouter, et peut être à le transmettre.

    Je sais d’où vient ce rêve.
    Je sais que ça vient de léger mal aise que j’ai ressenti hier en regardant la météo avec mon compagnon.
    Du soleil, du soleil, du soleil… sur des semaines entières. Nous n’avions jamais vu ça.
    Les infos s’extasient sur des touristes déshabillés. A coté de chez moi, les vacancier de dépêchent de descendre les petites pistes de ski avant que la neige ne finisse de fonde.

    Mais voilà.
    Ce mal aise s’est transformé cette nuit en un vrai cauchemar. Alors je m’excuse de partager ces idées noires, mais je ne pourrai pas porter ça toute seule.

    Je rêve de chaleur intense, je rêve de sécheresse. Je suis dans ma future maison en Haute Loire, avec mon conjoint et ma fille de 6 mois et nous n’avons plus d’eau.
    Nous suffoquons de chaleur, et je sais… je sais que nous allons mourir.
    Mon rêve s’emballe, mon cœur aussi.
    Je vois les maladies tout autour de moi, je vois les animaux, les insectes, la nature qui étouffent, je vois les glaciers qui se vident et je sais … je sais que nous allons mourir.

    Alors je me réveille difficilement, et je me surprends en train de chercher un moyen pour nous faire mourir, ma famille et moi, sans douleur.

    J’avoue que j’ai eu une bonne sueur froide, mais je ne peux pas me rendormir car je garde en moi cette idée affreuse que ce scénario peut bel et bien arriver, et arriver bientôt.

    Je t’écris car je pense encore maintenant plus que jamais qu’il faut tout faire pour éviter ça. Qu’il faut tout arrêter de notre vie moderne pour échapper à la sécheresse et garder notre eau.
    Il faut tout arrêter de cette croissance qui se croit infinie pour que nos enfants n’aient pas à trouver le moyen de mourir sans souffrir dans leur maison.
    Il faut sauver sauver nos enfants.

    Je t’écris ça, pas pour que tu aides ce monde. Je sais que tu le fais bien déjà un peu. Mais parce que je n’ai pas trouver d’autres figures à 5h du matin pour recevoir ce coup de stress.
    Cette semaine, je me trouverai peut être un psy.

    Merci pour ton attention.

    Belle journée ensoleillée.

    Suzanne.

  112. Bonjour Monsieur,

    L’hypothèse du “Big Bounce” implique-t-elle que l’Univers, lors de sa phase de contraction avant le Big-Bang, ne contenait pas d'”énergie sombre”?

    Bonne journée.

  113. Monsieur Barrau,
    Une simple question, mes recherches ne m’ont pas donné de réponse. Pourquoi un astronaute “imprudent” qui se serait aventuré dans un “petit” trou noir (à forte densité) subit un effet de marée beaucoup plus important que celui, un peu moins imprudent, qui s’aventure dans un “gros” trou noir, de densité moins importante. Est-ce que c’est lié à l’éloignement de la singularité ? Merci si vous avez le temps de me répondre.

  114. J’ai hésité entre la chirurgie et la physique, qui suis je alors également? La chirurgie fut ma voie …Tout en restant connectée à l’infiniment grand et l’infiniment petit!!
    Votre description et surtout vos cours de Master 2 sur la gravitation quantique à boucles m’ont fait préférer celle ci à la théorie des cordes! Néanmoins, tout n’est que vibrations, ne sommes nous pas énergie? Ce sixième sens qui capte les vibrations de l’univers jusqu’au cœur de nos cellules! Ce que vous êtes? Une très belle personne !! MERCI à vous

  115. bonjour Aurélien ,
    je suis passionné par l’histoire en général et bien évidement par la cosmologie qui nous mène au début de tout , à savoir pour l’instant , la théorie du bigbang puisque le temps “connu” aurait commencé à cet instant . Une question me chiffonne :
    selon la théorie actuelle rien ne va plus vite que la lumière et d’après la dernière découverte de hubble qui nous permet de remonter dans le passé avec la découverte de galaxies primitives remontant à 13B d’années et seraient donc les plus proches de ce point de départ que l’on puisse voir …cela voudrait-il induire que la matière que nous sommes s’est déplacée plus vite que la lumière ? ( tout en sachant que la matière à été crée par l’énergie , la gravitation etc …) Peut être ne sommes nous créés que par une onde plus rapide encore que la lumière qui serait peut être cette fameuse énergie noire ?
    Merci Aurélien de nous faire partager votre passion

  116. Le 9 Mars 2019
    Bonjour
    Le commentaire suivant n’est probablement pas au bon endroit. Si vous voulez bien le considérer autrement que comme un déchet, je n’ai pas d’objection malgré mon absence de pouvoir quant à son devenir, que vous le déplaciez.
    Bien à vous dans les présents des jours quoiqu’il en soit de leur apparence.
    Je viens de lire:
    https://www.lejdd.fr/Politique/aurelien-barrau-repond-a-macron-on-ne-combat-pas-une-crise-planetaire-par-des-mesures-dajustement-3809339
    D’accord ! Tout à fait d’accord même dans le cas où des mesures ne seraient pas des ajustements, et donc à la marge, mais fondamentales, prises et imposées de l’extérieur à chaque humain par une autorité humaine usurpant le pouvoir et donc la responsabilité de chacun. On ne peut résoudre un problème mondial causé par l’humanité sans que chaque humain se mobilise là où il vit et agisse en conscience du problème, des enjeux, du sens de ses actions, attentif à leurs effets. Comment les effets de actions de chacun pourraient-ils être heureux sans en tirer enseignements, sans en tirer du sang neuf, vivifiant pour abreuver les sillons de son pouvoir de contribution à la continuation de l’harmonie entre les êtres sensibles petits comme un boson ou plus, ou grands comme la Terre ? Comment peut-on imaginer que la co-création par les êtres vivants de l’harmonie dans le respect de la diversité que génère « l’irrépressibilité » cosmique de la liberté, ne soit pas un but heureux laïc, un moyen pour être, et être heureux de l’être ? Cette co-création, malgré la déviance actuelle de l’homme, ne serait-elle pas à envisager par chacun à mettre à l’ordre de ses jours d’un devenir qui se définit chaque jour ?
    Cependant pour sortir d’une déviance en impasse, il faut accepter d’y être, et d’y être rentré pour pouvoir s’y retrouver autrement afin de ne pas y rester et s’y morfondre, s’y annihiler. C’est vrai individuellement et collectivement.
    Contribution pour ce faire:
    . Le respect de chacun, une nécessité dans “le monde” humiliant de
    notre humanité actuelle formatée et imprégnée d’irrespect.
    Comment intégrer l’éducation au RESPECT de l’environnement
    dans l’enseignement scolaire …, en famille et au- delà ?

    – Pourquoi est-ce primordial ? Re: > > > > l’humain fait partie de l’environnement et en est dépendant,
    ……………………………….. > > > > – l’enfant est le devenir de l’homme, …………………………………………..
    ………………….. > > > > – respecter l’enfant et la Vie en lui, c’est pour l’adulte s’élever dignement en dignité.
    – Pourquoi est-ce prioritaire ? Re: > > > > – la dégradation de la qualité et de la diversité de l’environnement, l’écocide en cours (du grec Oïkos : maison, et cide : tuer, le fait de tuer) appelle au secours. Ce génocide généralisé résulte d’un manque de respect par irrespect dont la VIE en nous a été l’objet dès l’enfance.
    ———————- Que faire, comment changer la donne ? ———————–
    > > > > Respecter l’enfant dans sa découverte de l’environnement. Ne pas faire à sa place. L’observer pour saisir ses attirances. Lui montrer lentement l’essentiel comment faire. Lui laisser le temps et la liberté de mouvement, d’habiter son corps, d’habiter l’environnement, de s’élever dignement au-delà d’un travail d’une année environ pour apprendre à se tenir physiquement debout suivant notre exemple, est essentiel. “Vers où marchons nous” est pour l’enfant ce vers quoi il marchera. “Comment vivons-nous” est pour l’enfant la façon de se faire, et de vivre avec les autres. Permettre aux enseignants de se former à une pédagogie respectueuse de l’enfant, et financer les moyens pour sa pratique est la 2ème condition.
    NB : Même si la relation avec l’environnement naturel est très enrichissant pour l’enfant, et que tout pourrait être appris à partir de là, en reparcourant le chemin des savoirs débroussaillé par nos ancêtres, l’environnement où est l’enfant en est imprégné. Ne nous bloquons pas si l’Ecole gratuite ne peut pas aisément amener les enfants à la campagne et en forêt, …. Tout autour de nous, nous parle de lui.

    Deux conditions seraient à satisfaire
    La première est de considérer que les enfants comme tout humain et autres êtres vivants et/ou sensibles, sont des éléments de l’environnement. De ce fait, ils doivent être respectés et de ne pas être traités et façonnés comme notre objet, l’objet des adultes par l’âge. Ils ne sont pas à formater à notre service, à notre goût et bon plaisir ou urgence du moment insouciant des effets conséquents. L’espace et le temps d’apprentissage de l’environnement par l’enfant, et l’enfant lui-même doivent être respectés pour qu’il respecte ensuite l’environnement auquel notre présent et le devenir de tous sont intimement liés.
    C’est par l’exemple de vivre et de relations respectueuses que, tout humain plus âgé qu’un autre, s’élève en dignité. C’est un régal. Il n’utilise plus son temps de vivre à perpétuer et à produire de la violence, jusqu’à des génocides plus ou moins déguisés, et à un écocide généralisé. Le savoir pédagogique légué gratuitement par Maria Montessori (M.M.) est un guide à une parentalité et à une école heureuse pour tous. Cf. : – « l’enfant » par M.M. aux Editions Desclée de Brouwer, – le film « le Maître est l’enfant » réalisé par Alexandre Mourot (bande annonces sur Youtube. DVD achetable, avec des bonus très utiles pour “un enseignement” et pour une parentalité heureuse. Cette pédagogie amène l’adulte à se conduire dignement, à s’élever en dignité, tout en étant content de l’effet sur lui et sur l’enfant. Cf. : le film sur sa vie, en streaming gratuit : https://ww1.streamay.com/14562-maria-montessori-une-vie-au-service-des-enfants/

    Cet héritage inclut des outils pratiques, des activités utiles à l’enfant et à l’adulte éduquant. Ils mobilisent son corps et ses sens progressivement, graduellement, pas à pas, marche par marche, sans échec. Ils permettent à l’enfant d’être bien en lui, et avec la Terre et ses portées. Présentées à l’enfant de façon adaptée et exemplaire par l’adulte, ces activités concrètes lui permettent de grandir en s’exerçant à les refaire suivant l’exemple donné. Il développe ses capacités et acquière tous les savoirs fondamentaux utiles pour bien valoriser ses dons et ses talents personnels qu’il découvre à travers les activités. Il en découvre l’intérêt pour lui-même et au service de tous. Ces activités vont des savoirs pratiques pour la vie quotidienne, boutonner son vêtement, lacer ses chaussures, déplacer une chaise sans bruit, éponger une table, essuyer des couverts, laver du linge, …”faire comme les grands” …. à la maîtrise de l’écriture, de la lecture, des opérations de calcul (… avec virgule), au “comment résoudre autre problème”, ………….. et à s’accorder à l’environnement. Cela se fait en fonction de ses attirances et sensibilités du moment, et des obstacles à ses désirs. Quand on veut en savoir plus sur les dinosaures, on est motivé pour apprendre à lire. Cela se fait en son temps et rythme. Est-ce que tous les adultes ont soif d’eau à la même minute et boivent-ils tous à la même vitesse?

    Les activités menées par l’enfant ne sont pas jugés et objet de notes. Pour chacune, il dispose de la solution ou des moyens pour en vérifier l’exactitude. Il sait très bien reconnaître par lui-même où il en est dans chacun de ses apprentissages. Il n’a pas été ni privé, ni dévié dans ses ressentis, pour apprécier la qualité des expressions de son environnement et le bonifier. Son avis personnel, intime à chaque pas est le meilleur moteur pour avancer.
    Maria Montessori a intégré les apports d’autres pédagogies logiquement et efficacement, en premier lieu ce que les enfants disaient sans mot dire, et ceux d’Edouard SEGUIN. Son don permet à l’enfant de se construire individuellement d’abord, de fonder son libre arbitre , et d’apporter ensuite au groupe ses talents et sa force et non une soumission insensée sans force vivifiante porte ouverte au suicide comme les moutons de Panurge, ou à des violences sur autrui à portées génocidaires ou écocidaires.

    La deuxième condition est l’obligation d’accepter les modes relationnels en cours dans l’école en France et la situation de ceux qui les activent. Ils ont été comme tout le monde formatés à l’irrespect. Accepter ce fait ne veut pas dire ‘subir’, ni ‘faire subir’. Les 140 000 sortants chaque année vers 15 ans environ de la période de l’instruction obligatoire sur un total d’un plus de 800 000 sans les bases en lecture, écriture, calcul et raisonnement simple,… leur permettant d’acquérir une formation ‘professionnalisante’, incitent à évoluer dans nos façons d’éduquer. Cette évolution ne peut bien se faire sans respect de la liberté des enseignants par le Ministère de l’Education Nationale et ses agents de transmissions, ainsi que par les parents.
    Chaque enseignant devrait d’abord avoir accès à une information objective sur les différentes pédagogies pratiquées marginalement actuellement, ainsi que sur celles en cours, et sur la philosophie sous tendue par chacune Cf. : le documentaire de Michaël MOORE : https://www.youtube.com/watch?v=sa2CSSnynqg
    Chaque enseignant, s’il le souhaite, doit avoir ensuite, le droit financièrement de se former à une pédagogie respectueuse de chacun, adaptée à l’âge des élèves, à la matière qu’il enseigne et à lui-même. Et enfin, il doit disposer des moyens minimum nécessaires pour l’appliquer et permettre aux enfants et/ou élèves de grandir heureux. La primauté accordée au respect et à la bienveillance peut permettre à chacun dans sa pratique de coexister avec les autres, enseignants ou inspecteurs(trices), et autres, dignement. Le respect et la confiance dont tout adulte a manqué enfant, demeure vivant au cœur de chacun. Ils sont mobilisables et libérables efficacement suivant l’exemple de Jean ZAY, Ministre de l’Education nationale et des Beaux-arts de Mars 1937 au 2 Septembre 1939. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Zay. Il a avec succès missionné les enseignants en leur laissant le choix et la liberté des moyens pour l’effectuer concrètement.

    PS : Le choix de la pédagogie, le choix de maintenir ou non l’orientation actuelle de l’EN (l’Education Nationale) est à éclairer plus profondément en se posant la question du sens.
    – Dans quel sens, la violence dans laquelle tous les enfants sont bercés oriente-t-elle leur rapport à la vie et aux autres?
    – Vers quelle nature d’activité professionnelle et/ou existentielle pousse-t-elle?
    – Par les moyens employés, par ses effets directs ou indirects, est-elle d’une nature violente ou non ?
    La proclamation de la France comme patrie des droits de l’Homme, n’en serait-elle pas plus concrète, crédible, porteuse et exemplaire, et les habitants de la France heureux de leur respect concrètement. Cf.: le documentaire de Michaël MOORE : https://www.youtube.com/watch?v=sa2CSSnynqg

    NB : ces questions avec d’autres ont été posées par courriel fin Mai à chacun des députés de l’Assemblée nationale, et par lettre recommandée au Président de la République postée le 20/07/2019. L’AR est du 23 suivant. Elles étaient accompagnées en date du 27 Mai 2018, d’info utiles à la compréhension et à la prise en compte du problème.
    Remarque : n’oublions pas que pour changer de positionnement par rapport à la VIE, ce n’est pas aisé lorsqu’on est formaté à l’irrespect qui empoisonne tout. Cela nécessite de prendre conscience que l’on a consenti au non-respect de soi-même en premier lieu, à dévier, à sortir de la Vie. Cela n’est pas aisé, pour personne que l’on soit parent, enseignant, élu, ou autre, mais cela reste à portée de tout humain de se décharger d’animer ce fardeau pesant et déprimant. L’enfant au cœur de chacun et la volonté sont une source d’énergie mobilisable par chacun pour transiter vers la dignité du respect de la VIE. Les Finlandais et Finlandaises le font. Ils en paraissent heureux et fier.

    21 Février 2019, modifié le 09/03/2019

  117. Apres avoir suivi sur youtube , vos cours 1 a 11 sur la cosmologie , j’ai du rater un épisode dans la compréhension de votre presentation des théories d EINSTEIN . Si le resultat premier avec le facteur 1-Vv²/c² est remarquable et explicatif de beaucoup de choses , je ne comprends pas l idée de base de convertir les donnes expérimentales en élevant au carré ces données , pour les faire correspondre avec le theoreme de Pythagore ? En effet mesurer l’espace temps entre deux points de l’emission d un spot lumineux me simple plus simple sachant que “c” est constant ? avec d= v/t la solution me semble ultra simple ? que vient faire Pythagore dans le raisonnement ? et donc l ‘élévation au carré dont on ne semble plus pouvoir en sortir ( e=mc²). D’avance merci

  118. Bonjour Monsieur Barrau,
    J’écoute avec passion vos conférences comme celles de Monsieur Galfard à paris
    Celles-ci changent ma vision de moi-même et de la vie. Je suis particulièrement fascinée par la notion de “saut quantique”..pourriez-vous faire un commentaire à ce sujet..Et bravo encore pour votre passion pour ce que vous faites et votre pedagogie

  119. Bonjour M Barrau.

    Comme tout le monde, je vous adresse un grand merci pour vos talents de vulgarisateur.

    Parmi les multiples interrogations que j’ai sur l’univers, il en est une qui me taraude plus que les autres. Sans doute y avez vous déjà répondu et je vous prie de m’en excuser.

    Voilà : l’âge de l’univers est estimé à 13,7-8 milliards d’années. L’univers dit visible, d’après ce que j’ai cru comprendre(mais c’est là où est peut-être mon erreur), s’étend à plus de 50 milliards d’années lumière de nous, l’expansion de l’univers faisant qu’au delà de cette limite, les objets s’éloignent à une vitesse supraluminique ce qui ne contredit pas la relativité restreinte puisqu’il ne s’agit pas de vitesse à proprement parlé.

    Ma question est donc, comment la lumière d’objets situés à 50 milliards d’AL peut elle nous parvenir en maximum 13,7 milliards d’années?

    Cordialement
    Stéphane Macey

  120. Et moi aussi je pense que vous êtes une très belle personne.Si vous croyez en Dieu qu’il vous bénisse et si vous n’y croyez pas qu’il vous bénisse quand même.

  121. Bonjour,
    Je suis un néophyte et tout. J’ai juste une question que je traîne depuis longtemps et j’adorerais une réponse.

    Si le Soleil disparaissait demain, La Terre sortirait-elle de son orbite instantanément, ou huit minute après le fait? Si la réponse est instantanément, ne pourrions-nous pas imaginer que quelque chose d’inconnu (genre la matière noire) voyage plus vite que la lumière?

    En gros, quelle est la force en jeu dans la gravité?

    Merci!

  122. Bonjour Aurélien,

    Je vous remercie tout d’abord pour votre travail indispensable.

    Je me permets de vous contacter car je suis enseignante, en grève depuis un mois environ, suivant notamment la seconde mise en garde à l’humanité, ou votre appel.

    Ma hiérarchie vient de me refuser le droit de ‘grève pour le climat’ (qui n’est qu’un raccourci plus lisible, mais en gros ‘grève écologique’).
    Je dois donc faire un recours auprès du ministre de l’éducation nationale.
    J’aimerais avoir des scientifiques, comme vous, qui soutiennent ma démarche.
    La grève comme moyen non violent de se retirer de cette société destructrice pour en reconstruire une autre.
    Ici une tribune de Reporterre (https://reporterre.net/Institutrice-je-fais-greve-pour-l-avenir-de-nos-enfants), où j’explique mon action.

    Accepteriez vous de soutenir ma démarche?
    Je vous remercie sincèrement de votre attention.

    Lucie Auvray

  123. Bonjour M. Barrau
    J’ai une question qui “m’abyme”, si vous avez une seconde relative, je vous lance ma bouteille dans la mer des commentaires.
    Que se passe t-il pour le temps d’une particule qui s’échappe d’un trou noir ? Son temps peut être cohérent à elle-même, mais son temps hors du trou noir est plus “vieux” que celui de l’univers où elle aboutit. Comment cela se synchronise ? De façon plus générale, ne peut-on pas penser que les trous noirs sont de plus en plus jeunes tandis que le cosmos est de plus en plus vieux ? Si j’ai une particule hors du trou noir à un temps arbitraire, n’a t-elle n’a une histoire beaucoup plus jeune ?
    Et donc n’y a t-il pas eu un moment où une particule éjectée d’un trou noir est plus jeune que l’univers dans lequel elle aboutit ?
    je sens le syllogisme dans ma formulation. sans pouvoir m’en sortir. j’aimerais vos lumières…
    Amitié et toujours heureux de pouvoir vous entendre.

  124. Cher M. Barrau,
    Autant le confesser d’emblée : je ne m’intéresse pas à la Physique car je n’y comprends pas grand chose (ou peut-être est-ce l’inverse). En revanche, j’ai une vraie passion pour l’Histoire et l’Archéologie. Or, j’ai eu le loisir d’écouter plusieurs de vos interventions concernant l’écologie et le rapport à l’animal et, à deux reprises au moins, vous avez fait allusion à certaines études qui montreraient que, dès les origines préhistoriques, l’apparition d’un groupe humain dans une zone donnée faisait systématiquement disparaître la macrofaune [e.g. : https://youtu.be/H4wjc4FHpNY?t=335%5D.
    J’ai suivi un cursus en Archéologie (dont plusieurs cours, séminaires et colloques spécialisés sur la Préhistoire et l’Ethnologie), pourtant je n’ai jamais entendu parler de ce phénomène. Je ne doute ni de la véracité de l’information ni de votre rigueur scientifique, mais par curiosité je souhaiterais vous demander vos sources car j’aimerais en apprendre plus sur ce sujet.
    Je vous prie de bien vouloir m’excuser de vous solliciter via ce blog pour une question hors de propos, mais j’apprécierais sincèrement si vous preniez le temps de me communiquer les références bibliographiques correspondantes.
    Je vous remercie. Meilleures salutations,
    A.J.

  125. Bonjour je suis d’accord avec les interventions récentes sur les phénomènes sociaux, l’écologie, la bio.
    Il serait bien aussi de se pencher sur cette accélération de la vie des gens qui bossent et passent du temps dans les transports, ont peu de temps pour se réconcilier pour faire eux mêmes, et reprendre contact avec eux. C’est en nous, certes, la vie doit ralentir, les entreprises comprendre qu’il faut laisser du temps aux personnels pour mieux vivre, se structurer et s’organiser. Donner l’exemple aussi.

  126. Bonjour Mr Barrau,

    Je me présente, je m’appelle Marius Robin. Je me permet de vous contacter et par ailleurs vous solliciter concernant une possible conférence dans mon institution : le Lycée Saint- Pierre de Bourg-en-Bresse.
    J’apprécie grandement vos interventions en milieu scolaire, et j’aimerais pouvoir en organiser une.
    En effet, en tant qu’étudiant passioné de physique, de cosmologie, et de physique quantique, cela serait pour moi une réelle opportunité et expérience.

    J’ai pu notamment visionner vos interventions filmées et postées sur Youtube, et je dois dire que j’apprécie beaucoup votre façon d’expliquer différentes théories et ‘mystères’ que peut nous apporter notre Univers.

    En attente d’une réponse de votre part, je vous addresse mes sincères salutations,

    Bien cordialement,
    Marius Robin

  127. en france on pouvait les compter sur les doigts les personnalités qui dénonçaient l’indifférence des puissants ; comique , chanteur ou spirituel notamment en leur temps , loin de moi l’idée de Vous comparer à eux , le propos n’est pas là . mais tout de même , qu’un Astrophysicien le dise c’est un bien ; qu’on va dans le mur … mais l’argent est roi et il n’y a que çà qui compte pour ceux qui ont le pouvoir ; merci Monsieur Barrau d’éveiller les consciences et , si c’est trop tard pour l’homme , il n’est jamais trop tard pour essayer , au moins çà ; ne pas essayer serai encore pire .

  128. Bonjour
    Je vous écris après vous avoir entendu ce matin 03/05/19 sur France Info. Je trouve que vous avez utilisé un mot très très fort : l’AMOUR.
    Hélas, dans le tumulte de notre société hyper-active, j’ai quelques doutes que vous ayez été entendu à la mesure de votre mot.
    Peut-être avez-vous lu « le pouvoir du secret » de Rhonda Byrne, où elle approfondit son premier ouvrage « le secret ». Je trouve que vous la rejoignez exactement.
    Depuis le reportage de C8, où je vous ai découvert, j’ai eu comme une révélation. Hélas, celle-ci n’est pas belle. Notre fin est proche et je la connaitrai.
    Je vous comprends complètement et je pense que vous rejoignez Nicolas Vanier, que j’ai aussi entendu récemment.
    Encore hélas, que faire ? On se sent impuissant car personne, moi le premier, n’est prêt à renoncer complètement à notre confort et tout le monde, aveugle qu’il est, croit que ça va durer. Mais non. On aura tout détruit sauf la Terre car, elle, elle nous survivra. Mais la fin ne sera pas belle, je le crains et le ressens.
    Bref, tout ça pour vous dire : continuez même si cela ne servira à pas grand-chose.
    Et surtout l’AMOUR, pas seulement celui auquel on pourrait penser de prime abord et basiquement, mais l’amour de TOUT : la beauté de la Terre, de la Nature, de l’Homme, l’EQUILIBRE et l’HARMONIE….
    Merci, merci, merci.
    Thierry

  129. Cher Aurélien Barrau, j’étais totalement en phase avec vos propos, concernant le climat, voire admiratif, jusqu’à ce que je vous entende parler de “révolution” dans C à vous du 09/05/19.
    Je dois dire que pour l’instant les idées les plus pertinentes, et les propositions auxquelles j’adhère le plus sont celles de Jean-Marc Jancovici. Je suis persuadé que vous les connaissez…
    Ma conviction est donc qu’il nous faut rentrer en décroissance CONTRÔLEE.
    Pourquoi “Révolution” n’est pas adapté ? parce que je tourne le pb dans tous les sens, et que je pense qu’il faut inventer une trajectoire pour aller de la société actuelle, à la société “soutenable”.
    Et il faut donc embarquer la population vers quelque choses de désirable.
    Il est impossible de mettre à bas, d’un coup, notre société de consommation de biens matériels, car personne ne voudra d’un avenir incertain, perdre son emploi, être au chômage,….
    Il faut forcément mettre en mouvement notre “société mammouth”, en la transformant de telle sorte, que le plus grand nombre puisse vouloir participer, c’est à dire en sachant où aller.
    C’est la démarche que propose Jean-Marc Jancovici, en trouvant des bénéfices de court terme, pour les acteurs qui agissent sur le monde. Par exemple faire en sorte qu’un constructeur automobile aie envie de proposer rapidement des voitures qui consomment 2l / 100 km. Ou qu’un Total diminue drastiquement ses investissements dans les énergies fossiles, pour aller par exemple vers des énergies renouvelables, ou vers l’efficacité énergétique.
    La gravité, et l’urgence sont pour moi de mise, mais le terme de “Révolution” me gêne, en particulier avec la façon dont vous l’avez utilisé.
    Et à ce stade, il me semble que nous n’avons pas d’autre alternative que mettre en place des règlements, des lois, des incitations au niveau Européen.
    Il faut embarquer nos grosses sociétés, vers des investissements pro climat, des accords européens, et faire front contre la Chine, les USA,…par exemple en adoptant la taxe carbone, mais aussi en aidant le plus défavorisés qui seraient dans des difficultés supplémentaires avec cette taxe.
    Mais il ne faut pas oublier qu’un “smicard” fait encore parti de 8% des plus riches de la planète, donc des prédateurs de ressources, et des réchauffeurs climatiques.
    Ingénieur informaticien, je suis un converti fraîche date: novembre 2017 (un des rapport du GIEC). La 1ere chose reste que pour moi, l’immense majorité de la population, des politiciens, n’a pas encore compris la gravité, de la situation climatique, et surtout de toutes les contraintes, qui en parallèle nous amèneront à ces situations de risque de famine, donc de guerre…. (disparition de nombreuses ressources naturelles : métaux, phosphate, pétrole….)
    Je crois donc qu’il est contre productif de vouloir faire une révolution, et de mettre le pays dans des mauvaises conditions économiques, vers lesquelles des mouvements de Black Block, voire des Gilet Jaunes risquent de nous entraîner.
    Comment financer les retraites, les dépenses sociales, les fonctionnaires,…. avec un pays qui s’appauvrit, notamment en achetant plus qu’il ne gagne (déficit du commerce extérieur de plus de 60 milliards d’euros / an ), si une révolution vient mettre à bas le pays, qui ne tient parce que les investisseurs étrangers acceptent d’acheter chaque mois de la dette française ?
    Et à ce stade, il me semble que nous n’avons pas d’autre alternative que mettre en place de règlement, des lois, des incitation au niveau Européen.
    Il faut pousser l’Europe, s’unir, discuter, mettre en place au niveau de l’Europe, toutes les actions pro climat.
    Et en parallèle pousser le reste du monde à faire de même.
    Car il sera complètement inutile d’avoir une France vertueuse, si les géants mondiaux n’avancent pas.
    Et pire, la France et l’Europe se doivent pour l’instant de garder des des moyens de défense, tant que les autres géant mondiaux, ne se relocalisent pas, et tant notamment que la Chine continue de s’armer toujours plus (cible: devenir la 1ere armée du monde en 2049) et qu’elle développe l’achat de terres, et d’infrastructures, dans le monde (y compris des terres agricoles en France).
    Vous êtes critique face à Macron, et moi aussi je trouve que ça ne va pas assez vite, Loin s’en faut. Mais malheureusement, il faut piloter le niveau opérationnel du pays, en tenant compte la situation actuelle, et même se dégager des moyens (Banque du Climat à mettre en place) pour mener à bien la transformation. Il faut avoir de la crédibilité face aux partenaires européens. Avoir de l’autorité, savoir décider, inspirer confiance, et être capable de prendre des mesures impopulaires à court terme.
    (Vous l’avez dit vous même).
    Le programme pour les élections européennes, d’En Marche , me parait aller pleinement dans ce sens.
    Je vous invite à regarder le détail du programme: et pour sa partie “écologie”, qui est l’axe principal du programme, on pourrait croire qu’il s’agit d’un parti écologiste.
    A l’inverse, je ne suis pas sûr qu’un Parti Écologiste puisse prendre en charge tous les aspects d’une bonne gestion économique, d’une bonne gestion des relations internationales, tout en inspirant confiance, et crédibilité aux autres acteurs mondiaux.
    En résumé, il faut sortir de l’économie de croissance, mais avec beaucoup de réflexion, de professionnalisme, de travail, et d’énergie humaine, et d’humanisme.
    Bien à vous.

  130. Bonjour Aurélien,
    enfin un humain qui remet la dimension de l’homme face a notre génitrice, dame nature. Je vous ai vu a une émission de tv et j’ai été transcendé par vos propos justes et percutants. Vous êtes l’homme de la situation désastreuse du consumérisme et souhaite que vous soyez révéler par nos médias afin de bouleverser ce monde fou dirigé par l’économie et la finance.
    Un monde a réinventé, certes, sachez que nous sommes plus nombreux que vous ne le pensez a attendre un dirigeant convaincu et engagé, prêt a construire un nouveau modèle
    économique fondé sur une base écologique. Allez de l’avant et ne doutez pas.

  131. BONJOUR Monsieur
    vous êtes très talentueux et convaincant vous devez créer à mon humble avis une structure “politique “afin de faire évoluer et faire partager vos idées je suis persuadé que beaucoup de gens vous rejoindrons moi le premier
    oui monsieur il faut une révolution comme vous l’avez dit sur la 5 sinon nous allons dans le mur
    la tache sera ardue mais nécessaire

  132. Ceci n’est pas destinée à une publication sur votre blog ..

    #

    Comment fait-on une évolution sociale croissante selon vos critères ?
    Qui engage le mouvement, qui contraint aujourd’hui ces « riches ». Moi, j’ai un ordinateur, j’ai un Mac, je ne sais pas comment faire pour cesser cela ? Ne pas acheter ? Ne pas acheter ? D’accord, mais comment on fait pour vivre ici ? Ce n’est pas des actes individuels « manger de la viande » n’en est pas un.
    Comment fai-on pour vivre quand on a un pas un travail comme vous ?

    Voilà, je vais quand même me permettre de vous livrer tout simplement l’horreur de ma vie, de cette vie-là. Je ne suis pas écologique, je ne suis pas politique, j’ai travaillé dans le « social » depuis plusieurs années. Je n’ai pas de gros revenus, voir même la plupart du temps, c’est ma mère qui m’aide à payer quelques factures. Nous n’étions pas décroissants, mais nous n’étions pas non plus négligents.
    J’étouffais, d’impuissance collective, alors je me suis repliée sur mes gestes à moi, ceux « individuels » en tentant de les penser collectifs. Partage de la voiture quand utilisation nécessaire, vélo, consommation moindre, bio et vrac pour la nourriture. Pas de tourisme. Réduction de la consommation de DATA en questionnement… et puis nous sommes arrivés au Canada, pour « voyager », pour m’extraire du monde connu, de l’image attendue, et parce qu’en France mon métier s’hybridait avec le libéralisme : on me demandait de fabriquer et de maintenir des pauvres pour créer de la richesse financière … non ce n’était pas possible.
    Ici, c’est loin d’être mieux, mais c’est aussi plus évident de ne plus entrer en consommation. Je continue de perdre du temps dans les transports en commun, on continue de limiter l’usage et la consommation de produits. On achète plus autant, même si parfois on y arrive pas vraiment.
    Le confort est moindre, déjà plus de sécurité quant aux revenus, virée du jour au lendemain est tout à fait dans les moeurs, et plus de VISA de travail ! alors, plus moyen de payer un loyer. Comme nous avons une petite fille…il fallait juste limiter la casse, se retrouver à la rue n’était pas une solution même à Vancouver. Alors, on a racheté encore une fois et un Van, pour avoir un toit au cas où, uen solution comme un échappatoire.

    Dans ce Van, je voudrais que tout rentre dedans. Le voyage me semble encore l’espace me permettant de m’extraire et de réduire au moins ma consommation de tout. Même si je maintiens celle de l’essence.
    Quoi faire ? Comment tenir financièrement ? Comment fait-on pour s’installer nulle part ? doit-on viré dans des ZAD ?
    Nous étions des nomades…mouvement qui forge le caractère de survie et de déconfort.
    Mais cela consomme encore … toujours … vivre sans argent est un risque important dans un monde où le moindre soin n’étant plus transmis mais « vendu »…

    J’écoute votre vidéo, et j’entends votre démarche, et même pauvre, même faisant partie de ces gens là…je ne souhaite pas m’extraire de mon obligation de baisser mon confort. Mais quand on n’est rien comme nous, les ordinaires , c’est je trouve pour ma part difficile d’être crédible et légitime auprès des autres, comme vous, qui savent, qui pensent et qui sont reconnus.
    Le plus dur dans le fait de perdre du confort, c’est de se retrouver isolé là ou seul le collectif permet justement d’accepter et de dépasser la perte de confort.
    Je vais prendre la route et j’en suis presque convaincue (je fais encore mes calculs) qu’en dépense énergétique ce sera moindre. Nous tentons de ne pas « acheter », de ne pas avoir le confort du voyageur moderne, ne pas multiplier les batteries, les gadgets…apprendre à refaire du pain sur un feu… mais malgré tous mes efforts, une chose me manque, le sens collectif de ce mouvement… et en cela, je me sens encore plus que jamais sur la mauvaise route. J’ignore pourquoi je vous raconte cela … Belle journée à vous. Lise

  133. Cher Aurelien Barreau,

    Permettez moi de compléter votre présentation !

    Vous êtes aussi un, le, notre lanceur d’alerte. Vous entendre m’apporte l’energie nécessaire pour résister aux tentations du paradigme économique dans lequel nous vivons. Vous écouter m’inspire.

    Parce que vous êtes une voix incontournable dans la vie de la cité, parce que vos propos me font grandir, j’ai souvent pesté contre vous en voyant que vous ne vous vous engagiez pas dans un combat politique électoral. De plus en plus je le comprends. Mais je ne m’y résous pas.

    Monsieur Aurelien Barreau, nous avons besoin de vous ! Nous vous suivrons ! Nous grandirons avec vous !
    Cela ne nous fera peut être pas vivre dans un monde meilleur, mais au moins nous serons cohérent avec nous-mêmes.

    En attendant ce moment, prenez soin de vous,

    Anne-Sophie

  134. Bonjour,
    Merci d’être vous et merci pour tout ce que vous faites afin d’aider la planète et ses habitants quels qu’ils soient.
    Il n’est pas trop tard et vous (re)donnez du courage à ceux et celles qui essaient d’agir et y croient encore.

  135. Bonjour Aurélien,
    Je me permets de te tutoyer car je le ferais rapidement si l’on se rencontrait.
    Je t’ai connu au moment où j’ai commencé à m’intéresser à l’univers et à ses théories.
    Je t’ai ensuite découvert dans le combat écologiste et ai été impressionné par ta faculté de changer de niveau de langage lorsque tu t’adresses au plus grand nombre ou lorsque tu tiens une conférence devant assemblée d’experts dans les théories du big bang. C’est remarquable.
    Parce que tu allies la connaissance scientifique le plus à la pointe et la faculté de t’exprimer simplement et de façon convaincante, je pense que tu as un rôle à jouer dans l’orientation que prendra la société. Nous avons besoin de gens comme toi pour être à la pointe de la lutte.
    J’ai l’impression que tu rejettes le rôle politique que les gens te poussent à tenir pour retourner vers ce qui te passionnes, la science, la philosophie, la poésie…
    Peut-être n’es-tu pas encore prêt, mais tu dois bien sentir que tu as la chance (ou peut-être malchance de ton point de vue) d’être une des personnes qui comptent dans le futur de l’humanité. Et je pèse mes mots. La direction que prend les populations dépend finalement de peu de gens. Et il vaut mieux que ce soit des personnes qui ont la plus grande connaissance et la plus grande bienveillance.
    Alors sans vouloir faire de toi un gourou, je souhaite que tu mène la bataille écologique pour longtemps et le plus possible sur la ligne de front. Ca veut dire dans l’arène politique. Tu as la capacité de leur rabattre le caquet avec brillo. Ca nous aiderait tous.

  136. Bonsoir. Puis-je vous contacter hors blog public s’il vous plaît ? J’aimerais vous fournir quelques éléments à méditer. Je suppose que vous avez accès à mes coordonnées via le formulaire. Merci.

  137. J ai inventé une nouvelle technology quantique de filtration d eau.
    Je partage vos idées.
    Je suis en contact avec des multinationales de l eau et j ai trouvé la faille pour les faire changer.
    Voulez vous me contacter?
    Merci
    Pierre

  138. Aurélien, nous vous avons découvert récemment sur internet, mon conjoint et moi et nous sommes ravis et dans la gratitude! toutes vos interventions sur les animaux, le climat, l’effondrement, merci infiniment et merci à la vie qu’un tel être tente d’éveiller les consciences!!! wow!

    1. Je suis venu en France depuis 2016 dans le cadre de mes études mathèmatiques , Pour moi Aurélien Bareau c’est un modele ,hèros de tout le Temps un vrai messager de physique chaque jour j’ècoutè ces vidéos depuis plus de 2ans je suis devenu bcq plus physicien à la fois philosophe que mathieux ,ça me fait vraiment plaisir un jour de le voir Face -Face , c’est un prophete de connaissance , permettez moi de dire ça, c’est mon point de vue longue vie à lui ,j’invite tout le monde de regarder ses vidèos à coup sûr vous avez l’aimé

  139. Bonjour,
    J’ai écrit un petit livre pour les enfants sur la Terre qui est malade. Son ami le soleil essaye de comprendre ce qui se passe et va voir le monde animal, végétal et minéral. C’est en forme de poésie et, à la fin, il y a une sensibilisation pour un changement de comportement de chacun.
    J’aimerai bien avoir votre avis puisque vous avez publié des tas de livres afin d’éveiller les consciences à ce sujet.
    Merci d’avance de votre réponse

  140. Bonjour Aurelien,

    Je suis médecin, entrepreneur dans la santé et partage totalement votre analyse sur l’évolution du monde et les causes qui nous mènent au désastre. En fait , notre sujet est tellement important que je souhaite m’engager totalement dans ce projet en créant notamment une ONG. Je souhaiterai pouvoir vous en parler de vive voix. Je suppose que vous êtes très occupé mais je pense que cela vaut la peine.

    Merci de me dire où et quand je pourrai vous recontrer.

    Bien cordialement
    Marc

  141. Bonjour
    J’adore me promener, voire même me perdre dans le labyrinthe de votre blog
    PS : J’aimerais vous envoyer un message avec un texte.

  142. Bonjour et merci pour votre travail destiné aux non physiciens !

    Une question (deux en fait) me préoccupe, en vertu de deux principes de la physique
    – la causalité
    – la conservation de l’énergie

    Soit une particule (un électron), heurtant par inadvertance au coin de la rue son antiparticule (un positron )…POUF ! elles s’annihilent comme on dit. Donc :
    – deux fois quelque chose peut aboutir à …rien ?
    – si on admet que nos deux comparses étaient porteurs d’une certaine énergie, où est-elle passée ???

    Et puis, en bon Candide ignare que je suis et qui pense au niveau des pâquerettes, je me dis aussi que cette “disparition” n’en est peut-être pas une et que les instruments disponibles de nos jours ne sont pas calibrés pour chercher dans des directions…inconnues.
    Je veux dire que ces masses et cette énergie qui se volatilisent sont peut-être allés se faire une retraite “au noir” (matière et énergie), là où personne ne peut les enquiquiner en les faisant courir dans des manèges à particules, comme à Genève 🙂

    Merci encore et bien à vous.
    C.M.

  143. Bonjour Aurélien
    Nous sommes géographiquement voisins et il se trouve que nous luttons contre les mêmes aberrations…
    J’ai beaucoup apprécié votre récente intervention à la librairie Decitre et ai lu votre dernier livre avec intérêt.
    Je m’efforce de lutter sur le même terrain, bien modestement, par une vie respectueuse des autres espèces animales, en étant végan par exemple, mais pas uniquement…
    Il nous faut balayer chacun devant sa porte et ne pas oublier qu’une société n’est que la somme de ses constituants…
    Bref, entre autres activités professionnelles, j’écris aussi des livres, notamment sur l’alimentation, et le tout dernier, “100% vegan” est sorti au mois de mars:
    http://www.gesteditions.com/metive/100-vegan
    Les bénéfices sont ainsi reversés à des associations telles que L214, One Voice, Peta ou CIWF, entre autres.
    Nous avons organisé une rencontre-débat le soir du 12 juillet prochain, sur le sujet au restaurant grenoblois À l’Envers :
    https://www.a-lenvers.com/events/debat-echange-le-veganisme-un-mode-de-vie-qui-derange-dom-compare
    Et je me permets de vous y convier, ainsi que tous ceux qui lisent ces lignes… Une alimentation végétarienne, voire végane, est une réponse militante aux aberrations de notre société, telles les “vaches à hublots”…
    Je me permets aussi de vous laisser mon mail, ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent échanger courtoisement sur ce sujet:
    bobandco@sfr.fr
    Je souhaite à tous une journée sereine
    Dom Compare, de Grenoble

  144. Cher Aurélien Barrau,

    Depuis quelque temps, je suis avec délectation vos interventions et je vous remercie d’être rentré dans la sphère “semi publique”. Je découvre à l’instant votre dernière vidéo quant aux remarques, commentaires etc. d’une poignée d’internautes qui, soyons lucides, tirent le débat vers le bas. Dernièrement, j’ai lu une partie de ces commentaires un peu par hasard, j’en ai bondi de colère tant ils sont d’une aberration sans nom. Je déplore le fait que vous ayez à vous justifiez de votre démarche d’une grande poésie et qui témoigne de votre intégrité. Car je suis absolument convaincue que ces “détracteurs” qui s’emmerdent dans leur petit esprit peu alerte et par trop étriqué, n’auront aucun mal à chercher à rire cyniquement de la couleur de votre t-shirt, ou tout autre détail qui leur permettrait de nous éloigner du sujet principal, vital. C’est d’ailleurs pour cette raison que depuis quelques années, je vis dans ma tour d’ivoire, loin du tumulte et en pratiquant en toute liberté, mon minimalisme plutôt qu’une forme de décroissance. N’essayez pas de les convaincre, en revanche restez présent dans les médias parce que nous avons besoin d’esprits brillants tel que le vôtre. Je ne côtoie pas les réseaux sociaux pour cette même raison. Chaque fois qu’un esprit averti souhaite nous éveiller, sa pensée est mise à mal par ceux qui ne veulent regarder la vérité en face, en toute humilité, en toute bienveillance. Tout cela afin de pouvoir continuer à sévir et donner de la légitimité à leurs actions ineptes et leur flemme de réfléchir.
    Je termine ce petit mot en vous remerciant pour les cours d’astrophysique que vous avez mis en ligne. Ils me permettent de profiter pleinement de ma vie d’ascète. Je n’en comprends pas tous les contenus, mais accorder avec une telle finesse philosophie, mythologie et cosmologie, est magistral.
    Alors merci de rester encore un peu avec nous. Et venez nous rendre visite en Morbihan où il fait si bon vivre et où votre parole est entendue.
    Vous êtes bien plus crédible que TOUS les dirigeants avides de pouvoir et de domination.

    Turkan K.
    Une pas très bonne élève mais qui se remet en question

  145. Bonjour Monsieur Barrau,

    Tout d’abord, je souhaite vous remercier pour votre travail, et pour les connaissances que vous partagez. J’apprends beaucoup de choses grâce à vous.

    J’aurai une petite question, mais je ne sais pas où la poser.

    Je suis technicien en électronique de métier, avec une spécialisation en hyperfréquences, et je travaille beaucoup avec des amplificateurs dans le domaine radio. J’ai du apprendre le fonctionnement passionnant de certaines technologies, comme les tubes à ondes progressives, ou les klystrons par exemple. Je me désolé quand je vois que l’on aurait du m’apprendre cela à l’école d’ailleurs.

    En regardant vos cours et conférences, vous parlez parfois d’énergie, lorsque vous décrivez ce qui se passe sur le spectre fréquentiel. J’avoue avoir du mal avec cette notion d’énergie, car pour moi cela s’exprime en Watt ou en Joules, et dans ma petite compréhension, vous ne parlez pas d’énergie, mais de longueur d’onde ou de fréquence. Est-ce que vous pourriez, si bien sur cela ne vous dérange pas et que vous en avez le temps, m’expliquer ce point que je ne comprends pas s’il vous plait?

    Je vous remercie encore, et vous souhaite une excellente continuation.

    Cordialement

    François

  146. Un hiver noir nous attend.
    On ne sait à quel point il est proche.
    Tout ce qu’on sait, c’est que ce sera moche.
    Comme si ce n’était pas déjà un peu moche avant.
    Mais notre manque d’humilité envers la terre.
    Va rendre la chose plus moche encore.
    Nous l’avons exploitée sans aucun remords.
    Mais nous avons choisi là un fameux adversaire.
    Comment avons-nous pu imaginer un jour.
    Pouvoir la violer tout ce temps.
    Sans s’imaginer qu’à un moment.
    Nous aurions atteint le point de non retour.
    Dans sa fureur toute légitime.
    Elle nous mettra tous dans le même sac
    Et que nous soyions déjà ou non au fond du lac
    Elle va tout emporter jusqu’aux racines.
    Mais qui avons nous cru être ?
    De considérer tout autre vivant comme objet.
    Sans se soucier de savoir s’ils souffraient.
    Notre seul souci étant le paraître.
    Mais ce temps là se termine.
    Le beau et le vivant glissent entre nos doigts.
    Tant de gens ne savent même pas encore pourquoi !
    C’est tout dire sur notre intelligence ultime !

    Bonsoir Monsieur Barrau.
    Je vous suis de très près via youtube et votre bouquin que j’ai dévoré.
    J’ai écris plusieurs poèmes sur l’état de la planète et sur nos erreurs…. Je sais que vous aimez la poésie. C’est en toute humilité que je vous envoie un extrait.
    Si vous êtes intéressé, je peux vous envoyer d’autres textes. Merci en tous cas pour tout ce que vous faites pour nos enfants !!

  147. Bonjour cher ami de la biodiversité,

    Je suis ébahi chaque jour, à l’heure de l’émission “Punchline” sur CNEXW, de voir la tribune quotidienne offerte à Jean Claude Tessier pour mettre en avant son climatosceptissisme et son éloge du libre échangisme mondial.
    Cet individu obèse, complètement réac, produit un impact délétère pour l’écologie et les écologistes que cet olibrius traite d’inconscients !!!
    Vous n’imaginez pas le plaisir que vous apporteriez aux personnes telle que moi (docteur en physique retraité) à ridiculiser en publique ce triste sire sur la chaine qui lui donne tant d’impact négatif sur la cause et le combat que nous menons contre notre propre destruction…

    Une réponse de votre part serait la bienvenue.

    Dans l’attente je vous remercie pour votre engagement et vous adresse mes compliments pour la qualité de toutes vos interventions publiques.

    Philippe

  148. Bonjour,

    J’ai lu votre tribune dans le monde et j’ai vu votre video l’année dernière qui déjà attirait l’attention sur la question. J’ai écrit une fable qui tente de résumer la situation: La Fourmi et la Cigale.
    C’est un clin d’œil à Jean de La Fontaine, le réchauffement climatique ayant entre temps changé la donne:
    « La Fourmi s’étant donnée
    Toute l’année
    Se trouva fort dépourvue
    La canicule venue… »

    Je vous invite à lire la suite en images et musique sur YouTube «la Fourmi et la Cigale, retrouvailles » et de le diffuser si vous pensez que c’est une façon distrayante mais efficace de « passer votre message ». Bonne lecture.

  149. Bonjour Aurélien, j’ai écouté beaucoup de vos interventions sur différents sujets et j’adhère totalement avec vous sur l’urgence planétaire. Vous avez raison sur tous les sujets écologie, climat, animaux, solutions à proposer… Vous les abordez de manière tellement humaine, claire et avec tellement de douceur et de compensation que j’en suis arrivée à la conclusion évidente que vous êtes trop intelligent pour être compris par un large public. C’est ce qui explique toutes les dérives que vous déplorez.
    Et moi ce que je déplore c’est que quelqu’un d’aussi précieux que vous n’ai pas un poste plus élevé dans nos instances si décevantes.
    Oui vous êtes une très belle personne
    Merci
    Nathalie

    1. Bonsoir Nathalie,
      “Et moi ce que je déplore c’est que quelqu’un d’aussi précieux que vous n’ai pas un poste plus élevé dans nos instances si décevantes.”

      Que lui apporterait un poste plus “élevé” d’après vous ?
      Plus de pouvoir et d’argent ce dont il se moque très probablement ?
      Beaucoup moins de liberté et surtout ne plus faire ce qu’il aime vraiment ? vraisemblablement.

  150. Ai entendu sur France Culture “Que pouvons-nous dire sur les trous noirs ?” mais quand ça a dérapé avec le rap, l’écologie et le véganisme, je me suis dit que l’on devrait conseiller à certains de rester dans leur “domaine” pour éviter, en parlant de tout, de dire souvent n’importe quoi parce que, bien sûr, ce n’est pas assez “réfléchi” car ce n’est pas parce que l’on est “savant” et que l’on utilise souvent son cerveau et sa langue, que l’on sait tout.

  151. Bonjour Aurélien Barrau,

    Préambule à ma question.

    J’ai visionné le 5e cours (5/11) pour “tout public” sur l’Univers (Big Band : observations).
    Vous avez présenté la méthode par parallaxe et illustré pourquoi il existe une limite d’environ 100 années-lumière pour l’évaluation des distances entre la Terre et les étoiles en prenant pour base d’un triangle égale à 2 fois UA (unité astronomique: distance moyenne entre la Terre et le Soleil).
    Spontanément, il m’est venu à l’esprit que notre système solaire se déplace autour du centre de notre Galaxie situé dans la constellation du Sagittaire à une distance d’environ 27000 années-lumière, et ce à une vitesse d’environ 220 km/s. Aussi que le télescope Gaia et le réseau de télescopes EHT, auraient des résolutions de l’ordre de quelques microsecondes.

    Ma question proprement dite.

    N’y aurait-il pas moyen d’utiliser la méthode par parallaxe pour évaluer par exemple la distance de la galaxie Andromède en considérant le déplacement du système solaire autour du centre de notre Galaxie sur une période de quelques années afin d’avoir une base de triangle suffisante pour calculer cette distance?

    J’ai effectué quelques calculs avec la formule utilisée avec la méthode par parallaxe et j’ai pu obtenir avec la résolution du EHT des distances de l’ordre du million d’années-lumière pour un parcours du système solaire d’une durée de 10 ans. Certes, il y a probablement des problèmes techniques que j’ignore; par exemple, comment viser les étoiles dans la galaxie Andromède, comment tenir compte du mouvement de notre Galaxie par rapport à notre voisine et de sa vitesse par rapport à son mouvement attiré vers un amas de galaxie voisin, etc.

    Si une telle possibilité existe, cela ne vaudrait-il pas la peine d’être fait? Cela pourrait alors confirmer ou infirmer (ou préciser) les évaluations des distances faites avec la méthode des Céphéides, laquelle se base sur plusieurs hypothèses sur la nature des Céphéides (stabilité, période, éclat, distance, etc.).

    Cordialement vôtre, et merci pour une réponse claire, nette, et précise.
    Serge Lafrance, chercheur indépendant.
    B.Sc. 1978, Université de Montréal

    P.-S. S’il vous plaît, pourriez-vous me répondre directement à l’aide de mon adresse de messagerie?

  152. Bonjour Aurelien, j’aime bcp ce que vous faites pour le bien commun. j’aime plaisanter dans la vie mais là, sans rire, je mérite le prix Nobel…

    j’ai une idée originale et simplissime, et qui peut etre mise en oeuvre assez facilement, qui pourrait partiellement contrer le phénomène du dérèglement climatique.

    j e suis de formation ingenieur INSA rennes et je ne demande que 5 minutes de votre temps pour vous exposer le “truc”…

    Ca pourrait quand meme sauver l’humanité, alors vous pouvez bien me donner un petit coup de fil ?

    Antonio Astorino
    GSM : 00 32 497 25 63 60

    Bruxelles..(ps je travaille dans l’environnement secteur aviation)

  153. Bonjour Aurélien !
    Je suis un grand fou devant l’Eternel, et j’adore vos interventions : votre langage sonne très juste à mes oreilles. Merci ! Je suis particulièrement intéressé par votre engagement en matière d’écologie et d’effondrement. Nous courons tout droit vers notre perte, n’est-ce pas ? Chaque jour qui passe cette certitude ne fait que croître dans mon for intérieur, et pourtant… quelque-chose me dit que, quoi qu’il advienne de notre civilisation, rien ne se perd dans l’Univers. En convenez-vous ?
    J’ai écrit un livre sous dictée astrale, qui s’intitule “Je Suis un Extraterrestre – Une Aventure Cosmique”, paru aux Editions du Net. Oui, c’est mon bébé dont j’ai soigné l’écriture et la publication. Cela vous dirait-il de le lire ? Dans l’affirmative, je peux vous en envoyer une copie gracieuse. Répondez-moi, s’il vous plaît, à mon adresse de messagerie. Bien à vous, jeune jomme !

  154. Enfin nous savons ce qui s’est réellement passé avant le big bang…

    Le Big Bang est-il le commencement du temps, ou l’Univers existait-il avant ? Il y a moins de dix ans, une telle question aurait eu des allures de sacrilège.

    Aujourd’hui, un homme « Jim Derry » ayant effectué ses recherches dans le plus grand secret dévoile dans un livre intitulé « L’univers des Univers » ce qui s’est réellement passé à l’origine et d’où viennent les codes originels de l’univers. Il confirme également preuve à l’appui, que le big bang a bien existé.

    En fait, les astrophysiciens et les cosmologistes ne pouvaient pas trouver la réponse à cette question fondamentale qui passionne le monde depuis si longtemps. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas avec des observations faites par des machines, aussi puissantes soient-elles, que la réponse pouvait être trouvée. L’origine de l’univers n’est pas – ne sera le sera jamais – un état que l’on peut observer… mais un état que l’on perçoit par l’intelligence naturelle.

    Partant de ce postulat, c’est tout à fait logique que les astrophysiciens se perdent en deçà du temps de Planck, et qu’ils soient contraints à parler aujourd’hui d’une hypothétique théorie, la théorie de la gravitation quantique – qui est l’union de deux théories contradictoires – afin d’éviter à la physique de s’enliser et d’engendrer une crise de la science.

    Ce qui dit cet homme – qui n’est ni un scientifique, ni un religieux, ni un astrophysicien au sens commun du terme – n’a jamais été dit avant lui. Il est le seul à parler non pas de création de l’univers… mais d’autocréation de l’univers. Selon lui, l’univers n’a pas été créé… mais s’est auto créé par le biais d’une concentration originelle qu’il décrit avec précision dans son livre. Et contrairement à la science, il donne des explications non seulement sur le fonctionnement du monde, c’est à dire sur le “comment”, mais également sur le “pourquoi”.

    Alors qui est cet homme que personne ne connaissait avant aujourd’hui ? Qu’a-t-il de plus que les autres pour détenir en lui un tel degré de perception de l’invisible, si précis et si profond ?

    C’est important de comprendre ce que cet homme a en plus que les autres. En fait, ce que le monde ignore, c’est que la conscience humaine est dotée de deux modes de pensée complémentaires. La fonction de la première forme de pensée, la forme de pensée artificielle, est de créer, d’inventer, de produire, de fabriquer…. Cette forme de pensée qui est innée en nous (puisqu’on a rien eu besoin de faire pour qu’elle se mette à fonctionner) a permis au genre humain de prendre conscience de son existence et de tout ce qu’il l’entoure… mais aussi de parvenir à créer des choses incroyables en partant du feu et du silex et de s’inventer des identités à travers lesquelles ont pu être développées des personnalités et des croyances.

    C’est ce premier mode de pensée que les astrophysiciens utilisent pour effectuer leurs recherches sur l’univers… et comme cette forme de pensée est artificielle étant donné qu’elle fait appel au matériel pour effectuer ses recherches, elle est donc limitée à la matière. Au-delà de l’énergie-matière, elle ne peut que conduire la science sur un terrain hypothétique voire illusoire…

    Jim Derry est la seule conscience humaine qui fonctionne avec deux modes de pensée, le mode de pensée artificiel et le mode de pensée naturel. Et c’est grâce à cette intelligence naturelle issue de la seconde forme de pensée qui est née en lui le 14 octobre 1981 qu’il a pu percevoir entre autres, l’état originel de l’univers.

    Autrement dit, Jim Derry n’a rien de différent des autres sauf que ces deux formes de pensée sont innées en lui tandis que dans le commun des mortels, la forme de pensée artificielle est innée tandis que la forme de pensée naturelle, quant à elle, nécessite un travail sur soi pour être déclenchée. Et d’ailleurs, parallèlement à ce qu’il dévoile sur l’autocréation de l’univers, Jim Derry explique comment déclencher sa forme de pensée naturelle sans laquelle on ne peut être soi ni savoir qui l’on est à l’échelle de l’univers….

    Personne avant lui n’a jamais parlé des deux modes de pensées dont est dotés la génétique humaine. Et si le monde a tendance à se dégrader au fil du temps, c’est parce que l’Homme ne fonctionne et n’a toujours fonctionné qu’avec la forme de pensée artificielle. C’est pourquoi, l’imaginaire, l’invention et l’illusion tiennent une place aussi prépondérante dans le mental de l’Homme jusqu’à aujourd’hui.

    Voilà, à présent vous savez ce que Jim Derry a de plus que le commun des mortels et pourquoi il s’exprime avec un niveau d’auto-intelligence jamais égalée depuis que le monde est monde.

    Dans son livre « L’univers des Univers », Jim Derry dévoile comment se sont auto-créés les codes cosmologiques qui constituent l’ADN de l’Univers. Ce n’est pas un livre qu’il envisage de commercialiser… mais de faire connaître au plus grand nombre par le biais d’une série de vidéos qu’il publiera prochainement sur le Net.

    Aussi, le suis le médiateur de Jim Derry et je m’adresse à tous les astrophysiciens et à tous les cosmologistes de la planète et notamment à vous Aurélien Barrau…

    Je vous propose de découvrir en avant-première, une nouvelle théorie de l’univers immatériel et de la naissance de l’information qui a précédé le big bang.

    Venez à la rencontre de cet homme qui explique la théorie de l’origine de l’Univers par le mode de pensée naturel dont il est l’unique héritier.

    Je suis joignable par email pour l’organisation d’un entretien qui devrait mettre de l’ordre dans votre compréhension du monde et de son évolution terrestre, et de répondre sans ambiguïté aux interrogations actuelles de la science.

    Merci pour votre précieuse attention.

    D.M.
    Le médiateur de Jim Derry

  155. bonsoir Mr Barrau,
    Tout simplement pour vous dire que depuis quelques semaines tout au plus je vous ecoute, et plus je vous écoute et regarde et plus j’ai envi de comprendre, de savoir beaucoup plus que je ne comprends aujourd’hui, de m’instruire et de changer.. IL est bien difficille parfois de ce changer soi-même, surtout en prenant de l’age, mais c’est en tant que papa aussi de deux jeune enfants qu’il me semble évident de se regarder en face et faire son méa culpa, et de se dire tout simplement , que rien n’est impossible.. Je m’endors le soir en vous écoutant parler et cela m’apporte beaucoup, vous avez un savoir immense sur la cosmologie, sujet qui m’interressait déjà auparavant avant de vous connaitre et une façon de parler unique dans ce sens ou la plupart des mots que vous employez ne font pas parti de mon vocabulaire, et c’est en cela que vous donnez envie de comprendre, de lire plus que je ne le fait , de m’instruire plus que je ne le fais, ainsi que de changer mes habitudes de vie notamment mes habitudes alimentaires et les inculquer à mes enfants..fini pour moi d’acheter de la viande, je vais m’informer sur comment devenir vegan car n’étant qu’un simple cuisinier avec un parcours d’éducation très faible, cuisiner m’apporte du plaisir et ce, avec toutes les dimensions culturelles qu’elle apporte.. je me sens tellement petit et très loin de personnes comme vous mais c’est justement des hommes tels que vous qui me donne cette forte inspiration de vouloir changer.

    Merci mille fois Mr Barrau d’etre un tel modèle de savoir et d’intelligence, merci de me bercer et de m’inspirer sur différents domaines, C”est aussi tellement rare de voir des personnes aussi humble que vous, alors que vous etes si grand!

    Bonne continuation a vous.

    Olivier

  156. CE DONT JE SUIS SUR C EST QUE JE DOUTE

    Je vous propose ceci publié chez Abatos en avril 2019: Le système capitalisme est la dose de poison que l’ Humanité avale chaque jour! La planète agonise… l’ Homme manque de place et la place manque à l’homme. Consommer et, par effet domino, trimer (au sens de forçat) sobrement et d’une manière solidaire est le seul remède efficace pour tenter de nous sauver: La privatisation de la Terre ou le capitalisme débridé assassine le vivant. Pourquoi? Parce que dans la dictature économique “le monde appartient à celui qui l’achète et le rentabilise…la gratuité de la nature n’est pas rentable et intrusive pour les magnas aliénés de la finance et donc , à éliminer”…
    “…Construire avec démesure est une ineptie, il est temps de défaire avec grandeur…” A lire, si cela vous parle, Cet essai de Béatrice Tracol: DÉCONSTRUIRE C EST CRÉER .

    La mondialisation capitaliste telle qu’elle se profile aujourd’hui, cette acculturation du tout, n’est et ne sera pas bénéfique au monde malgré ce qu’on essaye de nous faire croire. Non, je suis de celle qui pense qu’elle sera pernicieuse pour tous… L’Humanité est réprimée au profit du capitalisme globalisé. La révolte pour la reconquérir devra donc être globalisée.

    Aujourd’hui l’Homme a fini de scier la branche sur laquelle il était assis. Ce démembrement, cette rupture violente, cette transformation n’est pas qu’environnementale elle est Aussi spirituelle, car nous ne voyons plus la beauté du monde mais seulement ce qu’il peut nous rapporter en terme de profit: “Dans le système mis en place, je dis bien dans le système institutionnel mis en place, le non vote est la plus forte des expressions.( le droit de vote est aussi le droit du non vote)” Le peuple dans son intégralité doit dire STOP pour enfin agir ! cela passe aussi par le mépris des urnes partisanes…Nous n’avons pas besoin d’un autre gouvernement, nous avons besoin d’un autre système!

  157. Bonjour Aurélien, pouvez me transmettre une adresse mail pour vous contacter!
    La croissance “facteur de bien être” serait elle seulement une idéologie savamment distillée à toute l’humanité….?
    question tout à fait pertinente sur le site Colibri.
    Et faire face à la catastrophe écologique et sociale.
    Avec sincérité
    Thierry L

  158. Bonjour Mr BARRAU,
    Je trouve l’Astrophysique fascinante et votre travail tout autant.
    Si la créativité est nécessaire à l’évolution et au bon maintien psychique de l’Homme, manger, boire, pisser, dormir se loger est encore plus essentiel à sa survie.
    Si le Zèbre que vous êtes, est intéressé par l’autonomie et la liberté dans le respect de la Mère Nature, sachez que je lance un concept d’éco-habitat autonome en énergie et nourriture afin d’éviter le ravage de Barjavel à venir (en espérant que le “communi sensu” redeviendra la primauté de notre civilisation).
    Je serai Honoré de construire votre Eco-Habitat, et celui de vos enfants…
    Bien à vous,
    Un Colibri

  159. Bonjour Aurelien Barrau
    Je cherche desesperement a vous joindre par le biais du laboratoire de Grenoble mais sans succes. J’aimerai m’entretenir avec vous en prive sur un sujet de projet et de sa mise en oeuvre.
    Je ne puis plus m’etaler ici mais pourriez vous me contacter s’il vous plait.
    Merci d’avance,
    Cordialement
    Richard

  160. Cher Aurélien,
    J’ai assisté à votre conférence vendredi soir à Genève et j’ai été bouleversée par votre voix et votre feu intérieur récitant le Condamné à mort de Jean Genet. Ce poète m’accompagne depuis mon très jeune âge au travers de l’amitié qui me liait à Mouloudji qui m’avait offert, alors que j’avais 12 ans, son enregistrement de ce sublime poème. Depuis cette époque, Genet a toujours et encore rythmé les différentes étapes de ma vie au fil d’une collection des éditions originales de ses textes. Merci de le porter en vous ainsi et de lui donner vie.
    Sylvie Raphoz

  161. Bonjour Aurélien
    je peine à suivre toutes ces nouvelles du cosmos, en tous cas c’est fascinant, je vois que nous avons tellement de” capacités intérieures” mais qu’elles peuvent être endommagées voire détruites par beaucoup d’ ondes que nous créons.
    savez-vous comment fait-on pour vivre/survivre sur une planète qui se recouvre de plus en plus de ces ondes ?
    merci à vous, et belle continuation à vous

  162. Bonjour Aurélien,
    Je vous apprécie beaucoup, aussi j’adorerais avoir votre avis sur ce qui me semble être un point de questionnement majeur pour l’humanité: les connexions mathématiques et géométriques entre la constellation d’Orion et les pyramides de Gizeh, et ce que cela pourrait impliquer!

  163. Bonjour,
    Je ne pense pas bien comprendre la mécanique quantique et j’adorerais que vous fassiez une vidéo pour expliquer comment la lune peut exister quand personne ne la regarde?
    Merci de votre aide Aurélien!

  164. Bonjour,
    je savoure vos conférences depuis plusieurs années et vous remercie de les rendre accessibles à tous. Je vous sais passionné de poésie et me permet de envoyer un texte écrit à Fleurance cet été ou j’ai eu le plaisir de vous saluer.
    Cordialement,
    Renaud MARTELLINO – 42 Montbrison

    AU DESSUS DE MON NEZ

    Les yeux sur mon écran, doigts collés au clavier
    Je fais partie des grands, la crème du panier.
    J’ai un titre pompeux, un poste qu’on m’envie
    Je domine sur ceux qu’on appelle les petits.

    Le temps est de l’argent, moi : je rentabilise
    Mille tâches en même temps, je remporte la mise.
    Je suis espèce humaine, la race dominante
    Le joyau de la chaîne, perfection insolente.

    Je quitte mon bureau quand la nuit est tombée
    Ignorant le plus beau au-dessus de mon nez.
    Tout est calme soudain et loin des lampadaires
    Apparaissent des points, de lointaines lumières.

    Une ombre dans un pré attire mon attention
    Télescope pointé vers les constellations.
    Il m’invite et mon œil me fait prendre conscience
    Que je suis un microbe dans cet espace immense.

    Je rentre me coucher, des étoiles plein les yeux
    Encore émerveillé par la beauté des cieux.
    Cet univers si près et pourtant ignoré
    M’accompagne en secret dans les bras de Morphée.

    Alors je déambule de planètes en étoiles
    Volant de lune en lune dans ma fusée à voile.
    Ici une nébuleuse, là une galaxie
    A gauche Bételgeuse, à droite Bellatrix.

    Descendant du bûcher : c’est Jordano Bruno
    Qui sourit au clergé et tous ses cardinaux.
    Je croise Copernic, salue Tycho Brahé
    Aristote et Brahic, Keppler et Gallilée.

    Les lueurs du matin me ramènent sur terre
    Et je comprends soudain que nous sommes éphémères.
    La vie n’est qu’un éclair, oublions nos tracas
    A l’aune de l’univers nous n’existons même pas.

  165. Bonjour,
    J’ai lu votre ouvrage “Big Bang et au-delà” qui m’a beaucoup intéressé.
    Un petit regret toutefois. Quand vous abordez la question du multivers, je m’attendais à ce que vous évoquiez – même anecdotiquement – la vision originale qu’Auguste Blanqui avait des univers parallèles dans son livre “L’Eternité par les astres”. Cette spéculation datant de 1872 est peu scientifique, mais puisque nous sommes dans le domaine de la spéculation…

  166. Cher Monsieur Barrau,

    Je travaille dans une maison d’édition spécialisée dans la reproduction de manuscrits de grandes œuvres de la littérature et de l’histoire.

    Je me permets de vous contacter ici car j’aimerais vous présenter notre prochaine publication qui, je pense, pourrait vous intéresser… Je serais donc ravie de pouvoir vous en dire davantage par mail.

    En vous remerciant pour votre attention, je vous souhaite une excellente fin de journée,

    Léa Triomphe

  167. Merci pour ce blog qui nous ouvre de vastes horizons.

    J’ai une question à poser : le temps est-il infiniment divisible ? ou existe t’il une limite , en quelque sorte un équivalent quantique ?
    qu’il ne peux y avoir de laps de temps plus petit que le temps de Planck estimé à 10 puissance moins 43 secondes ?

    Par avance Merci.

    1. bonjour Aurélien
      est ce que vous pourriez svp me donner une adresse mail où je pourrais vous envoyer ce texte ci dessous complet

      merci bcp
      Pascal DARRAS
      06 16 83 53 16

      UNE CHARTE ET DE MOYEN DE PRESSION, POUR REPRENDRE LA MAIN DEMOCRATIQUEMENT ET LUTTER CONTRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE AU NIVEAU MONDIAL

      Bonjour Aurélien,

      Je vous souhaite une bonne année 2020, en espérant qu’elle sera l’année du début de ce changement que nous espérons tant. C’est pour cela que je vous écris, je voudrais vous parler de quelque chose, c’est important.
      Je vais essayer de vous expliquer de quoi il s’agit, dans ce texte de quelques pages, j’espère que vous prendrez la peine de le lire jusqu’au bout, même s’il est mal écrit, redondant et sans doute, plein de fautes d’orthographe. J’espère qu’il vous intriguera, vous interpellera, vous touchera suffisamment pour vous donner l’envie de me contacter pour en savoir plus, et que nous pourrons nous rencontrer pour en parler plus longuement.
      J’ai lu avec le plus grand intérêt votre livre « Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité », et je l’ai particulièrement apprécié. Il est écrit avec des mots qui me touchent, un livre important qui parle du fond du problème, car contrairement à beaucoup d’autre personnes qui ne font (même si c’est bien sûr également important de le faire…) que de parler du réchauffement climatique, de la pollution, et de la nécessité de changer rapidement nos habitudes de consommation, vous liez ce problème de pollution et sa possible résolution, à celui de la répartition des richesses. Et vous avez raison, il y a un problème de répartition des richesses non seulement à l’intérieur de pays qui sont pourtant très riches, mais également bien sûr, entre les pays dans le monde et ce problème nous empêche d’avancer suffisamment vite, dans la bonne direction, comme il le faudrait pour pouvoir très rapidement (comme vous le dites si justement), « inventer ce devenir radicalement autre dont nous avons urgemment besoin ». Mais il y a également, c’est aussi de cela, dont je voudrais vous parler (quelque chose qui va de pair avec le problème de répartition des richesses) un gros problème de démocratisation des médias dont il va également falloir que nous nous occupions très vite si nous voulons pouvoir avancer rapidement et dans la bonne direction. Notre monde va mal et si nous voulons vraiment essayer de faire quelque chose pour lui, il va falloir commencer par arrêter d’écouter ces gens avides de pouvoir et d’argent, qui nous ont emmenés là où nous en sommes aujourd’hui. Arrêter de nous laisser berner par ces femmes et hommes politiques qui les soutiennent, donner un peu plus la parole à tous les autres, ceux qui sont beaucoup moins intéressés par l’argent, par le pouvoir, et un peu plus par la qualité de la vie et le bien être du plus grand nombre. Ces gens très riches et tous leur « bons petits soldats » nous ont « vendu » pendant des décennies, dans leurs médias, cette libéralisation du commerce mondial comme une panacée qui favoriserait la création de richesses

  168. Bonjour Monsieur BARRAU,

    Depuis la rentrée scolaire, avec un collègue professeur de S.V.T, nous avons initié un projet transdisciplinaire Mathématiques – SVT avec une classe de 3ème d’un collège de l’Hérault qui s’intitule “vers une éco-citoyenneté durable”.

    Je me permets de vous solliciter afin de savoir si vous seriez intéressé et disponible pour faire une visio-conférence avec cette classe.

    Notre projet consiste à faire calculer à l’aide d’un simulateur le bilan carbone des différents foyers de nos élèves, de constituer ensuite des groupes de travail pour étudier la façon dont ils pourraient le faire diminuer. Les élèves auraient ensuite à présenter aux collégiens sous forme d’exposition ou de campagnes de médiatisation les résultats de leurs travaux et leur démarche. En fin d’année, nous recalculerions le bilan carbone pour mesurer les éventuels impacts positifs de leurs actions. Une sortie sur le littoral est également planifiée pour le mois de mai pour étudier l’impact de l’activité humaine sur la vie de l’estran. Je précise qu’au préalable nous avons travaillé sur les mécanismes à l’origine de l’effet de serre, le cycle du carbone et avons fait une analyse « critique » de quelques “tweets” de Monsieur TRUMP…
    En parallèle, cette classe va être ambassadrice du projet CUBE, encadré par le conseil départemental et dont le but est de faire un diagnostique énergétique complet du collège pour ensuite étudier les pôles énergivores et mettre en place des actions concrètes visant à diminuer l’impact du collège sur l’environnement (chauffage, électricité, eau, déchets…). Les élèves seront également amenés à réaliser eux-mêmes des campagnes de sensibilisation au sein du collège mais aussi au niveau de la sphère familiale. Nous avons enfin dans l’idée d’obtenir le label « Eco -collège » dès cette année.

    J’ajoute que les élèves sont très concernés par le sujet et sont mus par une grande envie d’agir. Certains d’entre eux sont d’ailleurs également très impliqués dans le Conseil éco-citoyen, créé l’an dernier.

    Je vous remercie de votre lecture et reste à votre disposition si vous souhaitez des informations complémentaire.

    Cordialement.

    Caroline.
    Professeur de mathématiques.

  169. J’ai une question à poser : le temps est-il infiniment divisible ? ou existe t’il une limite , en quelque sorte un équivalent quantique ?
    qu’il ne peux y avoir de laps de temps plus petit que le temps de Planck estimé à 10 puissance moins 43 secondes ?

  170. Bonjour,
    Je fais court et spontanée,
    Un partie scientifique serait t’il la solution pour une démocratie absolue/neutre ?
    Un simple non est suffisant !
    Le oui offre plus de possibilités …

  171. https://www.youtube.com/watch?time_continue=1303&v=_pDd2SPso_Y&feature=emb_title

    Bonjour Aurelien , forcement que vous avez raison a 200% mais votre discours n’est pas entendu a la bonne époque , vous avez vous, le summum de l’intelligence mais seulement de notre époque ! nous somment encore pauvre infiniment très pauvre cérébralement sur le rapport envers la nature en 2019, si nous fabriquons des bombes insecticide c’est qu ils nous manque un peu des années de connaissance , je pense que le jours ou nous arrêtrons de manger des choses avec un coeur , du sang , quelque chose de vivant que l on appele un être vivant , la Terre ira mieux , le jours ou nous aurons compris que faire de l argent sur le dos de la santé des humains avec comme alimentation des médicament qui eux a le tour contribue a une excellente pollution de l eau ,l eau la base de la vie la base de tout et nous avons décider de la clhoré , le sang des humains est clhoré comment ne pas avoir de drôle de comportement quand le carburant arrive au cerveau et irrigue tous les organes vitaux ! enfin si a l époque nous avions utiliser le soleil pour faire avancer nos voiture comme ils ont utiliser le vent pour faire la farine , notre situation actuel serait autrement , bref cette fameuse argent , on le savait depuis longtemps ” quand le dernier arbre sera abattu , la derniere riviere empoisonné , le dernier poisson peché alors vous decouvrirez que l argent ne se mange pas ” Aurelien vous etes un Sage simplement , qui vit avec des débiles , comment pouvez vous les raisonnés ?
    les meilleurs sont toujours la minorité
    Salutations et Respect a vous
    pascal.bernard01@orange.fr

  172. Bonjour.
    Nous sommes plusieurs à penser qu’il est nécessaire de vous présenter aux élections présidentielles, Mr Barrau. Ce sera pour vous j’imagine un sacrifice, mais il est indispensable, pour les Vivants. S’il vous plait. Nous vous suivrons. Nous serons nombreux. S’il vous plait.

    1. C’est tres touchant mais le systeme politique est verole par des technocrates qui obeissent aux pouvoir des lobbys.Pouvez vous acepter que ,pour ne parler que de la France mais c’est vrai pour toutes les nations au monde, qu’une infime minorite puisse gouverner une majorite.C’est le systeme de gouvernance qu’il faut changer.Arretez de vouloir des leaders et vous soumettre en pyramides et choisissez de vous prendre en main en reseaux spheriques …ne voyez vous pas la plus de coherence, d’armonie et de symbiose. J’ai pas la solutions aux problemes car les problemes sont de tous.Mais j’ai une methode d’organisation qui permet d’atteindre des solutions communes.Je necrois pas aux parties politiques mais a l ensemble citoyen. Cordialement LF

  173. Mr Barreau,
    Vous allez venir demain à Liège. Pouvez-vous , s’il vous plaît, aborder brièvement la problématique de la 5G et des objets connectés ?
    Bien à vous

  174. Qui es tu ?

    Qui es tu, toi propriétaire de ce corps
    Le propriétaire n’est pas la propriété
    Dans ce temple, tu vis des moments forts
    Par les sens, à chaque instant abreuvé

    Tu te meus sans cesse en équilibre
    Dans ce décors changeant et mouvant
    De ta machine tu sens être la fibre
    Tu commandes à tes ressorts émouvants

    Qu’une agréable sensation t’atteigne
    Et te voilà jusqu’aux larmes, rieur
    Qu’ on te pique comme une teigne
    Te voilà en larmes, pleurant ta douleur

    Qui es tu, toi qui ressens ces vibrations
    Qui de partout viennent en légions
    Tu les filtres de tes belles persiennes
    Te les appropriant, les faisant tiennes

    Quand la nuit tes yeux se ferment
    Chef d’orchestre, tu poses ta baguette
    Les musiciens alors, de leurs termes
    En rêves, te décrivent leur pipelette

    Qui es tu, toi qui me lis de tes yeux
    Qui souris de mes mots, de leur jeu
    Toi qui luis sous ton précieux toit
    Qui s’amuse sans cesse de tes doigts

    Tu es la conscience 🙂

  175. Univers d’ondes

    De la Source limpide, elles s’écoulent
    En cascades et gerbes se répandent
    Tel un torrent d’écume, elles déboulent
    Sur tous les mondes, elles s’étendent

    Les voilà qui s’additionnent
    Et le tangible jaillit à nos yeux
    Les voilà qui se tamponnent
    Et l’intangible alors, dirige le jeu

    L’hirondelle et son nid ne font qu’un
    Le saumon et sa source sont réunis
    Comme les deux pics de l’iceberg serein
    Par le même corps noyé, sont unis

    Tout autour ce sont des ondes
    Ne cherche plus de ta sonde
    Tu fais partie de cette ronde
    Nous sommes unis en ce monde

    Tu es toi aussi, parcelle d’éternité
    Tu fais partie de cette vaste humanité
    Quand chaque perle sera illuminée
    La trame entière sera de toute beauté

  176. Merci pour votre intervention sur Quotidien le 15/1/2020
    A l’évidence, une organisation doit suivre pour traiter cet enjeu majeur.
    Comment contribuer ?

  177. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je suis à la recherche des coordonnées de la position du soleil le 22 décembre 2017 a 20H36. Lieu : Quimper.

    Un grand merci d’avance.

    Cordialement.

    1. Je ne sais si cela répond vraiment à votre question. Mais vous pouvez obtenir la position du soleil avec la formule suivante extraite d’un cours sur le photovoltaïque. Pour cela il faut connaître en outre les coordonnées de Quimper
      1. La ressource soleil
      1. 1.1 L’énergie reçue sur Terre
      La terre tourne autour du soleil
      La déclinaison.
      La déclinaison (Dec) est l’angle que forme le vecteur “centre de la terre->soleil” et le plan équatorial de la terre. La déclinaison varie de +23°,45 en degrés décimaux (23° 27′ en degrés sexagésimaux) au solstice d’été (22 juin) à -23,45° au solstice d’hiver (22 décembre) (+ ou -23°,27′ en degrés sexagésimaux) en passant par la valeur 0 aux équinoxes (21 mars et 23 septembre). Cette déclinaison est due à l’inclinaison de l’axe des pôles terrestres par rapport au plan écliptique ce qui nous donne les différentes saisons (la terre est plus proche du soleil en hiver mais pour la France les rayons étant plus rasants, la chaleur reçue est plus faible). Cette inclinaison est constante (voir le croquis de la révolution de la terre autour du soleil ci-dessous).
      La déclinaison est obtenue avec l’équation suivante :
      Dec = ArcSin(0,3978 x Sin(va x (j – (81 – 2 x Sin(va° x (j – 2))))))
      où va est la vitesse angulaire moyenne de rotation de la Terre en degrés/jour, va = 360 / 365,25
      et j est le numéro d’ordre du jour dans l’année (1 pour le 1er janvier)
      Cette formule peut être simplifiée tout en donnant une précision suffisante :
      Dec = ArcSin(0,398 x Sin(0,985 x j – 80))

      La latitude et la longitude.
      La latitude est l’angle formé par le plan équatorial et la normale au point local. L’angle varie de 42°N au milieu de la Corse à 51°N près de Dunkerque.
      La longitude est l’angle formé par le méridien référence de Greenwich et le méridien du point local. Cet angle varie de -5° pour la pointe de Bretagne à +9,5° pour le coté est de la Corse. Comme la terre tourne sur elle même (360°) en 24 heures, chaque heure représente 15° d’écart de longitude.
      Position du soleil
      La position du soleil est exprimée par deux angles que sont :
      La hauteur du soleil
      La hauteur du soleil (h), ou encore l’altitude, est l’angle formé par le plan horizontal du lieu considéré et le vecteur “point local->soleil” (trait bleu sur le croquis ci-dessous). Cette hauteur du soleil intervient fortement sur la valeur de l’éclairement solaire et pour apprécier cette valeur en un point et une heure donnés il est nécessaire de calculer cette hauteur. La formule classique est la suivante :
      h = ArcSin(Sin(Lat) x Sin(Dec) + Cos(Lat) x Cos(Dec) x Cos(Ah))
      Exemple, quelle est la hauteur du soleil à 10 h vrai le 1er juillet pour Mulhouse ?
      Ah = 180 x (10 / 12 – 1) = -30°
      j = 30 + 28 + 31 + 30 + 31 + 30 + 1 = 181 jours
      Dec = ArcSin(0,398 x Sin(0,985 x (181 – 80))) = 23,19°
      Mulhouse, Lat = 47,6°
      h = ArcSin(Sin(47,6) x Sin(23,19) + Cos(47,6) x Cos(23,19) x Cos(-30)) = 55,85°
      Exercice 2 : calculer la hauteur du soleil à Paris (Lat=48,85°) le 29 avril à 15h vrai
      L’azimut du soleil
      L’azimut solaire (a) est l’angle horizontal formé par le plan méridien (axe nord-sud) et le plan vertical du vecteur “point local->soleil”. Le signe de l’azimut est le même que celui de l’angle horaire.
      a = ArcSin((Cos(Dec) x Sin(Ah)) / Cos(h))
      Exemple avec les valeurs précédentes :
      a = ArcSin((Cos(23,19) x Sin(-30)) / Cos(55,85)) = -54,96°

      Exercice 3 : calculer l’azimut du soleil à Paris, le 29 avril à 15h vrai
      Heures de lever et de coucher du soleil
      A partir de la latitude et de la déclinaison, il est possible de connaître l’heure solaire vrai du lever et du coucher de soleil :
      tSVLever = 12 – (ArcCos( -Tan(Lat) x Tan(Dec))) / 15
      tSVCoucher = 12 + (ArcCos( -Tan(Lat) x Tan(Dec))) / 15

  178. Bonjour Monsieur Barrau,

    Merci pour ce blog passionnant que j’arpente avec des yeux d’enfant qui découvre le monde (étant une adulte qui découvre l’astrophysique).

    En recherchant des références sur la poésie scientifique, j’ai découvert les travaux de Michaël La Chance notamment cet article de 2013. Connaissez-vous ?

    https://www.erudit.org/fr/revues/inter/2013-n114-inter0575/69181ac.pdf

    J’aime particulièrement cette interrogation :
    « Le poète peut-il proposer des questionnements inédits? »

    J’ai le sentiment que vous apportez une partie de la réponse dans votre Tribune parue dans Libé en octobre dernier.
    Notamment quand vous émettez l’idée de «travailler la matrice sémantique et sémiotique pour ouvrir au questionnement tous les construits que nous avons confondus avec des donnés ».

    Pour changer de paradigme ?

    Michaël la Chance nous invite dans son article à étudier le lien entre poésie et science physique et à aller vers un « imaginaire quantique », appelant à explorer les probabilités. J’ai puisé beaucoup d’inspiration dans son article car il constitue le lien que je cherchais depuis longtemps. Comme il le dit en conclusion:

    « Le poète en a la conviction, ou plutôt la révéla- tion : l’émotion doit se désincarner pour se reconstituer dans l’autofaçonnement d’un autre. Une phrase, ou un geste, peut créer une voie de frayage qui facilitera les gestes subséquents, qui favorisera la répétition d’un état de choses, sinon l’exploration de nouvelles façons d’être. Certes, il y a des œuvres qui illustrent une idée de l’art dans ses ornières psychiques, mais il y a aussi les œuvres, rares et précieuses, dirait Spinoza, qui bouleversent dans son intégralité ce que c’est que d’être humain. »

    Est-ce la quête du poète dans toute ses dimensions et son ultime but ? Bouleverser, par des mots, ce que c’est que d’être humain ?

    Dans « Pantoum » le même auteur explique comment, par le procédé prosodique, le poème prend vie et commence « à tourner sur lui même comme un objet physique». Comme une toupie? Une planète, une galaxie? À prendre vie dans le monde réel.

    Depuis, je ne cesse de me demander comment se pourrait-il qu’un poète change le monde. Et comme la réponse se fait attendre, je me remets à écrire ou du moins a explorer les probabilités.

    Encore un grand MERCI à vous pour vos articles, vidéos et Tribunes si éclairantes et inspirantes pour moi.

    Gaëlle.

  179. bonjour Aurélien

    Désolé je sais que ce n’est pas trop le sujet de ce blog, mais je voudrait vous parler d’une charte (et d’un moyen de pression) qui pourrait nous permettre de lutter contre le réchauffement climatique au niveau mondial… est ce que vous pourriez svp me communiquer votre adresse mail pour que je vous envoie un texte à ce sujet…

    merci beaucoup

  180. Bonjour Monsieur BARRAU,

    Je souhaiterais vous adresser une invitation à participer à une rencontre professionnelle. Afin de vous en présenter le contexte et la portée, pourriez-vous me communiquer une adresse mail où je pourrais vous adresser une présentation de ce projet ?

    je vous en remercie.

    Cordialement.

  181. Bonjour Aurélien !

    A propos de la fin de l’humanité, je crois qu’il est important de souligner et de répéter – à ceux qui voudront bien l’entendre – qu’il ne s’agit – en fait – que de la fin de l’humanité telle qu’elle est actuellement…
    Nous sommes en train de changer « d’état d’être ».

  182. Bonsoir monsieur Aurélien Barrau

    Votre excellente conférence : “Habiter la Terre maintenant” construit des ponts entre des domaines de pensée rarement confrontés. Si vous consentiez, sous la forme d’un entretien, à participer à la prochaine livraison de la revue Apulée, revue de littérature et de réflexion ( fondée par Hubert Haddad, Jean-Marie Blas de Roblès et Yahia Belaskri…), nous en serions très honorés. Cela permettrait d’éclairer certaines des pistes originales que vous proposez face à cet enjeu mondial que notre humanité peine à concevoir en dépit de la justesse du “combat” à mener!
    . Quoi qu’il en soit, soyez chaleureusement remercié pour la qualité de vos conférences, la beauté et l’énergie de votre langue!

  183. Bonjour Aurélien, Pourriez vous me communiquer une adresse mail de contact pour une conférence de votre part à Rodez dans l’Aveyron. Merci. Bonne journée.

  184. Bonjour Aurélien,
    Je suis de plus en plus vos conférences sur internet et je me reconnais beaucoup dans votre manière de pensée. De formation scientifique (doctorat en électronique), je suis passionné d’Astronomie depuis mon plus jeune âge, et approchant de la soixantaine, je suis fasciné par le champ de vision sur l’étrangeté de la nature que nous offre la science, et en même temps frustré par l’immensité de notre ignorance … comme le disait mon directeur de thèse, “un bon chercheur commence par être conscient de son ignorance …”.
    J’aurai quelques questions (qui me “turlupinent” comme on dit) à vous poser sur des points bien précis liés à l’étrangeté de la méca Q, ou des trous noirs, qui peuvent se transformer en échanges pourquoi pas constructifs … Sur quelle adresse puis-je vous contacter ? Cordialement, Emmanuel

  185. Bonjour Aurélien !
    Je suis Prof de culture générale à l’IEP d’Aix en Provence et j’aimerais beaucoup vous inviter à y donner une conférence, nombre de mes étudiants (et moi) sont très intéressés par vos propos et vos actions et ce serait merveilleux pour eux et pour moi si on pouvait organiser ça. On essaie de faire bouger les lignes des institutions!
    Merci beaucoup de me faire signe.
    Bien chaleureusement
    Lucie

  186. Cher Monsieur Barrau, je suis écrivain (site Wikipédia robert Alexis), j’ai un DEA de philosophie et un peu de mathématiques (niveau L1), mon prochain roman paraît ces prochains jours et le suivant, que je suis en train d’écrire, me laisse au pied d’une falaise que je ne pourrai franchir seul.
    L’un de mes personnages, un astronome qui oeuvre en pleine Cordillères des Andes, au Chili, dans les Magellanes, s’inquiète de la disparition soudaine d’une étoile géante dans la constellation du Toucan.
    Disparition soudaine, sans rapport avec le voisinage prévisible d’un trou noir, une disparition qui, selon mon héros, remet en question certains aspects de la théorie relativiste, notamment la vitesse de la Lumière.
    Je ne voudrais pas m’en tirer à l’aide de grandes généralités littéraires et baroques, insuffisantes pour les lecteurs que j’espère. Il me faut des chiffres, des faits, du réel astrophysique.
    Il va sans dire que si vous décidiez de m’aider, ce roman : La Nuit des Marionnettes, vous serait dédicacé avec pour mention toute l’aide que vous auriez su m’apporter.
    Le roman à paraître s’intitule l’Eau-forte. Je peux vous l’envoyer (dès que je recevrai les quinze exemplaires de l’éditeur) à l’adresse que vous souhaitez.

    Votre Robert Alexis

  187. Bonjour Monsieur Barrau,

    Je viens de visionner votre intervention sur la 5G, intervention frappée de bon sens et d’humanisme comme d’habitude et je retrouve désormais dans de multiples articles ou livres (théorie de l’effondrement de Pablo Servigne, revue Yggdrasil….) des sujets abordés en son temps par le philosophe Baudouin de Bodinat dans son livre La vie sur terre. Ma question c’est “connaissez-vous ce livre et cet auteur précurseur et visionnaire selon moi des problèmes sociétaux qui nous préoccupent actuellement ?”
    En vous remerciant de votre implication citoyenne,
    Cordialement

  188. bonjour aurélien,
    merci pour ce que vous faites, pour ce que vous dites , et votre courage à vous exposer dans la bienveillance et l’assertivité.
    j’aimerais savoir si vos vidéos et notamment celle de janvier 2020 que je trouve particulièrement éloquente et pédagogique (sauf sur les vaccinations où je vais chercher à trouver une de vos vidéos explicitant votre position sur le sujet ) ont été traduites en anglais ou/et sous titrées et diffusée sur une chaine youtube internationale (ce que je n’ai pas vu sur la votre) afin de toucher davantage de monde ? bien à vous <3 Namasté

  189. Bonjour Aurélien,
    merci pour vos conférences…
    Voici des explications et des solutions séduisantes, scientifiques et logiques, 30 ans de recherches et d’expérimentations ! Un livre choc, percutant, une mine d’or d’informations pour tout chercheur sérieux sur l’écologie, la condition humaine et le futur de l’humanité.
    Manuscrit en téléchargement libre ici :
    http://www.hommedieu-godmen.com
    Livre non commercialisé
    Cordialement
    Dominique

  190. Bonjour Aurélien,
    Je souhaiterai très sincèrement vous contactez personnellement car j’ai regardé vos vidéos sur l’écologie et aussi sur l’astrophysique et elles sont très intéressantes !

    Pouvez vous me contacter à l’adresse axel.aubisse@gmail.com si possible.
    N’abandonnez pas vos vidéos, elles sont géniales !

    Merci d’avance,
    Axel

  191. Bonjour Mr Barrau,
    je m’intéresse depuis bien longtemps à une question “pourquoi l’existence”… Ou pour reprendre Leibniz etHeidegger, “pourquoi y-a-t’il quelque chose plutôt que rien”.
    je ne pense pas trop m’avancer en supposant que c’est finalement aussi votre questionnement de fond … questionnement qui nous renvoie à interroger les origines et fondement (ou limites) de la matière de l’espace et du temps… préoccupation de la physique quantique et de la cosmogonie, votre domaine…
    Je pense à ces questions depuis bien longtemps et me suis mis à la rédaction d’un ouvrage à ce sujet…
    Je ne suis pas un scientifique, j’approche ces questions-là plutôt par la réflexion, via des “expérience de pensée”. celle-ci résonnent cependant fortement avec les conclusions de la science en la matière… je reste cependant prudent et conscient qu’il me faudrait le regard d’un “vrai scientifique”
    J’ai vu quelques une de vos conférences et j’apprécie énormément. Notamment ces ponts que vous tisser entre votre domaine de recherche et la philosophie, la mythologie, votre regard sur les choses, votre approche…
    Je ne m’étends pas plus… ma requête est simple: j’aimerais échanger avec vous. Bien sûr j’ai conscience que vous êtes bien occupé. peut-être, vous envoyer quelques extraits de ce que je suis en train d’écrire (3 -4 pages devraient suffire). a voir ensuite, selon votre intérêt… Si vous êtes d’accord il me faudrait de quoi vous contacter… Alors je tente avec ce site, je ne sais pas si ensuite, de là, vous pouvez me transmettre une possibilité de vous contacter plus directement (adresse physique, mail, téléphone…)
    Je vous souhaite bonne journée, serait très enchanté d’une éventuelle suite… la balle est entre vos mains.
    Aurélien

    1. Bonjour Aurélien Goy,
      Peut-être que tu trouveras une réponse aux grandes questions métaphysiques qui ont taraudé ton esprit dès l’enfance comme moi (pourquoi l’existence, pourquoi y a t’il quelque chose plutôt que rien) dans le livre de Frank HATEM “Quand la réincarnation devient une certitude scientifique” (qui n’est pas un livre sur la réincarnation mais un livre de métaphysique moderne) et/ou sur son site (blog) https://www.hatem.com
      De la part de Thierry TOULON (thierry_toulon@outlook.fr),
      un fan d’Aurélien BARRAU

  192. bonjour je suis enseignante en sciences de la vie et de l’univers( SVT ) et j’adore l’astrophysique les étoiles les questions non résolues puisque les origines de la vie est aussi une question non résolue que je me pose mais qui ne pourrait être résolue par l’expérience me semble -t-il . j’écoute vos conf sur Y-T et j’aime la dimension parfois mythologique symbolique et artistique dont vous saupoudrez vos exposés ( moi même férue de SF et d art d’histoire des hommes …) je pense que l’homme est un tout. Très concernée aussi par les pb de colaspologie( que vous ne traitez pas ici et dont je me permet de faire référence ) je tenais a vous dire merci cela fait des années que je pense qu’il y a un énorme pb et encore l’an dernier je me suis offusquée lorsqu’on nous a dit en juin 2019 de considérer et d’enseigner que notre environnement est une ressource ….qui a une valeur marchande …j’écoute vos colloques sur l’astrophysique et autres et je suis très concernée impliquée du mieux que je le peux face a ces grands défits .cordialement

  193. Bonjour,
    Je travaille dans une communauté d’agglomération dans le sud ouest de la France, près de Bordeaux, à Marmande. Nous organisons au mois de mai un festival sur l’environnement et le zéro déchet. Seriez-vous intéressé pour participer à notre événement à travers une conférence ou une autre forme d’intervention ?
    Je vous remercie,
    Bonne journée,
    Sophie Pelé – Chargée de mission transition écologique à Val de Garonne Agglomération – 05 53 64 96 08

  194. Bonjour Mr Barrau,

    Je suis qu’un petit amateur mais un grand passionné du cosmos, je vous remercie de nous faire partager votre savoir.
    Je voulais savoir ce que vous pensiez du grand attracteur et du repulseur situé dans le amas de galaxies laniaka. Je sais que ce phénomène est decrit qu’avec la force gravitationnelle et que l’expansion de l’univers est soustraite. Il ya t’il une correspondance à faire avec la théorie du rebond?
    Je vous remercie si vous prenez le temps de répondre et m’excuse si le sens de ma question est précaire.

    Cordialement,
    Laurent

  195. Bonjour Professeur.

    L’écologie m’intéresse énormément, ne serait-ce qu’en raison des violences qu’une certaine idéologie naïve fait subir aux animaux.

    Ainsi, j’ai décidé de m’informer pour essayer de prendre le contre-pied de cette tendance qui fondamentalement me gêne.

    Je suis tombé par hasard sur un auteur, Nicolas Georgescu-Roegen, et j’aimerais savoir si vous avez un avis concernant ses apports en ce qui concerne le lien entre entropie, théorie de l’évolution, économie et écologie. J’ai du mal à saisir, car par exemple, j’ai cru comprendre qu’aujourd’hui, une théorie de l’évolution n’est pas forcément Darwinienne. Or dans l’ouvrage intitulé “La Décroissance”, l’auteur semble fonder son ancrage théorique sur un Darwinisme qui semble aujourd’hui assez controversé.

    Ces derniers temps vous avez entamé une série de vidéos-conférence sur Youtube qui sont rendues publiques. Vous entendre en parler, le cas échéant, me serait tout aussi bénéfique, étant donné vos qualités d’orateur.

  196. Bonjour Professeur.

    L’écologie m’intéresse énormément, ne serait-ce qu’en raison des violences qu’une certaine idéologie naïve fait subir aux animaux.

    Ainsi, j’ai décidé de m’informer pour essayer de prendre le contre-pied de cette tendance qui fondamentalement me gêne.

    Je suis tombé par hasard sur un auteur, Nicolas Georgescu-Roegen, et j’aimerais savoir si vous avez un avis concernant ses apports en ce qui concerne le lien entre entropie, théorie de l’évolution, économie et écologie. J’ai du mal à saisir, car par exemple, j’ai cru comprendre qu’aujourd’hui, une théorie de l’évolution n’est pas forcément Darwinienne. Or dans l’ouvrage intitulé « La Décroissance », l’auteur semble fonder son ancrage théorique sur un Darwinisme qui semble aujourd’hui assez controversé.

    Ces derniers temps vous avez entamé une série de vidéos-conférence sur Youtube qui sont rendues publiques. Vous entendre en parler, le cas échéant, me serait tout aussi bénéfique, étant donné vos qualités d’orateur.

    Merci.

    Cordialement.

  197. Bonjour Aurélien,

    Je tien d’abord à vous féliciter pour vos engagements dans la lutte pour une intégration pérenne de l’Humanité dans notre biosphère.
    Je vous suis avec grand intérêt.
    Astronome amateur et passionné de cosmologie, j’ai suivi avec un immense plaisir vos cours sur YouTube, cours que je m’applique depuis un moment à retranscrire patiemment. Je n’ai malheureusement pas le bagage mathématique pour aller plus loin, et à ce propos vos cours sont vraiment très accessibles.
    J’ai un peu moins accroché sur la partie des mythologies, malgré une instruction plus que respectable, j’ai du mal à vous suivre (entendez : comprendre) tant sur le fond que sur la forme… Est philosophe qui peut !
    J’ai suivi également avec grand intérêt les travaux (vulgarisés) de certains de vos collègues. Entre autre, David Elbaz (A la recherche de l’Univers invisible) et mon compatriote Edgard Gunzig (Que faisiez-vous avant le Big Bang).
    J’aimerais d’ailleurs avoir votre avis sur leurs travaux respectifs, notamment les Univers Multiples développés par Edgard Gunzig)
    J’aurais grand plaisir à dialoguer avec vous à ces sujets si toutefois vous pouviez me communiquer une adresse mail.
    Il pourrait également être judicieux de créer un Groupe Facebook à votre nom afin que les personnes qui vous suivent puisse échanger un minimum avec vous si toutefois vous avez le loisir de le faire.
    En vous remerciant d’avance. Cordialement.

  198. Bonjour Aurelien Barrau,

    Seulement un court message de remerciements.
    Nous, l’espèce humaine avont fortement besoin de scientifiques comme vous, et non seulement besoin, mais de vous écouter, oui, il serait temps que le gouvernement vous écoute !
    Je m’adresse à vous en tant que néophyte et citoyen curieux, merci de changer et d’améliorer notre vision de la vie.
    Merci ❤️

  199. Bonjour M.Barrau, je pense qu”Einstein et Bohr se sont trompés, voici ma théorie… Non je plaisante… Référence à vos cours publiés sur votre chaîne. Je voulais juste vous dire merci.

  200. Bonjour Aurélien,
    Je ne suis que comptable mais je m’intéresse à vos cours en ligne quand j’ai le temps pour au moins deux raisons :
    1 – Parce que j’ai été taraudé adolescent par cette question : POURQUOI Y-A-T-IL QUELQUE CHOSE PLUTÔT QUE RIEN ?
    Jusqu’au jour ou j’ai trouvé une réponse, peut être bancale, peut être une béquille en quelque sorte, mais qui a provisoirement soulagé mon esprit. Je veux parler de la famille Hatem : Frank (le fils) et Léon Raoul (le père). Vous les connaissez probablement, sinon un livre résume leur théorie : ” Quand la réincarnation devient une certitude scientifique”.
    C’est bien sûr votre analyse critique qui m’intéresse sur cette théorie “Hatémienne” qui ne concerne pas que la “dégravitation” mais surtout qui propose de réconcilier physique et métaphysique. J’insiste, votre ANALYSE CRITIQUE !
    2 – J’ai déjà essayé de vous contacter mais sans résultat parce que j’ai été les 10 premières années de notre siècle (2000 à 2010) trésorier bénévole du centre français des citoyens du monde : les mondialistes ancêtres des alter-mondialistes…
    Donc, pour vous dire que malgré mon âge (60 ans), ce n’est-pas d’aujourd’hui que j’ai la même sensibilité que vous sur notre environnement. Lire à ce sujet le discours inaugural de Jean Rostand pour les citoyens du mondes sur le site :
    https://www.citoyensdumonde.net/on-ne-etre-citoyen-monde%e2%80%89/
    Enfin ce n’est pas un hasard si je fréquente les collapsologues (ce mot n’est pas encore reconnu par la reconnaissance orthographique du site). Vous connaissez aussi probablement Yves Cochet et l’institut Momentum.
    Là aussi votre avis critique m’intéresse même si ce n’est pas votre domaine scientifique la collapsologie.
    Bien à vous !
    Thierry TOULON
    thierry_toulon@outlook.fr

  201. J’ai apprécié votre tribune dans libération, et gardé la petite photo de vous qui l’accompagnait.
    Je suis plasticien et bricoleur.
    J’ai réalisé une carte à jouer (120cmx90cm)
    Vous êtes Roi de Trèfle, la Reine de pic imbriquée de l’autre côté de la même carte est un portrait de Virginie Despentes.
    J’espère que cette association d’hommages vous plait, vous amuse, ou suscite votre curiosité, auquel cas, je vous transmettrais l’image.

  202. Bonjour Monsieur Barrau,

    Grand merci pour vos cours de philosophie des sciences qui agrémentent savamment cette période de confinement.

    Dans le cours N°15, vous notez les différences entre deux objets, en remarquant que leurs quarks sont cependant identiques.
    Il ne me semble pas que vous ayez abordé la question de la nature de l’information, celle qui traduit la négentropie qui complexifie l’univers depuis le bigbang. Quelles sont les qualités de ce facteur d’organisation? La possibilité de la cerner, de l’évaluer, de la quantifier, la théoriser?
    Si c’est le cas dans les cours suivants, que je n’ai pas encore écoutés, merci de bien vouloir m’en excuser.

    Merci pour votre attention.
    Bien à vous

  203. Bonjour Monsieur, merci pour votre pertinence dans l’analyse collapsologique de notre horizon climatique. Or à part Wallas Broecker et Stéphane Ramsdorf personne n’envisage les conséquences d’un nouvel âge glaciaire, le dernier a eu lieu il y a 110.000 ans et s’est terminé il y a à peine 10.000 ans (période Pléistocène), il a été provoqué par une augmentation de la température de 1,6 degré et selon le centre de météorologie britannique nous atteindrons 1,5 degré en 2024 (!!). Omettre ce scénario plus que probable car cyclique (il suffit donc d’1,6) c’est non seulement nier les recherches du CNRS qui ont une base scientifique fiable mais c’est aussi mettre en danger des millions voire des milliards d’habitants se trouvant sur le premier tiers du globe (voir le doc. “Le Gulf Stream, le talon d’Achille de notre climat” sur Youtube, lui-même trop édulcoré), ce sans oublier les deux autres tiers et l’économie mondiale qui seront aussi impactés. Si une prise de conscience à un niveau mondial se faisait entendre que pourrait-on faire, le plan b d’urgence qui semble logique serait de compenser la donnée saline en déficit au niveau de l’Atlantique Nord en déversant par exemple du sel marin là où les glaces du Groenland fondent pour éviter que le courant marin qui sert de chaudière pour notre planète ne casse, l’énergie géothermique peut elle aussi permettre de garantir les axes routiers qui seraient chauffés s’il se met tout de même à neiger sans cesse (ainsi que les surfaces cultivables et habitations), il y a sûrement d’autres pistes. Le Gulf Stream c’est l’ABC de notre climat, sans lui pas de climat tempéré c’est élémentaire et pourtant cette information est soit omise soit étouffée pourquoi? Est-ce pour laisser les coudées franches aux différents lobbys qui dirigent notre monde jusqu’à ce qu’il lâche (acier, pétrole et armement) ou cette probabilité est-elle d’office négligée? D’ici 5 ou 6 ans le 1,6 degré de réchauffement qui a provoqué la dernière glaciation sera selon toute vraisemblance enclenché, en 2003 deux agents de la CIA ont par exemple envisagé cette reprise sérieusement et le président Busch a annulé cette urgence avec des mots voulu rassurants, peut-on jouer avec l’avenir de notre humanité alors que la masse nuageuse a été doublée, triplée voir même quadruplée par la pollution de l’homme par rapport à l’époque Pléistocène et que les flocons qui formeront les murs de glace (120 mètres de haut à l’époque) auront une précipitation beaucoup plus importante? C’est simple, peut-on jouer au poker avec l’avenir de l’homme et à quoi sert son cervelet qui le distingue de l’animal, nous en sommes au même point que le dinosaure qui croyait vivre encore paisiblement des millions d’années alors qu’un météorite s’approchait de la planète Terre, que pensez-vous de ce raisonnement qui fait pourtant place à une logique élémentaire: sans Gulf Stream c’est le chaos? Bien à vous, Fabrice

  204. Bonjour,
    De quoi parlez-vous lorsque vous employez le mot “nous”:
    chacun de nous, notre civilisation dans son ensemble comme si elle était douée de consciences, nos dirigeants …?
    Merci.

  205. Bonjour,

    Je voulais laisser un commentaire sur votre dernière vidéo Youtube (Crise actuelle et monde à venir : pour étudiants de Science Po) mais ils sont désactivés, ce que je peux comprendre.

    Très rapidement, il semble qu’on ne partage pas les même idées politiques, néanmoins merci pour cette vidéo.

    Elle entraine visiblement plein de remises en questions chez moi, ce qui est très bon pour affiner mon jugement de la crise.

    Cordialement

  206. Bonjour Mr BARRAU

    Avec humilité et respect, dans le contexte coviral dramatique actuel, suite à mon atteinte personnelle par le virus nécessitant mon hospitalisation et maintenant quasi-guéri, je cherche à vous joindre personnellement (adresse mail) afin de pouvoir vous transmettre en pièce jointe une lettre personnelle; je tente également de joindre d’autres personnes connues du grand public ayant des points communs avec vous concernant “DEMAIN, APRES-DEMAIN…” (Mme Coline SERREAU (contact effectué), Mme Mélanie LAURENT et Mr Cyril DYON [(en attente réponse], Mr François RUFFIN,(en attente réponse) Pr Didier RAOULT [indépendamment de son contexte médiatique actuel!](en attente de réponse ), Mr Hubert REEVES (en attente réponse], Mr Bruno LATOUR (idem), le chanteur GRAND CORPS MALADE, Mme Fred VARGAS, Mr Pierre RABBI, Mr Serge LATOUCHE, Mr Axel KAHN………
    J’espère très fort que vous voudrez bien répondre à ma requête rapidement.
    Très cordialement
    Bertrand D. Briançon 05100.

  207. Bonjour Aurélien,

    J’ai une question importante à vous poser.

    Pourquoi les lanceurs d’alerte de renom dans l’écologie planétaire et l’écologie humaine comme… vous, Jean-Marc Jancovici, Coline Serreau, Pablo Servigne, Marie-Monique Robin, Yann-Arthus Bertrand, Mélanie Laurent, Cyril Dion, Isabelle Filliozat, François Ruffin, Jean-Paul Jaud et tant d’autres… ne se sont-ils jamais coordonnés pour créer une chaîne de télévision indépendante permettant une prise de conscience majeure suivie d’actions efficaces de grande ampleur ? Ceci n’est pas une critique, c’est une vraie question.

    Par “de grande ampleur”, j’entends des actions locales à ce point démultipliées qu’elles pourraient couvrir tout un territoire et faire en un temps restreint basculer la tendance actuelle d’autodestruction dans laquelle nous nous plongeons. Serions-nous devenus trop intellectuels ou au contraire de petites marionnettes décérébrées et compulsives, au point de ne plus pressentir l’instinct de survie dont nous aurions tant besoin aujourd’hui ?

    Serait-il possible de mobiliser les moyens nécessaires à la création d’une telle chaîne de télévision ? Une chaîne où l’illusion publicitaire du bonheur par la croissance et la consommation ne viendrait pas fragiliser nos esprits ? Où le JT ne ferait plus office de fusible pour accepter l’inacceptable et nous précipiter dans une profonde catatonie ? Où les Séries cesseraient de nous imposer des modèles d’identification générés pour servir une infime poignée d’êtres humains ?

    Nous pourrions inciter nos ami.e.s, familles, voisin.e.s, nos élus locaux à s’y intéresser, la proposer à nos enfants et à leurs enseignant.e.s… afin de changer d’éclairage, d’élargir nos horizons, de concevoir de nouveaux essentiels.

    Aujourd’hui chacun.e picore et se disperse sur la toile à la recherche de modèles identitaires, alors que nous aurions besoin de convergence, de coopération ou, à minima, de coordination. C’est pourquoi nous avons besoin de vous tous et toutes qui avez cette capacité à la parole publique, des technicités professionnelles reconnues et des compétences à l’intelligence systémique et empathique.

    Nous avons besoin de pédagogie, de guides, d’innovations low-tech, de conseils, d’expériences empiriques, de coups de pouce dans nos essais-erreurs… besoin d’espace où penser, agir et interagir… besoin de nous sentir nombreux et ensemble dans une même dynamique, de savoir comment trouver un collectif dans sa propre région… besoin de chef.fe d’orchestre pour nous harmoniser et de premiers de cordée pour nous sécuriser. Une chaîne de télévision offrirait cette assise et aurait un impact incomparable dans les remaniements intérieurs vitaux nécessaires à nos changements.

    Nous disposons déjà de tant de reportages, conférences, ouvrages, émissions de radios et d’expériences individuelles incroyablement intéressantes qui pourraient être proposés à voir et à entendre !

    Un tel outil, un tel cadeau pourrait-il naître de vos énergies pour permettre aux nôtres d’émerger et de vous rejoindre ?

    Je ne saurais pas initier cela, mais je saurais faire plein de choses comme tant d’autres personnes pour y contribuer. Je sais réfléchir, partager, inventer, penser à autrui, aimer la vie et ma planète. Je sais rêver, apprendre, construire, mais aussi déconstruire ce qui me semble inadapté. J’ai su demander pardon à mes enfants et au travers d’eux à chaque enfant du Monde, pour l’avenir que nous leur imposons. Ils m’ont répondu que « je n’étais pas responsable de tout ceci ni de l’histoire de l’industrialisation ». Mais je me sens responsable de leur bonheur. Il est tellement triste de percevoir ce qui va advenir, si difficile de dire adieu à ces équilibres constitutifs sachant que nous sommes encore en capacité d’y remédier pour partie.

    Je suis prête, prête à retrousser mes manches et à travailler quinze heures par jour. A rencontrer des gens sérieux, volontaires, généreux, joyeux, lucides et efficaces. Et je pense que nous sommes des milliers à être prêt.e.s. C’est beaucoup des milliers déjà ! Nous ne savons tout simplement pas comment nous y prendre collectivement, face à une tâche si colossale qu’un esprit ne parvient pas même à se la représenter tant les résistances extérieures sont fortes. Pourtant tout est là à portée de main, l’intelligence, la pulsion de vie, l’envie d’amour, et quand j’y pense cela paraît si simple, si évident. Il nous faut commencer petit mais sans plus attendre, et pour tenir dans la durée ne pas regarder le but mais à chaque pas sa réussite.

    Pourrions-nous faire cela ensemble avec vous tous qui portez une visibilité publique ?

    Un grand merci quoi qu’il en soit pour tout ce que vous avez déjà fait dans ce sens et continuerez de faire.

    Gahilines

  208. Il y a maintenant presque 10 ans que je vous ai eu en professeur à la faculté d’histoire pour des cours d’épistémologie de la physique et vous m’avez marquez à vie! Cours supers intéressant avec des propos et termes abordables à tous et des débats constants avec une véritable liberté d’expression. Et surtout de toute ma scolarité vous êtes le seul professeur qui m’ait appris à réfléchir par moi-même, à remettre en questions des “théories dominantes” et depuis j’ai renforcé cela après un bref passage dans l’éducation nationale en tant que professeur “formateur sélectionneur national” des écoles, que j’ai bien vite quitté ….

    Je viens de voir votre vidéo de Liège. Certes je n’ai rien appris car je le sais déjà et pense tout comme vous mais je vous remercie de tout coeur et vous apporte tout mon soutien dans votre combat car moi je tente encore de transmettre le message et de bouger les gens pour changer mais je suis désespérée ; ils me rendent malades, ils ne pensent qu’à leur argent, leur confort, certains me défendent la consommation et le capitalisme (même quand on leur parle de la survie de leur propres enfants) je n’ai que moquerie, gens indifférents et qui ne pensent qu’à l’argent ou alors on me qualifie de trop sensible, trop faible, il faut que je me renforce, que j’arrête d’être anti-conformiste, rebelle… et même parfois on me dit d’arrêter de réfléchir! Plus grand monde n’a de valeurs – à part “pognon consommation” et quand on en a on s’en prend pleins la g…. a des arguments scientifiques on m’oppose des clichées, des phrases toutes faites, que la “vérité” est dure à faire passer! ( n’est-ce pas Galilée?!^^)
    Je pensais que l’humain avait quand même un peu de dignité, qu’il voulait s’améliorer, comprendre, rechercher la vérité, et vivre. Du haut de mes 29 ans, je trouve l’humain très médiocre, il n’apprends rien, dans la destruction en permanence. J’ai étudié l’histoire pour voire un renouvellement de causes-effets identiques. Aujourd’hui “amoureuse” de la nature, de mon chien et chat, je me bats surtout pour sauver cette beauté là.
    Il ne me reste plus qu’à passer au 0 déchet total et à me déconnecter d’internet et je crois que je serai ermite! Et heureuse et libre comme Mandela au fond de sa cellule, car le bonheur est en nous et non dans les “choses” , “le faire” mais dans l’être!

    Vous parlez de 7 effets de la 5 G mais vous oubliez nos pauvres abeilles tuées par les ondes qui sans elles, plus de pollinisation, plus de nourriture et cela aussi c’est tout proche….

    Vous comparez souvent dans vos vidéos les politiciens ou autres “de garnements en cour de récréation”…. En ayant travaillé dans les écoles je vous prierais quand même de respecter les enfants, ils sont beaucoup plus honnêtes, courageux, respectueux, soucieux et à l’écoute de leur planète et de leurs “frères”que les adultes hypocrites et lâches ! Je me rappelle avoir fait 30 min de cours sur “les dégâts de l’homme sur la planète” à mes 30 CM1 qui, 2 jours après lors d’une sortie voile m’ont fait l’agréable surprise de me ramasser toute la journée en secret les déchets trouvés dans la mer pour qu’on puisse les jeter à la fin dans une poubelle à terre. Certains adultes refusent de ramasser déjà leur propres déchets mais alors ceux des autres? Jamais! Puis certains sont venus à l’école à pied (et non plus déposés en voiture par leurs parents – qui eux s’ils pouvaient viendraient se garer dans la classe pour ne pas marcher 15 pas….). Quelques jours après des parents sont venus me déclarer que quand même j’avais fait peur aux enfants avec ces “histoires” – ce à quoi je leur ai répondu c’est ma génération et la leur qui pourront sauver ce qu’il reste à sauver…s’il y a à sauver encore dans quelques années. Et oui la vérité fait peur, on préfère foncer dans le mur en fermant les yeux que de se remettre en question et changer, car ils m’ont répondu ce n’est pas nous qui polluons mais les entreprises alors les écolos extrêmes faut arrêter les délires! L’autre? Toujours l’autre “un système qui n’existe pas” mais un système qui est composé de chacun de nous en fait!

    Bonne continuation à vous, beaucoup de force et de courage.
    Vous êtes admirables et je vous retiens dans mon histoire réinventée; l’histoire positive des héros de l’humanité!

    1. Je suis tombée avec plaisir sur votre commentaire et je suis ravie, vraiment, qu’il y ait des jeunes comme vous, comme nous. J’ai 29 ans également, mêmes valeurs, mêmes convictions, même combat autour de moi chaque jour mais sujette uniquement à moqueries ou à des incompréhensions. Je m’isole de plus en plus car je ne supporte plus la société d’aujourd’hui, superficielle et médiocre comme vous l’énoncez. Mais, il ne faut pas pour autant qu’on perde nos valeurs et notre espoir ! Dans notre petit, on peut changer les choses, ça part de là et surtout, ces valeurs finiront un jour ou l’autre par toucher quelqu’un autour de nous, comme ce soir votre commentaire l’a fait sur moi. Il ne faut pas avoir peur de parler, au contraire il faudrait plutôt avoir peur du silence; peu importe l’inconfort que l’on crée chez les autres. Alors on continue comme cela, au final on est peut être pas si seuls que ça. Cordialement, Vittoria

  209. bonjour je suis un vieux con né en 1936
    j’ai reçu une révélation le 9/4/67 le soir couché, je méditais couché en essayant de comprendre profondément les deux mots clés de la vie “existence et essence” quand soudain je perçus une image mentale d’un être vivant, la NATURE VIVANTE, en étant totalement transformé de l’intérieur; j’étais un surhomme d’une joie transcendantale, mystique prodigieuse, en extase, mais sans aucune compréhension intellectuelle… j’ai cherché à comprendre; j’y réussis, grâce au tchan et à l’orthologique; j’écrivis deux livres parus chez Trédaniel”les 4 visages du réel”, puis “l’homme nouveau ou la mort” qui enthousiasma bien des gens mais la plupart sont morts, j’essais actullement de trouver un éditeur pour un nouveau manuscrit “nous sommes à l’aube d ‘une ère merveilleuse!”
    à bientôt
    bpsg
    je ne vous connais pas, je vous découvre et suis émerveillé

  210. Bonjour,
    Pourriez-vous svp doubler (ou remplacer ?) vos publications FBK sur Diaspora (https://framasphere.org)?
    en espérant que vos lecteurs/auditeurs vous suivent sur “…la voie libre”.
    Un tout petit pas de plus ? 😉
    Merci de votre attention.

  211. bonjour Mr Barrau, naturellement j’aurai écrit Aurélien mais la politesse conditionnée qui est la mienne dit Monsieur. je me nomme Julien Degueret(03/11/85) Je tiens à vous faire lire quelques textes poétiques nés de mes humbles tripes. je m’insurge depuis mes dix ans face à ce suicide collectif et me sentais bien seul avant de vous entendre; ce recueil date de 2000 à la base et se nomme :”en direct des tripes”. Cela ne changera sans doute rien au nihilisme ambiant mais il faut que je vous le fasse lire.Avec mon immense respect. Juju

  212. Bonjour Monsieur Barrau, je vous ai envoyé un message personnel sur une proposition d’application concrète de la relativité restreinte d’Einstein sur la messagerie de Futura.
    Merci de le consulter pour émettre un avis.
    Patrice Roubi

  213. Bonjour. J’apprécie énormément votre discours sur l’état de la biosphère. Cependant, j’ai quelques soucis avec la définition de biomasse. J’ai cherché, et ce que j’ai trouvé oriente la définition vers l’énergie, énergie renouvelable de biomasse. Je me doute que ce n’est pas de cela qu’il s’agit quand vous parler d’une diminution de 60 % au cours des dix dernières années. Je crois plutôt que par biomasse, vous entendez ensemble du vivant. Pourriez-vous peut-être détailler, svp ? Aussi, quand la biomasse diminue, qu’est-ce qui augmente en corrolaire ? L’ensemble du minéral ? La roche, les espaces bétonnés et (ou) goudronnés ? Merci pour votre réponse. Amicalement, Martin.

  214. Bonjour,
    Editrice de livres-objets de photographie contemporaine, comment vous contacter pour vous proposer d’accompagner certaines images? Merci à vous. Evelyne / la fabrique du signe

  215. Bonjour,

    Je visionnais votre vidéo “Qu’est-ce que le Big Bang” avec mon fils Jules de 7 ans et il lui est venu une réflexion qui m’a interpellé et que je vous livre :

    “Si le temps et l’espace sont pareils, ça veut dire que je peux voler !”

    C’était formidable de spontaneité et j’ai trouvé ça, ma foi, très intéressant….

    Bonne continuation et merci pour vos allocutions.

    Hugo B.

    1. Bonjour Aurélien,

      Je souhaiterai vous partager mes travaux développant une théorie nomnée ” L’Arbologie – Théorie des Masses” permettant de comprendre et schématiser le comportement des masses en relation avec l’énergie et l’espace-temps à toutes les échelles de matière connues. (12 pages illustrées) PS : elle explique l’intérêt du trou noir car il s’agit de matière tout simplement.

      Si cela vous intéresse merci de me contacter à cette adresse : barberolleaurelien@gmail.com

      Merci d’avance pour votre attention.

  216. Bonjour Cher Frère Aurélien Barrau,

    J’espère tout d’abord que vous et vos proches vous portez tous très bien ainsi que la Famille Humaine et la Famille du Vivant.
    Je vous écris ce message pour vous quémander votre soutien pour un projet qu’est la JIVEP (Journée Internationale du Vivre-Ensemble en Paix) voté le 8 décembre 2017 à l’Onu à l’unanimité.
    https://fr.unesco.org/commemorations/livinginpeaceday

    Pourriez s’il vous plait me contacter au 0677138652 (en m’envoyant un sms d’abord) et par mail aussi si vous le souhaitez gerkan2003@yahoo.fr.

    Ce projet mets en avant le vivre ensemble en paix entre la Famille Humaine, la Famille Animal, la Famille Végétal et la Famille Minéral.

    S’il vous plaît aider nous en nous aidant à ce que ce projet touche les Coeurs de tout les êtres humains.

    Je suis comme le colibri, je fais ma part (un Rien c’est Tout)

    Avec Tout Mon Amour

    Votre Frère en Humanité

    Erkan Gedik

  217. Bonjour,
    Les spécialistes disent que les hommes parviendront jusqu’ à la planète Mars en 6 mois. 6 mois pour nous ici sur la planète Terre . Si l’on tient compte de la relativité générale sur laquelle je me suis récemment documentée, si l’on tient compte de la vie du temps dans l’espace, le voyage des cosmonautes durerait moins?
    Je sais que je n’aurai pas de réponse, il ‘y a que des questions. La question sera peut-être posée dans les medias. Merci quand même.

  218. Bonsoir,
    J’ai écouté une intervention que vous avez fait en Belgique. Je viens de suivre l’émission La grande librairie sur France5 ce soir.
    J’apprécie toujours votre enthousiasme à décrire ce qui va nous tomber sur la tête ! J’y trouve une certaine résonance avec ce que je pense. Personnellement, je décris le monde que je voie ou que j’entends et ses énormes aberrations à travers des poèmes que je mets en ligne sur mon blog. Si vous en avez le temps et si vous parvenez jusqu’à mon message au milieu de tous ceux que vous allez recevoir, je serais heureux d’avoir votre avis sur ces poèmes et peut être commencer un échange d’idées.
    Bien cordialement.
    en enlevant /blog vous pourrez savoir qui je suis, ce qu’a été ma carrière.

  219. Bonjour,
    Je suis en première et je suis passionnée d’astrophysique c’est pourquoi j’envisage d’en faire mon métier. Mais une grande question m’arrête ” est-ce que je vais être obligée de passer une grande partie de mon temps devant un ordinateur ?” car rester assise en intérieur ce n’est pas dans ma nature et encore moins devant un ordinateur..
    Pourriez-vous me conseille ? Connaissez-vous peut-être un métier dans le recherche en astrophysique où je pourrais travailler sans trop d’ordinateurs ….?

  220. Aurélien,
    Grand fan de vos interventions, tant scientifiques que … autres sur youtube, j’ai enfin trouvé quelque chose à redire sur vous (c’est de l’humour et un compliment de ma part).
    Vous dites en substance que vous ne souhaitez pas cette sorte de starification sur vous de vos engagements sur des sujets primordiaux pour la sauvegarde de notre espèce.
    Comme pour vous je crois, ma formation scientifique m’a convaincue du doute et de l’humilité comme vecteur de vie et d’évolution. Je ne saurais contredire cela mais comme vous le savez, face à nous le réel s’impose comme d’une complexité si vaste qu’elle exige de nous un regard plus global, plus systémique. Puis nous pouvons redevenir un simple acteur parmi des milliards. « Soyons sérieux » comme vous le dites si justement.
    Notre fonctionnement mental évolutif demande d’éviter le piège du héros en nous, ce leader infatué qui reste si stupidement en avant scène dans nos codes sociaux et politiques. Paradoxalement, nous avons besoin de héros intimes pour évoluer. Je fais le pari que vous et moi avons un certain Einstein dans notre bestiaire héroïque interne. Que serai-je / que seriez vous devenu sans ce héros intime, fut-il éloigné du personnage réel ?
    Nous avons besoin d’air, de respirer large, plus large que nous même. Notre mental se meut grâce à de telles sources d’inspiration. Ou bien ça ne marche pas. Nous sombrons sans lumière dans le découragement et l’impuissance.
    Aurélien, oubliez vous donc que vous êtes fait de poussières d’étoiles ?
    Soyez sérieux à votre tour en acceptant que vos poussières puissent être des étoiles pour d’autres.
    Acceptez d’être cette matière douée de son énergie naturelle, cette matière si intriquée que sans elle, peu de choses seraient compréhensibles / auraient de sens.
    Vous avez besoin de l’espèce humaine et vous portez la responsabilité d’accepter que l’espèce humaine (et peut être pas que !) ait besoin de vous … spécifiquement. Au diable les leaders, certes, mais plus que bienvenue aux inspirateurs, énergies du monde humain.

  221. Aurélien,
    Je ne saurais pas par où commencer et je vais sûrement me ridiculiser. Mais merci. Merci de dépolitiser ce qui est de l’ordre du fait scientifique de part vos propos cartésiens. Merci d’exprimer de façon structurée ce que tant d’autres n’arrivent pas à mettre en mots.
    Et enfin, merci de réussir à introduire dans tout cela de la poésie et de la littérature. Vous me faites espérer que des héros dignes de la Grèce antique puissent de nouveau influencer notre société. Surtout ne changez rien! Quel plaisir de vous écouter!

  222. Bonjour,
    Pourriez-vous arrêter de dire que la forêt amazonienne est le poumon de la planète ? Ce n’est pas vrai. Elle a un bilan carbone nul… Elle est certes importante pour sa biodiversité , le climat mondial et avant tout brésilien, mais pas pour son apport en O2.
    Sinon, je vous remercie pour le reste de vos interventions.
    Bien à vous,
    Stanislas

  223. Bonjour,
    j’ai découvert récemment votre travail, vos paroles franches et claires. D’exister, merci.

    à la veille de l’envoyer à l’impression, j’ai rajouté votre nom en note de bas de page au livre que j’ai commis pendant le confinement et que j’ai (auto) édité en 500 exemplaires.

    J’aimerais vous l’offrir.
    Merci de me signaler une adresse postale où le recevoir, il s’appelle “Poncifs et Postillons (du confinement)”.

    Bien à vous et au reste,
    Marie.

  224. Bonsoir Aurelien
    La planète chauffe, la Sibérie brûle, et “ils” veulent recommencer comme avant ! Crime Bref vous criez très bien tt cela … dans le désert !
    Question svp Vous ne croyez pas au miracle
    technologique salvateur Pas même au moteur électrique à hydrogène ? Il fait pourtant des progrès en matière de production moins carbonée et de stockage plus doux. Aucun espoir, nos petits enfants n’auront plus de planète vivable ?
    Continuez à crier svp Cordialement

  225. Bonjour Aurélien. C’est la première fois que j’ose vous poser une question même si le succès légitime dont vous faites l’objet me fait penser que la chance d’avoir une réponse est ténue, surtout que je ne ressemble pas du tout à Jennifer Lawrence… et ne dispose donc pas de beaucoup d’atout pour attirer votre attention :-). Je ne sais pas si vous avez de temps en temps la gentillesse de discuter en petit comité avec des passionnés de science comme moi, mais si l’occasion existait, je m’y jetterais volontiers.
    J’ai regardé avec plaisir vos 11 vidéos de vulgarisation à la faculté de Grenoble et lu “De la vérité dans les sciences”. Je suis impressionné par la clarté, la pédagogie, et la pertinence de vos propos. Finalement, rien ne vaut l’association de la science et de la philosophie.
    Récemment, je me suis intéressé à l’intrication quantique et je me demandais si ce phénomène est réellement extraordinaire ou pas. N’étant pas expert dans les tenseurs, j’ai juste fais une petite expérience de pensée : Si on coupe un objet non quantique en 2, de manière à ce qu’ils partagent des “conditions initiales corrélés”, alors la mesure d’une propriété de l’un donnera automatiquement celle de l’autre. Par exemple si je lance 2 roues superposées au départ de même taille en sens opposés, et que je mesure à m’instant T la position d’un de ces rayons, alors je connaîtrais au même moment la position du rayon correspondant de l’autre roue. Je suppose que cet exemple est naïf et en rien analogue à l’intrication, mais c’est une manière pour moi de vous demander en quoi elle est si étrange, car je ne le vois pas de prime abord… Je m’appelle Frédéric et mon email est fdalbron@hotmail.com.

  226. Tout d’abord, je souhaitais vous remercier profondément pour la richesse, la finesse et la pertinence de vos interventions au travers de vos nombreuses apparitions. Elles m’ont permis de réaliser, d’avoir ce fameux déclique vis-à-vis de notre société et de l’état de la planète actuelle. J’ai quelque chose à vous transmettre. Étant très anxieux, et ayant des lacunes en français mes mots peuvent être parfois maladroit et manquer de pertinence alors je vais essayer d’aller droit au but.

    Il, y a-t-il un avenir politique pour Aurélien Barrau ? Malgré tout ce que vous dites, que vous n’êtes pas forcément le plus qualifié, je sais pertinemment que vous saurez faire changer les choses. Votre franc-parler, votre qualité oratoire peut nous faire avancer dans la bonne direction. Et selon moi vous êtes peut-être bien le seul ayant cette capacité à faire « changer les choses ». Vous méritez plus d’expositions afin d’impacter plus de personne, et j’espère de tout cœur que cela arrivera.

    Une énième fois, merci pour absolument tout ce que vous faites-vous m’inspirez énormément et m’aider à passer au travers de cette profonde angoisse qu’est la situation actuelle de notre planète.

  227. ‌Bonjour Aurélien,
    n’étant pas sur Facebook ni même sur un autre réseau social, je me permets d’utiliser cette adresse mail que j’ai trouvé sur internet.
    En fait je suis en accord avec la quasi totalité des combats écologiques et sociaux que tu mènes. En revanche je viens de lire ton texte concernant le port du masque contre le coronavirus et bien que toute ta liste d’arguments soit compréhensible et juste, je n’y adhère pas vraiment. Non seulement car j’y vois plusieurs aspects anti-social et anti-écologiques : production de déchets jetables, coupure sociale, prise d’habitude et adaptation à vivre dans un monde pollué, etc. probablement car je ne maîtrise pas tous les problèmes sociaux et environnementaux qui découlent de la production, de la vente et du recyclage des masques.
    Mais aussi et surtout car ton texte se base sur le principe que le virus est toujours aussi virulent et meurtrier, voir même beaucoup plus qu’avant puisqu’au mois de mars, avril et mai le port du masque n’était pas obligatoire (j’ai peut-être raté une vidéo où tu te battais pour le port du masque à cette époque ?!). Pour ma part, je ne suis pas virologue, c’est pourquoi j’écoute le professeur Raoult et d’autres éminents scientifiques du domaine médical, pas les médias. Je pense donc que le virus n’est plus virulent, il essaie de survivre en attendant la saison prochaine. C’est peut être d’ailleurs le meilleur moment pour s’auto-immuniser à son contact. Malheureusement certains comme toi pousse les gens en bonne santé à éviter le virus, alors qu’il fait maintenant parti de notre environnement et que s’il continue à vivre, on le rencontrera de tout façon tôt ou tard. Moi je préfère le rencontrer au bon moment, lorsqu’il est moins virulent et que je suis en bonne santé.

    Si tu as des contre arguments à avancer à mes propos, n’hésites pas !?

    Plusieurs éléments supplémentaires qui permettent d’élargir sa vision et son point de vue sur le coronavirus aujourd’hui :

    – de nombreuses personnes détectées car plus de test
    – de moins en moins d’hospitalisation et la plus grande partie des personnes n’ont même pas de symptômes.
    – un virus ne fait jamais de deuxième vague (encore un fake des médias) ou alors ce serait nouveau
    – et enfin il semblerait (à vérifier) que le test de dépistage du coronavirus détecte même quand le virus est mort, et dans ce cas là ce serait encore une tout autre histoire.

    Voilà, je m’arrête là, peut-être que ce que tout ce que je pense est faux, c’est pourquoi j’aimerai avoir ton avis.

    Dans l’espoir de recevoir une réponse.

    Bien cordialement.

    Florent BOITTIN

  228. Bonjour monsieur Barrau,
    Je ne connais rien à la physique – et encore moins à l’astrophysique – et je le regrette en vous écoutant. Votre façon d’expliquer est limpide et votre façon d’écouter l’interlocuteur force le respect (en tout cas le mien). J’ai acheté votre dernier livre et je m’applique à le lire attentivement, mais l’une de vos assertions m’étonne beaucoup car je ne vois pas sur quoi elle repose : “la population mondiale devrait être stabilisée à l’horizon 2050”. En 2050 je serai morte (je suis BEAUCOUP plus âgée que vous), je ne verrai donc éventuellement pas ça, mais qu’est-ce qui vous le fait affirmer ?
    Merci (si d’aventure vous me répondez) et merci de toute façon !

  229. Lu mails en diagonale.Retenu : qui suis-je ?Tu es toi et c’est déja pas mal.Vouloir savoir peut etre douloureux , mais le résultat peut etre délectable .D’abord homo sapiens sapiens ,animal humain.Identification obligatoire ,papa maman .5 pour cent des enfants de notre belle civilisation ont une enfance harmonieuse.Résultat :autodestruction.Menteur : cours tout public ;je n’y comprends rien .Dans quoi sommes nous ? Bon sang , tous ces mails ! pas possible répondre , hein ? Je voudrais parler des 200 signatures:ca sert à quoi ? Une seule solution pour MA foret amazonienne :l’acheter.200 personnes pleines de fric ,c’est possible .Ca signifie 200 mariages blancs et puis classement au patrimoine de l’humanité , et alors c’est quand meme un besoin de protection contre les coupeurs et ca , c’est du risque , mais ca mérite !et il y a tant d’autres causes…
    Bonne route .

  230. Monsieur,
    je en suis pas formé en sciences amis j’essaie de suivre l’évolution des sciences physiques et huitaines pour mieux me situer dans l’évolution (espace et temps ) notre place dans l’univers que nous habitons et qui nous habite ( c’est l’un dans l’autre et réciproquement !…) Je regarde beaucoup vos vidéos et celles de E Klein et plus récemment P Guillemant…tout cela me bouleverse intellectuellement et émotionnellement ! Cà déménage, c’est du lourd, dirai-je et on est sens dessus dessous. Voilà que la physique avancée nous parle de conscience, de causalité inversée, de co existence du présent passé futur !… 0 l’évidence ces nouvelle s représentations du réel ne sont pas entrées encore, 100 après Einstein et la physique quantique, dans la culture et le champ mental de la plupart des hommes…il y a un grand écart entre ces approches qui me semblent aller vers une rencontre de type “science et conscience ” (qui me rappelle le colloque de Cordoue éponyme des années 80 ? …)qui ne peut pas ne pas bouleverser le monde humain, çà tombe bien nous sommes en pleine crise de croissance et dans un grand vide métaphysique, vide de projet et espoir inconscient le plus souvent de renaissance … Xavier Sallantin ( connaissez vous ?) que j’ai eu l’occasion de rencontrer dans le s Pyrénées-Fondation Béna) avait ue cette formule : “le monde n’est pas malade il enfante !” et c’est douloureux parfois !
    Donc je vous encourage à continuer de nous apporter vos éclairages lumineux parfois un peu difficiles à suivre… sur une autre façon de voir et interpréter ce monde et en particulier notre planète qui réclame des soins et de l’amour de notre part.
    Je veux en profiter aussi pour vous faire part d’une rencontre indirecte (un ami commun) que j’ai faite dans les années 90 avec Marcel Macaire auteur d’un thèse dont j’aimerais savoir si elle a eu un écho et une suite chez tel ou tel de vos collègues, depuis son décès dans ces années 90 :(Thèse univ Val de Marne )
    “Théorie relativiste de la structure des systèmes gravitationnels à symétrie axiale”
    Il est aussi l’auteur d’un petit traité ” l’univers de la relativité”. ou il apporte semble t-il un complément à la théorie de relativité générale d’Einstein et esquisse une voie de rapprochement possible entre PQ et RG ?
    Je serais heureux d’en savoir plus sur le sujet si vous le pouvez ?
    Merci
    Albert M. Brest

  231. Bonjour Mr Barrau.
    J ai une question qui n a sans doute pas grand chose a voir avec la cosmologie,mais j aimerai votre avis.
    Concernant la vie apres la mort,Einstein “aurait dit” qu il croyait a la vie apres la mort car la vie c est de l energie et que m energie est infini.
    Compte tenu qu il existe des tas d ondes et que notre vision n en voit qu une partie,serait il possible qu apres la mort corporel,l esprit,qui est energie,se transforme en une onde que nous ne pouvons voir.
    J espere que j ai ete clair.
    Merci de votre reponse

  232. Bonjour aurélien , vos mots votre lucidité et votre humanisme me plait , vous étes pour moi la personne qui doit passer au oscar pour un prix nobel de vos vérité réelle et lucide et tellement bien parlé avec notre langue si riche en vocabulaire , moi je suis une simple jeune femme de 41 ANS jai pas fais de grande études etant donnée que ce qui m’intriguée réellement c’etais apprendre le comportement humain et vadrouillé , trainée a gauche a droite , comme on dit vulgairement et ce mot me déplait on me nommé la galérienne , mais étant tétu et toujours fait ce qui me plaisait pourtant montrer du doigt comme étant décalé farfelu voir folle , a ce jour je suis diagnostiqué bordeline mais je pense que je suis plutot haut potentielle emotionnelle et donc pas dans les normes on va dire ça 🙂 je me vexe pas a cela , ou je suis vexé c’est que on ma toujours contredit sur mes idées du partage des richesses , de prendre soins des végétaux des animaux de l’eau bref de ce que notre si belle planéte nous offre , on a tout , mais jai honte detre une civilisée car pour moi les gens vrai et dans la verité sont les tribus en dehors de notre mode de vie de couillons qui ce croit supperieurs a intel et intel ce battent des bout de terre , les debats politicos tournent en rond c’est comme le 6 ET LE 9 UN VOIS 6 et lautre de lautre coté vois un 9 et c’est la badaboom ping pong verbal qui naboutie a rien quelle bande de gros imbécile !!!! merci aurelien de nous ouvrir sur le futur meme si c’est glauques , nous allons payer les pots cassés des pourritures qui nous auront tournée la tete , les dictateurs qui voulais ce prendre pour dieu sur terre et avoir le pouvoir sur autruis !! NON MAIS ALLO D OU ON DOIT NOUS DICTER LA VIE NOUS METTRE AUTANT DE REGLE NON LOGIQUE ET Qui crée des frustration !! moi jaime les interdits mais dans le respects de chaque étre , jai des valeur surs !! et j’emmerde les cons qui m’uaront jugé , aujourdhui je leurs dit je suis une zébré simplement du con , pour ça tu me capte pas , on est pas cablé pareil c’est tout et puis voila jai vidé ma colére !!! Aurélien si vous avez un moment pour me repondre un petit rikiki message 🙂 j’en serai ravi , je vais pas dire que je suis une fan ho pis si je le dit jai bien cliqué sur abaonnée et mis la cloche sur youtube de toutes vos videos , et la ce soir je tombe sur votre blog 🙂 je vous remercie encore et encore ! hugs a tout les humains bientot c’est la fin !!! bougeons nous , plantons des arbres 1 EURO = 1 ARBRE PLANté faite cette bonne actions ceux qui me lisent svp , il nous faut du vert , il faut tous faire des efforts considerables meme si le compte a commencé depuis bien longtemps 🙁 c’est triste je pleure souvent !! soyer ouvert d esprit et tolerant aux autres , les idées differentes peuvent apprendre des nouvelle direction et basculé encore plus loin dans son cerveau car on nous aura ouvert une porte 🙂 les origines diverses sont belles , fuck au facho , fuck au tueurs d animaux , fuck a ceux qui jette par terre leurs dechets comme des gros porc !! je suis colere , aurelien calme ma colere stp juste un petit mot je serai youpi and love!!! enjoy les ami(e)s

  233. J’aurrai tellement aimé avoir un professeur comme vous , vous êtes si passionné c’est merveilleux merci de partager votre savoir.

    Hani.

  234. Bonjour,
    Je sais pertinemment que vous ne lirez jamais mon message mais tant pis, je tente !
    Avec beaucoup d’émotion, je vous écris, moi, adolescent sans particularité, pour vous féliciter. Même si c’est parfaitement inutile pour vous de recevoir les félicitations d’un simple ado de 15 ans.
    J’ai lu votre ouvrage “Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité” et cela a changé ma vie, radicalement. La lutte contre l’obscurantisme à l’égard du changement climatique est désormais ma seule raison de vivre. L’espoir, la lueur qui me pousse à aller de l’avant. Sans ça, je ne pourrais pas continuer.
    Je vous remercie, Aurélien Barrau, d’être mon modèle. J’aspire à devenir un climatologue de renommée pour lutter de front contre le réchauffement, et j’y consacrerais ma vie s’il le faut.
    Un grand bravo, de la part d’un ridicule adolescent, ridicule certes, mais passionné par vos exploits.

  235. Bonjour
    Je suis Conseiller pénitentiaire et c’est l’une des personnes que j’accompagne qui m’a parlé de vous : vous êtes une référence pour elle. Cette personne, qui fait par correspondance des études d’astrophysique, a appris en prison qu’elle était “surdouée” et a été testée : son QI est supérieur à 140.
    Depuis, elle est déboussolée : si elle comprend mieux son parcours scolaire et social chaotique, elle ne sait pas de quoi peut être fait son avenir. Elle est d’autant plus inquiète qu’elle sera libérée l’année prochaine après 7 ans d’enfermement. Je vous sollicite pour voir si vous accepteriez le principe d’une correspondance écrite, ce qui pourrait l’aider en terme d’estime de soi ?
    Je suis à votre disposition pour en parler plus avant.

    Bien cordialement

    XL

  236. Je vous écoute à Boomerang sur France Inter ce lundi matin de décembre. Toujours aussi passionnant et clair. Sensible et attentif. L’envie de vous découvrir poète dans votre livre Météorites alors que j’achève la lecture de L’amante immobile de M. Rouveure, roman également empreint d’intelligence et d’attentions pour le monde. Comme un écho…
    Merci de vos prises de paroles.

  237. Bonjour,

    Nous avons besoin de représentants comme vous, sensés et responsables.
    Comment vous soutenir politiquement ?

    P.S. : Ce n’est pas l’objet de ce blog. Je l’ai bien compris. Mais je n’ai pas trouvé d’autre moyen de vous contacter. Vous avez mon email si vous souhaitez me répondre en dehors de ce blog.

    Bien à vous,

    Nicolas

  238. Bonjour Aurélien,
    Je m’appelle JérôM Bird,
    J’ai crée la chaine Youtube Clé d’Encres-Unies (Vers l’Universel). Ces jours derniers j’ai réalisé une décryptage de votre conversation avec des élèves des Sciences PO, à leur invitation (postée sur votre chaine le 8 décembre 2020, si je me souviens).
    Je souhaiterais publier ce décryptage sur ma chaîne Youtube. Mais bien-sûr, avant publication je souhaiterais vous la soumettre pour vos remarques, commentaires et suggestions.
    Vous pouvez me répondre à mon adresse email personnelle.
    Et je vous enverrai la vidéo au format MP4. elle dure enviro 9 mn.

    Bien cordialement,
    “L’Imagination est la Mémoire du Futur”.
    Le meilleur est à venir.
    JérÔM

  239. …………………….

    Vous êtes si charmant , et vous avez une voix si douce et percutante à la fois , je ne me lasse pas de regarder vos vidéos car paradoxalement elle me rassure beaucoup car si réalistes et votre Univers si fascinant..
    …………………………

    Bien sûr même si je vous connais nullement j’avoue que j’ai un peu craqué ( …. vous êtes trop beau…)

  240. Bonjour,
    je suis élue sur une commune iséroise du pays voironnais et j’aimerai proposer une conférence/débat en vous invitant. Mon idée serait de partir de la conférence à l’UEF Lyon d’octobre dernier UNE EPOQUE FORMIDABLE et de mener un débat après l’avoir projetée. L’idée reste à préciser
    Voudriez-vous me contacter pour que nous en discutions ensemble si cela est envisageable de votre côté ?

    Je vous remercie par avance de l’intérêt que vous accorderez à ma demande.

  241. Bonjour Aurélien.
    Tout d’abord un grand merci pour vos conférences pédagogiques et très éclectiques qui évite les cloisonnements entre disciplines.
    Je suis moi-même enseignant et j’anime un atelier d’astronomie en lycée-collège depuis 40 ans. J’ai pratiqué la protection animalière durant un grand nombre d’année et je suis musicien. Vous comprendrez pourquoi vos interventions m’intéressent particulièrement car elles éclairent en grande partie mes propres passions et préoccupations et m’encourage à poursuivre dans mes investissements. Merci de continuer de partager à votre temps et vos connaissances pour tous.
    Amitiés. Patrick

  242. Bonjour Aurélien
    Un grand merci pour vos conférence toujours très pédagogiques et mettant en lumière les liens subtils entre la cosmologie, la poésie et la philosophie. J’enseigne moi-même l’astronomie pour des classes de lycée collège depuis plus 40 ans. J’ai fait longtemps de la protection animalière et je suis musicien ce qui vous permet de comprendre tout l’intérêt que je peux porter à vos interventions passionnantes et toujours très éclectiques. Avec l’espoir de pouvoir échanger un jour avec vous je vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année 2021.
    Amitiés
    Patrick patrick.dufosse@orange.fr

  243. Bonjour,
    J’admire depuis quelques temps votre parole sage et visionnaire sur notre avenir qui risque d’être peu folichon.
    Je me pencherais ici un peu plus sur vos paroles concernant la décroissance. En l’état, la décroissance n’est pas quelque chose d’envisageable car notre économie qui est basé sur la sur-consommation.
    J’attire votre attention sur une expérience gradeur nature (ou plutôt humaine) est en cours pour palier à ce problème.
    Cette expérience, c’est la monnaie-libre, sortie des travaux de Stéphane Laborde dans la “Théorie Relative de la Monnaie” (TRM – 2010) et existante depuis le 08 mars 2017.
    Cette économie, est la seule qui à l’heure actuelle peut supporter la décroissance car elle ne sera pas accompagné d’une perte de la masse monétaire.
    De plus cette monnaie est réplicable ou peut-être étendu partout dans le monde, ce qui créerait une égalité sur la planète et limitant l’intérêt de faire fabriquer à l’autre bout du monde ce qui pourrait l’être ici même.
    Je vous invite à me contacter pour vous indiquer les liens et outils utiles, ainsi que les personnes à contacter.
    francois.mesme@laposte.net

  244. Bonjour !
    De formation scientifique, je suis aujourd’hui ingénieur en informatique. Je n’ai pas du tout choisi la filière recherche. Cependant j’ai une théorie sur le Big Bang que j’aimerai éprouver. Vous êtes ma référence scientifique dans le domaine et je vous pose humblement cette question : Comment puis-je proposer cette étude, ce sujet de recherche ? Je n’ai pas moi même les capacités de l’éprouver mathématiquement. Ça aurait été plus simple de proposer le sujet lors d’un éventuel doctorat mais malheureusement ce n’est pas ce que j’ai choisi. Sauriez vous comment je peux m’y prendre ? Je vous remercie d’avoir eu l’amabilité de me lire et vous souhaite un bon reconfinement ! Marc. (PS: Malou t’embrasse.)

  245. Bonjour Aurélien, on ne sait jamais rencontré mais sache que je suis un adepte de la méthode Barrau, très engagé et très pédagogue. Même si je pense ne pas avoir l’honneur de te connaitre en tant que prof (malheureusement), j’aurais un petit service à te demander. Tu as certainement beaucoup mieux à faire, mais pour faire court, je vais reprendre mes études en septembre et je travaille sur ma lettre de motivation pour l’université. J’aurais aimé avoir ton avis, en te mettant dans la peau d’un doyen, sur cette lettre. Si tu as un peu de temps à me consacrer, j’en serais ravi!

  246. Bonjour Aurélien,
    Ancien chercheur physico-chimiste pour un grand groupe multinational français et militant depuis 40 ans dans des associations naturalistes, je viens d’écrire un livre qui partage de nombreuses thèses avec vous, en particulier je propose de renoncer à notre ontologie anthropocentrique. Cependant, j’ai le sentiment de diverger quelque peu avec vous sur le rôle de la démographie. Ce vieux tabou nous colle à la peau. Pourtant tous nos impacts sur la biodiversité, sur les milieux, sur le vivant sont essentiellement proportionnels à notre population (et à notre PIB par habitant, nos consommations individuelles). Je pense que les ordres de grandeur de nos pressions sont tels qu’espérer agir sur la seule variable consommation est un peu illusoire. Renoncer au primat de l’espèce humaine, accepter le caractère fini de la terre, induit, pour moi, la nécessité de renoncer au postulat d’une démographie incontrôlée.
    Je me ferai un plaisir de vous envoyer le livre “Démographie, l’impasse évolutive ” ou “Des clefs pour de nouvelles relations Homme-Nature”: un titre et son sous-titre pour une même philosophie. Il ne s’agit pas de convaincre à tout prix, mais d’apporter un autre éclairage. Si vous êtes intéressé, merci de me communiquer une adresse d’envoi. Très cordialement et au plaisir, pourquoi pas de dialoguer.
    Jean Michel Favrot

  247. Bonjour Aurélien,

    Merci pour vos lumières ! La relativité (R + G) est enfin accessible à mon esprit de lilliputien. L’humilité qui vous caractérise est une valeur fondamentale dans la Recherche.. et la Vie. L’ouverture sur la philosophie, la poésie et l’Art en général permet, il me semble, d’accéder à la pensée Arc-en-Ciel (nuancée).

    J’aimerais soulever la question de la croissance (et de ses implications, choix etc.). Selon H. Reeves, une certaine forme de croissance est nécessaire. Il serait peut-être intéressant de nous éclairer aussi sur la sémantique. de quoi parlons-nous dans ce domaine là ? Et effectivement, nous questionner sur le Sens en général de la Vie Humaine, de la notion de bonheur, etc. De notre rapport à nous-même, aux Autres et au monde. Je ne suis pas antispéciste (anti rien d’ailleurs, ça enferme), car il me semble que nous sommes un animal Responsable car conscient de certaines choses… En revanche, notre manque d’humilité nous a placé dans l’illusion d’être au dessus de la nature, alors que nous en faisons partie…

    Quant à la loi pour nous guider, elle est nécessaire tant que l’être humain ne s’est pas éveillé à la bienveillance, tant que l’ego, la réaction plutôt que l’Action, nous enferment… Il y a, il me semble, un vrai travail d’introspection à conduire, sur le plan individuel, et peut-être collectif ? Pour que le monde change… ne faudrait-il pas commencer par changer nous-mêmes ? C’est un peu ce que vous avez fait en arrêtant de prendre l’avion pour une demie-heure de conférence… Mais, c’est très exigeant… C’est plus facile de vouloir changer immédiatement l’extérieur de nous, ce qui nous dérange… Le conjoint, voisin, etc. qui font ceci ou cela, etc. C’est déjà difficile de vivre entre nous à une toute petite échelle, déjà, avec nous-même, accepter l’imperfection et l’erreur… Bref, humilité… C’est peut-être la ou une clé ?

    Voilà, des approches comme la votre sont essentielles aujourd’hui, comme à l’époque de Léonard…

    Bien cordialement,

    Franck

  248. Monsieur,

    C’est triste, il faut être antispéciste sinon, apparemment… censuré… décevant. Je confirme, je pense que c’est une erreur. Un animal responsable n’est pas un animal comme les autres. Il a justement des responsabilités. Vous êtes très intelligent mais vous vous enfermez apparemment dans une idéologie.. C’est de la pensée molle pour les esprits simplificateurs, et c’est un moyen de ne pas agir… une religion… Cela vire à la caricature et discrédite la cause du vivant. Tell est mon ressenti. Demain, nous ferons des procès aux animaux non humains ? Vu qu’ils sont nos égaux… Bref, pas de place pour la contradiction. Ici comme ailleurs… Triste monde…
    J’apprends des choses avec vous, dont mon intuition des trous noirs comme des portes (je suis neuneu, mais j’ai aussi eu cette intuition désolé), mais bon… je ne suis qu’un être inculte, juste intuitif… Parfois j’ai faux mais souvent, (hasard ?)… il m’arrive d’avoir les bonnes.
    Je reconnais votre degré d’intelligence supérieure et votre approche qui sort de votre discipline, hors cadre, multidisciplinaire à la Léonard de Vinci. Mais franchement, attention aux enfermements séduisants… Votre métier ne me parait pas compatible avec la politique, comme les artistes… C’est plutôt dans votre discipline qu’il faut éclairer le monde.
    Il me semble que ce sont des perditions émotionnelles, de la pensée gluante pour les esprits paresseux. Cela ne vous ressemble pas. Non pas d’être antispécisite, même si je désapprouve, mais de refuser la contradiction, même si je suis très inculte. Je suis concerné par l’état du monde depuis l’adolescence, à 14 ans j’ai parlé devant tout mon collège, parents compris. Aujourd’hui, je suis trop timide, et conscient de mon ignorance. L’audace n’est plus à la hauteur. Autre intuition : le réel non perçu par les capacités humaines.
    Triste tout ça, je me sens très seul… et ce monde semble basculer, je vais me créer un univers parallèle imaginaire pour le supporter… en espérant y trouver des amis. Je n’admire personne et je n’ai pas besoin de l’approbation du monde entier, voire, de personne… Ou rassurez-moi, ce n’est pas pour ça que vous m’avez censuré ?… Je suis trop simplet peut-être…
    autre intuition : leurrer la SarsCov2 (j’ai aussi eu cette intuition et je suis cette étude depuis mars, premières infos en avril… Projet 9 Curie, évidement, je ne suis pas son origine, d’autres y ont pensé, comme pour les autres idées, sauf celle de supprimer les mots de passe, déposée et qui a servi de base à d’autres pensées plus en avant…), etc. Explication : Sun Tzu : “tromper l’ennemi”, Article VIII Des neuf changements + ma spécialité en informatique + la pensée libre… J’espère que ça aboutira, l’intuition n’est pas compétence… Je vous en parle, car je serai censuré… sinon, supprimer cette dernière référence du commentaire. Questionner la Vérité, là, je vous retrouve… Et décroissance : idem, de quoi parle-t-on ? Ce monde a été fondé, il me semble, sur la Peur… Il faut un monde sur la Confiance, enfin, je le ressens comme ça. Bref, je sais que je ne sais rien, principalement… Trop bête pour figurer ici, ceci est donc un message personnel. Inutile de publier. Nous devons valoriser l’ensemble du vivant, et assurer une place digne pour tous les êtres vivants (animaux humains ou non, végétaux, etc.). Nous avons perturbé tout le système Terre, mais nous en faisons partie, nus sommes dans la nature, pas au-dessus, mais Responsables…. Je suis spéciste, car Responsable, enfin pas anti… je ne suis ni rien en fait ni anti rien, ça enferme il me semble. Il nous incombe de sauver ce monde que nous avons dévasté, à nous… Lien vers quelques une des mes bafouilles. Je peux aussi me tromper… c’est peut-être juste en cours de validation… Car, en effet, j’avoue que je ne comprendrais pas trop, vu votre ouverture d’esprit… Qui permet la pensée en arborescence… comme : Humilité, discernement et courage :(Héraclès).
    Bref, ne pas publier mon torchon, c’est personnel, attention à la politique qui peut enfermer dans l’émotionnel et la pensée binaire… Vérité… Il faut Douter.. et douter du doute ; Edgar Morin. Je me trompe peut-être… Mais je commence à prendre en compte mes intuitions, tout en doutant…

    Cordialement,
    Franck M.
    (oui, vous allez pouvoir bloquer ma deuxième adresse, vous avez mon deuxième prénom, c’est fort triste, on est dans le même camp, enfin pas très loin…) IP bloquée.. pfff… Je suis juste un type banal… mais ce refus de la pensée contradictoire est effrayant.

  249. Bonjour Monsieur Barrau,

    Je m’appelle Yohan Moreau et je suis élève en seconde.
    Plus tard je voudrais devenir astrophysicien. Je prends donc contact avec vous pour en savoir plus sur le quotidien d’un astrophysicien et être sûr que ce métier me convienne.
    Merci d’avoir lu ce message,
    En espérant une réponse.

  250. Bonjour Monsieur Barrau,
    Je suis d’accord avec votre vision de notre présent et de notre avenir. Et d’accord aussi pour dire que la solution ne nous appartient pas totalement.
    Je voulais partager une enquête : “La fabrique de l’ignorance”, récemment diffusée sur Arte, où il est question de la science pervertie par l’industrie.
    En retardant le savoir scientifique dans le cadre des questions de survie qui nous préoccupent, c’est un problème supplémentaire à surmonter.
    https://www.youtube.com/watch?v=6IGVqsnxCE0
    Mon idée est d’alimenter la réflexion de chacun d’entre nous, et qu’elle puisse à son tour alimenter une réflexion commune.
    Merci à vous

  251. Salut Aurélien,
    J’aimerais me joindre à vous comme porte-parole ici, au Québec.
    Écologiste et Biologiste de formation, j’ai beaucoup de charisme et d’idées pour transmettre des messages simple et clair à la masse afin de faire changer les choses.
    Je pense sincèrement consacrer le reste de mon existence à promouvoir une « tentative mondiale de la dernière chance » de faire persister l’incroyable et fantastique humanité.
    J’aimerais me joindre à vous comme « référence » dans les messages véhiculés…

    Avez-vous un intérêt à joindre des partenaires dans la diffusion et les communications à la masse?

    Si oui, faites-moi signe, ce serait un honneur et rempli de possibilités.

    Au plaisir!

  252. Bonjour monsieur Barrau.

    J’ignore comment vous contacter et vous apporter mon soutien dans l’épreuve que vous affrontez.
    Alors je le fais ici.

    Vous m’avez apporter une lumière sur ma vision de l’univers, moi pauvre enfant oublié du milieu scolaire, j’ai put par votre générosité et votre pédagogie en apprendre tellement sur l’univers et sur la manière de le concevoir.
    Vous m’avez apporter une force de Foi qui dépasse la croyance des mythes, vous avez mit sur un pavé solide sur le chemin de moi-même. Pour répondre à cette question : Qui suis je?

    Il n’y a pas grand choses à dire face au drame qui est le vôtre.
    Tout cela à un sens, une épreuve qui est d’autant plus dure lorsque je conçois le chemin qui est le votre.

    Sur ce chemin que vous m’avez fais prendre, il y a cette évidence qui a percuté mon chemin, la vie nous amène des événements que nous pouvons surmonter et transcender, pour découvrir la voix de notre épanouissement.

    Vous qui savez lire dans l’univers vous trouverez cette voix.
    J’ai confiance en vous.

    Aurélien, recevez toute ma compassion et ma gratitude.

  253. Bonjour Aurélien, désolé de passer par ce blog, je ne sais comment faire autrement et je ne peux rester sans rien dire, voire sans rien faire.
    Touché par ta situation nouvelle et brutale, je ne peux que me demander comment tu reçois ça. J’ai été ton élève il y a 19 ans. Depuis tout ce temps d’accord, de toute évidence, et “admiratif” avec tes idées, ta justesse et tes ambitions, me sentant proche, presque “ami” sans pour autant que tu ne saches qui je suis. J’ai perdu l’être chère de cette même manière, brutale et aléatoire, voire injuste il y a maintenant 14 ans.
    Il y a peu de temps, un très cher ami d’enfance m’appelle pour m’annoncer qu’il a eu un accident il y a quelques jours, grave mais “tout va bien” comparé à ce qui aurait pu se passer, de son côté. Dans ses détails je comprends qui était en face et je ne peux m’empêcher d’être profondément touché de tous côtés, comme un événement “nœud” dont beaucoup de ficelles me sont reliées… J’aimerais pouvoir être un soutien, un proche. Il n’y a pas de mots pour cette épreuve (enfin si, ok, il y en a plein), mais la métamorphose amorcée en toi m’interroge, me travaille.
    Qui suis je finalement ?… un lointain proche ami inconnu ptêtre ! en tout cas, j’insiste, je suis très touché et t’assures mon soutien et ma confiance, aussi futile que cela puisse être, j’y tiens.
    Romain, ouvert à être en contact réel.

  254. Bonjour Aurélien,
    Je suis Ok avec quasiment tout ce que vous dites sauf que c’est bien notre science en général qui nous a emmenée sur le chemin du réchauffement climatique…
    De + après avoir pollué notre planète Terre nous polluons avec la conquête de l’espace; l’espace, toujours avec cette même science et nouvelle technologie en général!!! Sans aucune moralité et étique! Et pour finir l’argent est le régisseur de notre monde humain et le système capitaliste clairement bouffe la planète dans tous les sens du terme et dans tous les domaines! Mieux vaut une amère vérité qu’un doux mensonge en principe!

  255. Bonjour professeur.
    C’est beau la poésie.
    Je vous vois bien aussi, en “raconteur d’ Histoire”, disant que si notre planète va mal… La faute revient en priorité à ceux qui mangent de la viande !!!
    Il faut (Re)Écrire l’Histoire.
    https://www.linkedin.com/posts/bolo-norberto-842a46194_activity-6792450746370555904-Z_x0
    Lisez la page 101 de “L’Impossible-Histoire”…
    En fait, si nous vivons une illusion de notre esprit, le temps matériel est aussi une illusion, et donc le péché originel n’est pas d’avoir mangé des pommes, mais si de manger de la viande créée dans des élevages, puisque tout est atomes et que nous sommes ce que nous avons mangé !…
    Si on lâchait tous les animaux dans la nature, que on les protège de façon à ce qu’ils aient une vie normale, on pourrait toujours les manger plus tard, et leur viande serait bonne; puisque nous ne nous nourrisserions plus de leur souffrance…
    Pour d’autres informations, vous savez me joindre.
    Bonne journée.
    norberto

  256. LETTRE MORTE à L’ETRE MORT
    A DAVID mon amour, ma fulgurance sans qui ce poème n’aurait pas vu le jour .

    C’est quoi qui se retire, le cœur, l’âme peut être
    Cette neige qui vient, et qui se perd sous l’orage
    C’est ma voix, mon encre de sang qui pleure comme un enfant

    Cette grande nuit renverse tout en moi, je voudrai lancer sur ma page blanche un rouge gorge
    Un chant qui brulerait comme une promesse.
    Qu’avait-on donc à faire sur cette terre ?
    On dit que tout nous a été confié. Je ne vois plus personne en vous.
    C’est donc ça notre privilège disparaitre de notre vivant et tout emporter avec nous ?
    Les arbres , les antilopes de Syrie, les baleines blanches

    Dans vos veines ensemencées par le vivant, vous rependez une immense douleur, comme une averse de pierres.
    Votre seule offrande au ciel qui nous gouverne tous , la mort partout comme un éveil.
    Mes paroles sont trop simples pour être entendues par vous.
    Ne voyez vous donc pas que c’est la vie qui manque à la vie.
    Dans cet asile de fou où vous vous tenez laissez moi vous traverser par mes larmes de vous.
    C’est dans l’écume d’une chanson que je voudrai vous atteindre afin de réduire l’écart nocturne que vous creusez de vos joues éteintes.
    Je sais voir, et je chasse ses imbéciles pensées qui vous tiennent t étroitement debout dans le monde.
    Regardez avec moi la faillite produite partout par notre cécité .
    Alors vous abdiquerez toute souveraineté sur le vivant et vous ne posséderez plus rien.
    C’est ainsi que je vous imagine, agenouillé, humble, fatigue dans une prière du soir .

    pour vous Aurélien

  257. Monsieur Barrau, je vous lis, je vous écoute et je vous entends.
    Par dessus tous, j’adore votre humour. Chaque réplique m’apporte un fou rire et je vous en remercie. La vie n’en est que plus légère.
    Je me pose des questions depuis longtemps et j’imagine que vous avez déjà eu l’occasion d’y réfléchir longuement vous-même.
    Pourquoi, hoooo grand pourquoi, ne pourriez-vous solliciter ou créer autour de vos questionnements et vos idées “fractales” ou non, un groupe de personnes surefficientes ? Nous sommes des milliers de cette condition, regroupés ou non, à avoir une vision à long terme globale et certainement très réaliste du devenir de l’humanité. Connaissant nos propensions et compétences intrinsèques à la résolution de problèmes multiples, ne serait-il pas judicieux d’utiliser tout ce potentiel présent mais ignoré ? Petitement, je m’efforce avec plaisir, à mon échelle, de faire bouger les choses avec d’autres zèbres. Et je trouve que nous devrions nous réunir et augmenter nos factions pour étudier les ressources actuelles, comme vous l’avez fait, et proposer des solutions concrètes. Vous le dites très bien, la gouvernance n’est pas confiée à des personnes compétentes mais bien à des oiseaux ara de l’ENA et sciences PO. Ce qui, comme tout le monde le sait, prouve sur diplôme que vous avez suivi le nombre d’heures minimal de ce cursus en premier point. 😉 En rien, ce diplôme n’atteste de vos qualifications HPI HPE ou autres talents artistiques utilisables dans la résolution de problèmes à grande échelle. Je suis convaincue qu’une “armée de zèbres” reconnus et valorisés ferait un travail d’excellence, sachant qu’ils allient hémisphère gauche et droit à des vitesses plus rapides que celle de la lumière 😉 . En résumé, si cette petite graine, lancée à toute volée, pouvait germer dans votre conscience, je serai heureuse d’en débattre avec vous. Humblement, je vous prie de croire à mon adhésion sincère à vos idées et votre franc parler. Vous avez mon mail, ça peut servir en cas de germination… 😉 , c’est le printemps !

  258. Bonjour,
    Bien que j’en doute sincèrement mais il est tout de même intéressant de tenter l’expérience et de voir si ce message sera lu ?
    Envoyer un message en 2021 pour un message de 2016..
    Mais c’estjuste pour vous dire merci:
    Merci à vous d’exister, de partager vos connaissances et vos points de vue à travers vos vidéos. Je me suis abonné récemment à
    votre chaîne youtube.
    Je n’ai jamais été vraiment un grand physicien ou mathématicien.
    Jusqu’à présent mes connaissances venaient de ma propre observation du monde, de la nature et de mes échanges avec elle.
    J’ai essentiellement développé ma médiumnité et pratique la communication animale et végétal et mes réponses me viennent principalement de l’invisible : de l’immatériel ou du multidimensionnel (enfin j’ai pas vraiment de mots justes pour le décrire).
    Je m’ouvre de plus en plus à la métaphysique, la phylosophie et la cosmologie: je trouve formidable de m’apercevoir qu’on peut accéder à certaines vérités pu savoir de différentes manières.
    J’ai souvent du mal à expliquer ce que je vois ou ce que l’on me montre dans l’invisible mais vos vidéos me permettent de faire des liens qui me sont très précieux.
    Je pense que le savoir de l’homme va augmenter de façon exponentielle pendant encore longtemps et qu’il n’y aura plus de frontière d’accessibilité, à un moment donné,
    entre ce que l’homme de science pourra atteindre et le médium.

    Amicalement,

    Mathieu

  259. Bonjour,
    J’ai beaucoup apprécié vos diverses conférences ou cours. J’ai vu que vous vous étiez retiré de Linkedin. Y-a-t-il une raison? En fait, j’avais une question pour vous. Suite à la vidéo de ScienceClic sur le trous noirs, j’ai posé une question à Alessandro Roussel:
    “…Si nous pouvions rester dans un trou noir sans subir la spaghettification et etc. pourrions-nous assister à la fin de l’Univers? Si oui, en combien de temps? En quelques minutes, en quelques heures? Tout dépend?”

    Sa réponse est intéressante:
    “Bonne question, à priori non c’est impossible, car dans un trou noir on tombe forcément vers la singularité en un temps très bref (et toute résistance accélère notre chute), or l’effet Doppler dû à la vitesse de notre chute compense la “contraction” du temps si bien qu’on ne voit pas l’extérieur “s’accélérer”

    Qu’en pensez-vous?

  260. Bonjour Aurélien,
    Je vous adore car vos conférences m’apprennent énormément ! Je me régale de votre éloquence, de votre humour, de vos provocations, de votre brillante intelligence ! Vous savez rendre clair ce qui est complexe et ainsi, faîtes le plus grand bien à vos auditeurs.
    Je crois que vous êtes athée. Quel dommage ! Car il me semble que si vous mettiez votre intelligence au service de la spiritualité, vous feriez des miracles ! Que Dieu vous bénisse ainsi que toute votre famille ! Je prierai le Seigneur pour qu’il vous inonde de son amour ainsi que toutes les personnes qui vous sont chères ! Vive le Christ ressuscité ! Et merci Aurélien !

  261. Bonjour Aurélien,
    je vous ai envoyé un mail sur votre adresse du CNRS pour vous demander l’autorisation d’utiliser votre image et vos propos “le droit de nos enfants à continuer à vivre n’est garanti par aucune loi”.
    Nous entamons une modeste campagne avec le soutien des Petits Citoyens Pour le Climat, j’espère que vous aimerez cette démarche.
    Humainement,
    Association Cré’Atout

  262. Bonjour professeur.
    Où sont passés nos lanceurs d’alertes ?
    200 n’est-ce pas ? J’aimerais bien avoir cette liste…
    Merci d’avance.
    norberto

  263. A vous,

    Construire un phare qui illuminerait le cœur et l’esprit humain, comme les lumières en leur époque et tant d’autres avant eux.
    Je ne parlerai pas de Revolution car nous n’avons pas d’ennemis ciblés, mais préfère le terme d’Evolution puisque chacun de nous me semble t il est prisonnier d’un mode de pensée qui naît d’une part, dans une éducation qu’un système a bout de souffle nous inculque et d’autre part de nos propres peurs en liens avec notre survie individuelle. Nous nous leurrons malgré nous
    L’histoire nous l’a enseigné des systèmes supplantent des systèmes qui ont atteint leur apogée et ont périclité pour laisser la place à un autre système bien plus performant collant davantage à son époque.
    Je crois qu’il est plus que nécessaire de se remettre en cause. Peut-être est il déjà trop tard….
    Mais quand bien même, nous n’avons qu’une vie et j’ai envie de la vivre cette vie. Une belle aventure humaine où l’Amour et le bon sens en sont les chemins.
    Comme dirait un de mes amis il y a fort longtemps la vie est un Art.
    Montons cette marche. Évoluons.
    Il est clair qu’avec internet le monde est devenu un petit village ou tout se sait rapidement. Ca laisse rêveur sur les possibilités a unir le monde sur une même idee…. l’unité
    Construisons ce monde possible cela doit être une belle aventure, tous guidés par ce phare d’humanisme et pas écologiste non jusqu’à preuve du contraire nous sommes la nature aussi et bien plus encore. Et montons cette marche qui nous mettrait dans le bon sens

    Ca réchauffe le cœur de vous savoir la, je me sens moins seul.

    Un vœu. Vous rencontrer pour échanger et construire ce quelque chose qui doit être fait.

    Merci pour vos vidéos qui illuminent ma pensée et élargie mon niveau de connaissances. Quoiqu’elles étaient déjà bien illuminées et ce depuis fort longtemps. Ce qui m’a valu quelques déboires mais au diable on ne vit qu’une fois.

    Sans prétention ce ne sont que quelques lignes frappées sur le clavier d’un téléphone. Un rêve qui est la gravitant dans les rêves de vous tous qui avez ce désir évident et vital de vouloir changer le monde.

    A Aurelien,

    Stephane

  264. Aurélien,
    Très touchée par votre démarche qui est la seule possible
    à ce stade de déclin de notre planète.
    Je souhaite vous aider financièrement.
    Puis-je avoir votre e-mail ?

  265. Bonjour Aurélien! quelle tristesse d’apprendre récemment que vous avez vécu un drame familial, j’espère que vos fils vont bien. Ça m’a beaucoup touchée de savoir que vous avez à traverser une aussi grande épreuve. J’apprécie tellement et mon conjoint tout autant que moi, vos conférences sur le climat, la biodiversité, les animaux, sur le Vivant… merci infiniment et puissiez-vous être protégé de toute énergie négative qu’émettent tous ceux qui refusent vos avertissements. Merci de continuer à éveiller l’humanité!

  266. Bonjour,

    Je ne suis pas physicien mais je me suis pris depuis peux a m’intéresser a la relativité générale et à la physique quantique .
    Lors de mes pérégrination sur internet, j’ai fais votre connaissance et j’apprécie beaucoup vos interventions et conférences.
    Etant novice je me pose deux questions qui me semblent majeures mais peuvent sembler futiles a un physicien.
    Où ,sur internet puis-je trouver un espace de discussion ou de réponses ?

    A toutes Fins utiles les voici :
    -Lors d’une explosion, il y a une phase d’accélération .
    Si l’expansion de l’univers est aussi en phase d’accélération , est-ce a dire que le BigBang est toujours en cours et dans sa première phase ?

    -La vitesse de la lumière est une vitesse que seule la lumière peut atteindre et il faudrait une quantité infinie d’énergie pour l’atteindre ; Les photons sont des particules composantes de la lumières . Si ces deux postulats sont exactes et qu’en allumant une simple ampoule je propulse des photons a la vitesse de la lumière avec une quantité d’énergie minime. Que n’ai-je pas compris ?

  267. Le problème global est que 90% de l’humanité à besoin d’un maître ( au sens large) et que les 10 autres % profitent de cette aubaine pour leur piquer leur pognon et rien d’autre n’a de valeur à leurs yeux.

  268. Bonjour
    Je ne sais si ma question de béotien est triviale ou pertinente…Ni si elle est posée au bon endroit sur cette page.
    Aurélien, merci, bravo, vous pouvez passer à la maison quand vous voulez…
    Concernant la mesure d’énergie universelle, dans quelle mesure peut on faire coïncider l’énergie d’une étoile dans son mode “stable” et l’énergie déployée lors de son explosion en supernova ?
    S’il y a une (différence observée ou déduite), je suppose que cela pourrait mettre en évidence des principes liés à des forces qui colonisent l’espace et, peut être au bout d’un certain temps, constituent une sorte d’énergie “noire” ?
    Bien cordialement
    Damien

  269. Bonjour Aurélien,
    Je profite de cette possibilité de contact minimaliste pour tenter d’exprimer le plus simplement du monde une forme de reconnaissance et de soutien à votre pensée, emprunte autant que possible des sagesses accumulées et des valeurs humanistes dont vous ne vous départez jamais quel que soit le thème abordé.
    Ben voila c’est fait !
    Beaucoup de courage à vous.
    N.B En ces temps troublés nous avons plus que jamais besoin de la justesse de voix comme la vôtre et celle d’Edgar Morin par ex, dans le débat public…Mais le débat est il encore seulement possible ?
    Laurent Minniti.

  270. Bonjour,
    simple question : un trou noir ne peut il pas correspondre avec un autre dans la galaxie ?
    Avec la courbure de l’espace-temps une jonction peut elle se faire avec un autre trou noir afin de voyager plus vite ???
    J.A.Araque

  271. Bonjour Monsieur,

     Je me permets de vous écrire car j ai lu plusieurs de vos articles.

    Je m appelle Mathis Mazelier Fital, j ai 13 ans je suis en 3eme Europe et je vous écris afin d’avoir des renseignements sur votre métier.

    En effet, je suis intéressé depuis un certain temps sur la recherche, l’ espace et la géologie.

    Je souhaite affiner mon orientation avec des expériences et des contacts avec des personnes faisant ce metier  afin de le découvrir lors de mon stage de 3eme en décembre.

    Pourrions nous rentrer en contact téléphonique afin d en discuter ?

     

    En attente de votre retour,

     

    Cordialement,

    Mathis

  272. Monsieur,
    C’est en toute humilité que je vous écris. En effet, vos prises de position sur la préservation de la vie ont radicalement changé mes priorités de vie. Ainsi, quelle que soit la suite que vous donnerez à ma requête, le respect restera inchangé.
    Nous sommes aujourd’hui 4 personnes et nous avons décidé d’agir, de ne jamais nous résigner.
    Et nous sollicitons tous ceux qui pourraient accompagner notre volonté.
    Vous trouverez ci-dessous un exposé de nos convictions, que je viens d’écrire et que soudainement j’ai pensé que vous y seriez sensible. A la fin de ce texte avant les quelques citations, vous trouverez notre demande qui vous éclairera sur ma démarche.

    Quand la réalité rattrape la science-fiction : Terraformation

    Profitons de l’actualité « brulante » de la biodiversité pour tenter de comprendre les enjeux.

    En 1972 le Club de Rome (une sorte de GIEC improvisé) choc le monde avec son rapport « The limit to Growth » (les limites de la croissance). Emporté par l’élan des 30 glorieuses l’humanité idolâtre la croissance. Or, ce rapport conclu qu’à l’échéance 2020-2030, la population mondiale va chuter brutalement. Ethologie (Oui, l’homme est animal) montre que deux tiers (67%) sont menacés. Les causes sont identifiées et comme l’indique le titre du rapport elles sont toutes provoquées par l’idée même de croissance. 40 ans plus tard, la veille de du Sommet de la Terre de Rio , Dennis Meadows , l’un des auteur de ce rapport déclare après 40 années de collecte de données : « De tous les scénarii (13 en tout) que nous avons envisagé, c’est le pire qui est se réalise. »
    14 ans plus tard en 2018, le secrétaire général des Nations unie, António Guterres déclare qu’il est “Impératif de demander des comptes aux dirigeants”. “Si nous ne changeons pas d’orientation d’ici 2020, nous risquons (…) des conséquences désastreuses pour les humains et les systèmes naturels qui nous soutiennent”
    En s’appuyant sur les rapports de l’IPBES, du GIEC, du Forum économique mondial, ou encore de WWF, il tire la sonnette d’alarme : « L’humanité est en menace existentielle ».
    Lors de la One Sumit Planet (un bon nom pour laisser à penser que c’est nouveau ?) de Paris en janvier dernier, il fait un vœu : «2021 doit être l’année de la réconciliation de l’humanité avec la nature. Jusqu’à présent, nous avons détruit notre planète. Nous en abusons comme si nous en avions une de rechange. Notre utilisation actuelle des ressources nécessite presque deux planètes, mais nous n’en avons qu’une seule »
    Ce sommet à Paris a le mérite de tenter enfin de relier le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité dans une vision globale d’un paradoxe : Nous détruisons la Nature. La Nature nous permet de vivre.

    Le Congrès pour la nature vient de s’achever le 11 septembre, à Marseille. Lors de discours d’ouverture le Président de la République Française a appelé à changer de paradigme. Plus tard, lors d’un échange animé par la Secrétaire d’État auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité, il présente en exemple ses actions pour lutter contre le réchauffement climatique…
    Pendant ce Congrès, la Secrétaire d’État dévoile les grandes lignes de la stratégie de la France pour préserver la biodiversité.
    Si le cœur vous en dit, je vous laisse prendre connaissance des comptes rendu ou rapports que j’ai cités ou du manifeste de Marseille.
    Mais, je vous conseille surtout de lire le communiqué de presse de l’IPBES : https://ipbes.net/news/Media-Release-Global-Assessment-Fr

    L’ONU pourtant pas réputée pour sa fibre écologique fixe dans ce rapport des objectifs et des moyens à mettre en place pour limiter les dégâts. En effet, les derniers rapports montrent que quoiqu’on fasse, nous avons déjà perdu le pôle nord et que la température globale de la terre va augmenter dans le meilleur scénario de 1,5 degrés Celsius avant 2030.
    Or, nous ne retrouvons quasiment pas les préconisations de l’ONU dans tous les projets mondiaux, quel que soit l’échelle considérée.

    Tout ce qui précède est factuel, mais que pouvons-nous en conclure ?

    D’abord, il me semble évident qu’on nous prend vraiment pour des débiles profonds. Même si moi-même parfois je me demande si ce n’est pas le cas (moi, inclus). Global Footprint Network nous permet de suivre notre guerre contre la terre. En 1970, l’humanité a consommait la totalité de ce que la nature « produisait » en un an. Croissance oblige, chaque année l’humanité a consommé plus. En 2021, elle va consommer l’équivalent de ce que peut fournir « 1,7 Planète Terre ».
    Il se trouve que la courbe de notre consommation des ressources naturelles en fonction du temps correspond parfaitement avec la courbe logarithmique. Ce qui me permet de faire une estimation grossière : dans 20 ans nous consommerons les ressources de plus de « 1,99 Planète Terre » Autrement dit nous devrons après nous passer de ces ressources. Mais le « guide du voyage intergalactique », nous donne un bon conseil : « Surtout pas de panique !» En effet, pas de quoi s’affoler pour cette échéance de 20 ans. Une large partie de l’humanité sera morte avant. La famine (sécheresse, fonte du pergélisol et libération du mercure dans les océans) , les canicules mortelles, les catastrophes naturelles exceptionnelles, les guerres (déplacement climatiques, exploitation des ressources du pôle nord, les causes ne manque pas), les pandémies (rapprochement topologique des animaux sauvages et des humains faute d’espace naturel, fonte du pergélisol avec son lot d’agent pathogène préhistorique), le manque d’eau (réchauffement climatique, fonde des glaciers et libération du mercure ) , le trop d’eau (montée du niveau de la mer dû à la fonte du pôle nord), l’effet de serre accentué (fonte des glacier et pergélisol est libération massive de CO2 et pire de méthane)….

    Comme, je l’annonçais dans le titre de cette analyse : Nous sommes en train de changer radicalement l’écosystème de la planète. Nous le rendons impropre à la vie humaine. Ceux d’entre nous qui survivraient à tous ces cataclysmes, devront vivre comme sur une nouvelle planète hostile à l’espèce humaine où tout sera à découvrir. La vie elle comme toujours s’adaptera.

    Comme j’écris de la Réunion, je fais une petite parenthèse sur la situation de l’île : le Rapport d’information de M. Stéphane ARTANO, fait au nom de la délégation sénatoriale aux outre-mer n° 624 (2020-2021) – 21 mai 2021 disponible sur le site du Sénat est aussi ridicule. Et notre insularité, notre dépendance alimentaire et énergétique accentuent les menaces.

    Si je devais un lien avec la « Crise Covid » et toutes les incohérences mis à jour, le principe du rasoir d’Ockham m’amènerait à la conclusion suivante : Face à ces menaces directes, l’humanité (pas qu’un hypothétique groupuscule) a tout intérêt d’avoir des peuples disciplinés et contrôlés. Ceci est allégation fondées sur un faisceau d’indices mais je ne suis pas voyant. Les prévisions que j’ai pourtant fait ci-avant, s’appuient sur de solides données scientifiques.

    Ne soyez pas abattu par tout ce que je viens d’écrire, car au fond de tout cette obscurité à venir, des opportunités nouvelles s’offrent à nous.

    En premier lieu, par honnêteté intellectuelle, je tiens à préciser que mon point de vue s’appuie sur une science encore balbutiante : la collapsologie. Je sais que certains pourraient crier au scandale en voyant associer ce mot avec science. Ce terme est apparu récemment: Pablo Servigne et Raphaël Stevens, Collapsologie : comment tout peut s’effondrer[Seuil, 2015].
    Beaucoup de critique sur la méthodologie qui mélange les deux modes cognitifs : instinct est raison. Mais toutes les avancées scientifiques sont nées de l’instinct à ce que je sache. Copernic observe les astres et seul contre tous se persuade qu’il y a un problème avec le modèle standard et il a l’intuition d’une autre explication. Il prendra 36 ans pour recueillir les données qui enfin prouvent sa théorie.

    En Science, une théorie prend de consistance quand les prévisions théoriques sont confirmées par les faits observables. Une théorie scientifique à la base n’est qu’un délire hors cadre. Or, je constate qu’on peut observer beaucoup de faits qui corroborent cette théorie. L’autre objection qui se veut lapidaire est que « les travaux présentés consistent avant tout en une compilation, un commentaire de travaux existant déjà dans différentes disciplines et qu’il y amalgame entre corrélation et causalité ». Mais, il me semble tout à fait logique et sérieux de s’appuyer sur des consensus scientifiques et les extrapoler. Comment fait-on de la science alors ?? Par exemple Karl Marx a théorisé cet effondrement à partir de l’incompatibilité du bien commun et du capitalisme. Il semble intéressant de faire la part des choses : Il s’est manifestement trompé (n’en déplaise à l’internationale des travailleurs) mais où, comment, faut-il tout rejeter ? Bref, il est absurde de reprocher à une science de se documenter. Puis, si le terme est nouveau nous avons vu une partie des composantes de cette science depuis 1970 et je peux vous affirmer qu’elle existe depuis bien plus longtemps : on la retrouve systématiquement dans les mythes des civilisations. Enfin, corrélation et causalité sont effectivement des choses différentes mais la démarches scientifique se construit sur la corrélation : une théorie est vrai jusqu’à preuve du contraire. Newton pensait que les corps célestes tombaient sans fin les uns vers les autres. Son lien de cause à effet était la corrélation entre cette idée d’attraction réciproque et les observations des trajectoires des astres. Mais, Einstein est venu détruire cette causalité : aujourd’hui le consensus est que la masse déforme l’espace.

    Après avoir défendu ma paroisse, je dois donc vous parler de l’autre théorie qui est aussi sérieuse : L’humanité ne va pas subir ces conséquences de manière concentrées. Cela ne va pas s’effondrer comme un château de carte mais s’éroder comme un énorme château de sable à la marée montante.

    Le résultat reste le même mais la temporalité n’est pas la même : 20 ans ou 80 ans ?

    Je vous parlais d’opportunités. C’est un nouveau monde à créer. Vous aurez compris que je ne compte plus aujourd’hui sur nos mandataires ou les élites de ce monde pour apporter le changement. Plus que jamais dans l’histoire de l’humanité, nous avons l’opportunité d’évoluer.

    Il s’agit en effet de changer de paradigme, de logiciel, de taxonomie même du réel.

    Ce monde est un mensonge mortifère : la croissance est un projet d’holocauste mondial qui vise l’annihilation d’un maximum de vie. Les modèles qu’elle porte, ses valeurs sont tout autant des poisons pour l’esprit et le vivant. Oui, il est temps de se réconcilier avec la nature. Il est aussi temps de se réconcilier avec nous même, avec le reste de l’humanité. Nous ne comblerons jamais le désir freudien (ou le Samudaya si vous le voulez) par la consommation. Chaque vie à plus de valeurs que ce qu’on qualifie aujourd’hui de « la fortune » d’Elon Musk. Il est temps de grandir, d’évoluer, de devenir autonome. L’humanité a tant de fois essayée de le faire par la compétion, la prédation. Je crois qu’elle ne s’est jamais autant égarée qu’elle l’est aujourd’hui… Les incarnations de la réussite sont les êtres les plus meurtriers qui n’aient jamais existé !!! Il temps de grandir en posant nos armes et en retrouvant notre regard d’enfant : Tendre la main qu’on voit la détresse. Ce premier fait, nous pourrons commencer à vivre.

    Je terminerais par un appel : donnons naissance à une vague de solidarité à travers ce monde. Je sais que beaucoup de personne agissent pour résister à cette spirale infernale.

    Avec 4 autres copains (ils sont tous artistes), nous souhaitons créer une ONG : V pour Vérité.

    Dans un premier temps, nous pensons qu’il faut instaurer un principe de base : des réseaux de solidarité à toutes les échelles. La solidarité pour nous est une aide sans contrepartie. Il n’y a pas de transaction. Mais il y a une valeur ajoutée : ça fait du bien d’aider l’autre à la hauteur de nos moyens.

    Puis, dans cet élan nous souhaitons apporter de l’aide au maximum de nos moyens à des personnes en détresse l’autonomie. Nous entendons par autonomie, la matérialisation d’une des vérités fondamentales : Pour vivre, un être humain a besoin d’un espace, de manger, de boire et de s’abriter.

    Notre proposition sociétale est amenée à évoluer par les contributions qui nous serons soumises.

    La vérité que nous prônons est définit, ainsi : « interprétation commune d’un fait observable par le biais de nos capacités cognitives ». Cette définition, nous autorise, nous oblige à actualiser sans cesse nos vérités lorsqu’elles sont confrontées à celles des autres.

    Nous croyons donc aujourd’hui avoir identifié quelques vérités universelles. Et nous sommes persuadés que le monde dans lequel on évolue est un mensonge.

    Pour reprendre mon argumentaire, voici vérités que nous estimons universelles. Nous les qualifions de fondamentales car elles ont pour vocation d’être des fondements pour faire société.

    1) Une société doit garantir à chacun de ses membres d’un espace réservé, à manger, à boire et de quoi s’abriter.

    2) Une société est un élément d’un écosystème. Elle doit par conséquent vivre en persévérant l’équilibre.

    3) Une société doit avoir des dispositifs pour endiguer les réflexes de prédations. Cette société et chacun de ses membres doivent par conséquent accomplir des actions de solidarités.

    Ces 3 vérités nous imposent une action : Nous invitons tous ceux qui se sentent concernés à nous rejoindre pour agir dès à présent. Nous nous engageons à toujours faire l’effort de trouver les convergences pour poser des actes et de prendre en compte les divergences et de les respecter. La contradiction est pour nous une richesse de l’humanité.

    Ceci est une bouteille à la mer.

    « C’est si simple la paix, moi je veux bien commencer. Juste un sourire, peut-être pour apaiser ta plaie. Un regard complice pour te rappeler l’humanité » Kenny Arkana – Une seule humanité

    « LA HAINE TUE TOUJOURS, L’AMOUR NE MEURT JAMAIS » Gandhi

    « La vie est courte, transgressez les règles, pardonnez rapidement, embrassez lentement, aimez véritablement, riez sans contrôle et ne regrettez jamais quelque chose qui vous a fait sourire. »

    Mark Twain – Les aventures de Huckleberry Finn

  273. Bonjour Aurélien, ma fille, en 6ème, doit faire une recherche sur vous. Or toutes les biographies et explications trouvées sont trop complexes pour elle (et je dois avouer que pour moi aussi). Auriez-bous un lien à le conseiller ou bien pourriez-vous l’aider en décrivant votre travail de manière (très) simplifiée? Merci beaucoup. Marie

  274. Bonjour,
    Ce que nous nommons l’ âge du l’ univers n’ est il pas en fait l’ âge de la lumière, le temps qu’ a mis l’ image a nous parvenir? pourriez vous me répondre s’ il vous plait, c’ est une question que je me pose depuis l’ école et n’ ai pas trouver de pistes de réflexions allant dans ce sens un peu plus en profondeur.
    Ce que notre œil ne vois pas n’ empêche pas les choses d’ existées, ce que la lumière nous fait voir n’ empêche pas une matière d’ existée dans l’ obscurité de l’ œil humain . Le big bang ne pourrait il pas être un phénomène donné dans la géographie de l’ univers?
    Il est possible d’ imaginé un univers sans frontières, il est possible d’ appréhender l’ idée qu’il puisse s’ y produire d’ autres big bang ailleurs dans l’ univers?
    Pardon, mais la science ne revient elle pas toujours a appréhender l’ univers en ne partant que de nous? Il semblerait que nous ne puissions pas sortir de notre condition cérébrale, je suis mal à l’ aise avec cette idée car elle est frustrante.
    Merci
    Séverine

  275. Bien que n’étant pas physicien — avec mes modestes bases de lycée — je me suis tapé les 98 pages du : “Le Modèle Cosmologique Janus J.P. PETIT 2016”.
    J’ai vu aussi vos Thinkerviews respectives : le crédit dont vous jouissiez académiquement, vous pouviez le mettre à profit de PETIT quand il en avait besoin, mais vôtre réponse a été de le reléguer aux oubliettes avec les pseudo-scientifiques ou amateurs. Pourtant, je constate maintenant que ses théories extrêmement étayées mathématiquement bien qu’imparfaites ont reçu l’onction des revues scientifiques finalement, et qu’elles connaissent une postérité certaines à travers un jeune successeur en la personne de : Frederic HENRY-COUANNIER
    “The Dark side of Gravity (living review)” (Aix-Marseille Univ, CPPM 163 Avenue De Luminy13009 Marseille, France).
    Alors que pour l’heure, vous-mêmes n’avez en dépit de votre succès médiatique AUCUNE contribution puissante à votre actif qui vous garantisse de passer à la postérité…
    Ce cuisant échec vous a-t-il conduit à une remise en question?
    Où en êtes-vous de vos propres recherches?
    Vous souhaitant à vous aussi une immense et éternelle réussite pour l’Humanité.

  276. Le Big Bang n’est jamais que la reprise du scénario de formation d’une étoile à l’échelle supérieure. Les multivers (BARRAU) en sont l’équivalent à partir du système solaire. Matière & énergie noires se basent sur les trous noirs & quasars transposés à l’univers entier. HARAMEIN voit plus grand et raisonne à partir de l’éponge (bulles de savons ou chapelets) pour établir une structure en nid d’abeille de rayon 1 PLANCK… PETIT s’inspire des galaxies : les amas de masse négatives au centre renvoyant au trou noir de nôtre voie lactée et apparentées. Manquerait un modèle mettant la focale sur les amas de galaxies ou autres hétérogénéités : Grand Attracteur… Ainsi, l’expansion pourrait s’expliquer aussi bien par une rotation de l’ensemble que nous ne verrions pas depuis un point pris dans ce même tout.
    PETIT a été injustement marginalisé suite notamment à son livre de jeunesse sur l’affaire des OVNI de Rouan, et à/a une personnalité de surdoué volontiers bretteur et gagneur donc, bien que fair play : il énerve au plus haut point. S’étant permis d’investiguer même les cas-limites en s’attachant strictement à l’esprit scientifique, il a su mieux que SHELDRAKE se garder toutefois de toute conversion même partielle aux idées séduisantes non-étayées, et a même dû compenser par davantage de rigueur mathématique et technique que ses compères.
    HARAMEIN est un cas différent qui a souffert d’exclusion plus précocement : drop school reconverti moniteur de ski, il n’a pu s’édifier sur une colonne vertébrale aussi étoffée que ce qu’il aurait mérité de recevoir comme enseignements. Son physique toutefois a pu lui permettre des rencontres fructueuses comme celle d’Elizabeth RAUSCHER qui est une chercheuse de toute première envergure avec qui il a écrit son opus principal : ‘The SCHWARTZSCHILD Proton’. Je soupçonne que ces cours particuliers de rattrapage auraient donc apporté à postériori au sosie de Duncan MCLEOD l’intelligence et l’académisme qui abondent dans son travail, et éclatent dans ses interviews (polyglottes) parmi hélas des élucubrations telles que récits du 3ème type, ou prétentions d’avoir survécu sans du tout manger durant plusieurs mois en vertu d’un genre de sectarisme très rare qui à cours Outre-Atlantique et vénère une sorte d’anorexie.
    HARAMEIN partage avec PETIT la croyance dans une vitesse de la lumière qui pourrait varier, ce qui ne me choque pas vu que ce n’est jamais qu’une onde électromagnétique un peu particulière, et sachant que le son est ralentie suivant que son milieu de propagation est plus ou moins conducteur, et même qu’un prisme de décomposition en arc-en-ciel revient peu ou prou à ça ; étant donné également que l’homogénéité des lois de la physique reste à vérifier, et demeure jusqu’à ‘la découverte d’un ours blancs pour qui n’en aurait connu que des bruns’. (FLYNN)
    Le graviton n’ayant pas encore été attesté, je reconnais qu’est encore plus indirecte et spéculative la proposition de PETIT que je résume à un anti-graviton… D’un autre côté, il s’inscrit dans une veine que les prix Nobel SAKHAROV, et WEINBERG et d’autres savants reconnus tels que SOURIAU, avaient creusé etc. Son papier a été accepté en 2014 dans une revue Astronomique de renom, et il s’est trouvé un jeune talentueux mais critique pour assurer la filiation de ses idées : HENRY-COUANNIER, qui se dit autant partisan du modèle Janus que des masse/énergies Noires mainstream. Son hybridation/perfectionnement est prometteuse, mais je crains qu’il ne réfléchisse encore ‘que’ dans le ‘microcosme’ des physiciens, là où des liens avec les autres champs disciplinaires autoriseraient de penser ‘outside the box’.
    Last, not least, Arthur PLETCHER (https://www.researchgate.net/profile/Arthur-Pletcher) me paraît revenir aux fondamentaux Grecs les plus élémentaires : géométrie 2D, 3D, etc. pour expliquer la création du Cosmos à la façon des anciens, longtemps avant la théorie du Big Bang… Il suggère que le nombre de dimensions varierait entre les 5D qui régiraient le monde quantique, et les 3D au voisinage du rayonnement fossile et de la relativité d’EINSTEIN (GR). Nous vivrions entre les 2 au sein des 4Dimensions classiques mais qui ne permettraient pas d’appréhender correctement les phénomènes observé en dehors…Intrication et EPR seraient des illusions presque d’optique : la vision de particules à 2 endroits à la fois résulterait de ce qu’en 4D, nous ne pourrions que convertir les mouvements orbitaux débordant à la fois sur le passé, le présent et le futur, en des arcs qui nous donneraient cette impression faussée. Les démonstrations mathématiques bétons sont adossées à des schémas qui convainquent même le profane (que je suis). L’inverse arrive lorsque nous projetons notre regard vers l’infiniment grand et lointain.
    PLETCHER serait un peu les rabats-joie qui évaluent encore l’entreprise à son historique : bilan, compte de résultat, quand HARAMEIN jouerait les spéculateurs actualisant les cash-flow futurs à l’aune de taux discutables. Plus dans le présent, rivés sur les cours boursiers, derrière KLEIN : les mainstream.

  277. Bonjour, seriez-vous disponible pr commenter le Manuscrit d’Einstein sur la theorie de la relativité le 18/11 chez Christies à Paris (avant sa vente)? Merci.

  278. Bonjours M. Barreau,
    Je vous cite : « Le manque d’imagination a toujours été plus préjudiciable aux sciences que l’excès d’idées audacieuses ».
    J’ai l’audace de vous proposer le résumé d’une toute nouvelle théorie de l’univers qui semble, à mon point de vue, fournir une réponse élégante à tous les grands questionnements de la physique moderne.
    Si vous êtes intéressé à porter un jugement critique sur mon travail, il me fera plaisirs de vous faire parvenir un document complet sur le sujet.

    Résumé: Une radiation gaussienne électromagnétique (gamma), décrite par un modèle mathématique très simple, est définie comme l’unique composante fondamentale de l’univers. Parcourant l’univers, les gammas remplissent tout l’espace et représentent la plus grande partie de son énergie. Quelques gammas interfèrent pour former les particules élémentaires de matière et éventuellement toute la matière cosmique. La théorie UGEM d’un Univers Gaussien Électro-Magnétique cible prioritairement l’énergie plutôt que la matière dans sa description de l’univers. Elle fournit des solutions mathématiques conceptuelles pour : la description de la radiation électromagnétique, l’évaluation de sa vitesse et son comportement mixte onde-particule ; l’énergie du vide; la formation des particules élémentaires et la neutralité électrique de l’univers; la radioactivité; la gravitation; les trous noirs; la relativité; et l’absence d’antimatière. Distincte des théories connues de l’univers, UGEM ne s’y oppose cependant pas. Elle suggère plutôt un cadre de réconciliation ou le meilleur des théories actuelles est fusionné pour une description globale de l’univers. Les résultats obtenus s’accordent en effet avec les résultats les plus spectaculaires des théories connues et acceptées. Le modèle mathématique UGEM se veut « Une Théorie du Tout » qui propose une composante basique unique intégrant tous les éléments de l’univers et toutes les forces à toutes les échelles.

  279. Bonjour,
    sur l’île de la Réunion, les secousses sismiques du peuple s’amplifie. Votre participation pour soutenir les mouvements responsables citoyens serait vraiment un boost pour soutenir les Réunionnais.
    Comme partout dans en France, la tension environnementale s’est accumulée au delà du point de non retour.
    Les ultramarins français, vont être parmi les premiers “occidentaux” à subir les conséquences de l homéostasie du monde. Aujourd’hui, beaucoup ont décidé d’agir. Il ne s’agit plus de se contenter de parler. Ils plantent où ils peuvent aujourd’hui pour manger demain. Mais, ils ont besoin d’un écho, d’une audience pour pouvoir protéger et restaurer ce qui peut encore être. Cette île, exemple de biodiversité, devient un abbatoir géant. La corruption est seule guide des politiques publiques.
    Les Réunionnais veulent protéger la vie.
    C’est pourquoi, je crie à l’aide partout où je le peux.
    Je suis à votre disposition pour en parler.

  280. Bonjour Aurelien,
    Merci pour toutes vos vidéos, je partage entièrement vos points de vues et effectivement, nous sommes en conflit nucléaire et nous affutons nos lances-pierres…
    Mais rien ne changera au niveau collectif, malheureusement, car le cerveau – sert faux… humain, malgré ses 100 milliards de neurones est un stupide idiot car ses mémoires sont vides…
    Pour ma part, ancien prof dans une école d’ingénieur à Geneve, je me suis retiré du système et vit en quasi autarcie en Espagne dans un jardin exotique au bord de la mer en zone subtropicale. Vegan of course !
    Bref, j’aimerais vous faire parvenir un document visionnaire choc sur la condition humaine et le futur de l’humanité. Pouvez vous m’envoyer une adresse ou je peux vous le faire parvenir ?
    Cordialement
    Dominique

  281. Bonjour, comme je n’ai pas pu trouver un courriel direct, je laisse mes mots ici. D’abord, évidemment, je ne peux qu’admirer la synthèse chiffrée d’Aurélien, via la mise en forme sur France Culture. Deuxio, j’attire l’attention de qui veut lire sur mon site web, où je propose des manières concrètes (et déjà rodées) de nous solidariser et de nous communiquer humainement – cv09.toile-libre.org .

    Julian

  282. Bonjour Aurélien
    Vous écouter est un bonheur, j’avais embrassé le discours de Jancovici qui m’a beaucoup apporté, en matière d’écologie climatique et de contraintes en ressources énergétiques. Je suis allé un peu plus loin avec des personnes comme A Keller, S Linoux, V Mignerot, et d’autre part Matthieu Auzaneau qui m’ ont amenés a réaliser qu’au delà d’une certaine taille, une société perdait son humanité. Vous avez consolidé tout cela ne serait ce que par cette réflexion sur le “bulldozer vert”, dont la principale source de pollution, n’est pas l’énergie utilisé, mais l’action de modification, par cette idée de la nécessité de solidarité comme fondation nécessaire à la résilience.
    Mais aujourd’hui, une parenthèse s’est ouverte. Janco en analyste pragmatique n’a dit qu’un mot à ce sujet: comment une société dont les ainés vivent déjà à crédit à la charge de leurs enfants, peuvent encore augmenter la charge pesant sur leurs épaules, à leur profit égoiste. (J’ai 50 ans, deux garçons de 12ans, et j’ai perdu mon père de 91 ans l’an dernier, suite au syndrome de glissement initié après 1 semaine de bouclage covid de l’EHPAD dans lequel je venais de le faire admettre 6 semaines auparavent ).
    Vous êtes un scientifique complet, je veux dire une personne passionné alliant rigueur et poésie, au point de pouvoir discerner, extraire et lire dans ce qui nous entoure son mode de fonctionnement.
    Pourtant je n’ai pas relevé quelque réaction de votre part à propos de la manière d’interdire aux médecins de soigner, ou comment des molécules traitant la maladie covid ont été écartées, au profit de molécules ou procédés sous license. Ces deux problématiques me paraissent éminemment liées, sous influence des médiats au profit des plus riches, qu’ils vendent des éoliennes (de l’énergie), de l’eau potable, ou des médicaments.
    Serait il possible de m’entretenir via un mail éphémère ou tout autre moyen à votre convenance. je réside dans votre département. Merci de votre intérêt.
    A défaut d’y croire, les “élites” financières ont perçus les risque de l’effondrement et tirent parti de la situation pour assoir leur situation et leur rentes, par le contrôle social et le great reset cf le livre de Klaus Schwab, organisateur du forum de Davos.

  283. Bonjour Mr Barrau,

    en préambule, je commencerai par vous remercier de nous laisser toucher du doigt, la “poétique” de l’Univers. Je ne suis pas de formation scientifique, mais littéraire. J’espère toutefois que ça ne me résume pas, car, même si les formules mathématiques sont, pour moi, inaccessibles, je suis férue des théories de la physique qui nous poussent à cet effort cognitif de déconstruction. L’épistémophilie éprouvée pour la cosmologie est maintenant prégnante depuis une dizaine d’années, avec la pleine conscience que je n’accède, sans nul doute, qu’à une infinitésimale compréhension, de ce que je peux lire… Mais cet infiniment petit de ma compréhension est déjà, pour moi, immensément grand de plaisir.

    Voilà ma question qui, je m’en excuse par avance, va être posée, à l’aune du Candide de Voltaire, donc extrêmement naïve. Dans votre cours l’Univers 5/11, vous expliquez aux étudiants la chose suivante: “nous présupposons que les lois de la physique sont les mêmes partout dans l’Univers.”

    Si ce postulat s’avère vrai pour l’espace, l’est-il pour la dimension du temps? Cette variable temps, que Mr Rovelli vient réinterroger me passionne au plus haut point. Au moment du Big Bang, l’Univers serait dans un “état physique” extrêmement chaud et dense, donc différent de l’Univers en expansion accélérée qui se refroidirait? Ces “états physiques” différents, génèrent-ils possiblement, des lois physiques différentes? Et, si c’est le cas, le temps qui passe a-t-il une influence sur, je vais l’écrire maladroitement, “l’universalité” présupposée des lois de la physique?

    Il est sans doute des questions plus pertinentes, encore une fois je m’excuse par avance de mon ignorance avérée dans votre domaine de prédilection et donc de ma “candeur en la matière”, si je puis le dire de manière un peu poétique 🙂

  284. Je vous salue bien Monsieur et vous supplie de mettre tout en œuvre pour qu’au nom de l’Écologie, cessent tout de suite cette guerre en Ukraine.
    Je ne fais pas de politique.
    Seulement j’aurais honte à mon niveau de ne pas réagir.
    Nous avons deux choix : Céder devant l’adversaire, se laisser humilier, perdre la face, comme on dit.
    Perdre toute vie sur Terre.
    Une guerre n’est jamais propre,
    Bien à vous.
    Estelle

  285. Grenoble Trip-advisor express :
    “Après l’A46, traverser le 21e siècle et quart, à la sortie, faire une pause au carrefour de la Nébuleuse Aurèle et du point de Singularité où vous pourrez vous auto-upload à l’intérieur d’un cerveau extra-extralucide et comprendre la Tragédie. Une onde de métamorphose peut se produire au niveau métabolique. Le phénomène est proche de l’auto-upload à l’intérieur d’un cerveau extralucide. Ames sensibles attention à la spaghettification”.

    Les Inrock de Paladru :
    “Atteindre ce stade de ta vie de profane où tu remplaces les cocktails-concerts rock privés à la plage du lac, par une conférence d’astrophysique de Barrau et Consorts dans l’I-pod pour t’endormir le soir”.

    Le Petit Paumé Lyonnais :
    Conférence RPPP. Avec les copines, on a ouvert la porte,on ne se souvient pas de ce qu’on a bouffé, mais sur le stage, y’avait un énergumène… Don’t Look Up c’est lui ! Impossible de s’emmxxder avec lui, on a ri aux larmes parce qu’il balance du Destop dès que l’animateur lui lache enfin le micro et cesse de conssmmer du temps de parole précieux, mais ensuite on a pleuré.

    Bureau des Editions La Volte de Bourgoin-Jallieu
    Passer un coup de bigo à A.B :
    – … Expanse or not expanse… !!?
    – Panorama des Scénar GIEC tangibles.
    – Tenir bon. Inclure les échéances d’Hawkins, la Constante Dynastie-Elon-Musk. [(…)], et la variable tokamak (…)

    A. L-B

  286. Bponjour Aurélien.
    A 84 ans j’ai décidé de rassembler mes étonnements et interrogations existentiels dans un petit mémoire appelé « nous vivons dans un drôle de monde ». J’ai découvert vos conférences sur internet en voulant confirmer certaines de mes réflexions… J’ai beaucoup appris et dû reprendre quelques chapitres ! J’ai été touché par le deuil qui vous a frappé, vous et la communauté scientifique.
    Juste une question : ne pourrait-on pas recycler les déchets nucléaires en les immergeant sur une zone de subduction océanique ?
    Il se trouve que votre conférence à Polytechnique m’a rappelé le thème de ma dernière chanson, « les cranes d’œufs », et si vous en avez le temps et l’envie, vous pourrez l’entendre sur « pierre beauvais YouTube chaine ».
    Un grand merci pour votre pédagogie et votre humanisme. Le bateau coule, et c’est dramatique que vous nous le confirmiez, mais l’orchestre joue toujours et nous pouvons encore profiter égoïstement des petits plaisirs quotidiens.

  287. Bonjour Aurélien,

    Je suis un colombien vivant à Montréal, Québec. Je suis avec grand intérêt votre cours “tout public” sur l’Univers posté sur youtube en 11 vidéos. Je suis essentiellement un musicien mais ma curiosité m’amène dans des domaines très diverses dont l’astronomie.

    D’abord je vous remercie de votre générosité pour partager votre savoir de façon aussi claire.

    J’ose vous faire une petite remarque par rapport au langage utilisée dans votre cours: vous utilisez le mot “homme” pour faire référence à l’humanité. Pour être en résonnance avec le zeitgeist, je me permet de vous suggérer d’utiliser ce dernier terme plus inclusif.

    En vous remerciant encore et vous souhaitant un très bonne journée,

    Iván Ortiz

  288. Bonjour,

    je suis très intéressé par vos interventions, et vous félicite pour votre approche.
    Je suis coordinateur pédagogique de 2 MBA (“Communication et Relations Médias” & “Communication Publique d’Influence”) à l’EFAP de Lille, école d’enseignement supérieur en Communication.
    Je voudrais échanger avec vous sur la possibilité d’une intervention auprès de mes étudiants sur 2022-2023;
    Pouvez vous me contacter à cette fin ?
    Par avance, merci.
    Très cordialement.
    Vincent

  289. Bonjour M Barrau.
    J’espere qu’un jour vous viendrez
    prononcer une conference au Quebec.

    Charles
    Ville de Quebec

  290. Bonjour,
    Aucune idée de si vous pourrez lire mon message ou non, dans le doute je préfère l’écrire.
    un grand MERCI pour votre combat via vos interventions percutantes qui permettent forcément de faire évoluer les esprits, même si ce travail semble titanesque je pense que de plus en plus de personnes partagent vos opinions.

  291. Merci, merci et encore merci, pour votre pédagogie extraordinaire, capable de faire comprendre au plus grand nombre, ce qui au premier abord semble, pour le moins, abscon. Vos combats sont les miens, ceux dont vous parlez en tout cas. L’urgence absolue, la vie sur Terre, nécessite de tout renverser

  292. La théorie unifiée serait-elle dotée d’une telle force qu’elle se mettrait au monde elle-même ? (Je confirme son intuition ! ).
    (Stephen Hawking 1942-2018 in Une belle histoire du temps éd. Flammarion p.229)………

  293. Bonjour M. Barreau

    Je voudrais votre avis sur la sècheresse provoquée par nous (les humains).
    Je ne suis ni géologue ni hydraulicien ni scientifique.
    En écoutant ce qui est dit dans les médias, on nous inculque que les nappes phréatique sont au plus bas, et la raison invoquée est le manque de pluies.
    Dans ma jeunesse et à l’école mes instituteurs m’ont dit “l’eau appelle l’eau”.
    J’en déduit que si les nappes diminuent c’est qu’elles “n’appellent plus l’eau”. Pourquoi? Parce que ces nappes ne peuvent plus humidifier les sols au dessus d’elles? Et donc n’attirent plus l’eau qui ruisselle sur des terre ultra sèches ou bétonnées/goudronnées ne permettant plus leur infiltration?
    Quant aux haies, je n’en parle pas vu que la démonstration est faite.
    Cordialement,

  294. Cher Aurélien,

    J’aurais souhaité vous faire parvenir une synthèse théorique en matière d’architecture et d’urbanisme traitant d’approches alternatives aux pratiques actuelles écocides. Cela pourrait intéresser le milieu scientifique :
    ” De Architectura Scientia: Ecologies projectives et thérapeutiques des écoumènes humains. Elements fondamentaux pour la constitution de la science architecturale de l’ère post-Covid-19.”

    Bien à vous

    Patrice Ceccarini, PR, PhD, ENSA Paris Val de Seine / Université de Paris / EHESS
    patrice.ceccarini@paris-valdeseine.archi.fr

  295. Bonjour,

    Comme le disait très justement Einstein, “on ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensé qui l’a engendré” complété par “la folie consiste à répéter la même chose et d’en attendre un résultat différent”. Autrement dit, les deux phrases disent la même chose, à la différence près que la 1ère parle de la folie des grands penseurs, de la folie extraordinaire (celle qui vous accable !), tandis que la seconde traite de la folie ordinaire.

    Car après vous avoir écouté dans l’entretien sur France Inter intitulé “pour une révolution politique, poétique…” force est de constater que vous utilisez le même mode de pensé en partie biaisée ayant produit le monde actuel et qui ne peut pas résoudre les problèmes dont souffre l’humanité actuelle.

    La “solution” passe donc par un autre mode de pensé, qui reprend certains éléments du mode actuel comme le principe de non contradiction, de tiers exclu découlant du principe fondamental de la réalité, c’est à dire, la causalité, sans laquelle il ne peut pas y avoir de réalité quelconque, mais seulement l’imaginaire.

    Je ne vais pas m’étendre plus, juste vous poser une question disons existentielle dont la réponse ouvre la porte de la compréhension du sens, raison d’être de l’Univers physique (donc obéissant à la causalité, tandis que l’imaginaire ne lui obéit pas).

    On peut tout imaginer à partir de la réalité (donc, respectant strictement l’ordre causal), mais peut on imaginer quoi que ce soit en partant de l’imaginaire et non de la réalité ?

    La réponse est élémentaire et aurait dû être posée il y a longtemps par la communauté scientifique, pourtant, je l’ai lu nulle part.

    Pour vous “aider” et si vous ne le savez pas, sachez que l’être en tant que tel n’a de choix que des finalités, buts qu’il se propose d’atteindre, mais pas des moyens, ces derniers étant le domaine exclusif, totalitaire de la causalité et d’elle seule, faisant que même un Dieu tout puissant (omniscient, omnipotent et omniprésent, auquel il manque l’omniconscience !) n’a de choix que de s’y soumettre ou d’y renoncer, donc, de rester dans son seul imaginaire. Sachant que soit le ou les moyens existent déjà et le but peut être atteint, soit le moyen n’existe pas et soit la causalité permet de le trouver, soit elle ne le permet pas et dans ce dernier cas, le but restera ad vitam du domaine de l’imaginaire. Et ce, quel que soit l’Univers !

    En réalité, la fin ne justifie pas les moyens (sauf s’il en existe plusieurs), elle les nécessitent.

    Cordialement

  296. Bonjour Aurélien.
    Depuis un certain temps je cherche sans succès sur le net quelqu’un qui voudrait/pourrait bien répondre à mes 2 questions.
    -1) Quand on parle de vitesse dans l’espace, c’est par rapport à quoi?
    Sur terre on comprends. C’est par rapport à l’environnement immédiat, mais dans l’univers?

    -2) On nous explique que le JWST va nous permettre de voir des corps célestes très très éloignés.
    Cela veut-il dire que nous, la terre, nous nous positionnons tout au bout d’un immense univers?
    Ou bien sommes nous au centre?
    Où sommes nous positionnés en fait?

    Merci d’avance.
    Jean-Paul Sevestre

  297. Bonjour Monsieur,

    J’ai trouvé ces adresses sur la toile, je ne sais pas si elle vous trouveront vous même.

    Votre formule de révolution poétique à fortement raisonné en moi.

    J’aimerais que vous preniez 4 minutes pour jeter un oeil à ce projet : https://fr.ulule.com/tournee-saltimbus-le-parfum-d-aujourd-hui/preview/

    Si jamais vous vouliez en prendre mieux la dimension poétique je pourrais le texte de ce spectacle ne serait-ce que pour en lire la première page.

    Je me lance sur les routes de France pour prêcher l’amour de soi, de la nature et des autres. Si jamais ce projet vous semblait digne d’être

    soutenu et que vous aviez les moyens de le faire connaitre un peu mieux je vous en serait fort reconnaissant.

    Bien à vous.

    Nicolas Bernard

  298. Cher Monsieur Barrau,

    je cherche à vous joindre pour savoir si vous aimeriez intervenir lors d’un événement franco-allemand qui abordera la controverse « mieux, plus doucement ? » fin Septembre 2022

    N’hésitez pas à me contacter par email à burggraf@villafrance.com ou par téléphone au 0049 221 139 75 37 38.

    Bien cordialement

    M. Burggraf

  299. Bonjour,
    les neutrinos ne seraient ils pas l’internet de l’univers, la fibre de communication entre les mondes ?
    Ou sont ils la matière noire insaisissable ???
    J.A.Araque

  300. J’ai écrit un commentaire dont je suis fière en lien avec votre émission sur France Inter le 9 mai 2022.
    Mon commentaire est invisible pour mes proches et mes amis et les autres.
    J’ai appelé France Inter pour savoir si la censure avait opérée.
    En vain….
    J’ai essayé de le rediffuser aujourd’hui, seule la première phrase a été prise en compte….
    “rediffusion de mon commentaire invisible pour mes proches et amis”
    Je souhaitais vous laisser ce message car vous êtes pour moi une personne éclairante sans projection et vous m’avez aidé à faire des liens sacrés.
    Je suis un philosophe autoditacte et j’ai été initié à la philosophie biocentrique dans son expérience quotidienne.
    Je pourrai vous transmettre les bases de cette philosophie qui met la Vie au centre de nos pensées et de nos actions.
    Mon commentaire invisible sur la vidéo de France Inter du 9 mai 2022.
    J’espère que vous lirez ce message.
    Je suis déjà joyeux d’avoir fait ce lien avec vous.
    En lien de coeur et d’esprit .
    Philippe Chartier

    “Merci Aurelien pour ce bonheur de clarté partage sur cette tragédie en cours.
    Merci à France Inter pour votre courage inspirant.
    Remettre la Vie au centre de nos vies dans tous les plans (personnel ,familial, sociétal, mental et spirituel) devient une posture essentielle en ces temps actuels.
    Les biais cognitifs culturels de notre société malade anti-vie sont une prison mentale qui conduisent à la folie du déni de la Vie.
    Il y a deux programmes en chacun de nous :
    le programme de la Vie qu’on ne peut pas contrôler, juste servir au mieux et les programmes de notre histoire personnelle et sociétale avec ses blessures et ses conditionnements.
    Cette histoire est un récit plus ou moins disfonctionnel.
    La Vie nous a Tout, Tout, Tout donné.
    Il existe une philosophie pérenne nommée « philosophie biocentrique » (subversive, simple dans le lien inséparable
    vivant-corps-esprit, un peu spinoziste) qui met la vie au centre de nos vies et de la société humaine.
    C’est une évidence : nous sommes le vivant traversé à chaque instant par la Vie, manifestation unique de toute la vie sur Terre et une partie de la Vie de l’univers.
    Notre esprit est enraciné dans le vivant, c’est une culture de la Vie et non une culture du mental-ego.
    Vie et Amour sont deux énergies consubstantiellles. L’humanité a perdu le lien vital avec la Vie (intériorité et extériorité), elle se laisse happer par la course folle du progrès,
    elle méprise sa vérité originelle qui est Vie et Amour.
    Beaucoup sont prisonniers de leurs egos surdimensionnés et esclaves du matérialisme (dominants et dominés).
    La Vie nous a donné cette totale liberté d’être intérieure pour oeuvrer (avec clarté) pour un monde vivant et joyeux. Chaque vie à un sens. Cette société n’a plus de sens, elle est malade. Chacun doit faire sa révolution intérieure pour changer cette société humaine pas la Vie qui est pleine de beauté d’intelligence et de sens de Vie.
    Gratitude encore à Aurelien et à votre radicalité que je partage.
    Je suis un Amoureux de la vie et l’Amour de la vie est irrésistible à condition d’être profondément connecté à la Vie à l’intérieur de soi et à l’extérieur.
    Après intégration, c’est un continuum du vivant du trou noir aux neurones de notre cœur et de notre cerveau qui sont au service de la Vie et pas l’inverse. Et ils font très bien le travail.
    Agissons en guerrier de Lumière, avec la Lumière du vivant qui nous a été donnée et avec un Je au service de la Vie.
    Nous sommes tous potentiellement des magiciens et des poètes de la Vie.
    Nous sommes la créature vivante avec le pouvoir créateur de toute la Vie en nous.
    Impossible, difficile, facile tout est possible car la Vie nous a Tout, Tout, Tout donné et c’est en chacun de nous.
    L’homme a tué tous les prédateurs de la terre, il est le dernier prédateur, il est le plus grand destructeur du vivant actuellement, l’homme va-t-il se tuer lui-même ou devenir un émerveillé agissant de l’infini du vivant visible et invisible pour survivre à cette folie de destruction ?
    Remarque personnelle :
    j’ai longtemps cotôyé la “folie-souffrance humaine” (pas la mienne) et j’ai toujours été en contact avec le vivant sauvage et naturel.
    Pendant 30 ans, j’ai formé en tant que professeur ce que vous appelez les “élites” du pays, les ingénieurs.
    Beaucoup d’étudiants aimaient mes inclusions philosophiques du vivant et du lien, pas tous mes collègues.
    Les savoirs académiques sont volontairement séparés, les liens sont difficiles à faire sans connaissances
    (savoirs +expériences).
    Désormais, j’ai fait mon choix pour l’éternité dans cette Vie tout en vivant dans cette société humaine autrement.
    Le nouveau monde a déjà commencé pour moi.
    Mon histoire personnelle est incluse dans l’histoire de la Vie en moi et autour de moi selon les lois universelles
    d’ Equité, d’ Amour et d’Harmonie.
    La connaissance m’a servi à transcender mon intériorité pour servir la Vie dans toutes mes actions au quotidien dans la Joie de vivre et le bonheur d’être vivant.
    Même dans le chaos, il y a un ordre implicite. “

  301. Bonjour Aurélien Barrau,
    Changer les mots pour changer les comportements, poétiser le monde, essayer de penser à côté, cela me parle. J’ai écrit un texte de 5 pages que j’aimerais vous envoyer, intitulé Séquence du verbe créateur. Signé un pianiste amateur

  302. Mon cher Aurélien,
    Mon livre sur ma découverte en 2016 sans l’avoir cherchée (sérendipité) de LA Théorie Unifiée de l’Univers, qu’avaient cherché Einstein et Hawking sans l’avoir trouvée, est disponible en E-book sur le site de mon éditeur Sydney Laurent ! j’attends tes commentaires qui sans nul doute, seront pertinents ! ;-o)

  303. Bonjour Mr Barrau
    Je vais faire bref, car je ne sais même pas si ce message vous arrivera. Voilà deux conférences que je vous écoute et j’entends que vous parlez de parking de supermarché. Je voulais vous suggérer d’utiliser plutôt l’allégorie de l’entrepôt Amazon.
    C’est probablement bête mais plus percutant… (je partage mon quotidien avec des “écologues” qui commandent des âneries inutiles sur amazon) .
    Bien à vous

  304. Bonjour
    Je souhaiterais vous interviewer (vidéos de quelques minutes) sur l’urgence écologique. Diffusion en Seine-et-Marne et plus spécifiquement le Sud Seine et Marne.
    Isa, association Touche pas à mon p’tit bois

  305. Bonjour Professeur, je suis très Friand de cosmologie c’est un domaine qui devrais être obligatoire comme apprendre à lire…
    Je regarde beaucoup de chose au sujet des supernovaoes et une question m’est venus a l’esprit si les supernovaes transforme l’énergie en matières d’où nous somment issue ne pourrions-nous pas reproduire ces mêmes transformations de manières artificielle cela pourrais avoirs de nombreuses applications ???
    Je vous remercie de partager un peu de vos connaissances avec nous . Bien Fraternellement.

  306. Hello M. Aurélie
    -Pourquoi n’a-t-on pas tenté de créer un trou noir ? Nous avons toutes les connaissances nécessaires pour le faire…
    -Et ensuite, Nous sommes tous d’accord qu’il n’y a pas de matériau qui puisse résister à la pression de la vitesse de la lumière pour créer une machine ou un vaisseau spatial autre que la lumière elle-même, c’est-à-dire créer une sorte de signal intelligent ou de rayon intelligent. Nous pouvons le transmettre à n’importe quel point accessible et l’utiliser comme un câble pour envoyer et recevoir des informations…
    Et à la fin, pour comprendre le temps, y a-t-il déjà eu une tentative de comprendre le concept de temps du point de vue des particules ou des atomes ?
    Je crois que la science physique que nous utilisons actuellement nous mène dans la mauvaise direction, en se basant uniquement sur des spéculations alors que toutes les certitudes sont sous nos yeux.
    Alors bonne journée

  307. Bonjour Mr. Barrau,

    je suis François Desplechin, psychologue et “musicien” à Barcelone.
    Je vous ai découvert à Casablanca il y a quelques années pour une conférence d’astrophysique brillante que vous avez donnée. J’ai ensuite appris, avec les questions de la salle, que vous étiez concerné par les questions écologiques. J’ai donc eu le plaisir de suivre vos conférences sur ce thème et je dois vous dire à quel point elles sont importantes pour moi.

    L’objet de ce contact est donc de vous témoigner de mon intérêt pour vos recherches et pour vos interventions également sur le thème du réchauffement global.
    C’est très important pour moi et je tiens à vous dire que je vous suis très reconnaissant de ce faire ce travail (aussi bien au point de vue de l’astrophysique que pour les questions écologiques).

    J’ai trouvé un mail pour vous écrire, mais c’est un mail de l’université et j’ai trouvé préférable de vous contacter ici pour ne pas mélanger les espaces.

    Je souhaiterais vous envoyer mon dernier “travail” musical, – mon dernier disque disons plus simplement – d’une part car ça me ferait plaisir, mais également car je me suis permis de construire un morceau avec des extraits de vos interventions.

    Je fais de la musique en amateur et je n’ai pas de maison de disque ou quoi que ce soit de ce type là. On trouve donc ça sur youtube de façon artisanale avec des vidéos qui ont environ 200 vues.

    Je serais très heureux de pouvoir vous envoyer mon disque mais le formulaire ici de ne me permet pas d’envoyer de pièce jointe.

    Si vous êtes d’accord, je serais très heureux de le faire. Je crois que vous aurez mon email avec ce commentaire et je pense que vous pourrez peut-être m’envoyer vos coordonnées, ça me semble le plus simple.

    Bien cordialement,

    F. Desplechin.

  308. Cher poète, je vous dédie cette….

    petite parodie douce-amère
    d’une époque en climatique galère,
    qu’une “Jeunesse”, à juste titre amère
    transforme en apothéose grandiose !
    hCher ttps://youtu.be/GLcVFf1vWZc

    … à lire et écouter ( 8 mn)
    et, si le cœur vous en dit,
    jusqu’au bout
    au-delà du silence !

  309. Bonjour M. BARRAU,
    Tout d’abord, un grand merci pour vos travaux.
    Permettez-moi de vous écrire ici afin de vous demander si vous pourriez, s’il vous plait, prendre connaissance des derniers travaux de M. Jean-Pierre Petit (ceux qui datent d’après 2013) et proposer une conférence avec lui (ou simplement une discussion en visio ou en présentiel, avec ce Monsieur)?
    Nous sommes en effet très nombreux parmi les néophytes, amateurs confirmés voire certains professionnels (mathématiciens etc) à espérer cela. Par ailleurs M. Petit ayant l’âge qui est le sien (plus de 80 ans), il serait bon de ne pas attendre qu’il ne puisse plus répondre….
    Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à ce courrier et je vous prie de bien vouloir agréer, M. Barrau, l’expression de ma haute considération.

  310. M. Barrau,

    bravo pour tout ce que vous faites …. c’est magnifique

    Juste un petit commentaire constructif. Dans une de vos conférences vous abordez très rapidement la question du cerveau et de la dopamine… avec des doutes sembleraient . Bien sûr ce n’est la seule cause … mais c’est quand même un facteur qui rend plus compliqué encore le contexte actuel et la transition possible. C’est un aspect parmi d’autres à considérer et il est très crédible. Dans son 2e livre (Ou est le sens) M. Bohler soulève de nombreux points semblables aux votre.

    merci encore

  311. Bonjour M. Barrau

    Au sujet de Yves Roucaute. Que penser des textes de ce Monsieur?

    Avez-vous déjà écrit un texte à son sujet ? un lien quelquepart sur le web ?

    Au delà de sa pure mauvaise foi quand il parle des événements climatiques des millions d’années passées (avec quoi les auteurs sont en général bien d’accord), que penser de ce qu’il dit des 200 dernières années ?

    Merci

  312. Encore une fois les Américains sont pas mal responsables de notre dépendance à la consommation et au pouvoir.
    Nous les Occidentaux commencent à comprendre que nous avons fait un désastre de cette planète.
    Maintenant c’est au tour des Asiatiques à consommer à l’américaine. Comment les arrêter ? Les bébés milléniaux chinois ont goûté à la famine. Ça va beaucoup mieux depuis qu’ils progressent du communisme au semi-capitalisme. Beaucoup moins de pauvreté, mais plus de consommation.

    Il faut trouver des solutions aux chaleurs à venir dans les prochaines années. Aucun scientifique nie le constat. C’est parti ! On peut juste le freiner.
    Ça s’en vient!
    Il faudra probablement changer d’habillement aux travailleurs extérieur, genre des combinaisons qui gardent plus frais.
    Et probablement teinter toutes les vitres au lieu de mettre des climatiseurs.
    Les pays devraient construire beaucoup de pont, petits et grands. On va se faire inonder.
    Il faut appliquer des solutions le plus tôt possible afin de les entrer dans les mœurs.