Drôle de mousse

Juliette Pierre, Benjamin Dollet et Valentin Leroy, de l’Université Diderot – Paris 7, viennent d’observer (Phys. Rev. Lett. 112, 148307) que des mousses ont la propriété d’empêcher la propagation de certaines fréquences ultrasoniques, suggérant de pouvoir les utiliser comme atténuateurs acoustiques.

Une mousse comme écran anti-bruit ?
Une mousse comme écran anti-bruit ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *