Questions d’experts

Les Editions De Boeck ont organisé une vaste consultation sur Internet, destinée à rassembler des questions d’internautes. Avec d’autres auteurs, j’ai répondu à une sélection d’entre elles sous la forme de vidéos disponibles à l’adresse :

http://www.youtube.com/

et en entrant Aslangul dans le champ de recherche.

La version écrite de ces contributions est consultable à :

http://superieur.deboeck.com/resource/newsletters/Questions_d_experts_Aslangul_web.pdf

Rencontres de physique de l’infiniment grand à l’infiniment petit

Je participe depuis plusieurs années aux Rencontres de physique de l’infiniment grand à l’infiniment petit qui se tiennent à Orsay et Saclay pendant la deuxième quinzaine de juillet. Les textes de mes contributions et les vidéos des discussions avec Etienne Klein sont disponibles aux adresses suivantes~:

L’édition 2014 s’est tenue en juillet dernier ; les informations sont disponibles aux adresses :

En particulier, la discussion du 16 juillet avec Etienne Klein a eu pour thème « De l’importance de se tromper ».

 

 

 

 

Mes ouvrages

Trois tomes de Mécanique quantique (cours et problèmes corrigés) et le Mémento associé
Trois tomes de Mécanique quantique (cours et problèmes corrigés) et le Mémento associé

Certains des cours que j’ai dispensés à l’ENS et à l’UPMC ont été édités (grandement développés) sur l’initiative de Mr. Fabrice Chrétien des Editions De Boeck, à qui je dois d’avoir connu une expérience d’écriture passionnante et particulièrement enrichissante pour ce qu’elle m’a donné l’occasion d’approfondir et d’apprendre.

Les deux tomes de Mathématiques appliquées (cours et corrigés des problèmes)
Les deux tomes de Mathématiques appliquées (cours et corrigés des problèmes)

Les témoignages de lecteurs connus et inconnus ainsi que les messages de certains collègues sont les plus belles gratifications pour un travail de grande ampleur, qu’il s’agisse des trois tomes de Mécanique quantique ou des deux tomes de Mathématiques appliquées. Avoir ainsi la certitude d’avoir fait œuvre utile constitue pour moi le plus bel achèvement pour une fin de carrière.