Costa Rica et Uruguay : vœux 2017 pour un monde à 100% renouvelable

En cette période des vœux et par ce billet, je vous dirige vers un article de synthèse du quotidien « El Mundo » de Madrid qui présente surtout l’exemple d’un pays d’Amérique Centrale où les 100% EnR, toute l’année, sont à la portée de main : le Costa Rica.

C’est un exemple moins connu que l’Islande ou la Norvège qui sont des pays riches. Citons également, chez nous, l’étude prospective de l’Ademe qui avait fait couler beaucoup d’encre en 2015 et 2016.

Comme un autre pays en Amérique latine l’Uruguay (en espagnol), le Costa Rica a mis sur pied, depuis de longues années, un programme de travail ambitieux autour des EnR. Si l’Uruguay utilise beaucoup le vent en profitant de sa large ouverture vers la mer, le Costa Rica a misé largement sur l’énergie géothermique qui est abondante le long de la Ceinture de feu du Pacifique. Ainsi, ai-je mis à la une la photographie de la centrale géothermique de Puhagan, toujours au Costa Rica, tirée du portail « EnergiaHoy » qui en a le copyright.
Ce début d’année 2017 est aussi l’occasion pour moi de saluer le Professeur d’enseignement secondaire, Federico Franco de Durazno, ville du centre de l’Uruguay, qui est très actif dans la diffusion scientifique et l’initiation à la recherche des plus jeunes.

Federico Franco en train d'exposer lors de la manifestation TEDxDurazno de 2013, Durazno, Uruguay. ©TEDxDurazno.
Federico Franco en train d’exposer lors d’une manifestation TEDxDurazno, Durazno, Uruguay. ©TEDxDurazno.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *