Archives pour l'étiquette Système solaire

La discrète planète Mercure est de retour au crépuscule

Vous avez quelques jours pour repérer Mercure (la première planète du Système solaire) sur l’horizon OUEST après le coucher du Soleil.

Plus proche planète du Soleil, Mercure est toujours délicate à observer, perdue dans les lueurs de l’aube ou du crépuscule (les premiers Égyptiens ont d’ailleurs longtemps cru qu’il s’agissait de deux astres différents : un le soir, un autre le matin). Mais si vous savez à quel moment et dans quelle direction regarder, vous trouverez Mercure assez facilement en raison de son éclat en général assez élevé. C’est d’ailleurs sa luminosité qui avait permis aux Sumériens de la repérer dès l’Antiquité.

En raison de son déplacement très rapide (la planète met seulement 88 jours pour faire le tour du Soleil), les Romains lui avaient donné le nom du dieu du commerce alors que chez les Grecs Mercure était assimilée à Hermès, le Messager des Dieux. Continuer la lecture

Atlas Virtuel des Planètes : le Système solaire à portée de clic

Fruit du travail de deux passionnés d’astronomie et d’informatique, l’Atlas Virtuel des Planètes est un formidable outil d’exploration du Système solaire.  

En 2008 je vous avais présenté l’excellent Atlas Virtuel de la Lune (AVL), un logiciel gratuit conçu pour partir à la découverte de notre satellite naturel. Grâce à de nombreuses fonctionnalités permettant d’exploiter des milliers de photographies prises depuis la Terre ou l’orbite lunaire, l’AVL mettait alors la Lune à la portée de tous.

Capture d’écran montrant l’aspect de Jupiter d’après l’Atlas Virtuel des Planètes.

Forts de leur succès, Christian Legrand et Patrick Chevalley, les auteurs de l’AVL, ont mis en ligne en 2015 l’Atlas Virtuel des Planètes (AVP).       Continuer la lecture

Rendez-vous entre Mercure et la Lune le 29 septembre

Vendredi 29 septembre, de retour dans le ciel à l’aube, la planète Mercure était visible aux côtés d’un très fin croissant de vieille Lune.

Vous avez quelques jours pour observer la discrète Mercure. Plus proche planète du Soleil, elle est toujours délicate à observer, perdue dans les lueurs de l’aube ou du crépuscule.

Le 29 septembre à l’aube le fin croissant de vieille Lune accompagné de lumière cendrée se trouvait à environ 2° de Mercure comme le montre la photographie ci-dessous. Il s’agit bien entendu d’un rapprochement apparent : la Lune se trouvait alors à un peu moins de 400.000 km de la Terre alors que Mercure était à une distance proche de 150 millions de km !

lune-mercure

Le 28 septembre elle s’est écartée au maximum de notre étoile (on parle d’élongation maximale) et nous disposons de quelques jours pour l’admirer au-dessus de l’horizon EST avec une magnitude tout juste négative (-0,2). Ensuite elle replongera rapidement en direction du Soleil et il faudra attendre les premiers jours de décembre pour espérer la revoir au crépuscule. Continuer la lecture

27 août : Vénus et Jupiter ont rendez-vous au crépuscule

Ce soir le ciel nous offre un nouveau rendez-vous planétaire à repérer dans les lueurs du Soleil couchant, un baiser entre Vénus et Jupiter.

Souvenez-vous : il y a un peu plus d’un an, le 30 juin 2015 exactement, les planètes Vénus et Jupiter passaient à 22 minutes d’arc l’une de l’autre au crépuscule, une distance inférieure au diamètre apparent de la Pleine Lune. Un spectacle que les astrophotographes avaient immortalisé aux quatre coins du monde (voir les plus belles images du rapprochement Jupiter-Vénus) pendant que je faisais de même depuis la cour du domaine de la Romanée-Conti à Vosne-Romanée (entre Dijon et Nuits-Saint-Georges), au pied d’une statue.

jupiter_venus

Ce soir les deux planètes les plus brillantes du Système solaire se donnent à nouveau rendez-vous au crépuscule (simulation sur l’image ci-dessus) mais cette fois-ci beaucoup plus bas sur l’horizon ce qui compliquera un peu leur repérage. Continuer la lecture

En vidéo : découvrez les reliefs de la planète Mercure

La NASA vient de présenter la première carte complète de la topographie de Mercure en combinant de nombreuses images prises par la sonde Messenger.

Le jeudi 30 avril 2015 la sonde Messenger s’écrasait sur la planète Mercure après 4 ans d’étude et 4103 orbites autour de la première planète du Système solaire. Messenger (MErcury Surface, Space ENvironment, GEochemistry and Ranging), un orbiteur de plus d’une tonne, avait été lancé par la NASA le 3 août 2004 et satellisé autour de Mercure le 18 mars 2011.

Alors que tout le monde avait les yeux rivés sur Mercure le 9 mai à l’occasion de son transit devant le Soleil, la NASA a publié une carte topographique détaillée de la surface de Mercure réalisée en combinant plus de 100.000 images fournies par l’imageur MDIS (Mercury Dual Imaging System) avec les données acquises par l’altimètre laser MLA (Mercury Laser Altimeter). Dans cette animation la coloration des reliefs va du rouge pour les plus élevés au violet pour les plus bas. Continuer la lecture

Les planètes Vénus, Jupiter et Mars se rapprochent à l’aube

Si vous n’avez jamais observé de planètes, vous pouvez en admirer actuellement 3 en fin de nuit dans la constellation du Lion : Vénus, Jupiter et Mars.

Avez-vous songé à mettre le nez dehors avant 7 heures du matin ? Si le ciel est bien dégagé, tournez-vous vers l’est, du côté où l’aube commence à éteindre les étoiles les plus faibles. Votre regard sera immédiatement attiré par la brillante Vénus : avec une magnitude de -4,5 la seconde planète du Système solaire est l’astre nocturne le plus lumineux en l’absence de Lune.

planetes2

Légèrement plus basse et un peu moins brillante (magnitude -1,7) se trouve Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire. Le télescope Hubble qui la photographie chaque année dans le cadre du programme OPAL (Outer Planet Atmospheres Legacy) a permis de se rendre compte que la Grande tache rouge qu’on observe à sa surface depuis Galilée a tendance à rétrécir et à virer à l’orange (lire à ce sujet Hubble : nouveau portrait de Jupiter et de sa tache rouge qui rétrécit).

Continuer la lecture

Avez-vous déjà observé le croissant de Vénus ?

À moins de 3 semaines de sa conjonction inférieure, la planète Vénus se présente en croissant, un phénomène comparable aux phases de la Lune. Explications.

Toujours aussi étincelante dans le ciel du soir, la planète Vénus (magnitude -4,5) ne cesse de se rapprocher de la Terre pour passer le 15 août entre nous et le Soleil, ce qu’on appelle la conjonction inférieure (le 15 août les 3 astres ne seront cependant pas exactement alignés et nous n’assisterons pas à un transit de Vénus devant notre étoile comme ce fut le cas le 6 juin 2012).

venus1

Le mouvement relatif de la seconde planète du Système solaire par rapport à la Terre et au Soleil nous permet d’observer des phases sur Vénus, phases que l’astronome Galilée fut le premier à étudier et que vous pouvez suivre avec une petite lunette astronomique.

Continuer la lecture

Ce soir, ne manquez pas le baiser entre Jupiter et Vénus

Point d’orgue de plusieurs semaines d’un beau ballet planétaire, Jupiter et Vénus sont au plus près dans la soirée du 30 juin.

22 minutes d’arc, moins que le diamètre apparent de la Pleine Lune : c’est le minuscule écart que nous observerons ce soir entre les deux plus brillantes planètes du Système solaire, Jupiter et Vénus (voir montage ci-dessous).

ciel_planetes

Sortez aux alentours de 22 heures 30 (heure locale) et regardez en direction de l’ouest : deux points lumineux semblent sur le point de se toucher.

Continuer la lecture

Des aurores illuminent aussi les pôles de Saturne

L’atmosphère terrestre n’est pas la seule à connaître des aurores polaires. Les particules énergétiques solaires marquent aussi de leur passage la magnétosphère de Saturne.

De nombreux astrophotographes font le voyage en Alaska ou en Islande pour y admirer les aurores polaires. Là, à proximité du pôle magnétique, l’interaction entre le vent solaire et la haute atmosphère terrestre illumine le ciel nocturne de somptueuses draperies vertes.

saturne

Un phénomène que les astronomes traquent désormais ailleurs dans le Système solaire.

Continuer la lecture

Mercure atteint son élongation maximale le soir

Vous avez quelques jours pour observer la plus discrète de nos proches voisines. Plus proche planète du Soleil, Mercure est toujours délicate à observer, perdue dans les lueurs de l’aube ou du crépuscule.

mercure1

Le 7 mai elle s’est écartée au maximum de notre étoile (on parle d’élongation maximale) et nous disposons de quelques soirs pour l’admirer au-dessus de l’horizon nord-ouest avec une magnitude tout juste négative (-0,2).

Continuer la lecture

Clap de fin pour la sonde Messenger sur Mercure

Après 4 ans d’étude et 4103 orbites autour de Mercure, la sonde américaine Messenger s’est écrasée le jeudi 30 avril sur la première planète du Système solaire, y creusant un nouveau cratère de 16 m de diamètre environ.

mercure_messenger1

Messenger (MErcury Surface, Space ENvironment, GEochemistry and Ranging), un orbiteur de plus d’une tonne, avait été lancé par la NASA le 3 août 2004 et satellisé autour de Mercure le 18 mars 2011.

Continuer la lecture

Vénus, une planète bien inhospitalière

On a beaucoup parlé de Vénus ces dernières semaines, après ses rapprochements apparents avec les planètes Mercure puis Mars. Mais Vénus, seconde planète du Système solaire, est-elle vraiment fidèle à l’image que l’on se fait de la déesse de l’amour, de la séduction et de la beauté ?

magellan

Pas vraiment, non ! Autrefois considérée comme jumelle de la Terre en raison de sa taille identique, Vénus est victime d’un terrible effet de serre : à sa surface (où la pression est de 93 bars !) le thermomètre flirte allègrement avec les 470° C.

Continuer la lecture

Discrète, la planète Uranus glisse entre Vénus et Mars

Dans le ciel des astrophotographes, certaines planètes tiennent une place de choix en raison de leur éclat : Vénus et Jupiter arrivent en tête, suivies de Mars et Saturne (par ordre de luminosité décroissante). Mercure, même si elle peut atteindre des magnitudes négatives, est toujours délicate à saisir en raison de sa proximité au Soleil.

venus-uranus-mars

Beaucoup plus discrète, Uranus est rarement présente sur des clichés. Il faut dire que la septième planète du Système solaire, découverte en 1781 par William Herschel, brille avec une magnitude de 5,9 (10 000 fois moins que Vénus) : pas de quoi éblouir les capteurs de nos appareils photographiques.

Continuer la lecture

Les planètes Vénus et Mars se séparent

Après leur rapprochement apparent au milieu du mois de février, les planètes Vénus et Mars creusent désormais chaque soir un peu plus l’écart entre elles.

venus-mars

Vénus, seconde planète du Système solaire, s’élève le long de l’écliptique. Impossible de la rater avec sa magnitude fortement négative (-4). La planète qui incarne la déesse de l’amour et de la beauté nous donne rendez-vous le 4 mars en soirée quand elle va frôler Uranus.

Continuer la lecture

Quels sont ces astres qui brillent sous la Lune ?

Le 28 février en soirée, la Lune gibbeuse illuminait tout le ciel mais quelques astres parvenaient cependant à lui tenir tête.

lune-jupiter-sirius

D’est en ouest on pouvait admirer :

  • Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire, qui est passée au plus près de la Terre le 6 février, et qui brille encore avec une magnitude de -2,5
  •   Procyon, l’étoile principale de la constellation du Petit Chien et la septième plus brillante du ciel nocturne (magnitude 0,4)
  • Sirius (constellation du Grand Chien), la plus brillante étoile visible depuis la Terre avec une magnitude de -1,5 (sans compter le Soleil).

Dans l’Égypte Antique, le lever héliaque de Sirius ( lorsque l’étoile devient visible à l’est au-dessus de l’horizon à l’aube à la fin du mois de juin)  était très attendu car il coïncidait avec le début de la crue du Nil.

Remarquez en haut à droite de l’image quelques-unes des étoiles de la constellation d’Orion.

Les planètes Vénus et Mars s’alignent au crépuscule

Hier soir les planètes Vénus et Mars étaient côte à côte, 48 heures après le passage du croissant lunaire à proximité. Cette soirée a été l’occasion de quelques mises en scène avec la complicité de Corinne, ma compagne (l’image ci-dessous a été reprise sur le site Spaceweather).

venus-mars2

Si vous comparez la position des deux planètes depuis le selfie réalisé le 14 février, vous aurez remarqué que Vénus ne cesse de s’élever de plus en plus loin au-dessus de l’horizon ouest.

venus-mars

Désormais la seconde planète du Système solaire va s’éloigner de la Planète rouge, remontant le long de l’écliptique, frôlant Uranus le 4 mars et l’amas d’étoiles des Pléiades le 11 avril.

venus-mars3

venus-mars4

La lumière zodiacale en majesté sur le Mauna Kea

Si vous souhaitez observer la lumière zodiacale, il faut impérativement vous éloigner de toute pollution lumineuse et trouver un coin de ciel bien noir. Cette faible lueur (encore plus pâle que la Voie lactée) est produite par la réflexion de la lumière du Soleil sur les poussières présentes dans le Système solaire.

lumiere-zodiacale

La lumière zodiacale se déploie en début de nuit (à l’ouest) ou en fin de nuit (à l’est) le long de l’écliptique, cette bande de ciel dans laquelle semblent circuler les planètes, la Lune et le Soleil.

L’observatoire du Mauna Kea regroupe les coupoles astronomiques de différents pays au sommet du volcan Mauna Kea sur l’île d’Hawaï, à 4205 mètres d’altitude. L’une de ces coupoles abrite le Télescope Canada-France-Hawaï doté d’un miroir primaire de 3,6 mètres de diamètre.

Un selfie avec les planètes Mars et Vénus

Je ne compte plus les soirées passées sous la voûte céleste depuis plus de 35 ans que j’ai attrapé les virus de l’astronomie et de la photographie. Mais certaines sorties offrent encore de belles surprises : on part avec une idée dans la tête et les événements en décident autrement.

mars-venus2

Le 14 février, soir de la Saint-Valentin, je décide de profiter d’un ciel de traîne et d’aller photographier Vénus, la déesse de l’amour.

Continuer la lecture

L’orbiteur MRO révèle un étonnant cratère martien

La caméra HiRISE de Mars Reconnaissance Orbiter a déniché une étrange formation sur la Planète rouge. Il s’agit d’une dépression allongée située dans la région de Elysium Planitia, une zone volcanique au niveau de l’équateur.

mars-cratere

Les chercheurs de la NASA chargés d’analyser les images de MRO (une sonde en orbite autour de la planète Mars depuis le printemps 2006) n’ont pas mis longtemps pour proposer une explication à cette étrange formation.

Continuer la lecture

Les planètes Mars et Vénus se rapprochent

Les premiers mois de l’année 2015 seront jalonnés de beaux rendez-vous entre Vénus et d’autres objets célestes. Ils ont débuté le 10 janvier dernier quand la seconde planète du Système solaire a croisé Mercure au crépuscule.

mars-venus1

Le 21 février prochain ce sera au tour de la planète Mars de frôler Vénus (écart de 0,3 degré entre les deux astres).

Continuer la lecture