Archives pour l'étiquette Planète rouge

L’étonnant transit de Phobos devant la planète Mars

Le passage du satellite Phobos devant Mars reste l’une des images les plus extraordinaires prises au cours des missions vers la Planète rouge.

Découvert par l’astronome américain Asaph Hall le 18 août 1877 à l’aide d’une lunette astronomique de 66 cm de diamètre, Phobos, un astre très irrégulier de 27X22X19 km, est le plus grand des deux satellites de Mars, l’autre étant Deimos.

Mais pourquoi Phobos est-il un satellite si sombre, comme le montre ce cliché réalisé en 2010 par l’orbiteur Mars Express qui fut lancé du cosmodrome de Baïkonour le 2 juin 2003 avant de se satelliser 6 mois plus tard autour de la Planète rouge ? Continuer la lecture

Quand les dunes martiennes contournent les reliefs

Une belle et curieuse image réalisée par l’orbiteur MRO nous dévoile l’action du vent sur les dunes à la surface de la Planète rouge. 

C’est l’une  des dernières photographies de la surface de la Planète rouge proposées par la NASA. Obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO (Mars Reconnaissance Orbiter), elle fait beaucoup travailler notre imagination : ne dirait-on pas la mâchoire d’un prédateur marin ? La réalité est encore plus belle : il s’agit d’un champ de dunes poussé par le vent (venant de la gauche de l’image) qui a contourné une colline.

Une confirmation de ce que l’on savait depuis longtemps : sur Mars le vent sculpte les paysages et il peut même parfois souffler très fort. Continuer la lecture

Fissures sombres dans la calotte polaire sud martienne

Prise au cours du printemps dans l’hémisphère sud de la Planète rouge, cette image nous montre de curieuses fissures dans la calotte polaire.

Située 1,5 fois plus loin du Soleil que de la Terre, la planète Mars s’approche tous les 2,13 ans de nous. Entre la dernière opposition de la Planète rouge qui s’est produite le 22 mai 2016 et la prochaine le 27 juillet 2018, Mars ne nous montre qu’un minuscule disque, actuellement de moins de 5 secondes d’arc et de magnitude 1,6 que vous pouvez rechercher dans la constellation des Poissons.

Heureusement qu’il nous reste les rovers (comme Curiosity) et les orbiteurs (comme MRO) pour nous tenir au courant des évolutions de la météorologie martienne.  Continuer la lecture

Mars Express survole le pôle nord de la Planète rouge

Une nouvelle mosaïque réalisée par l’orbiteur européen Mars Express détaille la structure en spirale de la calotte polaire nord martienne.

Dans la grande famille des sondes qui ont survolé la Planète rouge depuis Mariner 4 en 1965, l’orbiteur européen Mars Express tient une place tout à fait honorable. Lancé du cosmodrome de Baïkonour le 2 juin 2003, Mars Express se satellise 6 mois plus tard autour de la Planète rouge. Plus de 13 années se sont écoulées depuis et la sonde poursuit toujours son travail : cartographie des reliefs, étude de l’évolution des calottes polaires, analyse de l’atmosphère et de son interaction avec le vent solaire.

L’ESA nous propose de découvrir de nouveaux clichés du pôle nord de la Planète rouge, obtenus à partir des images réalisées au cours de 32 survols effectués entre 2004 et 2010. Continuer la lecture

En vidéo : l’orbiteur Mars Express survole Mawrth Vallis

Grâce à une animation vidéo, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) nous offre la possibilité de survoler la région martienne de Mawrth Vallis.

Dans la grande famille des sondes qui ont survolé la Planète rouge depuis Mariner 4 en 1965, l’orbiteur européen Mars Express tient une place tout à fait honorable. Lancé du cosmodrome de Baïkonour le 2 juin 2003, Mars Express se satellise 6 mois plus tard autour de la Planète rouge. Plus de 13 années se sont écoulées depuis et la sonde poursuit toujours son travail : cartographie des reliefs, étude de l’évolution des calottes polaires, analyse de l’atmosphère et de son interaction avec le vent solaire.

L’ESA nous propose un survol virtuel de la région de Mawrth Vallis rendu possible par le traitement de nombreuses photographies (dont la résolution moyenne est de 14 mètres par pixel), réalisées par la caméra stéréoscopique de la sonde. Continuer la lecture

Mars et Neptune se rencontrent dans le Verseau

Les astronomes étaient mobilisés le Jour de l’An à l’occasion du rapprochement apparent entre les planètes Mars et Neptune dans la constellation du Verseau.

L’année 2017 a démarré rapidement pour les amoureux des spectacles célestes. La première soirée du mois de janvier était en effet l’occasion de repérer la très discrète Neptune (la dernière planète du Système solaire est de magnitude 8, donc invisible à l’œil nu) à seulement quelques minutes d’arc de la Planète rouge. Le rendez-vous avait lieu dans le Verseau, une constellation dans laquelle Neptune est installée depuis janvier 2011 et qu’elle quittera en mai 2022.

mars_neptune

C’est l’astrophotographe Kevin R. Witman qui a photographié cette étonnante conjonction depuis Cochranville (une localité américaine située dans le comté de Chester, en Pennsylvanie) à l’aide d’une lunette astronomique de 80 mm de diamètre. Continuer la lecture

Anniversaire : hommage à l’astronome Carl Sagan

Le 9 novembre le célèbre astronome américain Carl Sagan aurait eu 82 ans. Retour sur la vie de cet extraordinaire vulgarisateur.

Carl Sagan est né le 9 novembre 1934 à New York. Après avoir étudié la physique à l’Université de Chicago et obtenu son doctorat en astronomie et en astrophysique en 1960, il s’intéresse aux atmosphères planétaires et à la recherche d’intelligence extraterrestre. Dans les années 1970 il est nommé professeur à l’Université Cornell à Ithaca (New York) où il passera le reste de sa carrière professionnelle.

sagan

Carl Sagan a largement contribué au programme spatial américain. Continuer la lecture

Un très jeune cratère photographié sur Mars

La caméra de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a photographié un cratère qui s’est formé il y a très peu de temps sur la Planète rouge.

Découvrir un nouveau cratère d’impact sur Mars est assez rare et toujours passionnant pour les planétologues. C’est le cas sur l’image ci-dessous qui a été obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO. Ce cratère, dont les éjectas ont été traités en fausses couleurs pour renforcer les contrastes,  est très récent puisqu’il est présent sur cette image réalisée par l’orbiteur en 2011 mais n’est pas visible sur des images de la même région prises deux ans plus tôt. En perçant la couche claire superficielle, la météorite qui est tombée là a fait jaillir du sous-sol de la poussière plus sombre.

cratere_mars

En général les planétologues, gens très patients, observent des changements à la surface des astres sur des durées beaucoup plus longues qui se chiffrent en milliers, voire millions d’années. Ce cratère a eu la bonne idée de se former presque en direct sous l’œil de MRO ! Continuer la lecture

Exercice de calligraphie sur le sol de la planète Mars

Des tourbillons de poussière sont  à l’origine de délicates arabesques qu’on croirait tracées à l’encre de Chine à la surface de la planète Mars.

On sait depuis bien longtemps que les vents soufflent sur la Planète rouge. Depuis que les télescopes terrestres sont assez puissants pour observer les grands reliefs martiens, les astronomes ont assisté à plusieurs tempêtes suffisamment importantes pour soulever de grandes quantités de poussière et masquer les paysages durant plusieurs semaines sur Mars. En 1971 une tempête se produisit lors de l’arrivée en orbite martienne de Mariner 9, obligeant la NASA à retarder le travail cartographique assigné à la sonde.

En vidéo : MRO, 10 ans d’images sublimes de la Planète rouge

En plus de ces tempêtes spectaculaires il existe une grande variété de vents qui façonnent lentement le relief de la planète Mars. Continuer la lecture

MRO déniche sur Mars deux très jeunes cratères noirs

La caméra de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a photographié deux minuscules cratères qui sont apparus il y a seulement quelques années.

Découvrir de nouveaux cratères d’impact sur Mars est assez rare et toujours passionnant pour les planétologues. C’est le cas sur l’image ci-dessous, présentée sur le blog de Lori Fenton, qui a été obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO. Les deux petits cratères sombres ont chacun un diamètre légèrement supérieur à 2 mètres. Ils sont très récents puisqu’ils sont apparus sur des images prises en avril 2008 alors qu’ils n’étaient pas visibles un an plus tôt. En perçant la couche claire superficielle, les deux météorites qui sont tombées là ont fait jaillir du sous-sol de la poussière plus sombre que le vent a ensuite étalé.

dark-crater

On sait depuis bien longtemps que les vents soufflent sur la Planète rouge. Depuis que les télescopes terrestres sont assez puissants pour observer les grands reliefs martiens, les astronomes ont assisté à plusieurs tempêtes suffisamment importantes pour soulever de grandes quantités de poussières et masquer les paysages durant plusieurs semaines sur Mars. En 1971 une tempête se produisit lors de l’arrivée en orbite martienne de Mariner 9, obligeant la NASA à retarder le travail cartographique assigné à la sonde. Continuer la lecture

Insolite : une grotte martienne vue par MRO

L’orbiteur MRO a photographié une grotte martienne, une cavité qui est apparue suite à l’effondrement du plancher au fond d’un cratère d’impact.

On connaissait les grottes lunaires, des puits naturels qui correspondent à d’anciens tubes de lave dont le plafond s’est affaissé. C’est la sonde lunaire américaine LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter) qui les a débusquées il y a quelques années, les deux plus connues se trouvant dans Marius Hills, une région de l’océan des Tempêtes et dans Mare Ingenii sur la face cachée.

En vidéo : 10 ans d’images de la Planète rouge prises par MRO

Il semble que de telles formations géologiques se rencontrent également sur la Planète rouge. Sur cette image obtenue par l’orbiteur MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) on aperçoit un trou au fond d’un cratère d’impact sur les flans de Pavonis Mons, un volcan bouclier situé au niveau de l’équateur de la planète Mars. Cette grotte souterraine a une ouverture de 35 mètres de diamètre et une profondeur de 20 mètres (le fond est en partie éclairé par la lumière solaire).

grotte-mars

Les scientifiques pensent que de telles grottes sont particulièrement favorables pour permettre le développement et la persistance de la vie car elles peuvent maintenir des conditions d’environnement stable pendant un long moment. Continuer la lecture

Mars à l’opposition vue par le télescope spatial Hubble

Quand le télescope spatial Hubble pointe Mars au moment de son opposition, on obtient une incroyable image de la Planète rouge.

Emporté le 24 avril 1990 par la navette spatiale américaine Discovery, le télescope spatial Hubble, baptisé en hommage à l’astronome américain Edwin Powell Hubble, continue 26 ans plus tard à fournir de merveilleuses images de l’Univers.

En vidéo : les 25 ans du télescope spatial Hubble en images

Le 12 mai dernier les ingénieurs qui ont la charge de ce géant de 11 tonnes doté d’un miroir de 2,4 mètres de diamètre ont décidé de tirer le portrait de la planète Mars située alors à 80 millions de km de la Terre, dix jours avant son opposition.

mars_hubble

Voici les principales formations visibles sur cette image particulièrement détaillée : Continuer la lecture

Une Pleine Lune pour l’opposition de la planète Mars

Le samedi 21 mai en soirée se levait la Pleine Lune des fleurs. On pouvait admirer à proximité le point orangé de la Planète rouge dont c’est l’opposition.

Ce 22 mai marque l’opposition de Mars : comme tous les 780 jours en moyenne la Planète rouge se trouve sur une ligne Mars-Terre-Soleil. Elle est donc visible toute la nuit, se levant quand notre étoile se couche.

En vidéo : pourquoi la NASA n’envoie-t-elle personne sur Mars ?

Comme l’opposition coïncide à quelques jours près avec la plus courte distance qui nous sépare de la quatrième planète du Système solaire (75,3 millions de kilomètres le 30 mai) c’est le meilleur moment pour admirer la surface de Mars. C’est ce que n’a pas manqué de faire le télescope spatial Hubble le 12 mai, réalisant une somptueuse image.

mars_hubble

Pour fêter cette opposition martienne nous avons eu la chance de voir se lever hier soir la Pleine Lune à proximité de la Planète rouge. Cinquième Pleine Lune de l’année après la Pleine Lune des poissons du 22 avril, la Pleine Lune des fleurs se situait dans la constellation de la Balance a environ 5° apparents (soit 10 diamètres lunaires) de Mars (elle-même dans la constellation du Scorpion).

pleine_lune_mars

L’image ci-dessus a été prise vers 22 heures avec un boîtier Nikon D3200 et un objectif de 50 mm de focale (pose de 2 sec à 400 iso). On distingue le point légèrement ocre de Mars (magnitude -2) dont la lumière parvient à traverser les brumes du soir et à soutenir l’éclat éblouissant de notre satellite naturel. Continuer la lecture

La planète Mars au plus près de la Terre

Cette fin de mois de mai est la meilleure période pour observer la planète Mars qui est au plus près de la Terre (75,3 millions de km) le 30 mai.

C’est tous les 780 jours en moyenne que se produit l’opposition de la planète Mars (le 22 mai cette année, 8 jours avant sa plus courte distance à la Terre). La Planète rouge (une couleur caractéristique produite par la présence d’oxyde de fer -de la rouille- dans le sol martien) est alors observable toute la nuit (vue de la Terre elle est à l’opposé du Soleil) et c’est donc le moment idéal pour pointer lunettes et télescopes dans sa direction.

En vidéo : 10 ans d’images sublimes de la planète rouge prises par Mars Reconnaissance Orbiter 

Pourtant toutes les oppositions martiennes ne se ressemblent pas, la distance Terre-Mars à ce moment variant de 56 à 101 millions de km (voir le dessin de G. Javaux). Cette année un peu plus de 75 millions de km sépareront les deux astres, ce qui donnera au disque martien un diamètre apparent de 18,6 secondes d’arc.

mars3

Outre la distance Terre-Mars, les observateurs doivent tenir compte de la déclinaison de la planète dans le ciel. En 2016 Mars se trouve dans la constellation du Scorpion ce qui signifie qu’elle est basse sur l’horizon depuis la France ; les images seront donc soumises à une forte turbulence. Continuer la lecture

Sur la planète Mars, le vent fait son œuvre

La caméra de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a saisi une nouvelle preuve du travail du vent à la surface de la planète Mars.

On sait depuis bien longtemps que les vents soufflent sur la Planète rouge. Depuis que les télescopes terrestres sont assez puissants pour observer les grands reliefs martiens, les astronomes ont assisté à plusieurs tempêtes suffisamment importantes pour soulever d’importantes quantités de poussières et masquer les paysages durant plusieurs semaines sur Mars. En 1971 une tempête se produisit lors de l’arrivée en orbite martienne de Mariner 9, obligeant la NASA à retarder le travail cartographique assigné à la sonde.

En vidéo : MRO, 10 ans d’images sublimes de la Planète rouge

En plus de ces tempêtes spectaculaires il existe une grande variété de vents qui façonnent lentement le relief de la planète Mars. Les planétologues ont d’abord pensé que la visualisation de ces manifestations éoliennes demanderait du temps et se révélerait en comparant des images prises à plusieurs années d’intervalle. Ils ont découvert une action bien plus rapide ; des vents sont capables de nettoyer en quelques semaines la poussière déposée sur les panneaux solaires des astromobiles comme Spirit ou Opportunity et même d’effacer en moins d’un mois leurs empreintes de roues !

dune_sable_mars

L’image ci-dessus, présentée sur le blog de Lori Fenton, a été obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO. Ce cliché nous montre comment le vent (venant de la droite de l’image) a recouvert de sable une zone entourant un dôme conique d’environ 1400 mètres de diamètre, laissant à découvert une bande de terrain cratérisée protégée du vent par cette colline.

En vidéo : le voyage de la sonde ExoMars

Lancée le 14 mars de Baïkonour au Kazakhstan, la sonde européenne ExoMars arrivera en vue de la Planète rouge au mois d’octobre prochain.

Avec ExoMars, l’Agence spatiale européenne s’est fixée un objectif ambitieux : réaliser son premier atterrissage sur la Planète rouge. Elle a pour cela conçu un module de démonstration d’entrée, de descente et d’atterrissage surnommé Schiaparelli,  en hommage à l’astronome italien Giovanni Schiaparelli qui fut un observateur assidu de la quatrième planète du Système solaire à la fin du XIX ème siècle.

Pendant 7 mois le module Schiaparelli va voyager à bord de l’orbiteur TGO (Trace Gas Orbiter) avant d’être largué le 16 octobre prochain. Puis ce sera une chute vertigineuse (filmée à l’aide d’une caméra placée à bord du module) :  Schiaparelli pénétrera dans l’atmosphère martienne à la vitesse de 21.000 km/h et sera freiné peu à peu jusqu’à une vitesse finale de 4 km/h quand s’éteindront les rétrofusées.

Continuer la lecture

Sur Mars, les avalanches de poussières strient les cratères

Dans l’hémisphère nord de la planète Mars, la caméra de l’orbiteur MRO a révélé l’existence de nombreux cratères striés par des avalanches . 

Cela fera bientôt 10 ans que la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) étudie la Planète rouge depuis une orbite polaire basse . Cet engin de plus de 2 tonnes est équipé de différents instruments scientifiques comme le spectromètre CRISM (Compact Reconnaissance Imaging Spectrometers for Mars) mais il faut bien reconnaître que c’est sa caméra HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) qui a le plus contribué a populariser la mission en nous offrant d’incroyables vues de la surface martienne.

nasa

HiRISE est une caméra associée à un télescope de 50 cm de diamètre permettant d’obtenir des images de la surface martienne avec une résolution de 0,3 mètre par pixel. Cet instrument d’un poids total de 65 kg capte de fins détails très précieux pour les géologues et peut même à l’occasion repérer les rovers Curiosity et Opportunity.

Continuer la lecture

En vidéo : 11 ans sur Mars pour le rover Opportunity

La NASA a présenté une vidéo de 8 minutes retraçant les aventures du rover Opportunity depuis son arrivée sur la planète Mars le 25 janvier 2004.

Après Spirit (définitivement muet depuis le 22 mars 2010, un peu plus de 10 mois après s’être enlisé), Opportunity est la seconde astromobile du programme américain Mars Exploration Rover.

Opportunity est un rover géologue de 185 kg disposant de 200 W d’énergie fournie par 1,3 m² de panneaux solaires.

Initialement la mission d’Opportunity sur la Planète rouge était prévue pour durer 3 mois.

Continuer la lecture

La sonde Maven enregistre des aurores polaires sur Mars

La sonde américaine Maven (Mars Atmosphere and Volatile Evolution missioN) a été mise en orbite autour de la planète Mars le 21 septembre 2014 au terme d’un voyage de 10 mois. Maven est un orbiteur de 717 kg et 11 m d’envergure dont les 8 instruments scientifiques sont chargés d’étudier l’interaction entre le vent solaire et l’atmosphère de la Planète rouge depuis une orbite elliptique (la distance entre Maven et la surface de Mars varie de 150 à 6300 km).

mars_aurore2

En décembre dernier le spectrographe ultraviolet de l’orbiteur a enregistré des aurores polaires très étendues dans tout l’hémisphère nord de la Planète rouge qui descendaient jusqu’à 30° de latitude.

Continuer la lecture

Les étonnants nuages géants de la planète Mars

La planète Mars a toujours fasciné les hommes tant elle leur rappelle la Terre, avec ses saisons, ses calottes polaires et sa rotation en un peu plus de 24 heures. Les humains ont reporté tous leurs fantasmes sur la quatrième planète du Système solaire : ils ont cru y voir des canaux artificiels à la fin du dix-neuvième siècle puis ils l’ont peuplée de créatures hostiles pendant les décennies suivantes, de terribles martiens ou petits hommes verts qui n’hésitaient pas à venir nous anéantir.

mars1

Encore aujourd’hui certains interprètent de façon fantaisiste les images envoyées par les rovers comme Opportunity, qui aurait même photographié un cercueil sur Mars !

Continuer la lecture