Archives pour l'étiquette parhélie

Double parhélie et halo pour un Soleil couchant

Parhélie et halo solaires sont des photométéores  (du grec phôtόs « lumière » et meteôros « dans les airs ») qu’on observe dans un ciel voilé par des cirrus.

C’est entre 7 et 12 km d’altitude que l’on rencontre des nuages fins appelés cirrus. Les gouttes d’eau qui les composent gèlent et se transforment en petits cristaux de glace en général de forme hexagonale. En traversant ces cristaux les rayons solaires subissent plusieurs réflexions et ressortent selon certains angles, produisant ainsi des halos solaires.

Celui que l’on observe sur cette image (volontairement contrastée) forme un cercle de 44° centré sur le Soleil ; on parle d’un halo de 22° (son rayon) ou petit halo. Il est beaucoup plus rarement entouré d’un halo de 46° (lui aussi centré sur le Soleil) appelé également grand halo. Continuer la lecture

Un spectaculaire parhélie photographié en Allemagne

Le ciel nous réserve parfois de belles surprises en journée. La preuve avec ce parhélie, magnifique draperie colorée apparue en Allemagne le 29 août.

Vous avez peut-être parfois remarqué que lorsque le Soleil est proche de l’horizon et qu’il est derrière des nuages de haute altitude (des cirrus ou des cirrostratus), on observe de chaque côté une tache lumineuse ; ces deux taches (disposées horizontalement à une distance de 22° ou 46° du Soleil) sont parfois colorées comme un arc-en-ciel. Il s’agit de répliques de l’image du Soleil qui se forment lorsque sa lumière traverse les cristaux de glace contenus dans ces nuages.

parhelie

L’observation de ces faux soleils (on les appelle aussi chiens du Soleil ou sundog en anglais) ne dure que quelques minutes et rappelle celle de l’arc circumzénithal. Vous pouvez retrouver ces phénomènes optiques et bien d’autres encore sur une incroyable image de Joshua Thomas qui est parvenu à immortaliser un festival d’arc-en-ciel au Nouveau-Mexique.

Continuer la lecture