Archives pour l'étiquette nuage

Levez les yeux pour admirer les rayons crépusculaires

Ils nous surprennent parfois après le coucher du Soleil (ou avant son lever). Les rayons crépusculaires nous offrent un étonnant spectacle.

Regardez le Soleil se coucher : si aucun obstacle n’entrave leur déplacement, les rayons solaires sont diffusés dans toutes les directions et nous ne les remarquons pas. Mais ils rencontrent parfois des obstacles (nuages, montagnes) : on observe alors une alternance de bandes sombres (qui correspondent aux rayons lumineux bloqués) et d’autres rendues lumineuses par la réflexion de la lumière solaire sur les particules en suspension dans l’atmosphère (poussières volcaniques ou industrielles, aérosols, gouttes d’eau…).

rayons_crepusculaires

Ces bandes lumineuses qui émanent toutes d’un seul point, le Soleil, sont appelées des rayons crépusculaires. Ils sont imprévisibles, ce qui rend leur observation aussi aléatoire que spectaculaire. Pour espérer les voir scrutez régulièrement le ciel quand le Soleil est sous l’horizon et/ou qu’il joue à cache-cache avec les nuages… et gardez toujours à portée de main un appareil photo ! Continuer la lecture

Soleil noir sur la France le 11 août 1999

C’est le 11 août 1999 que se produisit la dernière éclipse totale de Soleil observable en France. La bande de centralité passait de la Normandie à l’Alsace.

Une éclipse de Soleil a lieu lorsque l’alignement Soleil-Lune-Terre est parfait ; la Lune projette alors son ombre sur notre planète. Pour les observateurs placés dans l’ombre lunaire, l’éclipse est totale. Les observateurs installés en dehors du cône d’ombre assistent à une éclipse partielle.

En vidéo : l’éclipse solaire du 20 mars 2015 filmée depuis l’espace

Par une heureuse coïncidence, le Soleil, environ 400 fois plus grand que la Lune, est aussi 400 fois plus éloigné de nous. En conséquence le Soleil et la Lune ont sensiblement le même diamètre apparent dans le ciel. Au cours d’une éclipse totale, la Lune masque exactement le Soleil, nous permettant alors d’admirer brièvement la couronne solaire et les protubérances sur le bord de notre étoile.

Continuer la lecture

Les étonnants nuages géants de la planète Mars

La planète Mars a toujours fasciné les hommes tant elle leur rappelle la Terre, avec ses saisons, ses calottes polaires et sa rotation en un peu plus de 24 heures. Les humains ont reporté tous leurs fantasmes sur la quatrième planète du Système solaire : ils ont cru y voir des canaux artificiels à la fin du dix-neuvième siècle puis ils l’ont peuplée de créatures hostiles pendant les décennies suivantes, de terribles martiens ou petits hommes verts qui n’hésitaient pas à venir nous anéantir.

mars1

Encore aujourd’hui certains interprètent de façon fantaisiste les images envoyées par les rovers comme Opportunity, qui aurait même photographié un cercueil sur Mars !

Continuer la lecture

En images : la Pleine Lune des neiges

La nuit du 3 au 4 février a été celle de la seconde Pleine Lune de l’année, la bien nommée Pleine Lune des neiges. Notre satellite naturel a traversé la voûte céleste avec à ses trousses la brillante Jupiter (la plus grosse planète du Système solaire sera au périgée – sa plus courte distance à la Terre – dans 2 jours). Le froid intense et de fins nuages ont permis la formation d’une couronne et d’un halo lunaires. Retour en images sur une nuit d’observations.

Continuer la lecture

Jupiter échappe aux nuages

En cette fin de nuit la planète Jupiter (magnitude -2,5) brille pas très loin de la Lune gibbeuse décroissante masquée par les nuages. L’étoile  Régulus, la plus lumineuse de la constellation du Lion est visible en haut à gauche de l’image.

jupiter_lune

L’image a été réalisée avec un boîtier Nikon D3200 et un objectif 18-105 mm.

Halo lunaire

Des halos se forment autour de la Lune ou du Soleil lorsque les particules de glace constituant un nuage ou du brouillard ont une forme particulière (plaques de formes hexagonales ou colonnes à base hexagonale). De telles conditions météorologiques se rencontrent surtout l’hiver.

halo

Ces types de cristaux (dont la taille varie de 50 à 100 microns) naissent quand la vapeur d’eau voit sa température descendre entre -5 et -25°C.

Ce joli halo a été photographié en février 2014, alors que la Lune ne se trouvait pas très loin de la brillante planète Jupiter.

Les halos font partie des photométéores, tout comme l’arc-en-ciel, les nuages irisés ou encore l’arc circumzénithal.

Tempêtes géantes sur Uranus

Depuis sa découverte en 1781 par William Herschel, Uranus fait peu parler d’elle. Il faut dire que la septième planète du Système solaire est une géante glacée (dont le diamètre dépasse 50.000 kilomètres) qui vogue à près de 3 milliards de kilomètres de nous et présente donc peu d’intérêt à priori.

uranus

D’ailleurs les seules images de la surface réalisées par une sonde (Voyager en 1986) avaient convaincu les astronomes de classer Uranus comme un astre sans caractéristique particulière en lumière visible, où l’on ne trouvait aucune des perturbations atmosphériques connues sur les autres planètes gazeuses (comme Jupiter et Saturne).

Continuer la lecture

Pleine Lune voilée

Hier c’était la Pleine Lune et une partie de la Terre (mais pas l’Europe) a profité d’une éclipse totale de Lune.

lune4

En soirée le ciel s’annonçait couvert en Bourgogne mais le voile nuageux n’a pas été suffisant pour masquer totalement Séléné.

lune6

Le clocher de l’église Saint-Denis à Nuits-Saint-Georges avec ses tuiles vernissées était tout trouvé pour réaliser quelques poses photographiques longues le mettant en valeur avec un satellite naturel pour une fois très discret.

Continuer la lecture

Lumière cendrée du 22 septembre

C’est une belle lumière cendrée qui accompagnait le fin croissant de Lune ce matin dans un ciel où les nuages avaient été chassés par le vent du nord (La lumière cendrée était également visible sur mes clichés pris la veille : Jupiter domine la Lune) .

cendr3

La Nouvelle Lune se produira mercredi 24 septembre à 6 heures 14 puis nous retrouverons le fin croissant en soirée à partir du vendredi 26 septembre.

Continuer la lecture

Jupiter et la Lune

Bien que chargé de nuages, le ciel de ce matin permettait de suivre le lent rapprochement apparent entre Jupiter (à gauche du château de la Tour) et la Lune décroissante (la Nouvelle Lune se produira le 24 septembre). Les deux astres seront au plus près (5 degrés d’écart) à l’aube du samedi 20 septembre.

jup1

Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire, se trouve actuellement à un peu moins d’un milliard de kilomètres de la Terre.

Continuer la lecture

Perséides 2014

On s’en doutait un peu : le cru 2014 de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides ne restera pas dans les mémoires. La présence de la Lune (avec une Super Lune le 10 août) n’aura guère permis de profiter des poussières abandonnées par la comète Swift-Tuttle qui viennent se consumer dans l’atmosphère terrestre entre le 17 juillet et le 24 août (avec un maximum autour du 12 août).

Si on ajoute des conditions météorologiques souvent désastreuses, on imagine aisément que les nuits dégagées  et sans éclairage lunaire n’ont pas été très nombreuses.

pers3

Les amateurs d’étoiles filantes devront patienter jusqu’au mois de décembre pour profiter d’un autre essaim très actif : celui des Géminides du 7 au 17, le maximum le 14 décembre tombant avec le Dernier Quartier de Lune. D’excellentes conditions, donc, si la météo le veut bien !

L’image ci-dessus a été réalisée le 5 août vers 2 h 15 avec un boîtier Nikon D 3200 et un objectif Nikkor fisheye de 10,5 mm de focale ouvert à 2,8. Pose de 30 secondes à 3200 iso. Outre le radiant (d’où semblent s’échapper les étoiles filantes) on peut également voir la galaxie d’Andromède (Messier 31) et l’amas d’étoiles des Pléiades (Messier 45).

En images : la planète Vénus

Quel est donc ce point étincelant dans le ciel du soir ou du matin, qui parfois accompagne le croissant de Lune ? Il s’agit de Vénus, la seconde planète en partant du Soleil, dont la surface recouverte de nuages renvoie si efficacement la lumière, au point que l’éclat de Vénus peut atteindre la magnitude -4,6.

Malgré ses ressemblances avec la Terre (même diamètre et présence d’une atmosphère nuageuse), Vénus est une planète peu accueillante : trop près du Soleil, elle connaît des températures très élevées. Au sol les pressions infernales et les pluies acides viennent rapidement à bout des rares sondes qui s’y sont posées.

Pour le photographe du ciel, Vénus est une source d’inspiration à l’aube ou au crépuscule, comme vous pourrez le découvrir dans cette collection d’images.

Pleine Lune marseillaise

Hier soir 12 juillet la Pleine Lune se levait au-dessus de Marseille, presque dans l’axe de l’église Saint-Vincent-de-Paul dont les flèches dominent le haut de la Canebière à une hauteur de 70 mètres.

plune2

La cité phocéenne était sans doute l’un des rares endroits épargnés par les nuages, la météo sur l’ensemble de la France étant globalement désastreuse pour les astrophotographes qui souhaitaient immortaliser ce lever de Pleine Lune, un mois après celui du vendredi 13 juin.

La prochaine Pleine Lune, le 10 août, sera la plus grosse de l’année !

Coup de foudre

De nombreux orages ont eu lieu en France ces derniers jours après une période de beau temps et de chaleur. Ils étaient accompagnés de fortes pluies, de chutes de grêle et d’éclairs.

éclair

La foudre est un phénomène électrique qui se produit lorsque l’électricité statique accumulée entre des nuages et le sol (ou entre nuages) atteint une différence de potentiel électrique très élevée, de l’ordre de plusieurs dizaines de millions de volts.

Continuer la lecture

Le croissant du Ramadan

Le retour du croissant de Lune hier soir a marqué le premier jour du mois du Ramadan dans un certain nombre de pays dont la France. Le calendrier musulman étant un calendrier lunaire, les dates importantes qui le jalonnent ne sont jamais connues à l’avance et diffèrent selon les endroits.

croissant4

La Nouvelle Lune s’étant produite à l’aube du 27 juin, le hilal (jeune croissant lunaire) était visible depuis quelques pays dans la soirée du 28 et pratiquement sur toute la planète le 29 au soir.

Continuer la lecture

Sa majesté Vénus

Je suis certain que vous l’avez vue ! Chaque matin depuis quelques semaines, Vénus brille au-dessus de l’horizon est.

venus2

La seconde planète du Système solaire (juste après Mercure) est l’astre nocturne le plus brillant après la Lune en raison de la couche nuageuse qui l’entoure en permanence et qui renvoie la lumière solaire.

Continuer la lecture