Archives pour l'étiquette HiRise

Quand les dunes martiennes contournent les reliefs

Une belle et curieuse image réalisée par l’orbiteur MRO nous dévoile l’action du vent sur les dunes à la surface de la Planète rouge. 

C’est l’une  des dernières photographies de la surface de la Planète rouge proposées par la NASA. Obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO (Mars Reconnaissance Orbiter), elle fait beaucoup travailler notre imagination : ne dirait-on pas la mâchoire d’un prédateur marin ? La réalité est encore plus belle : il s’agit d’un champ de dunes poussé par le vent (venant de la gauche de l’image) qui a contourné une colline.

Une confirmation de ce que l’on savait depuis longtemps : sur Mars le vent sculpte les paysages et il peut même parfois souffler très fort. Continuer la lecture

Fissures sombres dans la calotte polaire sud martienne

Prise au cours du printemps dans l’hémisphère sud de la Planète rouge, cette image nous montre de curieuses fissures dans la calotte polaire.

Située 1,5 fois plus loin du Soleil que de la Terre, la planète Mars s’approche tous les 2,13 ans de nous. Entre la dernière opposition de la Planète rouge qui s’est produite le 22 mai 2016 et la prochaine le 27 juillet 2018, Mars ne nous montre qu’un minuscule disque, actuellement de moins de 5 secondes d’arc et de magnitude 1,6 que vous pouvez rechercher dans la constellation des Poissons.

Heureusement qu’il nous reste les rovers (comme Curiosity) et les orbiteurs (comme MRO) pour nous tenir au courant des évolutions de la météorologie martienne.  Continuer la lecture

Un très jeune cratère photographié sur Mars

La caméra de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a photographié un cratère qui s’est formé il y a très peu de temps sur la Planète rouge.

Découvrir un nouveau cratère d’impact sur Mars est assez rare et toujours passionnant pour les planétologues. C’est le cas sur l’image ci-dessous qui a été obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO. Ce cratère, dont les éjectas ont été traités en fausses couleurs pour renforcer les contrastes,  est très récent puisqu’il est présent sur cette image réalisée par l’orbiteur en 2011 mais n’est pas visible sur des images de la même région prises deux ans plus tôt. En perçant la couche claire superficielle, la météorite qui est tombée là a fait jaillir du sous-sol de la poussière plus sombre.

cratere_mars

En général les planétologues, gens très patients, observent des changements à la surface des astres sur des durées beaucoup plus longues qui se chiffrent en milliers, voire millions d’années. Ce cratère a eu la bonne idée de se former presque en direct sous l’œil de MRO ! Continuer la lecture

Exercice de calligraphie sur le sol de la planète Mars

Des tourbillons de poussière sont  à l’origine de délicates arabesques qu’on croirait tracées à l’encre de Chine à la surface de la planète Mars.

On sait depuis bien longtemps que les vents soufflent sur la Planète rouge. Depuis que les télescopes terrestres sont assez puissants pour observer les grands reliefs martiens, les astronomes ont assisté à plusieurs tempêtes suffisamment importantes pour soulever de grandes quantités de poussière et masquer les paysages durant plusieurs semaines sur Mars. En 1971 une tempête se produisit lors de l’arrivée en orbite martienne de Mariner 9, obligeant la NASA à retarder le travail cartographique assigné à la sonde.

En vidéo : MRO, 10 ans d’images sublimes de la Planète rouge

En plus de ces tempêtes spectaculaires il existe une grande variété de vents qui façonnent lentement le relief de la planète Mars. Continuer la lecture

MRO déniche sur Mars deux très jeunes cratères noirs

La caméra de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a photographié deux minuscules cratères qui sont apparus il y a seulement quelques années.

Découvrir de nouveaux cratères d’impact sur Mars est assez rare et toujours passionnant pour les planétologues. C’est le cas sur l’image ci-dessous, présentée sur le blog de Lori Fenton, qui a été obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO. Les deux petits cratères sombres ont chacun un diamètre légèrement supérieur à 2 mètres. Ils sont très récents puisqu’ils sont apparus sur des images prises en avril 2008 alors qu’ils n’étaient pas visibles un an plus tôt. En perçant la couche claire superficielle, les deux météorites qui sont tombées là ont fait jaillir du sous-sol de la poussière plus sombre que le vent a ensuite étalé.

dark-crater

On sait depuis bien longtemps que les vents soufflent sur la Planète rouge. Depuis que les télescopes terrestres sont assez puissants pour observer les grands reliefs martiens, les astronomes ont assisté à plusieurs tempêtes suffisamment importantes pour soulever de grandes quantités de poussières et masquer les paysages durant plusieurs semaines sur Mars. En 1971 une tempête se produisit lors de l’arrivée en orbite martienne de Mariner 9, obligeant la NASA à retarder le travail cartographique assigné à la sonde. Continuer la lecture

Sur la planète Mars, le vent fait son œuvre

La caméra de la sonde spatiale Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a saisi une nouvelle preuve du travail du vent à la surface de la planète Mars.

On sait depuis bien longtemps que les vents soufflent sur la Planète rouge. Depuis que les télescopes terrestres sont assez puissants pour observer les grands reliefs martiens, les astronomes ont assisté à plusieurs tempêtes suffisamment importantes pour soulever d’importantes quantités de poussières et masquer les paysages durant plusieurs semaines sur Mars. En 1971 une tempête se produisit lors de l’arrivée en orbite martienne de Mariner 9, obligeant la NASA à retarder le travail cartographique assigné à la sonde.

En vidéo : MRO, 10 ans d’images sublimes de la Planète rouge

En plus de ces tempêtes spectaculaires il existe une grande variété de vents qui façonnent lentement le relief de la planète Mars. Les planétologues ont d’abord pensé que la visualisation de ces manifestations éoliennes demanderait du temps et se révélerait en comparant des images prises à plusieurs années d’intervalle. Ils ont découvert une action bien plus rapide ; des vents sont capables de nettoyer en quelques semaines la poussière déposée sur les panneaux solaires des astromobiles comme Spirit ou Opportunity et même d’effacer en moins d’un mois leurs empreintes de roues !

dune_sable_mars

L’image ci-dessus, présentée sur le blog de Lori Fenton, a été obtenue grâce à la caméra HiRISE installée à bord de l’orbiteur MRO. Ce cliché nous montre comment le vent (venant de la droite de l’image) a recouvert de sable une zone entourant un dôme conique d’environ 1400 mètres de diamètre, laissant à découvert une bande de terrain cratérisée protégée du vent par cette colline.

Insolite : le rover martien Curiosity vu par l’orbiteur MRO

Alors que MRO fêtera dans quelques semaines ses 10 ans autour de la Planète rouge, retour sur les performances de sa caméra HiRISE.

En 2016 la NASA va fêter une décennie d’observations de la planète Mars à l’aide de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Cet orbiteur de plus de 2 tonnes installé sur une orbite polaire basse s’est surtout fait connaître par les incroyables images fournies par sa caméra HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment).

En vidéo : pourquoi la Nasa n’envoie-t-elle personne sur Mars ?

Composée d’un détecteur de 14 CCD associé à un télescope de 0,5 mètre de diamètre pour une longueur focale de 12 mètres, HiRIZE est à ce jour la plus grosse caméra jamais embarquée sur une sonde spatiale. Sa résolution au sol peut atteindre 0,3 mètre depuis une altitude de 300 kilomètres.

curiosity

Cette superbe image présentée par Emily Lakdawalla sur le blog de la Planetary Society permet d’apprécier les performances de la camera HiRISE.

Continuer la lecture

Sur Mars, les avalanches de poussières strient les cratères

Dans l’hémisphère nord de la planète Mars, la caméra de l’orbiteur MRO a révélé l’existence de nombreux cratères striés par des avalanches . 

Cela fera bientôt 10 ans que la sonde américaine Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) étudie la Planète rouge depuis une orbite polaire basse . Cet engin de plus de 2 tonnes est équipé de différents instruments scientifiques comme le spectromètre CRISM (Compact Reconnaissance Imaging Spectrometers for Mars) mais il faut bien reconnaître que c’est sa caméra HiRISE (High Resolution Imaging Science Experiment) qui a le plus contribué a populariser la mission en nous offrant d’incroyables vues de la surface martienne.

nasa

HiRISE est une caméra associée à un télescope de 50 cm de diamètre permettant d’obtenir des images de la surface martienne avec une résolution de 0,3 mètre par pixel. Cet instrument d’un poids total de 65 kg capte de fins détails très précieux pour les géologues et peut même à l’occasion repérer les rovers Curiosity et Opportunity.

Continuer la lecture

L’orbiteur MRO révèle un étonnant cratère martien

La caméra HiRISE de Mars Reconnaissance Orbiter a déniché une étrange formation sur la Planète rouge. Il s’agit d’une dépression allongée située dans la région de Elysium Planitia, une zone volcanique au niveau de l’équateur.

mars-cratere

Les chercheurs de la NASA chargés d’analyser les images de MRO (une sonde en orbite autour de la planète Mars depuis le printemps 2006) n’ont pas mis longtemps pour proposer une explication à cette étrange formation.

Continuer la lecture

On a retrouvé Beagle 2 sur Mars

25 décembre 2003 : alors que chacun fête Noël autour du sapin, les membres de l’Agence spatiale européenne (ESA) attendent eux aussi un cadeau venu du ciel. La sonde Mars Express doit en effet larguer Beagle 2, un petit atterrisseur de 60 kg (dont 30 kg d’instruments scientifiques).

beagle

Beagle 2, baptisé du nom du bateau qui transporta Charles Darwin autour du monde entre 1831 et 1836, doit analyser le sol de la planète Mars et y rechercher d’éventuelles traces de vie.

Continuer la lecture