Archives pour l'étiquette Encelade

Zoom sur le Pôle nord d’Encelade, satellite de Saturne

Encelade est l’un des satellites qu’a longuement étudié la sonde Cassini, désormais en route pour son grand plongeon en direction de Saturne.

Toutes les belles choses ont une fin : le 15 septembre prochain la sonde américaine Cassini plongera dans l’épaisse atmosphère de Saturne, mettant fin à une extraordinaire mission commencée il y a 13 ans dans la banlieue de la sixième planète du Système solaire. Plus d’une décennie d’images étonnantes et de mesures inédites concernant Saturne et ses anneaux, bien sûr, mais également un grand nombre des quelques 60 satellites qui gravitent autour.

Cette image réalisée le 27 novembre dernier à une distance de 32.000 km nous permet de détailler le Pôle nord d’Encelade.   Continuer la lecture

Cinq satellites de Saturne devant la sonde Cassini

La sonde américaine Cassini a réussi à photographier ensemble cinq des soixante-deux satellites de Saturne : Janus, Pandore, Encelade, Mimas et Rhéa.

Depuis 2004 la sonde Cassini, l’une des plus grosses sondes interplanétaires jamais construites, nous fait découvrir Saturne et ses lunes. Se plonger dans les archives de la mission est toujours un bonheur, comme le prouve cette image réalisée le 29 juillet 2011.

satellites_saturne

L’exploration des soixante-deux satellites de Saturne ne cesse de nous étonner, voire de nous ravir. Il y a bien sûr Titan, sur lequel s’est posé le module Huygens le 14 janvier 2005, nous révélant un étrange paysage glacé dans lequel s’étalent des lacs de méthane et d’éthane liquide.  Continuer la lecture

Mimas et Prométhée devant les anneaux de Saturne

La sonde Cassini a photographié ensemble Mimas et Prométhée, deux satellites de Saturne qui ne se ressemblent pas du tout. 

Arrivée aux abords de Saturne en juin 2004, la sonde américaine Cassini poursuit inlassablement ses observations scientifiques, nous envoyant régulièrement d’incroyables images de la planète, de ses anneaux et de ses satellites. Cassini est l’une des plus grosses sondes interplanétaires jamais construites : elle pèse 2.150 kg sans compter les 350 kg du module Huygens (qui a été largué sur Titan le 14 janvier 2005) et plus de 3 tonnes d’hydrazine pour la propulsion. La sonde mesure près de 7 mètres de haut et 4 mètres de largeur et emporte 12 instruments scientifiques.

Mimas_Prometheus

L’image ci-dessus nous montre les satellites Mimas et Prométhée. Mimas, découvert en 1789 par l’astronome germano-britannique William Herschel, est le satellite sphéroïde le plus petit de Saturne avec un diamètre d’environ 400 km. Continuer la lecture

En images : Cassini-Huygens explore Saturne et ses lunes

Depuis 2004 la sonde américaine Cassini nous fait découvrir Saturne et ses lunes, dont Titan qui a reçu la visite du module Huygens en 2005.

C’est une exploration qui dure depuis plus d’une décennie. Arrivée aux abords de Saturne en juin 2004, la sonde américaine Cassini poursuit inlassablement ses observations scientifiques, nous envoyant régulièrement d’incroyables images de la planète, de ses anneaux et de ses satellites. Cassini est l’une des plus grosses sondes interplanétaires jamais construites : elle pèse 2.150 kg sans compter les 350 kg du module Huygens et plus de 3 tonnes d’hydrazine pour la propulsion. La sonde mesure près de 7 mètres de haut et 4 mètres de largeur et emporte 12 instruments scientifiques.

Quant au module Huygens (un peu plus de 300 kg), il a été largué le 14 janvier 2005  sur l’un des satellites de Saturne, Titan. C’est à ce jour le record d’atterrissage le plus éloigné de la Terre (1,2 milliard de km). Au cours de sa descente sous un parachute, le module Huygens n’a cessé de nous transmettre des données sur cet étonnant satellite naturel glacé sur lequel on a découvert des lacs de méthane et d’éthane liquide. Le module Huygens s’est posé sur un sol à -180°C, dont la consistance s’apparente à du sable gorgé de liquide, et a encore fonctionné pendant deux heures.

Encelade et Janus au-dessus des anneaux de Saturne

La sonde Cassini se trouvait à un peu plus d’un million de km de Saturne quand elle a photographié les satellites Encelade et Janus.

Cassini, la sonde américaine qui a commencé à explorer Saturne et sa banlieue en 2004, nous offre une nouvelle image de la planète aux anneaux et de deux de ses satellites, Encelade (le plus gros à gauche) et Janus (dont la luminosité a été rehaussée d’un facteur 2 pour qu’il apparaisse sur la photo).

En vidéo : un sous-marin sur Titan, dans les profondeurs du lac Kraken Mare

Encelade (505 km de diamètre) a été découvert par l’astronome germano-britannique William Herschel en 1789. Ce satellite intrigue beaucoup les astronomes depuis qu’on a découvert il y a une dizaine d’années que sa croûte glacée laissait échapper des geysers composés de vapeur d’eau et de matière organique. Les scientifiques en sont arrivés à la conclusion qu’Encelade abrite un océan global sous une banquise épaisse de 30 à 40 km.

saturne1

Janus n’a été découvert qu’à la fin de l’année 1966 par l’astronome français Audouin Dollfus (1924-2010) en utilisant le télescope de 1m de l’Observatoire du Pic du Midi lors d’un des rares passages de la Terre dans le plan des anneaux de Saturne : vus par la tranche, les anneaux disparaissent presque complètement à cette époque et les plus petits satellites comme Janus (une pomme de terre de 194×190×154 km) deviennent repérables. Continuer la lecture

Partie de cache-cache dans la banlieue de Saturne

La sonde américaine Cassini a photographié deux des satellites de Saturne, Encelade et Dioné, en train de jouer à cache-cache. 

C’est une exploration qui dure depuis plus de 10 ans. Arrivée aux abords de Saturne en juin 2004, la sonde américaine Cassini poursuit inlassablement ses observations scientifiques, nous envoyant régulièrement d’incroyables images de la planète, de ses anneaux et de ses satellites.

En vidéo : un sous-marin sur Titan, dans les profondeurs du lac Kraken Mare

Lorsque l’image ci-dessous a été réalisée le 8 septembre 2015, la sonde Cassini se trouvait alors à 83.000 km de Dioné et à 364.000 km d’Encelade. Bien que les deux satellites aient à peu près la même composition, on constate qu’Encelade a une réflectivité beaucoup plus élevée, sa surface étant renouvelée en permanence par une pluie de grains de glace venant de jets situés au pôle sud. Au contraire, sans apport de glace, la surface gelée recouvrant Dioné s’altère lentement et devient plus sombre.

dione_encelade

Que sait-on sur ces deux satellites ? Continuer la lecture

Titan croise Encelade derrière les anneaux de Saturne

Les archives de la mission Cassini regorgent de belles images prises dans la banlieue de Saturne, comme cet alignement des anneaux avec Titan et Encelade.

C’est une scène étrange que nous révèle cette photographie de la NASA réalisée en lumière rouge par le vaisseau spatial Cassini le 10 juin 2006. La sonde se trouvait alors à une distance d’environ 3,9 millions de kilomètres d’Encelade et 5,3 millions de kilomètres de Titan, les anneaux de Saturne venant s’intercaler entre Cassini et les deux lunes.

En vidéo : un sous-marin sur Titan, dans les profondeurs du lac Kraken Mare

À contre-jour, la fine atmosphère de Titan (5150 km de diamètre) devient particulièrement brillante en diffusant la lumière solaire. On sait que l’épaisseur de cette atmosphère varie de 200 à 900 km et qu’elle est principalement constituée d’azote moléculaire (95 à 98%) et de méthane (ainsi que quelques traces d’hydrocarbures).

nasa

Le 14 janvier 2005 la sonde Cassini avait largué sur Titan le module Huygens qui photographia à sa surface des lacs de méthane et d’éthane.

Continuer la lecture

Gros plan sur la banquise d’Encelade, satellite de Saturne

La sonde Cassini vient de survoler le pôle nord d’Encelade, ce petit satellite de Saturne recouvert d’une croûte glacée qui pourrait cacher un océan.

Cassini est une sonde américaine qui a commencé à explorer Saturne et sa banlieue en 2004. C’est en janvier 2005 que des images du petit satellite Encelade (500 km de diamètre) prises à contre-jour révélèrent la présence de geysers composés de vapeur d’eau mêlée à de la matière organique et salée. 10 ans après, les planétologues sont arrivés à la conclusion que le satellite Encelade abriterait bien un océan global.

encelade

Après les satellites Hypérion et Dioné, c’est au tour d’Encelade de recevoir une nouvelle fois la visite de la sonde Cassini. Passant à moins de 6000 km du pôle nord d’Encelade, la sonde américaine nous montre la surface de la banquise (dont l’épaisseur est estimée entre 30 et 40 km) parsemée de cratères d’impact et parcourue de profondes crevasses (la résolution de l’image est de 35 m par pixel).

Continuer la lecture

André Brahic en conférence à Dijon

Le mardi 9 décembre, André Brahic était l’invité de la Société Astronomique de Bourgogne (SAB). Né en 1942 à Paris, André Brahic est actuellement professeur à l’Université Paris Diderot et au Commissariat à l’Énergie Atomique (CEA) à Saclay. Il a participé aux deux principales missions d’exploration du Système solaire, la mission Voyager dans les années 1980 (aux côtés de l’exobiologiste Carl Sagan) et l’actuelle mission Cassini-Huygens autour de Saturne. Il est célèbre pour avoir découvert avec son équipe les 5 anneaux de Neptune en 1984, baptisés Galle, Le Verrier, Lassell, Arago et Adams. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « De feu et de glace » (2010) et « La science, une ambition pour la France » (2012).

brahic3

Enfants du Soleil : à la recherche de nos origines et de la vie dans l’Univers. L’idée d’une vie dans l’Univers n’est pas nouvelle, puisque Epicure l’évoquait déjà en 300 avant J-C, mais c’est au cours du vingtième siècle qu’elle est devenue un grand sujet de discussion.

Continuer la lecture