Archives pour l'étiquette éclipse

Une Pleine Lune le jour de Noël, la première depuis 1977

Cette année la Pleine Lune de décembre tombe le 25, une coïncidence qui ne s’était pas produite depuis 38 ans et que nous retrouverons en 2034.

Fred Espenak, astrophysicien américain retraité bien connu (qui est l’auteur par exemple d’un saisissant coucher de lumière cendrée en vidéo), est aussi un spécialiste des éphémérides. Ses calculs permettent de connaître notamment les dates des principales phases lunaires passées et à venir ; des données particulièrement intéressantes quand on se penche sur l’histoire des éclipses (éclipses de Lune mais surtout éclipses de Soleil) et la façon dont elles ont pu influencer certains événements humains, ou tout simplement pour préparer l’observation des prochaines.

lune6

La consultation de ces éphémérides nous permet donc de retrouver la date de chaque Pleine Lune. Une lunaison durant un peu plus de 29 jours, il se produit un décalage régulier entre le calendrier lunaire et notre calendrier grégorien ( conçu à la fin du XVIe siècle par le pape Grégoire XIII). Prenons par exemple la date de la Pleine Lune en décembre : elle s’est produite le 21 en 2010, le 10 en 2011, le 28 en 2012, le 17 en 2013 et le 6 en 2014 (Pleine Lune de la Saint Nicolas).

Continuer la lecture

Soleil noir sur la France le 11 août 1999

C’est le 11 août 1999 que se produisit la dernière éclipse totale de Soleil observable en France. La bande de centralité passait de la Normandie à l’Alsace.

Une éclipse de Soleil a lieu lorsque l’alignement Soleil-Lune-Terre est parfait ; la Lune projette alors son ombre sur notre planète. Pour les observateurs placés dans l’ombre lunaire, l’éclipse est totale. Les observateurs installés en dehors du cône d’ombre assistent à une éclipse partielle.

En vidéo : l’éclipse solaire du 20 mars 2015 filmée depuis l’espace

Par une heureuse coïncidence, le Soleil, environ 400 fois plus grand que la Lune, est aussi 400 fois plus éloigné de nous. En conséquence le Soleil et la Lune ont sensiblement le même diamètre apparent dans le ciel. Au cours d’une éclipse totale, la Lune masque exactement le Soleil, nous permettant alors d’admirer brièvement la couronne solaire et les protubérances sur le bord de notre étoile.

Continuer la lecture

3 mai 1715 : l’éclipse solaire d’Edmond Halley

Il y a 300 ans, le vendredi matin 3 mai 1715, une éclipse totale de Soleil plongeait Londres dans le noir. elle fut nommée éclipse de Halley en hommage à l’astronome britannique Edmond Halley qui en calcula avec précision le déroulement.

carte_eclipse_halley

Edmond Halley (1656-1742) est surtout connu pour la comète de 1682 dont il détermina la périodicité de 76 ans. Même si Halley ne vit jamais le retour de sa comète en 1758, elle porte désormais son nom. Halley , qui se passionna pour l’étude des astres dès son plus jeune âge, consacra sa vie à l’observation du ciel et calcula un grand nombre d’événements astronomiques.

Continuer la lecture

4 avril : l’éclipse totale de Lune que l’Europe n’a pas vue

Les astronomes ont actuellement de la chance : le samedi 4 avril avait lieu une éclipse totale de Lune (à l’occasion de la Pleine Lune des poissons), 15 jours seulement après une belle éclipse de Soleil.

ecl1

Cette éclipse lunaire se déroulait entre 10 h 15 et 13 h 45 TU (début et fin du passage de la Lune dans le cône d’ombre terrestre), le maximum se produisant à 12 h TU.

Continuer la lecture

La tache solaire AR 2305 à l’aube du 28 mars

L’observation du Soleil ne doit pas se limiter à l’éclipse partielle du 20 mars. Si vous avez gardé vos lunettes ou vos filtres destinés à admirer l’éclipse, vous pouvez régulièrement vérifier ce qui se passe sur notre étoile. En ce moment vous y verrez une belle tache solaire numérotée AR 2305 (image réalisée avec un boîtier Finepix HS20, zoom de 720 mm de focale protégé par un filtre ND 400).

sol1

Pour mémoire les taches solaires sont des anomalies magnétiques moins chaudes que le reste de la surface du Soleil.

Continuer la lecture

Soleil noir le 20 mars : récit d’un chasseur d’éclipses

Le 20 mars 2015, alors que l’Europe profitait d’une très belle éclipse partielle de Soleil, un certain nombre de passionnés s’étaient rendus sur la ligne de centralité qui passait au sud du Groenland.

Bien que l’essentiel du parcours de l’éclipse totale se déroule dans la mer (Atlantique nord, mer de Norvège et mer du Groenland), quelques rares bouts de terre étaient concernés : les îles Féroé – entre l’Ecosse et l’Islande – et l’archipel du Svalbard au nord de la Norvège, où l’on avait droit à 2 minutes et 30 secondes d’obscurité.

kos5

Kosmas Gazeas, professeur d’astrophysique à l’université d’Athènes et grand amateur d’éclipses (il a notamment photographié l’éclipse partielle du 1er juin 2011 en Islande et celle totale du 3 novembre 2013 au Gabon), faisait partie de ces rares privilégiés. Il raconte :

Continuer la lecture

En vidéo : le groupe Hamferd chante sous le Soleil éclipsé

On a souvent l’habitude d’enrichir une vidéo par un accompagnement musical adapté au sujet filmé.

Le groupe musical Hamferð, originaire des îles Féroé, a eu l’excellente idée d’interpréter un de ses titres, « Deyðir Varðar » (extrait de l’album « Evst »), directement pendant l’éclipse de Soleil du 20 mars 2015.

Hamferð, qui s’est formé en 2008, est un groupe de doom métal dont les chansons expriment un sentiment de tristesse, avec des mélodies plus lentes que le heavy metal dont il s’inspire.

Continuer la lecture

Les plus belles images de l’éclipse solaire du 20 mars

La première éclipse solaire de l’année  (la dixième éclipse totale du XXIe siècle) s’est produite vendredi matin 20 mars 2015. Elle a fait le bonheur des photographes, à condition d’échapper aux nuages !

Les plus chanceux s’étaient rendus dans les îles Féroé – entre l’Ecosse et l’Islande – et sur l’archipel du Svalbard au nord de la Norvège, où l’on avait droit à 2 minutes et 30 secondes d’obscurité. Il s’agissait des rares terres concernées par une éclipse totale qui avait débuté en plein océan Atlantique nord (au sud du Groenland) pour s’achever au niveau du pôle Nord, après avoir traversé la mer de Norvège et la mer du Groenland.

z1

z2

z1

z3

z1

Ailleurs en Europe, dans le nord du continent africain et le nord-ouest de l’Asie, l’éclipse était partielle.

z4

ecl3

z3

z1

ecl2

z3

ecl1

z2

ecl2

Tous les moyens étaient bons pour apprécier l’avancée de la Lune devant le Soleil.

z2

z5

z4

z1

ecl1

La plupart de ces images ont été postées par leurs auteurs dans la galerie du site américain SpaceWeather.

Cette éclipse avait la particularité de se produire le jour de l’équinoxe de printemps avec une Lune très proche de son périgée (le diamètre apparent de Séléné étant supérieur à 33 minutes d’arc).

Les chasseurs d’éclipses se donnent rendez-vous les 8 et 9 mars 2016 pour une éclipse totale de Soleil visible depuis l’océan Pacifique.

20 mars : le Soleil avait bien rendez-vous avec la Lune

C’est ce matin que s’est produite la première éclipse de Soleil de l’année 2015.

En France l’éclipse était seulement partielle avec plus ou moins 80% de Soleil occulté selon les régions au moment du maximum, vers 10 h 30 heure de Paris. Notre pays n’avait pas connu de spectacle équivalent depuis l’éclipse totale du 11 août 1999.

photo

Les images ci-dessous ont été réalisées en Bourgogne (à proximité de Dijon) avec un boîtier Finepix HS20 et son zoom de 720 mm de focale.

Continuer la lecture

La Lune, 48 heures avant son rendez-vous avec le Soleil

J-2 avant l’éclipse partielle de Soleil du 20 mars, et le ciel est toujours aussi dégagé ! Ce matin le croissant de Lune a fait l’une de ses dernières apparitions avant de se diriger vers notre étoile pour un rendez-vous que chanta Charles Trenet en 1939.

croissant-lune2

Les plus chanceux pourront peut-être saisir demain matin un très fin croissant sur l’horizon est, puis il n’y aura plus qu’à attendre vendredi matin.

Continuer la lecture

Entre Dernier Quartier et Nouvelle Lune

Le dimanche 15 mars à l’aube on pouvait saisir le gros croissant de Lune à l’aube, après le Dernier Quartier vendredi 13 mars et avant la Nouvelle Lune tant attendue du 20 mars.

lune21

Notre satellite naturel en a profité pour aller faire un brin de causette à un coq haut perché, ce dernier lui confiant les derniers potins de la ville de Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or.

Continuer la lecture

La Pleine Lune du corbeau se lève sur le Doubs

Le Doubs est le dixième cours d’eau français par la taille avec une longueur de 453 kilomètres. Particularité de cette rivière : elle prend sa source en France (à Mouthe), fait un petit crochet par la Suisse (le Clos du Doubs) et revient chez nous pour se jeter dans la Saône à Verdun-sur-le-Doubs.

pleine-lune3

Le 5 mars en fin de journée je me suis posté sur un pont à l’entrée de la commune de Lays-sur-le-Doubs pour assister au lever de la Pleine Lune du corbeau, plus petite Pleine Lune de l’année.

Rendez-vous le 4 avril pour la Pleine Lune des poissons ; il y aura à cette occasion une éclipse totale de Lune malheureusement invisible en Europe de l’ouest !

20 mars : ne manquez pas l’éclipse partielle de Soleil

Le 20 mars 2015, jour de l’équinoxe de printemps, se produira la première des deux éclipses solaires de l’année (la seconde aura lieu le 13 septembre). Rappelons qu’il y a éclipse de Soleil quand la Nouvelle Lune passe totalement ou partiellement devant le Soleil.

Bien que l’éclipse du 20 mars soit totale dans les îles Féroé et l’archipel du Svalbard (seules terres où l’on verra le Soleil entièrement masqué par la Lune), nous allons nous intéresser uniquement à l’éclipse partielle vue depuis la France.

eclipse3

Comme vous le constatez sur le montage ci-dessus l’éclipse se déroulera le matin et ce sera une très belle partielle, puisqu’au moment du maximum vers 10 h 30 il ne restera qu’un croissant de Soleil.

Plus vous serez installé au nord-ouest du pays et plus ce croissant sera petit : dans la Manche il y aura 85% de Soleil occulté par la Lune et seulement 70% dans le Var, ce qui n’est pas mal quand même !

eclipse

Continuer la lecture

Un filament géant s’est formé sur le Soleil

Les astronomes amateurs et les observatoires professionnels suivent depuis quelques jours le développement d’un très grand filament solaire dont la longueur est estimée actuellement à 1 million de  kilomètres.

SDO2

Ce filament, composé de matière solaire (hydrogène, calcium et quelques métaux sous forme gazeuse), est environ 100 fois plus froid et plus dense que le reste de la couronne solaire, cette dernière n’étant visible qu’au moment d’une éclipse totale.

Continuer la lecture

La planète Jupiter au plus près de la Terre

Le 6 février la plus grosse planète du Système solaire était au périgée, sa plus courte distance à la Terre, soit 650 millions de km (le périgée a lieu lors de l’opposition, quand la planète est à l’opposé du Soleil). Située dans la constellation du Cancer, elle présente un diamètre apparent de 45,3 sec d’arc et une magnitude de -2,5 ce qui en fait l’objet le plus brillant du ciel nocturne après la Lune et Vénus.

jupiter4

L’image ci-dessus (réalisée avec un zoom) nous montre Jupiter dans la soirée du 7 février : on distingue deux satellites du côté est de la planète (Callisto -magnitude 5,6- et Ganymède magnitude 4,6) alors qu’à l’ouest Europe et Io se confondent très près du disque jovien.

Continuer la lecture

Hipparque, le cratère lunaire de Tintin

Le Premier Quartier de Lune qui s’est produit hier dans les brumes nous donne l’occasion de découvrir quelques belles formations le long du terminateur (cette ligne qui sépare la partie éclairée de la partie sombre sur Séléné).

premier-quartier2

Arrêtons-nous sur le cratère Hipparque : 15 ans avant que l’américain Neil Armstrong ne marche pour la première fois sur la Lune (au cours de la mission Apollo 11 en juillet 1969), l’auteur de bande dessinée Hergé y envoie ses personnages.

Continuer la lecture

La machine d’Anticythère aurait plus de 2200 ans !

On a encore reculé la date de conception du plus vieux calculateur astronomique, une incroyable machinerie bourrée d’engrenages métalliques et repêchée en 1901 au large de l’île grecque d’Anticythère.

machine

Depuis plus d’un siècle les chercheurs sont fascinés par ce calendrier permettant de reproduire les mouvements du Soleil, de la Lune, et de prédire les éclipses dès l’Antiquité, comme sauront le faire les horloges astronomiques …15 siècles plus tard !

Continuer la lecture

Quand Callisto occulte Io

Tous les 6 ans en moyenne, les positions relatives du Soleil, de la Terre et de Jupiter offrent la possibilité d’observer les phénomènes mutuels des satellites de Jupiter(on parle de phémus).

On distingue deux grands types de phénomènes : les éclipses (un satellite passe dans l’ombre d’un autre satellite) et les occultations (un satellite passe devant un autre satellite). Le 02 novembre dernier Callisto a occulté Io, comme le montre ce montage réalisé par l’astronome amateur Marco Guidi qui utilisait un télescope de Dobson de 50 centimètres de diamètre (20 inch).

IoCallistoSequenza_Guidi

Callisto (quatrième satellite en partant de Jupiter) est le plus grand (4820 kilomètres) et le plus sombre (sa surface, un mélange de roche et de glace, est très ancienne). Io mesure 3640 kilomètres et la brillance de sa surface s’explique par sa position : premier satellite en partant de Jupiter, Io (déformé par les formes de marée engendrées par la planète gazeuse géante) compte plus de 400 volcans en activité qui remodèlent en permanence sa surface.

L’observation de telles occultations permet de suivre l’activité volcanique sur Io : la disparition du flux infrarouge émis par un volcan lorsqu’il est occulté par un satellite permet de localiser sa position sur Io.

Une éclipse solaire vue de l’espace

L’observatoire solaire SDO (Solar Dynamics Observatory) a été le seul a pouvoir photographier une éclipse partielle de Soleil le 22 novembre dernier, le phénomène n’étant observable que depuis l’orbite terrestre.

sdo1

L’image ci-dessus, prise dans l’ultraviolet extrême, nous montre le disque noir de la Nouvelle Lune mordant sur le disque solaire où l’on distingue certaines régions très actives.

Continuer la lecture