Archives pour l'étiquette Dernier Quartier

Dernier Quartier de Lune au-dessus de Jupiter et de Spica

Les nuits glaciales et dégagées sont propices à l’observation des rapprochements célestes, à l’image de cet alignement entre la Lune, Jupiter et Spica.  

Depuis une semaine les températures ont fortement chuté en France. Alors que l’été bat son plein dans l’hémisphère sud et que l’on trouve même des amateurs pour plonger dans l’océan à Murrays Bay à l’occasion de la Pleine Lune des loups, il est impératif chez nous de suivre quelques conseils pour observer sans avoir froid. Une fois bien protégé de la morsure d’un vent glacial on peut alors profiter des longues nuits pures hivernales pour scruter le ciel.

C’est en fin de nuit ce 19 janvier que le Dernier Quartier de Lune avait rendez-vous avec Jupiter, juste au-dessus de Spica (Alpha Virginis), la plus brillante étoile de la constellation de la Vierge. Continuer la lecture

La Lune occulte Aldébaran à l’aube du 5 septembre

Ce weekend 4 étoiles de la constellation du Taureau seront occultées par le Dernier Quartier de Lune, dont la brillante Aldébaran.

Une semaine après la première Super Lune de l’année, nous avons de nouveau rendez-vous avec notre satellite naturel. Samedi 5 septembre avant l’aube, le Dernier Quartier de Séléné va lentement glisser devant quelques-unes des étoiles de la constellation du Taureau.

aldebaran

Réapparition de l’étoile Aldébaran après son occultation par la Lune à l’aube du 5 septembre.

Le spectacle commencera peu avant 3 h du matin par 3 occultations d’étoiles peu lumineuses qui nécessiteront l’emploi d’une petite lunette astronomique : à 2 h 53 (temps local) la Lune cachera l’étoile 75 Tau (magnitude 5), puis à 2 h 59 ce sera le tour de l’étoile 77 Tau (magnitude 3,8) et enfin à 3 h 47 celui de l’étoile HD 28527 (magnitude 4,8).

77 Tau réapparaîtra à 3 h 23, 75 Tau à 3 h 46 et HD 28527 à 4 h 47. Deux heures plus tard la Lune nous cachera Aldébaran.

Continuer la lecture

Entre Dernier Quartier et Nouvelle Lune

Le dimanche 15 mars à l’aube on pouvait saisir le gros croissant de Lune à l’aube, après le Dernier Quartier vendredi 13 mars et avant la Nouvelle Lune tant attendue du 20 mars.

lune21

Notre satellite naturel en a profité pour aller faire un brin de causette à un coq haut perché, ce dernier lui confiant les derniers potins de la ville de Nuits-Saint-Georges en Côte-d’Or.

Continuer la lecture

La Lune gibbeuse se glisse entre les arbres

La scène se passe à l’aube du 12 mars, veille du Dernier Quartier de Lune. En raison de sa déclinaison négative (16° sous l’équateur céleste, soit environ 29° au-dessus de l’horizon sud), Séléné se traîne au ras des arbres.

lune

Notre satellite naturel se trouve dans la constellation de la Vierge, et si vous avez regardé le ciel quand il était encore noir, vous avez aperçu le petit point de Saturne pas très loin.

Continuer la lecture

Dernier Quartier de Lune dans le brouillard

Ce matin s’est produit le Dernier Quartier de Lune à 3 h 51 TU, un peu plus d’une semaine après la Pleine Lune des neiges.

lune1

Séléné se trouvait dans la constellation de la Balance, légèrement à l’ouest de Saturne, mais vous ne verrez sur cette image ni les étoiles ni la planète aux anneaux, en raison du brouillard. Continuer la lecture

Dernier Quartier pour l’étoile Spica

Mardi 13 janvier à l’aube on pouvait retrouver le Dernier Quartier de Lune non loin de Spica (Alpha Virginis), l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Vierge (sous la Lune à gauche).

lune_spica1

Située à plus de 250 années-lumière, Spica (appelée aussi l’Épi) est la quinzième étoile la plus brillante du ciel nocturne.

Continuer la lecture

Le cratère lunaire Platon

Après Tycho, Clavius et Copernic, partons aujourd’hui à la découverte du cratère lunaire Platon, nommé ainsi par l’Union Astronomique Internationale en l’honneur du célèbre philosophe grec.

platon

Platon est un cratère d’impact de 100 km de diamètre situé au nord-est de la mer des Pluies, bien plus au nord que Copernic. En raison de son albédo très sombre (le fond du cratère est plus foncé que les mers environnantes), Platon est également surnommé le grand lac noir.

L’image ci-dessus a été réalisée en plaçant un boîtier photographique derrière un télescope de 125 mm de diamètre qui a joué le rôle d’un très puissant téléobjectif. Remarquez à droite de Platon la vallée des Alpes, une longue faille rectiligne qui coupe le massif montagneux du même nom.

Vous pourrez retrouver d’autres formations lunaires dans l’article consacré à la sélénographie. Ci-dessous localisation du cratère Platon un peu avant le Dernier Quartier, la meilleure période pour l’observer.

lune-platon

Le cratère lunaire Copernic

Après Tycho et Clavius, je vous propose de découvrir aujourd’hui Sa Majesté Copernic. Ce cratère lunaire porte le nom de Nicolas Copernic, un chanoine polonais (mort en 1543) connu pour sa théorie de l’héliocentrisme qui place le Soleil au centre de l’Univers et non la Terre comme on le croyait alors.

copernic2

Le cratère Copernic est un cratère d’impact (93 km de diamètre pour 3800 m de profondeur) qui s’est formé il y a moins d’un milliard d’années dans l’océan des Tempêtes. Comme pour Tycho, Copernic est entouré de rayons lumineux, restes de matériaux éjectés lors de l’impact. Copernic est typique d’un grand nombre de cratères d’impact lunaires avec un rempart intérieur en terrasses et un piton central constitué de plusieurs montagnes.

L’image ci-dessus a été réalisée en plaçant un boîtier photographique derrière un télescope de 125 mm de diamètre qui a joué le rôle d’un très puissant téléobjectif. Au-dessus et à gauche de Copernic on remarque la présence de petites montagnes, les Carpates lunaires. Plus haut à droite le cratère Eratosthènes ressemble à Copernic en plus petit (58 km de diamètre).

Vous pourrez retrouver d’autres formations lunaires dans l’article consacré à la sélénographie. Ci-dessous localisation du cratère Copernic un peu avant le Dernier Quartier.

lune-copernic

Le cratère lunaire Clavius

Avec un diamètre de 225 kilomètres, Clavius est le troisième plus grand cratère lunaire.

clavius2

Situé à proximité du pôle sud, pas très loin de Tycho, il porte le nom d’un mathématicien et astronome allemand mort en 1612. Le fond du cratère Clavius (3500 mètres plus bas que le sol environnant) est criblé de cratères d’impact plus récents.

Continuer la lecture

Un peu avant le Dernier Quartier

Ce matin la Lune naviguait très haut dans le ciel, quelques heures avant le Dernier Quartier fixé à 19 h 13 TU.

lune20

Notre satellite naturel sera alors à un peu plus de 400 000 km de nous. Le terminateur (la limite entre la partie éclairée et celle dans le noir) révèle une profusion de cratères dans la moitié sud (bas de l’image), le célèbre cratère Tycho étant plongé dans la nuit.

Continuer la lecture

Les Pléiades et la Lune

Cette nuit l’éclat du Dernier Quartier lunaire est venu éclabousser l’amas d’étoiles des Pléiades, Messier 45 (dans la constellation du Taureau).

ciel3

Bien entendu ce rapprochement n’est qu’apparent comme vous allez vous en rendre compte en utilisant la vitesse de la lumière pour mesurer les distances entre nous et ces astres : la lumière met un peu plus d’une seconde pour nous parvenir de la Lune et environ 350 ans quand elle s’échappe des étoiles de M 45 !

Continuer la lecture

Perséides 2014

On s’en doutait un peu : le cru 2014 de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides ne restera pas dans les mémoires. La présence de la Lune (avec une Super Lune le 10 août) n’aura guère permis de profiter des poussières abandonnées par la comète Swift-Tuttle qui viennent se consumer dans l’atmosphère terrestre entre le 17 juillet et le 24 août (avec un maximum autour du 12 août).

Si on ajoute des conditions météorologiques souvent désastreuses, on imagine aisément que les nuits dégagées  et sans éclairage lunaire n’ont pas été très nombreuses.

pers3

Les amateurs d’étoiles filantes devront patienter jusqu’au mois de décembre pour profiter d’un autre essaim très actif : celui des Géminides du 7 au 17, le maximum le 14 décembre tombant avec le Dernier Quartier de Lune. D’excellentes conditions, donc, si la météo le veut bien !

L’image ci-dessus a été réalisée le 5 août vers 2 h 15 avec un boîtier Nikon D 3200 et un objectif Nikkor fisheye de 10,5 mm de focale ouvert à 2,8. Pose de 30 secondes à 3200 iso. Outre le radiant (d’où semblent s’échapper les étoiles filantes) on peut également voir la galaxie d’Andromède (Messier 31) et l’amas d’étoiles des Pléiades (Messier 45).

Lune gibbeuse du 16 juillet

En ce moment la Lune est décroissante depuis la Pleine Lune qui s’est produite le 13 juillet.

lune20

C’est donc une Lune gibbeuse qui se présente à nous chaque matin, en attendant le Dernier Quartier qui aura lieu dans 3 jours.

lune21

Cette grosse Lune étant encore assez lumineuse même en début de journée, il est possible de la photographier dans un ciel clair, voire avec un premier plan ensoleillé.

lune22

Ces différentes images ont été réalisées entre 5 heures et 7 heures du matin, avant et après l’apparition du Soleil.

lune23

Dernier Quartier pour un coq

Aujourd’hui c’est le Dernier Quartier. Il se produira exactement en début de soirée à 18 h 40 TU mais la Lune sera couchée en France à ce moment-là.

lune3

Dans quelques jours ce sera la fin de la lunaison de ce mois de juin qui aura été marquée par la Pleine Lune du vendredi 13.

Continuer la lecture

Coucher de Pleine Lune

Comme vous l’avez noté pour la Pleine Lune de mai ou pour la Lune Rousse, on photographie la Lune le soir la première moitié de la lunaison.

lune12

Une fois passée la Pleine Lune, c’est le matin qu’on profite le mieux de notre satellite naturel. On observe alors son coucher en plein jour, la Lune étant chaque jour grignotée un peu plus puisqu’elle tend vers le Dernier Quartier.

Continuer la lecture