Archives pour l'étiquette Daniel Lopez

Pourquoi la Lune nous semble-t-elle plus grosse à l’horizon ?

Proche de l’horizon, la Lune nous paraît énorme alors que son diamètre apparent n’a pas changé. Notre cerveau est responsable de ce mirage perceptif.    

À chaque Pleine Lune, les témoins sont formels : notre satellite naturel leur semble énorme quand il est posé sur l’horizon. Une impression trompeuse que semblent confirmer certains clichés, comme par exemple celui réalisé par le photographe grec Elias Chasiotis en juillet 2015 montrant la Pleine Lune se lever derrière le temple de Poséidon au cap Sounion (image ci-dessous). Même impression quand on visionne la vidéo de Luke Taylor (un lever de la Pleine Lune depuis Byron Bay, à la pointe du continent australien) ou celle de Daniel Lopez (un coucher de la Pleine Lune derrière le pic du Teide, le plus haut volcan d’Espagne sur l’île de Tenerife).

Ce curieux phénomène est ce qu’on appelle un mirage perceptif dont notre cerveau est responsable. Continuer la lecture

Perséides 2016 : grand spectacle sur l’île de La Palma

Le photographe Daniel Lopez a rassemblé sur une seule image la trace de nombreuses Perséides dans le ciel de l’île de La Palma aux Canaries. 

Si août est le mois idéal pour observer les étoiles filantes, c’est surtout parce que l’essaim des Perséides est particulièrement actif avec un maximum aux alentours du 12 août. Ajoutez à cela une météo en générale assez clémente à une période de l’année où nombreux sont ceux qui prennent des vacances et vous avez tous les ingrédients pour en faire un spectacle céleste renommé.

perseide1

C’est l’astrophotographe Daniel Lopez (auteur d’une superbe Pleine Lune derrière le pic du Teide) qui a réalisé cet étonnant cliché qui rappelle la pluie de Géminides dans le ciel du désert d’Atacama immortalisée par Yuri Beletsky dans la nuit du 13 au 14 décembre 2015. Continuer la lecture

En vidéo : Pleine Lune derrière le pic du Teide

L’astrophotographe Daniel Lopez a filmé le coucher de la Pleine Lune derrière le pic du Teide, le plus haut volcan d’Espagne sur l’île de Tenerife.

L’archipel des Canaries, au large du Maroc, est constitué de sept îles volcaniques. Ces îles, qui font partie des communautés autonomes d’Espagne, sont un paradis pour les touristes mais également pour les astronomes. Outre une pollution lumineuse contenue, elles bénéficient d’un climat ensoleillé et de plusieurs sommets propices à l’étude du ciel. C’est pour cette raison que deux observatoires astronomiques y sont installés : l’Observatoire du Roque de Los Muchachos sur l’île de la Palma et l’Observatoire du Teide sur l’île de Tenerife.

Avec 3.715 mètres d’altitude le Teide est le plus haut sommet d’Espagne. C’est également le troisième plus grand volcan du monde depuis sa base après le Mauna Loa et le Mauna Kea sur l’île d’Hawaii. Continuer la lecture

En vidéo : le ciel nocturne de l’archipel des Canaries

Le ciel étoilé de l’archipel des Canaries est particulièrement beau, comme le prouvent les images du photographe Daniel Lopez. 

On cite souvent de désert d’Atacama au Chili comme le lieu où le ciel nocturne est le plus pur du monde et c’est pour cette raison que l’ESO y construit l’E-ELT, le futur télescope géant européen. Cet instrument de 39 m de diamètre a pourtant failli être implanté beaucoup plus près de nous, sur l’île de La Palma.

À moins de 4 heures de vol de Paris, l’archipel des Canaries offre en effet deux sites exceptionnels : l’île de Ténérife dont le sommet (2400 m d’altitude) est coiffé par les coupoles de l’Observatoire du Teide, et l’île de La Palma où l’on trouve à la même altitude l’Observatoire du Roque de Los Muchachos dont le fleuron est le GTC (ou Gran Tecan), un télescope de 10,4 m de diamètre.

Continuer la lecture