Archives pour l'étiquette constellation des Gémeaux

Messier 35 et NGC 2158, deux joyaux dans les Gémeaux

La constellation des Gémeaux recèle deux amas ouverts très proches l’un de l’autre et très photogéniques, Messier 35 et NGC 2158.

Au mois de mai 2015 je vous avais proposé une de mes images montrant Vénus non loin de Messier 35 (à retrouver ici). Ce cliché, pris avec une pose de 5 sec et un simple objectif de 50 mm de focale montrait cet amas d’étoiles comme une toute petite pelote d’épingles. Avec le talent d’un astrophotographe comme Rolf Olsen, cette région du ciel prend un tout autre aspect.

L’image ci-dessus, réalisée le 19 février depuis la Nouvelle-Zélande avec un télescope de 30 cm de diamètre et un total de 2,5 heures de poses cumulées, dévoile la beauté de Messier 35 et d’un voisin plus discret, NGC 2158. Continuer la lecture

Le 12 janvier, admirez la Pleine Lune des loups

Sortez couvert pour profiter de la Pleine Lune des loups, première Pleine Lune de l’année qui passera la nuit entre les Gémeaux et le Cancer.

La Pleine Lune de janvier porte traditionnellement le nom de Pleine Lune des loups ou de Pleine Lune de la glace : vous l’aurez compris, c’est l’une des plus froides de l’année dans l’hémisphère nord. Ce n’est pas une raison pour s’en priver, il suffit juste de bien se couvrir en suivant nos 5 conseils pour observer sans avoir froid.

lune5

Comme la Pleine Lune de décembre (la voici qui se lève sur Rome) , la Pleine Lune de janvier est au plus haut dans le ciel (déclinaison supérieure à 18°) ; il lui faut plus de 14 heures pour parcourir la voûte étoilée d’EST en OUEST. Continuer la lecture

17 mars : la Lune glisse sous Castor et Pollux

Une soirée presque ordinaire au château de la Tour en Bourgogne : la Lune passe dans la constellation des Gémeaux sous les étoiles Castor et Pollux.

Deux jours après le Premier Quartier, c’est une Lune déjà bien brillante qui culminait dans la soirée printanière du 17 mars. On pouvait observer juste au-dessus les célèbres étoiles Castor et Pollux. Ces deux étoiles sont à l’origine du nom de la constellation des Gémeaux (Gemini signifie « jumeaux » en latin) mais ces jumelles ne se ressemblent pas vraiment.

castor_pollux_procyon

L’astronome britannique James Bradley a été le premier à remarquer en 1719 que Castor était une binaire visuelle blanche et chaude distante de presque 50 années-lumière. On a depuis découvert que chacune des composantes de Castor était en fait un couple stellaire, faisant de Castor un système d’étoiles quadruple. Continuer la lecture

Pluie de Géminides dans le ciel du désert d’Atacama

L’astrophotographe Yuri Beletsky a passé la nuit du 13 au 14 décembre à photographier la pluie d’étoiles filantes des Géminides dans le désert d’Atacama.

Parmi les nombreuses trouvailles du télescope spatial infrarouge IRAS figure l’astéroïde (3200) Phaéton. Il a été découvert le 11 octobre 1983 sur des images analysées par les astronomes Simon Green et John K. Davies.

En vidéo : un astéroïde menace-t-il notre planète ?

Phaéton (qui porte le nom du fils d’Hélios, le dieu du Soleil dans la mythologie grecque) est un astéroïde  d’un peu plus de 5 km qui passe tous les 1,4 an à seulement 0,139 Unité Astronomique du Soleil. Le 14 décembre 2093 Phaéton s’approchera relativement près de la Terre (2,9 millions de km).

geminides2

L’orbite de (3200) Phaéton correspond à la pluie d’étoiles filantes des Géminides (le radiant de l’essaim se situe dans la constellation des Gémeaux, non loin des étoiles jumelles Castor et Pollux). L’activité de cet essaim est assez récente puisqu’on ne le mentionne que depuis 150 ans, à la différence par exemple des célèbres Perséides dont les premiers rapports d’observation en Chine remontent à l’an 36. Le maximum d’activité des Géminides se produit entre le 12 et le 14 décembre avec un taux horaire qui peut atteindre 75 météores.

Continuer la lecture

Jupiter et Vénus préparent leur rendez-vous du 30 juin

Ce sera le spectacle à suivre absolument la dernière semaine du mois de juin : les planètes Jupiter et Vénus vont se serrer l’une contre l’autre, le plus petit écart apparent (22 minutes d’arc, moins que le diamètre apparent de la Pleine Lune) ayant lieu dans la soirée du 30 juin.

jupiter_venus3

Sur ces images réalisées dans la soirée du 13 mai (veille des Rencontres Astronomiques de Printemps), on peut observer de gauche à droite (d’est en ouest) Jupiter, l’amas de la Crèche, les étoiles jumelles Castor et Pollux (constellation des Gémeaux) et la brillante Vénus.

jupiter_venus4

Vénus croise l’amas d’étoiles Messier 35

Vénus, incroyable diamant céleste dont la magnitude de -4 la rend incontournable dans le ciel du soir, poursuit sa progression le long de l’écliptique jusqu’au 6 juin, date de l’élongation maximale de la planète par rapport au Soleil.

venus_messier35c

La seconde planète du Système solaire passe ainsi à proximité (apparente) de différents astres depuis le début de l’année.

Continuer la lecture

Ne manquez pas l’éclatante planète Jupiter

Le 6 février prochain Jupiter sera à sa plus courte distance de la Terre (son périgée) à environ 650 millions de km. La plus grosse planète du Système solaire est déjà l’astre le plus brillant du ciel nocturne (magnitude -2,5) après la Lune et Vénus.

jupiter-opposition3

Cette image a été réalisée en fin de nuit alors que Jupiter descend vers l’ouest.

Continuer la lecture

Pleine Lune de la glace

La première Pleine Lune de l’année 2015 (Pleine Lune de la glace ou des loups) aura lieu demain matin à 4h54 TU (on peut donc considérer qu’elle est pleine ce soir et demain soir).

Séléné va passer de la constellation d’Orion à la constellation des Gémeaux, à un peu plus de 397 000 km de la Terre, avec un diamètre apparent légèrement supérieur à 30 minutes d’arc.

pleine_lune

Ce soir notre satellite naturel se lève peu après 17h (heure locale) et une heure plus tard demain soir : il va éclairer le ciel toute la nuit.

Continuer la lecture

La Lune dans les Gémeaux

C’est au milieu des étoiles de la constellation des Gémeaux que Séléné se trouvait en fin de nuit. 4 jours avant la Nouvelle Lune la lumière cendrée est éclaboussée par l’éclat d’un gros croissant.

cendr3

Image réalisée avec un boîtier Nikkon D 3200 et une focale de 105 mm, ouverture de 7,3. Pose de 3 sec à 3200 iso.

Jupiter dans les Gémeaux

Après son passage au plus près de la Terre en début d’année, la plus grosse planète du Système solaire continue son lent déplacement dans la constellation des Gémeaux, non loin des étoiles jumelles Castor et Pollux.

jupiter

Si vous en avez la possibilité, ne manquez pas d’observer Jupiter dans une lunette astronomique ou un télescope.

Continuer la lecture