Deux curieuses galaxies dans le sillage de la comète 45P

Traversant la constellation des Chiens de Chasse, la comète 45P a croisé deux étonnantes galaxies, NGC 4631 (la Baleine) et NGC 4656 (la Crosse de hockey).

De son vrai nom 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova, la comète 45P (une comète périodique qui revient nous voir tous les 5,25 ans), est passée à sa plus courte distance de la Terre (12 millions de km soit 0,09 UA) le 11 février. L’astre chevelu de magnitude 7 était un peu moins brillant que prévu en raison de son passage à proximité du Soleil (80 millions de km soit 0,533 UA) le 31 décembre dernier, un rapprochement qui avait vaporisé une couche importante de poussière et de glace à la surface du noyau cométaire.

Les astrophotographes expérimentés n’ont pas hésité à imager la belle voyageuse verte (une couleur provoquée par la forte émission de carbone diatomique), comme le montre ce cliché de l’autrichien Michael Jäger, un spécialiste de la photographie cométaire.

Réalisée le 17 février, cette image révèle la comète 45P passant devant la constellation boréale des Chiens de Chasse, « Canes Venatici » en latin (à l’OUEST de la Grande Ourse), alors qu’au fond se détachent deux curieuses galaxies, NGC 4631 et NGC 4656.

La première (NGC 4631 en haut à droite) est surnommée la galaxie de la Baleine en raison d’un léger renflement dans sa structure allongée qui évoque la forme du célèbre cétacé. Il s’agit d’une galaxie spirale vue par la tranche distante d’environ 30 millions d’années-lumière de la Terre. Elle a comme compagnon la petite galaxie elliptique NGC 4621 juste au-dessus.

Dans le sillage de la faible queue de la comète 45P on trouve une seconde galaxie déformée, NGC 4656, qui a la forme d’une crosse de hockey.

Précisons enfin que la comète et les étoiles dans le champ sont bien plus proches de nous que les deux galaxies, dont les matricules font référence à leur enregistrement dans le New General Catalog of Nebulae and Clusters of Stars, un catalogue astronomique contenant 7.840 objets célestes établi par l’astronome John Dreyer à la fin du XIXe siècle.

2 réflexions sur “ Deux curieuses galaxies dans le sillage de la comète 45P ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *