Mars Express survole le pôle nord de la Planète rouge

Une nouvelle mosaïque réalisée par l’orbiteur européen Mars Express détaille la structure en spirale de la calotte polaire nord martienne.

Dans la grande famille des sondes qui ont survolé la Planète rouge depuis Mariner 4 en 1965, l’orbiteur européen Mars Express tient une place tout à fait honorable. Lancé du cosmodrome de Baïkonour le 2 juin 2003, Mars Express se satellise 6 mois plus tard autour de la Planète rouge. Plus de 13 années se sont écoulées depuis et la sonde poursuit toujours son travail : cartographie des reliefs, étude de l’évolution des calottes polaires, analyse de l’atmosphère et de son interaction avec le vent solaire.

L’ESA nous propose de découvrir de nouveaux clichés du pôle nord de la Planète rouge, obtenus à partir des images réalisées au cours de 32 survols effectués entre 2004 et 2010.

La calotte polaire nord, constituée d’un empilement de couches de glace et de poussière sur 3 km d’épaisseur environ, est alimentée par des chutes de neige carbonique saisonnières, environ 1 mètre d’épaisseur chaque hiver (ce qui est actuellement le cas). Cette neige provient de grands nuages de 500 km de diamètre constitués de cristaux de glace sèche.

Cette calotte présente des failles qui ont la particularité d’être disposées en spirale en partant du centre, dessinant un motif général qui n’est pas sans rappeler un moulinet vu de l’orbite martienne. Ces fosses en spirales se seraient développées parallèlement à la formation de la calotte en raison d’une circulation éolienne particulière : déviés par la force de Coriolis, les vents dominants n’ont jamais cessé d’accumuler des matériaux sur certains reliefs.

La mosaïque de l’ESA nous montre aussi Chasma Boreale, un grand canyon profond de 2 km qui entaille la calotte polaire nord sur 500 km de long et 100 de large (image ci-dessus). Comme les failles en spirale, ce canyon a été formé par l’action éolienne pendant des millions d’années, augmentant sa profondeur au fur et à mesure que les dépôts de glace et de poussière s’empilaient tout autour.

2 réflexions sur “ Mars Express survole le pôle nord de la Planète rouge ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *