Bien choisir sa première lunette astronomique

Le premier instrument dédié à l’observation du ciel nocturne est la lunette astronomique. Les lunettes ont occupé une place très importante dans l’histoire de l’astronomie jusqu’au début du XXe siècle (on en trouve de très grands modèles dans les vieux observatoires) puis elles ont perdu de leur intérêt avec l’arrivée des télescopes. Elles séduisent aujourd’hui de plus en plus d’amateurs grâce aux améliorations proposées par les constructeurs.

lunette_astronomie

Pourquoi choisir une lunette ? D’abord parce qu’elle ne nécessite aucun réglage de l’optique, calée une fois pour toutes. Ce n’est pas le cas des télescopes dont les miroirs ont besoin régulièrement d’un réalignement.

Ensuite l’objectif de la lunette est pleinement employé, alors que dans un télescope un petit miroir secondaire (servant à dévier la lumière vers l’oculaire) est à l’origine d’une obstruction qui diminue la luminosité et le contraste des images ; à diamètre égal une lunette offre toujours une meilleure image.

Enfin la lunette a un tube fermé, contrairement à la plupart des télescopes, ce qui réduit la mise en température et la turbulence interne.

Malheureusement la taille des lentilles de l’objectif d’une lunette est beaucoup plus complexe et onéreuse que la taille d’un miroir de télescope. La lunette est donc intéressante dans un petit diamètre, idéalement entre 80 et 100 mm. Un modèle apochromatique (objectif composé de 2 ou 3 lentilles) est vivement conseillé : sa conception vise à limiter au maximum les aberrations chromatiques (responsables d’images de médiocre qualité aux contours irisés).

Votre choix se portera naturellement sur une monture équatoriale : alignée correctement selon l’axe imaginaire de rotation de la Terre, elle vous permettra de suivre plus facilement le mouvement apparent des astres, amplifié par le grossissement de la lunette.

monture_equatoriale

Cette monture doit être assez robuste pour amortir très rapidement les vibrations et pouvoir ultérieurement être motorisée, un luxe indispensable pour réaliser de belles observations.

Il n’est pas possible de citer des instruments, le marché évoluant très vite. Avant tout projet d’achat n’hésitez pas à vous rendre à une séance d’observation du ciel organisée par une association, par exemple à l’occasion de la Nuit des étoiles. Vous pourrez ainsi tester du matériel et faire le point avec les animateurs avant de vous équiper.

N’hésitez pas à poser des questions ci-dessous, je me ferai un plaisir de vous guider dans votre choix !

7 réflexions sur “ Bien choisir sa première lunette astronomique ”

    1. Bonjour, il faut compter 300 euros minimum pour une lunette de bonne qualité sur une monture stable (la monture a aussi son importance car si elle est trop fragile le grossissement va rendre les images tremblotantes). Si vous possédez déjà un bon pied photo vous pouvez regarder du côté des longues-vues destinées à l’ornithologie, les modèles munis d’un zoom offrent de belles performances.

        1. Alors je vous conseille ce modèle : http://www.natureetdecouvertes.com/optique/telescopes-globes-terrestres/astronomie/lunette-mizar-70/900-53142130 qui est mieux conçu pour suivre le mouvement apparent des astres : il dispose de deux mollettes qu’il suffit de tourner pour recentrer l’astre visé (et vous pourrez même plus tard motoriser cette monture, un confort dont on ne peut plus se passer après y avoir goûté : https://www.maison-astronomie.com/montures/336-moteur-d-entrainement-pour-eq1.html?gclid=CjwKEAjw7qi7BRCvsr3N58GvsTkSJAA3UzLv_YXYcZWxzLrTKyAhYdv6_Ty0n_TY0I2V7Q6UZTyjGRoCgqLw_wcB ). Sur la lunette que vous me montrez le suivi des astres est beaucoup plus compliqué à réaliser et provoque de multiples vibrations (ce système de suivi n’est pas motorisable).

  1. Merci beaucoup , la lunette que vous me proposez a l’air très bien pour moi .
    Avec cette lunette , je pourrais observer les planètes et les étoiles , c’est formidable !

    Pour le matériel plus performant , je verrais par la suite , si les astres m’ont assez passionnée.
    Merci beaucoup ,
    A.L

  2. Oui j’ai hâte d’admirer ses cratères !
    Regarder l’espace fait réfléchir sur notre existence je trouve , et en plus c’est magnifique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *