La comète C/2014 Q2 Lovejoy arrive

Le 17 août 2014, l’astronome amateur Terry Lovejoy découvrait une comète (surnommée C/2014 Q2 Lovejoy) depuis son observatoire situé non loin de Brisbane, dans l’état du Queensland. Terry Lovejoy, qui a réalisé cette découverte à l’aide d’une caméra CCD et d’un simple télescope de 20 centimètres de diamètre, n’en est pas à son coup d’essai.

comète

C’est la cinquième fois qu’il découvre un astre chevelu, et son nom est tout particulièrement associé à C/2011 W3 Lovejoy, l’une des plus belles comètes qui illumina le ciel de l’hémisphère sud début janvier 2012, après avoir résisté à son survol du Soleil entre le 15 et le 16 décembre 2011 (à une distance de 140.000 kilomètres).

Pour trouver autant de comètes, Terry Lovejoy a une technique bien rodée : il réalise des séries de 3 photographies de petites portions du ciel qui sont ensuite analysées par un logiciel chargé de détecter tous les points qui ont bougé entre les images. La plupart sont des astéroïdes, parfois ce sont des comètes déjà répertoriées, plus rarement c’est une découverte.

La comète C/2014 Q2 ne sera pas aussi spectaculaire que sa grande soeur de 2011, mais elle commence à mobiliser la communauté des astronomes, qu’ils soient amateurs ou professionnels. L’image ci-dessus, réalisée au télescope le 14 décembre dernier par l’astronome amateur Damian Peach, montre un astre avec une belle couleur verte produite par le cyanogène (un gaz toxique qu’on retrouve  dans de nombreuses comètes) et une queue constituée d’une multitude de jets de gaz et de poussière.

carte_comete_lovejoy

Actuellement visible depuis l’hémisphère sud, la comète C/2014 Q2 s’élève progressivement dans le ciel et deviendra observable en France à partir de la fin du mois de décembre et surtout en janvier 2015, pas très loin de la constellation d’Orion. Le 7 janvier elle sera à 70 millions de kilomètres de la Terre et sa magnitude devrait permettre de la deviner à l’oeil nu sous un ciel bien noir.

2 réflexions sur “ La comète C/2014 Q2 Lovejoy arrive ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *